Articles les plus populaires

3 novembre 2009

Hans Lowtoo – belle gueule, anglais parfait, premières expériences d’animateur…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Hans Lowtoo
Hans Lowtoo (Ph. Valérie Murray)

Mauricien, en provenance d’Afrique du Sud : Recherche emploi d’animateur en France !

Voilà comment pourrait se résumer sa situation.

Hans ? Et oui ! Etant moi-même d’origine lorraine, j’imaginais plutôt les Hans toujours accompagnés d’une Gertrud (prononcer Guertrrouttt). Comme quoi !
Hans est d’origine mauricienne. Après avoir été model  et animateur en Afrique du Sud il a débarqué en France il y a quelques semaines pour tenter de devenir animateur en France.
A une époque, où nous manquons toujours cruellement d’animateurs parfaitement bilingues, où il est plutôt de bon ton de mettre à l’antenne des personnes de couleur, issues des minorités visibles, comme l’on dit, il a toute ses chances.


La rencontre avec Hans (Hansraj) a été plutôt inédite puisqu’en fait il est venu à ma rencontre via Facebook : Coucou, j’aime bien votre blog (il commence par un compliment, bonne idée), et je voudrai bien vous rencontrer car je viens d’arriver en France et j’aimerai me faire connaitre ! Visite de ses liens, regard sur son CV. Et bien pourquoi pas ! Rencontre.

En plus, cela me faisait plaisir de rencontrer un Mauricien car j’avais un très bon souvenir de la réalisation du Making of du tournage de « un Gars une fille » au Beachcomber hôtel 5 étoiles à Trou aux biches à l’île Maurice il y a quelques années. Un décor paradisiaque, des gens d’une très grande gentillesse. J’étais vraiment chanceux, car cette destination est hors de prix et j’ai pu y aller pendant 15 jours en étant en plus payé ! Et puis, comme nous tournions souvent sur la place, je proposai souvent de réaliser des plans d’un autre axe…. Depuis la mer par exemple ! Ainsi, je passais mes après-midi les pieds dans l’eau à filmer le tournage d’un Gars une fille. Se marrer toute la journée, au soleil, dans un  cadre magnifique et être payé pour.. j’adooooore !

Revenons-en à cette rencontre avec un ingénieur en communication qui a grandi à Beau-Bassin à quelques kms de Port Louis, capitale de l’île Maurice.  Enfin ingénieur !
« Rester au bureau ce n’était pas pour moi. Au bout de deux mois, j’ai tout arrêté pour devenir animateur de radio et programmateur musical sur Radio One, la première radio privée d’île Maurice. Deux ans plus tard, en 2004, je décide à nouveau de tout quitter pour faire de la télé. Je pars donc en Afrique du Sud et je reprends mes études en « Professional Acting for camera« »
En gros : apprendre à passer à l’antenne (animation, sitcom, séries, théâtre) ! Je vous rassure, il parle parfaitement français et ne s’est pas « vandamisé » à en mélanger français et anglais!

En plus, étant plutôt gâté par la nature ou/et très sportif il commence à travailler comme model au Cap. Cela durera 1 an.

En même temps il décide de tenter sa chance à la télévision en participant au casting de Top Billing, une émission de référence (d’après lui !… Mais oui, d’après lui car si j’essaye de suivre ce qui se passe en France je ne connais pas particulièrement le milieu audiovisuel Sud Africain. Je sais qu’on y tourne de nombreuses séries et films (même 24 heures) mais voilà je n’en connais pas plus ! Quelqu’un m’offre le voyage ? ) Il se porte donc candidat au casting de Top Billing, une émission sur SABC3 qui traite du voyage, de l’art de vivre et du glamour à la Sud Africaine m’explique-t-il.  Il s’agit de trouver le nouveau visage de cette émission. « Parmi les 8000 finalistes, j’ai terminé parmi les 2 derniers finalistes »

Stooop ! Arrêtons-nous 2 secondes sur cette fin de phrase !
Petite leçon de traduction :
– J’ai fait partie des finalistes : traduction, tu me verras à la télé mais je n’ai pas gagné,
– Parmi les 10 derniers :  je suis 9ème ou 10ème. C’est toujours plus chic !
– Pour Hans, traduction, je suis deuxième et je suis un peu déçu !
Le plus important c’est que la chaine SABC 2, une autre chaine publique lui propose d’animer des émissions. Il présente aussi dès janvier 2009 Design & Automobile sur la Chaine Africa Magic Plus (DStv) en 2009.

« Une émission sur le Design, l’architecture, la mode et les voitures. C’est ça mon truc : la culture pop, la musique, la mode et le cinéma, Après 2 saisons de Design & Automobile, j’ai demandé à mes agents de voir s’il y avait la possibilité pour moi de travailler à Londres »

Re – stooop, et oui à nouveau stop ! MES agents ?
« 1 agent pour mannequinat et 2 Agents Télé, un agent au Cap, et 1 agent à Johannesburg ».

Ca ne fait pas un peu beaucoup d’agents ?
Et ça prend combien en Afrique du Sud « Pour une pub, un agent prend 15% , pour les photos c’est 10% » .

Les pubs sont bien payées ?
Et bien cela dépend si la pub est diffusée uniquement en Afrique du Sud ou dans le monde entier et puis cela dépends du « copyright » : de la durée des droits d’utilisation.
« Pour une pub diffusée à travers le monde, j’étais payé 3500 Rand à la journée plus jusqu’à 600% à  1000% de cette somme pour le copyright. Et bien sûr il y a les impôts après et les commissions. »
Ce qui nous fait : 300 Euros par jour et entre 1800 et 3000 Euros en plus pour les droits à l’image. (Pour comparer un loyer mensuel couterait 3000 Rand. Une journée de mannequin, le loyer du mois bien payé ! Ca  va !)

Hans Lowtoo - Jardiner (cliquez pour agrandir)
Hans Lowtoo – Jardiner (cliquez pour agrandir)

A-t-on vu certaines de tes pubs en France ?
H. L. : Je pense que non, les internationales ont plutôt été diffusées au Canada, au Brésil et en Inde.

Un exemple de pub ? 
H. L. : J’ai par exemple tourné dans une pub pour les voitures Kia. L’idée était de reproduire l’ambiance de Desperate Housewives et j’interprète donc je jardinier qui tond le gazon !
En fait on m’a demandé de faire un grand sourire pendant que je poussais cette tondeuse, mais voilà elle était super lourde et on a refait la prise une bonne vingtaine de fois.

Encore un qui fait de la gonflette mais qui manquerait un peu de force ? 

Tu veux continuer à faire de la photo ?
H. L. : Je préférerai travailler à la télévision en tant qu’animateur mais on m’a effectivement depuis mon arrivée à Paris il y a quelques jours j’ai déjà posé pour des photos pour une exposition à venir sur le thème «  Amour Gloire et beauté », Il s’agit juste de portrait. On m’a aussi proposé de participer la campagne pour l’arrivée en France d’une nouvelle marque américaine : Doug&Swag. La séance photo devrait avoir lieu prochainement. »

Et qu’est ce qui t’as amené à Paris ?
H. L. : En fait mes agents m’avaient trouvé des rendez-vous sur Londres mais je suis passé 10 jours pour assister à un concert à Paris et finalement j’ai adoré l’ambiance de Paris et j’ai décidé de rester à Paris. Par contre je dois me débrouiller seul. Mes agents anglo-saxons ne peuvent rien faire pour moi en France.
 « c’est un gros challenge quelque part car je recommence tout à zéro et je ne connais personne. C’est ma première fois à Paris » Et bien Media un autre regard est là pour toi !

Et donc en France, tu voudrais animer quel genre d’émissions !
H. L. :  Et bien je voudrais animer Taratata, remplacer Nagui !  Mais en attendant de le remplacer j’ai pris un autre rendez-vous avec un agent qui devrait m’aider à trouver du travail.

hans Lowtoo
Hansraj Lowtoo (Ph. Valérie Murray)

En fait il connaissait Taratata depuis sa jeunesse à l’ile Maurice. Il avait perdu le contact avec la télévision française en Afrique du Sud et ce n’est qu’en débarquant en France il y  a quelques semaine qu’il a découvert que Taratata existait toujours 

H. L. :  J’étais très surpris en arrivant en France qu’il la présentait toujours et même que l’émission existait encore » Et bé, tu commences bien toi, tu commences par te faire un ami !
Mais je sais qu’on ne m’attend pas et que je vais devoir faire mon petit bout de chemin ! »

Et tes parents t’ont toujours soutenu ?
H. L. : Ils avaient du mal à comprendre que je parte vers la radio puis la télé car les diplômes en Communication sont très recherchés. L’île Maurice ne vit plus que du tourisme, elle est aussi devenue une cyber île, spécialisée dans le développement de software par exemple. Et c’est aussi une île qui sait accueillir les étrangers en particulier avec ses banques offshore.
Alors je crois que mes parents attendent que je leur annonce que je viens enfin de trouver un « vrai » boulot !

Alors bonne chance à lui. Qu’il ne perde pas son léger accent mauricien, pour le remplacer par l’accent bouche en cul de poule parisien !

Lien Media un autre regard – Page Hans Lowtoo

Lien Media un autre regard – Page facebook Hans Lowtoo






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *