19 juillet 2009

Tournée de Madonna, accident au Vélodrome de Marseille! Souvenirs bien moins graves!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : ,
Affiche de la tournée de Madonna

Affiche de la tournée de Madonna2 morts et des blessés au Vélodrome de Marseille, une série de spectacles annulés à Marseille. Une partie de la scène inutilisable… Mais et ensuite ?
Ouhhh le vilain ! C’est bien un directeur de prod ça ! Insensible et froid ! Et le respect pour ces victimes et leurs proches ? Y a que l’argent …. Et il est où son humour cette fois-ci ?
Je continue… ?  Et au fait pour l’humour ça vient(Teaser !)Alors oui, avec cette petite provocation, je voulais justement vous expliquer que même dans des circonstances aussi douloureuses, même si l’ensemble des équipes sont sous le choc, certaines personnes doivent très vite reprendre leur sang froid et se préoccuper de la suite.
Je n’ai jamais travaillé sur de grandes tournées … enfin pas encore… car finalement c’est quelque chose qui me plairait beaucoup. Une suite assez logique pour moi qui ait souvent travaillé sur des divertissements assez prestigieux
Certaines tournées peuvent être très complexes et donc très intéressantes :
– des décors somptueux, des lumières, des écrans,
– un personnel important à gérer, à transporter, nourrir et héberger,
– de nombreux prestataires à trouver et organiser
– dans chaque date, chaque ville, une nouvelle aventure
Et bien justement avec ces quelques exemples du travail que l’on attend d’un directeur de production, d’un régisseur général, vous comprenez très vite pourquoi certaines personnes doivent immédiatement prendre des décisions, trouver des solutions pour ne pas arrêter définitivement une tournée.

Revenons sur chacun de ses points et imaginons les questions et choix que ont pu se poser :
Le décor : La scène, son toit, sa structure sont semble-t-il fortement abimés et toujours immobilisés à Marseille. Qu’est ce qui est récupérable et quand ? Peut-on fabriquer et faire transporter à temps les éléments non récupérables ?
Il semble qu’il y ait au moins deux structures de scène pour cette tournée puisque Madonna était en concert en fin de semaine à Udine, en Italie. Les producteurs ont donc du rapidement faire l’évaluation de leur capacité à maintenir toutes les dates de la tournée avec une structure de scène et une seconde en totalité ou partiellement indisponible.
-Concernant le personnel : Les tourneurs travaillent régulièrement avec leurs équipes de constructions complétées comme en télévision par du personnel local et intermittent/intérimaire. Il faut donc remplacer les personnels blessés mais aussi ceux qui sont choqués et incapables de poursuivre la tournée. Il faut aussi réorganiser toutes les rotations des équipes, les déplacements…
– Il faut enfin gérer l’assurance. En effet il y a derrière un accident des enjeux financiers très importants. La responsabilité de chacun est étudiée. Selon le résultat des enquêtes, les remboursements ne sont pas les mêmes. (Le cas Michael Jackson qui est loin d’être terminé va être une illustration très intéressante de tous les enjeux financiers et du business qu’on peut faire autour d’un événement malheureux)
De plus, et surtout, même si l’enquête n’est pas encore terminée il est indispensable pour les équipes techniques, sous la houlette du régisseur général, de procéder à des contrôles, à une vérification complète des procédures d’installation, de montage, de sécurité pour éviter que ne se produise un autre accident.

Pour revenir à un domaine je connais bien mieux, il s’avère que les décors des émissions dont j’ai eu à m’occuper étaient tout de même plus simples et moins périlleux. La sécurité restait cependant une préoccupation permanente. Je touche du bois.

En 15 ans les accidents ont été réduits à :
-un enfant légèrement mordu par un petit iguane que la productrice avait eu la bonne idée de faire venir en plateau
– et à oui je l’avais oublié ça tiens ! La même productrice voulait qu’en ouverture d’un programme de variétés les danseuses entrent avec en tête un petit lionceau à la laisse. Alors autant vous le dire que trouver un petit lionceau proche de Paris ce n’était pas gagné. Donc une dresseuse est venue avec un lionceau déjà un peu trop âgé. On a vite abandonné l’idée de le faire entrer avec une danseuse. Il l’aurait mangé toute entière et en aurait peut-être mangé une deuxième (ben oui sur les danseuses y a pas grand-chose à manger !!! (ouhhhh, oui je sais !)
Alors finalement on a craqué une robe de danseuse pour la donner à la dresseuse (ben oui sur la dresseuse y avait de quoi nourrir le lionceau !) Cette dresseuse est montée sur scène au milieu des danseuses et quand le lionceau a fait le même constat que moi il a tenté de lui attaquer les cuisseaux avec les dents et les griffes ! 10 secondes d’images, une robe craquée.. et ah oui une dresseuse un peu amochée !
-et  des ptits malaises dans le public…

Et parfois vous vous dîtes à postériori que vous n’êtes pas passé loin de gros soucis bien improbables :
logo Cauet retourne la télé- Lors du tournage du premier Cauet Retourne la télé pour TF1 nous devions tourner une séquence pendant laquelle un petit morceau de drap noir devait s’enflammer et être immédiatement  éteint  à vue par les pompiers du plateau. L’accessoiriste avait acheté des extincteurs mais finalement il a fallu refaire la prise plusieurs fois. Les pompiers ont alors utilisé les extincteurs des plateaux annexes et…. Ils étaient tous en panne. Autant vous dire que je n’ai pas payé ces extincteurs…  Le prestataire en a profiter pour faire vérifier en urgence tous les extincteurs des studios.

logo 100 johnny

Logo 100% Johnny sur M6

- Chez le même prestataire – vous voyez, je suis gentil, je ne le cite pas – nous tournions dans un autre studio une émission spéciale autour de Johnny Hallyday. Et puis le tournage commence par l’enregistrement d’un titre de Johnny Hallyday. Je m’activais dans les coulisses et tout d’un coup j’entends dans mon casque le réalisateur dire «mais il pleut sur Johnny » Ah hein ! What’s that ! Alors je cours sur le plateau.. Effectivement il pleuvait sur scène, sur l’artiste et ce à travers les projecteurs allumés ! La scène était déjà bien humide…
Magique?  Non logique ! Un pompier avait voulu accélérer l’aération du plateau pendant la coupure dîner (saleté de clim !) en faisant sauter les trappes d’évacuations de fumées sur les toits. Bonne idée. Il faisait frais en début de tournage, inhabituellement frais même puisqu’une trappe au dessus de la scène ne s’était tout simplement pas refermée.

Voilà voilà ! Ben oui je n’ai pas de chute ! Ah ben tiens si c’en est une finalement !

Quelques images de France 3 PACA  :






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>