Interviews

8 mai 2009

Mais qu’est-ce qui a bien pu me passer par la tête ?! Par Caroline Gavignet.

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt

Je rassure les « fondus » de télévision, il n’y a pas un soupçon d’aigreur et de regret en moi je n’ai pas tourné le dos à cette profession qui m’a ravie pendant toutes ces années. Même à l’autre bout de la planète, je ne lâche pas la rampe et me tiens informée de ce qui se passe dans ce satané petit écran. Vous pouvez aisément m’imaginer face au blog de Morandini, faisant moult commentaires et ponctuer les infos, sans grande surprise malheureusement. Ou encore faire un point quotidien  via Facebook, twitter et les sites de télé étrangers. Je confesse mon addiction momentanée au site de Bravo TV et de la Fox, je me suis enquillée les épisodes de « Fringe » sans discontinuer, foncez-y…
Aussi, quand Emmanuel m’a dit qu’il avait créé un blog et qu’il voulait montrer, en faisant des portraits dont le mien, que le parcours des intermittents, des gens de télévision, en s’intéressant aux plus passionnés, pouvait être atypique, il m’a convaincu.

Il faut dire que je n’ai rien fait pour en arriver là, vous comprendrez dans cette grande famille du PAJe suis passée de danseuse contemporaine à assistante de production à Canal+, le tout  en 48 heures, !  vous parlez d’un grand écart !

Me voici donc Quai André Citroën Paris 15ème  fin août 1995 pour la fameuse rentrée télévisuelle. Je n’ai alors aucune idée de « qui est qui » et qui fait quoi » dans cette fameuse chaîne Canal + ! J’arrive à 8:30 , me disant naïvement que ça doit être « ok » comme horaire pour commencer la journée de travail. Oh comme je me suis sentie « seule » ce matin-là, et ce pendant au moins 2h ! Faîtes le calcul … je suis vite rentrée dans le moule, en évitant les soirées mais en arrivant comme tout le monde vers 10h30 du matin.
J’y suis restée 4 ans, et y ai vécu toutes sortes d’aventures, certaines très positives, d’autres moins, et tout autant de leçons à retenir (ou pas)  pour la suite:
–   Si tu as un peu trop de personnalité et tu n’es pas trop vilaine, tu es vite perçue comme une menace ambulante et un danger potentiel par les fameuses animatrices chroniqueuses qui peuvent s’avérer capables des pires bassesses, alors évite…
–   Si tu n’as pas les bonnes connections, et que tu n’es pas dans « la vibe » soirées branchées et tout ce qui va avec, tu es et tu resteras à ta place, prends-en ton parti…
–  Si tu es un peu fragile, trace ta route parce que les peaux de bananes se déversent par containers entiers dans les couloirs, sache le…
–  S’il y a un écueil à éviter c’est l’affect ! Jamais, jamais,  jamais d’affect en télé, sinon t’es mort !

Il faut croire que je suis coriace parce ces 4 années Canal+ n’ont été qu’un pâle début de ma « carrière » télévisuelle (vous noterez les guillemets à carrière)

Si vous voulez savoir comment on peut se voir confier la production d’un prime et d’une seconde partie de soirée sur France 2 sans même savoir en quoi ça consiste et en étant, non pas épaulée mais enfoncée !

Alors on a rendez-vous la semaine prochaine.

Par Caroline Gavignet

A vos commentaires.

 
 





0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *