Point de vue

16 octobre 2009

Whitney Houston, Prince…(Soan)! Faire sa star à la télé !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Prince au Grand Journal de Canal +
Prince au Grand Journal de Canal +
Prince – Grand Journal de Canal +

Whitney Houston sortie du plateau du Grand Journal par un membre de son staff, en plein direct. Prince se faisant attendre sur scène dans le même programme ce mercredi puis débutant son premier titre … pendant la pub…

Faire sa diva, faire des caprices de star, ce n’est pas seulement valable pour les artistes internationaux ! Et si seulement Star rimait avec talent !

J’ai volontairement repris deux exemples du Grand Journal car cette émission est devenue la seule à accueillir les artistes internationaux prestigieux.
– Une émission quotidienne c’est plus simple pour organiser et accueillir des artistes en direct ou enregistrer un plateau.
– Une émission qui sait aussi bien recevoir ses invités : « C’est la première fois qu’on reçoit Dieu » Michel Denisot s’adressant à Prince. (Vraiment?!)

Une émission qui sait aussi exploiter jusqu’au bout le filon. Prestation un jour de la diva et dès le lendemain débrief plus ou moins sympathique par Yann Barthes.

Retour sur les faits récents :
Whitney Houston : elle semblait bien se plaire dans le Grand journal où elle était invitée avec Karl Lagerfeld mais pendant Le petit journal, en direct, un membre du staff la rejoint en plateau, cachant le prompteur de Yann Barthès ! C’est pas gentil. Yann se vengera ! Retour une seconde fois de la même personnage qui réussit finalement à sortir du plateau la diva et ce, toujours pendant la rubrique d’un Yann Barthès un peu décontenancé. Et hop, séquence sur Whitney Houston le lendemain dans le Petit Journal People. S’équence qui nous a d’ailleurs permis de voir Karl Lagerfeld commenter à postériori la séquence : « elle était étrange la Whitney Houston… » à prononcer avec l’accent c’est beaucoup drôle !

Prince mercredi soir sur le Grand journal : il s’est fait attendre, attendre.. Hop lancement de la coupure pub. Mais finalement, c’est à ce moment qu’il ne veut plus attendre. Retour antenne, Monsieur Prince était déjà sur scène en train de chanter ! 2 titres, puis il repart et finalement décide de revenir à la fin du programme. Puni, l’antenne coupera légèrement la fin de son titre.

Tout cela a été plus ou moins expliqué ce jeudi soir dans le petit journal People… un filon je vous dis ! Par contre je n’ai toujours pas compris pourquoi pour la première fois à ma connaissance, un logo, enfin un synthé « en direct » puis « Le grand journal en direct » est apparu sur la fin de l’émission pendant le titre de Prince ! Une volonté de marquer les images pour éviter leur piratage ? Je ne sais pas ! Des idées?

Par contre, pas un mot dans le petit journal de ce qui a occupé le Web people pendant l’après-midi ! On pouvait en effet lire que Prince voulait faire un procès à Canal + car Ariel Wizman aurait mis en ligne des images des répétitions qu’il avait réalisées avec ton téléphone portable ! En même temps c’est normal Ariel Wizman ne travaille pas à la télé, il ne pouvait pas savoir qu’il fallait une autorisation ! Ah si, il travaille tous les jours dans l’Edition Spéciale de Canal + … Alors, c’est pas biennnnn…

A noter d’ailleurs que pendant toute cette partie du Grand Journal le conducteur était totalement à disposition du chanteur. Michel Denisot n’était plus qu’à disposition du Prince !

Faut dire que Prince avait laissé un mauvais souvenir à Canal. Lors de son dernier passage à Canal + à l’époque Nulle part ailleurs, il s’était écrit quelque chose sur la joue, quelque chose qu’on n’arrivait finalement pas à lire à l’image. Boudeur, il avait refusé de revenir en plateau pour le second titre. Faut pas s’écrire des mots devant un miroir ! Marche pas !

Yann Barthès expliquait ce jeudi soir que Prince avait demandé des fruits et légumes, mais aussi de ne croiser aucun logo Coca Cola (il fait de la pub pour Pepsi ?) et interdit toute caméra et appareil photo dans les couloirs. Etait-ce vraiment tout ?

Pour avoir reçu Jennifer Lopez (JLO) dans sa période je veux tout en blanc (micro, pied de micro, tous les meubles de la loge en blanc etc….) et reçu Janet Jackson, je sais que cela peut-être très compliqué parfois.

Avec Jennifer Lopez cela a été très compliqué, et finalement aujourd’hui cela reste tout de même un grand souvenir loufoque (cela mériterait un article entier)

Janet Jackson Grand Classement M6

Janet Jackson – Grand Classement – M6

Pour Janet Jackson, j’avais reçu une longue liste de demandes pour la loge de La dame. Par exemple, il fallait que la température soit de x°Fahrenheit très précis. On les a converti en °C. Mais autant vous le dire, il est peu probable que le petit variateur de température de la loge ait été fiable à ce point. A cela s’ajoutait du matériel de repassage, des types de boissons, des spécialités culinaires, des bougies, etc.. je n’ai plus tout en tête.

Mais en fait quand Janet Jackson est arrivée, elle a été très pro : elle est arrivée à l’heure pour l’enregistrement de son titre, ce qui est souvent déjà une exploit. Passage en loge. Première répétition du titre uniquement avec ses danseurs. Elle est ensuite immédiatement arrivée en plateau. Il s’agissait normalement d’une répétition mais nous avions convenu avec Serge Khalfon, le réalisateur qu’on enregistrait tout pour ne pas prendre de risques. Elle a fait une prise. Serge est venu en plateau pour connaitre son avis. Nous luis avons fait visionner le titre. Elle a trouvé ça très bien et c’était dans la boite.

Et puis, finalement nous avons tout de même eu du retard ensuite parce qu’au moment de sa sortie de plateau, elle a croisé les Black Eyed Peas qui venaient d’arriver (programmation sympa dans ce Grand Classement sur M6). Ils ont alors tous papoté un bout de temps en loge avec Janet Jackson et leur répétition a pris du retard !

Ce dernier exemple montre que quand un artiste, aussi important soit-il, est pro et que nous qui l’accueillons le sommes aussi, alors tout se passe très bien.

Cela montre aussi que ces listes de demandes sont souvent rédigées par des managers, véritables ou pseudos, qui se donnent de l’importance par ce type d’exigences. A ces manager se rajoutent parfois des « parasites » : de nombreuses personnes dont vous ne saurez jamais à quoi ils servent. Par contre s’il y a un catering, ils sont tous là! (toujours prévoir plus de repas car même si vous demandez 10 fois la liste accompagnateurs, il y aura toujours l’assistant bidulle et le coach machin choses en plus…)

Par contre, parfois, pas de doute, certains artistes ont bien perdu tout lien avec la réalité! Etre un artiste peut tout permettre ? Ne pas attendre le retour de la pub pour démarrer son tour de chant comme Prince, c’est moyennement respectueux pour le public, pour ceux qui achètent leurs titres et payent cher pour les concerts

Et en même temps cela permet de se créer ou entretenir une image, une légende ! Même moi j’en parle !

Etre artiste pourrait tout permettre? Le pire c’est que parfois, certains « artistes » qui ne sortent que d’un télécrochet (Soan de la Nouvelle Star, par exemple) ou des artistes qui n’ont qu’un tube à leur actif décident d’être de vrais casse pieds mais uniquement pour ressembler aux vraies stars, aux artistes qui ont vendu des millions d’albums et de place de concert. Il demande quoi lui ? Moi je veux plus !

Si je suis chiant comme les stars, je deviens une star… Miiiiip c’est faux !

Les artistes français casse pied qu’ils soient jeunes ou déjà reconnus peuvent être classés en trois catégories !
– les artistes pas encore très sur d’eux, pas très à l’aise et qui peuvent parfois montrer leur stress en étant distants ou pas très sympathiques pendant les répétitions. Ils sont simplement inquiets et ont besoin d’être rassurés. C’est alors à leur entourage et à nous qui les invitons de les rassurer et de les mettre à l’aise.
– les artistes qui, via leur attachés de presse, chef produit, manager etc nous ont bien bien pris la tête avant de venir en tournage. On a alors fini par céder ou pas sur certaines demandes.
Le jour des répétitions, ils arrivent alors avec la banane, lançant des « Qu’est ce c’est sympa de venir chez vous ! Quel accueil sympathique ! Oh c’est beau… » et vous ne pouvez que leur répondre que par votre plus beau faux sourire (actor studio)!
– et enfin les artistes qui vous font une petite scène en plateau pendant les répétitions et parfois en tournage au point de devoir refaire la prise. En répétitions, ils vous font régler leur micro pendant 10 minutes : Euh, un peu plus de reverbe, un peu plus de grave, un peu moins d’aigu etc. Ils vous ressortent tous les termes techniques qu’ils ont entendus.. Et ensuite on passe aux ears .. prononcez iiiiirs (leur oreillettes quoi) pas assez fort, trop fort, j’entends pas le clic (le bref signal de la bande playback qui prévient l’artiste du début de la musique). Se donner en spectacle devant toute l’équipe technique pour donner l’impression d’être très pointilleux et très pro ! Mauvaise méthode si je peux me permettre ! Les techniciens du plateau sont déjà des bons alors faites leur confiance !

Et puis ah oui j’ai oublié une catégorie, les hors catégorie comme une présentatrice comédienne qui, il y a déjà un paquet d’années, a menacé de ne pas entrer en plateau si on ne lui donnait pas immédiatement 10 000 Francs (oui, une monnaie qui existait avant les euros)… le producteur a du récupérer les cartes bleus et code de tous ceux qui en avait une pour récupérer la somme sur 2 ou 3 distributeurs proches du plateau !

Allez, finalement on s’y fait ou on essaye de faire avec. Cela fait partie de notre métier.

Et puis, avec du recul, après avoir digéré tout cela, cela nous fait de bons souvenirs… On y est arrivé!






One commentaire


  1. julien fu

    Article qui confirme le comportement ( exécrable ) de certain artiste
    Article sans langue de bois comme d’habitude !
    bref J’adhère ! Bravo Emmanuel 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *