Articles les plus populaires

12 mai 2009

Mots croisés France 2 – Intrusion du public… les aventures du public en télé!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : ,

 

Yves Calvi

Yves Calvi

Hier soir, en direct dans Mots croisés présenté par Yves Calvi sur France 2, un homme a tenté de prendre la parole en fin d’émission pour parler de Jacques Cheminade un homme politique très peu recommandable (extrême droite ? leader sectaire? etc.)

Yves Calvi a géré la situation de façon calme tout en rappelant qu’il refusait de donner la parole à cette personne à ce moment là de l’émission pour ne pas se faire piéger comme dans une émission précédente. Il s’engageait enfin à lui donner la parole au moment qu’il aurait choisi c’est à dire à la fin de l’émission? En fin d’émission, il a finalement rappelé les coordonnées du  site internet exposé par cet intervenant. Julien Faustino, l’assistant de réalisation a eu droit à un nouveau passage à l’antenne. N’écoutant que son courage, il est venu chercher cet intervenant avant d’être rapidement aidé par deux vigiles en fond de décor.
Pas facile d’être en direct et en public !

Il me semble qu’aucune émission à forte notoriété et en direct n’ait échappé à ce genre d’intervention. Bon depuis quelques années  ces intervenants on le bon gout de ne plus porter le bonnet péruvien rendu célèbre par l’intervention d’un intermittent lors d’une cérémonie des  « Victoires des la Musique ».
Plus sérieusement il est toujours difficile de gérer ce genre d’interventions. Comme hier, les interventions sont souvent bon enfant. On peut rappeler par exemple l’intervention d’étudiantes lors du passage de Valérie Pécresse au Grand journal. Parfois elles sont plus agressives comme leur d’un journal de 20h de France 2 présenté par David Pujadas. L’intervention d’un membre d’Act Up au Sidaction a eu de graves conséquences pour la soirée et pour les dons. J’ai aussi le souvenir de l’intrusion d’un homme avec un couteau sur un plateau télé. Mais à cette heure ma mémoire me fait défaut. Dans quelle émission? Quelqu’un peut-il d’ailleurs m’aider à trouver !
Parfois la situation de calme très vite et parfois on en arrive à des coupures d’antenne le temps de reprendre la maitrise du plateau.

On peut comprendre la volonté et l’envie de nombreuses personnes d’exprimer leurs idées ou des causes qu’elles veulent défendre. Face à cette envie on retrouve la volonté et la liberté des producteurs et diffuseurs de maitriser la ligne éditoriale de leurs émissions. De plus il me semble que le téléspectateur se sent toujours au final agressé par ces interventions.

Pour parler de mon expérience, je n’ai pas vraiment vécu ce genre de problèmes. Je dirai plutôt que j’ai parfois plutôt du retenir le public, l’empêcher de sortir et non d’intervenir ! C’était plutôt moi qui vers 1h ou 2h du matin d’un tournage sans fin devais demander aux vigiles de sortir les armes pour empêcher le public de nous quitter… Attentionnnnnnnnn… Bien sur ce n’est une image. Humour !
En fait l’enregistrement d’émissions de divertissements de 2 heures dure souvent presque le double du temps. Pour quelles raisons ? :
– On laisse l’animateur réaliser des interviews plus longues. On choisira le plus intéressant au montage.
– Les artistes souhaitent parfois refaire leur titre
– une erreur de réalisation ou un problème technique. On serait en direct et bien cela ferait partie des célèbres « aléas du direct » mais quand on enregistre une émission autant en profiter pour le refaire.
– on fait des pauses plus longues que des coupures pubs… L’animateur a besoin de souffler un peu pour garder la même énergie pendant toute l’émission. Le public a besoin de faire une ou deux pauses pipis tout de même. 
– enfin, parfois des artistes en spectacle ne peuvent pas arriver avant minuit sur un plateau.

Résultat : si le public est très motivé à son arrivée, malgré la file d’attende dehors, puis la file d’attente au vestiaire, puis la file d’attente devant l’entrée du plateau (pour peu que les répétitions aient du retard etc…), la seule petite bouteille distribuée … au bout de 3 ou 4 heures assis sur des bancs inconfortables il commence à  se rebeller !
L’artiste pour lequel ils sont venus est déjà passé. Il faut se lever tôt le lendemain… pour travailler plus tout çà ! Il n’y aura plus de métro à la fin du tournage etc. Tout un tas de bonnes raisons pour le public de vouloir quitter le plateau avant la fin de l’émission.
Face à ces bonnes raisons, les bonnes raisons du producteur et directeur de production  sont l’impossibilité de montrer des bancs vides surtout si une séquence tournée à la fin de l’enregistrement est remontée plus tôt en montage…  Public/ Pas public.. Ce n’est pas possible.

Donc parfois effectivement les vigiles ne sont plus là pour protéger les artistes du public ou d’interventions de fans mais pour nous aider à faire rester un maximum de monde jusqu’à la fin de l’enregistrement. Mais rassurez-vous dans le calme et la bonne humeur !
COLOCATAIRESEt puis il y a eu pour moi des émissions en direct comme « les colocataires » sur M6 dont on peut se souvenir du très très grand succès ! enfin grand flop je peux dire. Et dans ce cas nous étions déjà très content que la société payée pour fournir le public de l’émission puisque en trouver autant. En plus ils devaient se rendre à la porte de la Chapelle avant de prendre un bus pour rejoindre le plateau de tournage à Aubervilliers et idem au retour. Il en fallait de la volonté et du courage de leur part.
Pas toujours facile d’être public alors parfois on peut comprendre quand l’un décide d’intervenir !

A vos commentaires.

Mise à jour du 12/05/09 soir : Ce n’était pas la première fois que ce personnage souhaitait perturber une émission politique en direct. Il a déjà été aperçu à plusieurs reprises devant au moins un plateau tentant d’entrer pour pouvoir intervenir. Etant très transparent sur ses intentions dans la file d’attente il avait été repéré et interdit de plateau. Enfin très motivé, il a presque réussi à grujer les équipes de cette émission il y a quelques semaines en se rasant la tête. Il a cependant été remarqué par un oeil de lynx avant le début du direct.






6 commentaires


  1. Fred Broyon

    Deux petites choses très cher Emmanuel…
    La première concerne une intrusion musclée d’Act Up je crois sur le plateau d’Ardisson… Méline pourra t’en parler, elle s’est (presque???) battue…
    Et la seconde, un petit rectificatif qui a son importance : Si parfois (souvent !!!) les tournages n’en finissent pas, ce n’est jamais, ô grand jamais, dû à une erreur de réalisation ! Et je suis bien placée pour le savoir, malheureux, je suis à la gauche de Dieu ;-)))))))
    Encore merci pour ces chouettes articles !
    Bises


  2. Emmanuel Matt

    Suis-je bête! Dieu ne peut pas se tromper… Jamais de tremblements de terre, de grippe A B C & D. Alors encore moins pour les Dieux de la télévision! Rassure toi, charmante scripte, je ne me serai pas permis de critiquer le Dieu de la réalisation… je parlais de l’ensemble des équipes de réalisation bien sur! D’ailleurs va falloir que je pense à parler un peu de ces dieux!
    et merci pour tes commentaires réguliers.


  3. Solidarité & Progrès et Jacques Cheminade tiennent à se dissocier de cette initiative qui est celle d’un individu isolé sans aucun lien avec notre mouvement.


  4. Brice

    L’homme au couteau : Le 15 mars 1992, lors d’une émission dont le thème était « Clins d’oeil », un homme sort des rangs du public et menace de se trancher la gorge devant les caméras si Lionel Jospin, alors ministre de l’Education nationale, ne retire pas son projet de réforme de l’enseignement. L’antenne est coupée au bout de trois ou quatre minutes. Il en fallu six de plus pour qu’il jette son arme, avant de quitter France-2 sans être interpellé. Depuis, les contrôles auraient été renforcés.

    Oui Oui, l’info est mon métier…..de rien manu



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *