27 octobre 2009

Google, (Mats Carduner qui vient de démissionner) … Alain Minc et les autres

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
logo NPA

google-adsenseGoogle, c’est 1 milliard de vidéos vues par jour, 20 heures d’images uploadées chaque minute, 1000 « partenaires » qui utilisent le système d’empruntes numériques pour repérer leurs œuvres sur Youtube. Ces informations ont été données par Mats Carduner, (Mise à jour 27/10/09 13h30  : Ex Directeur Général de Google France et Europe du Sud car il vient de démissionner) au colloque NPA Conseil

« Le problème avec Google c’est qu’on a un phénomène de domination pour lequel on n’a pas encore trouvé les réponses juridiques. Or la logique du capitalisme c’est que les monopoles se fabriquent jusqu’au jour où une règle juridique de la défense de la concurrence leur coupe les ailes. C’est la dynamique du système et pour Google on ne sait pas… C’est un problème mondial qui ne pourra être réglé que d’une manière conjointe mais on ne sait, ni comment, ni de quelle manière  » – Alain Minc au même colloque ! 

logo NPAIl y avait du très beau monde à ce colloque sur les « Ecrans, réseaux, contenus : les questions clés de 2010″

Moi qui croyais qu’Alain Minc était très fort : conseiller du Président, membre très écouté de nombreux conseils d’administration et pourtant face à l’arrivée de Google et la révolution que cet acteur a engendré, il est resté avec des interrogations.  « Prophétiser en cette manière me parait présomptueux »

Il faut dire que Google a été cité lors de chaque débat. Mats Carduner est d’ailleurs intervenu lors du dernier d’entre eux et, malgré toutes les sollicitations, j’ai réussi à lui donner ma carte de visite en lui demandant s’il voulait bien accorder à Media un autre regard une inteview et … il m’a dit OUI (Mise à jour : avec sa démission c’est « balot »)

En fait, il a continué à dire quelque chose en même temps qu’il me présentait sa collaboratrice mais je n’ai pas vraiment écouté ! Je ne voulais pas de MAIS ni de «  quand je serai disponible », etc…

Alors j’espère vous annoncer très vite que l’interview est programmée!

Revenons en aux incertitudes liées au monopole inégalé de Google et de la révolution qu’il a provoqué.

Alain Minc au colloque NPA Conseil
Alain Minc au colloque NPA Conseil

Alain Minc est revenu sur l’effondrement du New York Times en quelques mois, racheté finalement par un investisseur mexicain. Pour lui cette chute est un « traumatisme  fondateur » de la situation que nous vivons actuellement. Elle met aussi en valeur la « position très particulière de domination sans équivalent qui est celle de Google ».

Google s’est déclaré non intéressé par le rachat de cette marque de la presse mondiale. «C’est un élément de mesure de l’accélération incroyable de la secousse que l’univers des medias connait,  Que google refuse d’acheter des marques de medias, c’est presque pire que la pire des injures. »

Pour Alain Minc, toujours « La mise en cause de la position de domination ne peut être mise en cause qu’aux Etats unis puis par la Commission Européenne…. » Il faudra alors passer par un mécanisme de prélèvement, de licence globale à inventer, « avec une conséquence induite pas très agréable : la mutualisation des recettes et la distribution bureaucratique de celles-ci… pas un progrès exceptionnel vers la liberté. » Le passage obligé d’après lui par « une sorte de Sacem mondiale » le laisse perplexe.

Alain Minc s’est enfin interrogé sur la pérennité de tous ces acteurs dont le succès est souvent aussi fulgurant que bref !

« Dailymotion je ne sais pas si ce modèle est pérenne et durable.  Twitter, à mon avis c’est quelque chose qui va exploser et Facebook n’est qu’une étape mais vers où on n’est sait rien[…] Le seul joueur non aléatoire du Net est Google. »

Sans activité réellement pérenne, durable, pas d’investissement, de création et de soutien à d’autres activités.

Concernant Google et ses filiales Youtube etc, reviennent toujours les mêmes remarques sur le fait que leurs activités détruiraient plus de valeur qu’ils n’en créent. Il est aussi souvent question de piratage, et de non rémunération des ayants droits.

Valery Gerfaud, Directeur général de M6 Web a expliqué que le groupe M6, via M6 replay, fortement rentable dès 2010 d’après lui, ainsi que via d’autres types d’offres souhaitait combattre le piratage par des offres grand public de qualité et rentables. M6 travaillerait d’ailleurs en collaboration avec Google sur le marquage de leurs images via des empruntes numériques.

Mats Carduner Google
Camille Pascal (France Télévisions), Valery Gerfaud (M6 Web), Mats Carduner (Google)

Mats Carduner a expliqué travailler avec des chaines françaises. 1000 partenaires dans le monde utiliseraient la solution proposée par Google, permettant ainsi aux ayants droits de gérer leurs droits en donnant à Google une emprunte de leurs œuvres. Pour lui, la protection des œuvres ne peut fonctionner que par des solutions technologiques qui fonctionnent de mieux en mieux.

Pour Mats Carduner : (qui a un coté William Sheller, non? )

« Google contribue énormément à la diffusion, à la consultation et à la consommation des œuvres de création culturelles françaises, notamment en étant  probablement le site le plus populaire en France. Je pense que l’indexation des œuvres françaises, leur visibilité grâce à Google, c’est quand même quelque chose de positif que l’on peut rendre à Google dans ce domaine. »

Il n’en demeure pas moins que, quand il explique que quand les gens déposent des « clones » de programmes, ce n’est pas par «malice» mais pas «méconnaissance du droit d’auteur en France», je dis… pas sûr !

Nous avons d’ailleurs eu droit à un échange assez amusant (si le sujet n’avait pas des conséquences très importantes ) entre Mats Carduner et Pascal Rogard, Directeur général de la SACD (société de gestion de droits d’auteur), ce dernier comparant Google à un lutteur grec, très fort et le corps totalement huilé qu’on ne pourrait pas attraper.

Deux visions s’opposent, se confrontent surtout puisque ces deux acteurs sont en cours de discussion sur une nouvelle forme de répartition des droits.

Pascal Rogard voudrait que, comme d’autres nouveaux entrants, nouveaux acteurs auparavant, Google accepte de respecter les règles en vigueur alors que Google souhaite que l’on tienne compte de la révolution provoquée par un changement complet des usages pour revoir tout le système de rémunération.

Mats Carduner a rappelé de son compter que « 2/3 du chiffre d’affaires de Google provenait d’entreprises de toute petite taille qui n’auraient jamais eu accès à la publicité sans Google… d’entreprises qui n’auraient jamais pu toucher leur audience autrement. » Google contribuerait à la viabilité d’un nouvel « écosystème » publicitaire.

Google contribue déjà beaucoup aux services sur internet d’après lui en reversant dans le monde 6 Milliards via Adsense à ses « partenaires » clients l’année dernière.

Enfin certains intervenants attendent de voir si Google via Youtube notamment  serait le premier acteur du net à pouvoir monétiser durablement ses contenus c’est-à-dire à leur donner de la valeur et ainsi à reverser des droits à leurs auteurs.

Mats Carduner : « Quand on a acheté Youtube, on s’est tout d’abord intéressé à son usage  (rupture dans les modes de consommation de contenus) et ensuite on s’est dit comment monétiser ses contenus grâce à des publicités pertinentes, non intrusives et vendues au meilleur prix.
On constate aujourd’hui des retours intéressants, des publicités qui intéressent les internautes sur les contenus Youtube. «

Pour lui, les revenus pubs sont significatifs sur Google. Il n’attendrait plus qu’un accord avec les sociétés de droit pour commencer à reverser des revenus de la publicité à leurs ayant droits. (quelle part des revenus?)

Cela mérite encore d’autres questions !
Ah mais oui, ça tombe bien, j’ai une interview avec le patron de Google France!

A suivre…

Lien Media un autre regard – Npa Conseil
Lien Media un autre regard – SACD
Lien Media un autre regard – M6 Replay
Lien Media un autre regard – Alain Minc Wikipedia






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *