20 octobre 2009

Hyperlivre, flashcodes, tags : Applications Iphone et Androïd : Du mieux mais …

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : ,
flashcode mobiletag

flashcode mobiletagIl y a quelques semaines je vous faisais part de ma déception face à l’opération de communication de Jacques Attali et de son éditeur autour de la publication du « 1er Hyperlivre » avec flashcodes (ou tags) intégrés qui permettaient d’obtenir des informations complémentaires au livre sur le net via son téléphone. Le système ne fonctionnait alors pas sur Iphone ni sur système Android.

Nouveauté : Des applications existent désormais mais

Alors oui, grâce à François, l’un des lecteurs et commentateurs de Media un autre regard que je remercie, j’ai découvert l’existence récente de Mobiletag, une application gratuite pour Iphone qui permet enfin de lire les flashcodes du livre de Jacques Attali « Le sens des choses » mais aussi ceux que l’on peut trouver ailleurs : sur des affiches de pubs, sur certains murs de Paris et d’ailleurs probablement.

Une autre application gratuite appelée tout simplement flashcode est aussi désormais disponible pour Iphone et système Androïd.

J’ai testé les deux applications. Flashcode semble simplement plus rapide à charger mais les deux fonctionnent de la même manière.

D’après L’AFMM (Association Française du Multimédia Mobile), grâce à ces applications, 70% des Smartphones en France seraient désormais compatibles avec les flashcodes

Mais il y a toujours un mais … moins lié au flashcodes, aux tags qu’au contenu proposé par ce fameux Hyperlivre.

le sens des choses Jacques AttaliEn effet, dans ce livre de Jacques Attali, ces codes permettent d’accéder à des pages Web qui présentent quelques tableaux et graphiques, qui permettent aussi de réagir aux articles en laissant des commentaires ou qui permettent enfin d’écouter ou voir des interviews…. Enfin qui devraient permettre… car ces dernières pages sont, d’après mes tests, illisibles. Elles ne sont constituées que d’un mélange incohérent de signes et de lettres.

Il me semble probablement que, comme encore souvent, dès qu’une page web contient de la vidéo ou du son elle reste difficilement lisible sur les smartphones.

Disons que c’est peut-être la première tentative d’un nouveau format de livre et surtout une vraie réussite de communication qui a en plus fait économiser à l’éditeur le coût de l’insertion dans le livre de graphiques en couleur! Pourtant pour 21 euros…

Professionnels de la question n’hésitez pas à corriger ou apporter vos explications complémentaires à ce sujet.






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *