Articles les plus populaires

8 octobre 2009

Les plans de coupe, signature des réalisateurs ?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Edition Spéciale Canal + Plan de coupe
Edition Spéciale Canal + Plan de coupe

Pour couper les longues logorrhées de certains invités (et oui, vous avez vu j’utilise maintenant des mots plus compliqués… Je bosse à la télé, mais je lis aussi !) pour couper donc ces longues interventions qui nous endorment, pour enrichir une réalisation, pour cacher en montage les nombreuses coupes et raccords on utilise…  des plans de coupe.

Un technicien me faisait d’ailleurs remarquer récemment que certains chroniqueurs avait démarré «plan de coupe » dans les émissions de Ruquier. Un chroniqueur Plan de Coupe ? Et oui il n’a pas grand-chose à dire, mais ça fait joli et ça permet de varier les plans et de faire vivre les amis !

Mais, qu’est ce qu’un plan de coupe ?

Une image de public, de la main de celui qui parle, un plan large de grue, un plan d’écoute de l’animateur ou d’un autre invité, un plan « artistique » désaxé, un plan sur un chroniqueur qui rit (mais ça suffit !)

A quoi servent-ils ?
Et bien à rythmer l’émission mais aussi à apporter d’autres informations sur ce qui se passe, sur l’ambiance du programme. C’est souvent par le choix des plans de coupe, leur originalité, leur variété que se distinguent les réalisateurs.

Mettre à l’image la personne qui parle puis celle qui lui répond, c’est simple et logique mais ce sont tous les autres plans qui vont raconter le reste de l’histoire et qui vont signer en grande partie la réalisation.  
Un plan sur les mains resserrées, stressées de l’invité apporte une information, un plan sur les jolies jambes croisées d’une journaliste au 13h apporte une autre information ? … et bien que c’est toujours très agréable à regarder ! (Ouf !) Des plans d’une jolie fille dans le public idem, mais un plan très large du public qui applaudit vous dira : Waouh, ils sont nombreux à aimer, je devrais aimer aussi alors, quelle ambiance et puis avec tout ce monde, ça doit être une importante émission. Un plan sur un public attentif ? Humm c’est sérieux et à l’air très intéressant ! 

Edition Spéciale Canal + Plan de coupe avec la même caméra?

Edition Spéciale Canal + Plan de coupe avec la même caméra?

Quand une émission est en direct, certains réalisateurs choisissent des plans plus faciles, plus « secure ». Plus de plans public, de plans larges, de plans d’une grue qui balaye en permanence le plateau. Quand on ne sait plus quoi passer à l’antenne, on est toujours content d’avoir un plan grue dispo ! Certains réalisateurs en usent et abusent. Le réalisateur sécurise aussi ses plans d’animateur et d’invité principal.

Quand l’émission est enregistrée et remontée le réalisateur ose souvent des plans pour riches, plus compliqués car il sait qu’il aura toujours des plans de secours au montage pour corriger éventuellement sa réalisation.

Dans un débat, les plans des réactions des autres invités, leurs micro expressions du visage, leur attitude agacée, moqueuse ou attentive racontent une partie importante de l’histoire qui se déroule sur le plateau. Choisir de les montrer ou pas change notre perception du programme.

D’ailleurs savez-vous que lors des débats présidentiels d’entre deux tours en France, les plans de coupe sont interdits à la demande des candidats. 
En fait la formule n’est pas tout à fait juste. Ce qui est, à ma connaissance interdit au réalisateur, ce sont les plans serrés sur celui qui écoute son adversaire.

Pour être plus clair, quand Ségolène Royal parlait vous n’aviez pas de plan de face de Nicolas Sarkozy, parfois uniquement un plan large des deux mais pas plus.

Pourquoi ?
Et bien pour ne pas montrer aux téléspectateurs quand l’adversaire est agacé, énervé par les propos de son contradicteur ou tout simplement parce qu’il lit ses fiches, prend des notes voire comme pour François Mitterrand demandait d’un regard un conseil à Jacques Pilhan, le sorcier de l’Elysée, pour reprendre le titre de mon livre de chevet du moment (François Bazin – Editions Plon).

Et le candidat peut en profiter pour perturber son adversaire :
– en regardant ailleurs pour montrer à son adversaire qu’il se porte aucun intérêt à ses propos !
– en prenant des notes pendant que son adversaire intervient pour lui faire croire qu’il vient de penser à une super réponse ou à un prochain Scud qu’il pourrait lui envoyer
– à tapoter avec son stylo ou avec ses mains pour agacer l’autre…

Et tout cela vous ne le voyez pas…

Comment réalise-t-on les plans de coupe ?

Et bien de plusieurs manières :
– des plans de coupes peuvent être faits avec des plans d’écoute (d’un invité ou animateur qui écoute)
les grues et d’autres caméras travelling balayent en permanence le plateau et le réalisateur peut passer leurs images presque à tout moment.
les plans spécifiques pour les plans de coupe. Ceux-ci sont réalisés par des cadreurs qui ne font que cela. Et oui, pendant toute une émission, certains cadreurs ne réalisent que des plans public (à la fin du tournage ils ont repéré toutes les belles filles du public). D’autres proposent avec leur caméra épaule de nombreux plans différents avec différentes amorces. Le réalisateur passe leur plan (le rouge apparait dans leur viseur) et hop ils proposent un autre plan Ainsi vous avez l’impression qu’il y a beaucoup plus de caméras qu’en réalité.

Un autre moyen d’utiliser moins de caméras ? Utiliser des plans de coupe !
Vous êtes perdus? Non, non suivez-moi ! 3 personnes sont installées du même coté d’une table. 2 caméras installées face à eux les filment. Une caméra réalise des plans à 2 ou 3, la seconde réalise les gros plans. La personne 1 parle, elle est en gros plan, la personne 2 commence à parler ? Le réalisateur passe par un plan de coupe sur l’animateur, le public pour donner le temps à la caméra gros plan d’aller sur la personne 2. Le cadreur gros plan n’a besoin que de quelques secondes ! Et hop gros plan à l’antenne de la personne 2!

Et ainsi de suite… Magique !

En montage,
Je vais simplement compléter l’article récent sur les monteurs .

Le monteur utilise des plans de coupe pour cacher toutes les coupes qu’il va faire et aussi corriger certaines erreurs de réalisation.

Il dispose pour cela d’images divergées. Pour résumer on enregistre l’émission tournée par le réalisateur et, sur d’autres cassettes la même émission, mais vue par d’autres caméras (je vous raconterai cela en détail très prochainement et vous donnerai d’ailleurs comme promis mon secret pour qu’un monteur connaisse le programme avant de le monter).
Le monteur dispose alors sur son écran pour la même seconde du programme de plusieurs images et peut donc remplacer une autre image par une autre.

Mais parfois on utilise aussi des images désynchronisées.
Quand une personne parle, vous ne pouvez pas diffuser une image d’elle de face disant autre chose… C’est logique !
Par contre si vous prenez une image du public qui écoute, ou de cette personne de dos prise à un autre moment de l’émission le téléspectateur ne le verra pas.
Non, il ne s’agit pas de manipulation, pas dans ce cas là tout du moins, mais c’est juste une astuce pour réussir à cacher le montage.

Certains réalisateurs ont d’ailleurs l’habitude de faire enregistrer des plans publics avant le début de l’émission. On demande au public d’applaudir, de rire et on enregistre tout cela sur plusieurs bandes. Ainsi, pendant le reste du tournage, le réalisateur peut mettre plus de caméras sur ce qui se passe sur scène et rajoutera au montage les plans du public qu’il a déjà enregistrés.

Parfois, effectivement la dérive est possible.  Quand on tourne une interview d’un invité à une caméra dans un café, un hôtel, il peut arriver qu’on fasse ensuite des images avec la même caméra du journaliste qui posait les questions. On tourne alors des plans d’écoutes. Le journaliste refait semblant d’écouter, d’acquiescer et mélange tout cela au montage.

Limite oui c’est vrai. PPDA en sait quelque chose puisque qu’il a été pris en flagrant délit avec une interview de Fidel Castro qu’il n’avait pas réalisé. Il avait simplement remplacé les questions de ses collègues lors d’une conférence de presse par les siennes!

A vous de vous amuser maintenant en regardant vos programmes en plateau favoris. Quels plans de coupe ? Où ça ?

Et revenez nous en parler en commentaires!






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *