Point de vue

5 juin 2009

Pas assez d’émissions sur l’Europe? Quand on a regardé A vous de juger sur France 2 on peut en douter!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes :
Arlette Chabot bien éclairée!
Arlette Chabot bien éclairée!

Arlette Chabot bien éclairée!

Pour tout vous dire, hier j’avais eu l’idée de terminer la journée avec un article décalé sur l’unique émission de prime time sur les élections européennes : A vous de Juger « Le grand débat des Européennes » sur France 2 que j’avais l’intention de regarder.

Décalé? Et bien oui car parler de politique çà peut vite devenir c…. ! Je voulais comparer le coté spectacle de l’eurovision et de cette soirée débat européen. J’avais bien déjà des idées de point de comparaison : chansons kitch/Slams des hommes politique, une petite comparaison entre la tenue d’Arlette et la tenue de certaines chanteuses… J’ai même prévu de mettre des Twelve points ! Je n’étais pas très sûr d’arriver à mettre d’aussi bonnes notes et puis finalement en regardant le programme au moment où j’écris je crois que dans certaines catégories certains sont des champions d’autres sont hors catégorie.

En fait il y avait une « before » à cette émission au Grand Journal, sur Canal + encore lui. Faut que j’arrête de leur faire des compliments mais tout de même Obama cette semaine et ce soir le premier sketch politique interprété par Michel Denisot et Jean Michel Apathie !
En effet Jean Luc Mélenchon était invité politique de la première partie. Il venait de participer à l’enregistrement de l’émission A vous de juger présentée par Arlette Chabot. Il se disait furieux de la manière dont s’était passé l’enregistrement. D’après lui c’était un spectacle permanent, un manque de respect pour des candidats plus petits comme lui. Deux tables une pour les petits, une autre pour les grands. C’est alors que Jean Michel Apathie et Michel Denisot se lancent dans un exercice inédit. En effet ils annoncent qu’un échange très houleux et enlevé a eu lieu entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit. Et donc comme il y a eu des fuites de l’enregistrement Jean Michel apathie, interprétant François Bayrou et Michel Denisot, interprètant Daniel Cohn Bendit se lancent dans un remake de cet échange. Exercice assez drôle et original.
Alors forcement çà m’a donné encore plus envie de regarder l’émission pour comprendre la raison de tout cela.
A l’heure qu’il est il y a bien deux tables. Table pour les petits, table pour les grand? Non pas du tout. Plutôt des débats à une table puis à une autre. Arlette Chabot passe d’une table à une autre. Alors effectivement quand un débat se passe à une table, les invités politiques de l’autre table font de la figuration et comme ils sont tous chaud braise, tous remontés comme un coucou, soit ils tentent d’intervenir, soit ils papotent entre eux. On entend d’ailleurs par moment en off (hors écran) certains se moucher etc.

C’est vrai que ces deux tables, chacune de leur coté, ce n’est pas l’idée de décor du siècle. J’ai en fait l’impression que le décor mélange ce soir une partie du décor habituel de A vous de juger et une partie du décor de certaines soirées électorales que l’on reverra probablement dimanche pour la soirée électorale européenne. Il n’était donc peut-être pas possible de monter et démonter le décor habituel de l’émission puis de monter à temps le décor pour la soirée de dimanche qui sera peut-être répétée dès aujourd’hui. Si l’un des lecteurs mieux informé peut me confirmer mon sentiment…
C’est la première fois je crois que cette émission n’est pas en direct. Ne serait-ce pas tout simplement car les invités politiques souhaitaient profiter de la soirée pour animer l’un des derniers meetings de campagne. Martine Aubry à Lille, Xavier Bertrand à la porte de Versailles à Paris.

Alors pourquoi ce bordel épouvantable sur ce plateau. Ce n’est en effet pas la première fois qu’Arlette Chabot anime ce genre de débat.
Et bien probablement à cause des ces tables. Comme quoi un décor peut être très important. D’ailleurs à cette heure-ci, Arlette a abonné l’idée de passer d’une table à l’autre et reste debout au centre du plateau dos au public. Pas sûr que cette position ait été répétée et prévue car elle n’est plus dans la lumière. D’ailleurs on se croirait dans le dernier Ca se discute. Comme Jean Luc Delarue, elle n’est plus que filmée en plan large ou de dos. Bon ici ce n’est qu’un problème de la lumière. Son profil gauche est dans le noir complet! Ca doit hurler sévère aussi en régie.
Ce bordel est aussi et surtout du aux règles de temps de parole que le CSA impose à toutes les chaines en période de campagne électorale. Arlette Chabot doit donc faire respecter un temps de parole précis à chaque candidat. Pas facile lors d’un débat à quatre de dire à un invité comme Jean Luc Mélenchon qu’il ne peut plus répondre car il a moins de temps de parole. Un compteur apparait même régulièrement à l’image pour soutenir Arlette Chabot
Temps de parole? Pas simple de le décompter de manière générale. En même temps j’ai parfois moi-même du mal à suivre… Peut-on m’expliquer pourquoi le Parti des Radicaux de gauche qui ne présente aucun candidat à l’élection européenne a droit à des minutes d’antenne dans les séquences de campagne officielle ? Moi pas comprendre !

Bon par contre, si je vous aime bien chers lecteurs, là c’est trop le bordel sur ce plateau, on n’entend plus rien, tout le monde parle en même temps et s’invective. Alors pas d’esprit de sacrifice. Je vais zapper et laisser Arlette qui n’est plus l’ombre d’elle-même oserai-je dire avec malice! Sérieusement elle va finir la soirée dans le noir la pauvre!
Mais pour revenir à ma comparaison du début (un peu pourrie j’en conviens), j’avais finalement raison. Deux spectacles… Je vous laisse les qualifier !
Et ah oui j’allais oublier comme lui d’ailleurs sur le plateau du Grand Journal. Jean Luc Mélenchon a quand même oublié de préciser qu’il avait aussi été un exemple de courtoisie en envoyant un « Allez au diable madame Chabot » à celle-ci

A vos commentaires!

ps : Finalement je suis retourné voir la fin et je n’aurai pas du. Quel comportement minable de certains hommes et femmes politiques. Cette émission était affligeante. Abstention : la faute aux medias, disent les hommes politiques. Ce soir ces dernièrs ont montré qu’ils en sont les principaux responsables. Allez voter qu’ils disaient!

Mise à jour : Arlette Chabot et François Bayrou sont invités au Grand journal ce soir.. A suivre…






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *