Articles les plus populaires

7 mai 2009

Profession Scripte! Attention sortie de sujets dans .. 5 4 3 2 1 top retour plateau!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Un exemple de début de conducteur

Attention 30 secondes, 10 secondes, retour plateau dans 5, 4, 3, 2 1 Top
Attention pont à venir dans 10 secondes 5 secondes…
Solo de guitare à venir …
Entrée à cour de l’invité …
Attention prochain sujet LSM 1 …
Fin du sujet Cut …
Vache, elle a encore grossi elle !
T’as vu comme elle est habillée ! Pas possible çà ! (Faut que Caro fasse venir la fashion police !)

Voici quelques expressions qu’utilisent les scriptes sur un tournage. Les premières méritent peut-être quelques explications. Les dernières moins ! Et oui en télé on peut être assez Piapia! Enfin ce n’est pas réservé à cette seule profession sur un plateau. Mais bon la vraie différence entre la scripte et le reste de l’équipe c’est qu’elle a son micro branché en permanence et que tous ceux qui ont un casque l’entendent en permanence. C’est un peu radio scripte toute la journée. Et donc parfois vous pouvez réviser votre Voici et Closer de la semaine !

Allez çà c’était mon petit mot taquin sur ces femmes que j’adore. Et oui ce sont principalement des femmes… peut-être parce que les réalisateurs sont principalement …  des hommes. Elles sont indissociables du réalisateur. Elles tempèrent parfois leur caractère vif et  leur stress et parfois à l’inverse mènent l’équipe du car régie à la baguette ce qui permet au réalisateur de rester zen, calme, concentré sur sa réalisation.

Sur un tournage en plateau, il y a en effet un trio inséparable :
– le réalisateur, « dieu » vivant, qui a la charge de toute la réalisation. Il valide la lumière, le décor et tous les moyens techniques qu’il met au service du programme.
– l’assistant de réalisation : le représentant du  « dieu » de la réalisation sur le plateau (le réalisateur étant en régie)
– la scripte aux cotés du réalisateur en régie.

La scripte est en fait le guide, la mémoire du réalisateur pour le programme. C’est elle qui lui donne toutes les informations nécessaires pour réaliser le programme. En fait comme un copilote dans une voiture, elle lui raconte le chemin de l’émission, le conducteur.

Elle lui annonce tout ce qui va se passer :
les entrées des artistes ou intervenants :  Par exemple « Entrée à cour de bidule » … (Comme au théâtre on parle d’entrée cour et entrée jardin pour les entrées à droite et gauche de la scène (gauche pour le spectateur) Oui je sais cour/jardin… gauche droite… faut un peu de temps pour s’y faire.. C’est comme bâbord tribord, stalactite, stalagmite!  Quand on vous le réexplique on trouve toujours une méthode top mnémotechnique pour le retenir et puis finalement 2 jours après la méthode ne parait plus pertinente du tout!
les sujets ou illustrations à lancer : « Attention sujet « people » sur LSM 2 à venir » Le LSM (ou profile) est en fait un gros disque dur dans lequel l’opérateur LSM a enregistré tous les sujets et illustrations comme des photos. Par son message la scripte informe l’opérateur du titre du sujet qu’il doit bientôt lancer. L’ingénieur du son sait qu’il doit bientôt ouvrir la piste son du LSM 2.
le décompte des sujets : « sortie de sujet dans 30 secondes, 10 secondes 5, 4, 3, 2, 1 Top ». Et hop retour en plateau. Applaus ! (applaudissements public), bascule lumière (bref effet de lumière en sortie de sujet), l’animateur reprend la parole etc. Elle peut parfois annoncer  « sortie de sujet Cut , dernier mot « dormir » » Elle prévient ainsi que le sujet s’arrête de façon un peu brusque et qu’il faut être prêt à enchainer directement derrière. En effet quand on monte un sujet on essaye de laisser quelques secondes de rabb ! (une voiture qui s’en va au loin, quelques secondes du visage de l’intervenant qui vient de parler) pour permettre une meilleure transition avec mélange d’applaus, de jingle etc.  La transition est plus douce. Quand ce n’est pas le pas la scripte le précise par « sortie cut »

Pendant tout le tournage elle comptabilise aussi la durée des séquences réelles. Le producteur sait ainsi si le programme déborde et de combien de minutes. Il peut alors demander à l’animateur via son oreillette de finir l’interview, de faire plus court ensuite et.

Pour donner toutes les informations nécessaires au réalisateur, la scripte doit donc connaitre parfaitement le programme qui va être tourné.
Pour cela elle commence par une ou plusieurs journées de préparation pendant laquelle, elle va regarder tous les sujets. En effet elle note leur durée et les dernières images (gros plan d’une voiture, commentaire se termine par « demain » …)
Elle note sur le conducteur toutes les informations concernant les interventions des invités. Qui entre, qui sort, qui est placé ou etc.
De plus, souvent, dans des écrans dans le décor ou à l’image apparaissent des illustrations (photos, vidéos). La scripte doit donc lire les textes des animateurs ou faire un point avec le rédacteur en chef pour voir quelles illustration on doit passer et à quel moment.
De plus apparaissent parfois des synthés (les textes en bas d’écran : un règlement de jeu, le nom d’un intervenant).De la même manière elle doit noter lesquels et à que moment
Si des artistes interprètent un titre, la scripte doit découper la chanson de façon très précise.
Elle commence par le faire chez elle. Elle écoute le titre et note sur le texte des paroles de nombreuses indications. (5 secondes après le début, top chanteur, à 20 secondes solo de guitare, à 2 minutes 10 pont musical etc) En plateau, pendant les répétitions elle complètera sa liste d’indications (entrée des danseurs à tel moment, déplacement de la chanteuse à tel moment, etc etc. Elle redonnera ensuite pendant le tournage toutes ces informations. « Solo de guitare à venir….. TOP » ainsi le réalisateur, les cadreurs, le directeur photo sont prévenus. Au TOP Guitare, la lumière peut changer, le réalisateur sait avec quelle caméra filmer, le truquiste, quel effet ajouter.
Comme vous l’avez compris, avec ses fiches, ses nombreux chronomètres et calculatrices,  elle lit la partition du programme.
Trop TOP … jeu de mot facile je sais ! Jeu de mot peut-être même un peu pourri!

Mais parfois ça ne fonctionne pas toujours aussi bien. Parfois des problèmes techniques : un sujet qui ne part pas etc. et elle doit s’adapter en plein direct et toujours rester zen.

 
 





3 commentaires


  1. Fred Broyon

    Magnifique portrait bien brossé d’une profession passionnante !
    Merci Emmanuel pour cet adorable croquis !
    Validé par une scripte qui s’est bien retrouvé dans ces lignes (sauf pour Closer, j’aime pas ce journal !!!!)
    Biiiiiissssssssseeeeeeesssssss


  2. Je ne connaissais rien ou presque de la profession, merci d’avoir élcairé ma petite lanterne 😛
    Tes billets sont vraiment agréables à lire, je dirai même v-o-l-o-n-t-a-i-r-e ! Tu me donnerais presque envie de créer le mien…

    Enjoy 😉


  3. Je recommanderai cette page si l’occasion se présente dans le cadre de mes BDC! tout est dit en 2 pages!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *