6 novembre 2009

Jacques Chirac n’était pas en direct jeudi matin sur Europe 1. Et le direct à la télé ? Qu’en est-il en particulier en fin de semaine ?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,

L'édition spéciale« Merci d’être venu », ainsi répondait Jacques Chirac à Jean-Pierre Elkabbach en début d’interview. Interview enregistrée, mercredi soir comme l’indiquait par exemple 20 minutes sur son site internet. Lien Media un autre regard – 20 minutes

Enregistré mais pas à Europe 1 et pas d’images! Privilège ? Respect de la fonction ? Pas de prises de risques liés au direct ? Contraintes techniques ou d’emploi du temps ?
Pas de réponse du service presse d’Europe 1 à mon appel! 

A la télévision, le direct prend aussi souvent congé le week-end,  et parfois, le week-end commence le vendredi.  Mais pourquoi ?

20 h de France 2 : Laurent Delahousse, 20h TF1 : Claire Chazal (sans les jambes sexy réservées au samedi 13h !) Balles neuves! Exit David Pujadas et Laurence Ferrari. C’est le week-end dès le vendredi soir 20h.

Pour d’autres quotidiennes en direct, le vendredi correspond aussi à des programmes enregistrés ! Ben alors travailler plus pour gagner plus?

Prenons quelques exemples :
– Commençons par des contre-exemples : Le Magazine de la santé et C’est dans l’air sur France 5 sont d’après mon constat beaucoup plus souvent en direct  le vendredi que l’année dernière. Dans ces deux cas la mention direct ou non est en plus toujours bien indiquée aux téléspectateurs. 
Effet de l’accélération des informations, de l’actualité ? Besoin d’intégrer de l’interactivité et donc d’être en direct ?

Le grand journal, Canal +. Certains sont peut-être tombés, comme moi, sur un déroulant qui indiquait un vendredi soir que l’émission avait été enregistrée quelques heures plus tôt. En effet, les éditorialistes présents en plateau ce soir là abordaient un thème sans tenir compte d’une information toute fraiche. Il était donc nécessaire de l’expliquer au public par ce synthé déroulant. La deuxième partie est-elle alors aussi enregistrée les jours précédents? Je sais je n’ai pas bien travaillé car je n’ai pas la réponse mais je vais me renseigner. Ce qui est certain c’est que du fait des contraintes imposées par certains artistes internationaux des deuxièmes parties d’émission peuvent être enregistrées. La règle reste cependant le direct.

l’Edition spéciale, Canal + : Cette émission est par contre un exemple parfait de la quotidienne qui est en direct … sauf le vendredi. Très simple à repérer, le vendredi, Emilie Besse, n’est pas en plateau mais dans son cagibi devant son fond vert remplacé en incrust’ par une image du décor de l’émission. Difficile d’enregistrer l’info un jour plus tôt! Elle, est donc en direct.
Mais il y a eu (au moins) une exception. L’édition spéciale était en direct le jour de l’élection de Jean Sarkozy comme représentant du Conseil Général au conseil d’administration de l’EPAD. Coup double, Axel Duroux démissionnait aussi  de ses fonctions à TF1 le même matin. Emission très réactive ce vendredi là. Lors d’autres vendredis enregistrés, le décalage entre l’actualité chaude et le contenu de l’émission était perceptible.

A noter que, pour ces deux émissions de Canal + la notion de direct est beaucoup plus floue. Pas de logo pour dire qu’on est en direct donc encore moins de logo pour préciser quand on ne l’est pas. Par contre, le reste de la semaine, Bruce Toussaint rappelle régulièrement qu’il est en direct et que l’émission est alors interactive.

Ces enregistrements partiels ou complets ont aussi une forte incidence sur le contenu. Il faut pouvoir s’éloigner de l’actualité, du news mais aussi proposer des séquences que l’on peut préparer à l’avance. On se retrouve donc avec des émissions bilan. Dans l’Edition Spéciale, le vendredi on retrouve les Off de Nicolas Domenach. Dans le Grand Journal, le vendredi, on retrouve l’excelente Petite Semaine de Bruno Donnet, des éditorialistes sont invités en première partie pour un bilan de la semaine, pas de Petit Journal et Jean Michel Apathie nous propose son palmarès de la semaine.

Mais alors pourquoi enregistrer partiellement ou totalement l’émission du vendredi ?
Pas fainéantise, pour avoir des weeks-end plus longs? Cela peut être le cas après des semaines très chargées. Mais c’est plutôt la conséquence pour moi de la raison principale : le budget.

En effet ne pas être direct le vendredi, enregistrer une émission le jeudi permet de ne pas avoir de personnel technique de tournage à engager et à payer le vendredi et cela réduit ainsi le coût moyen global des émissions.

Et n’oublions pas que les invités ne sont pas forcément motivés pour venir en plateau un vendredi soir. Quitte à venir gratuitement sur un plateau même pour une promo autant éviter le vendredi.

Je ne programmais jamais l’enregistrement d’une émission de variété un vendredi et encore moins un samedi soir.

Qu’en est-il des émissions du samedi et dimanche ?

Elles sont souvent enregistrées :
– Une émission comme Vivement dimanche ne touche pas à l’actualité chaude. Elle est donc enregistrée le mercredi car il n’est pas nécessaire de bloquer les invités, l’animateur et les techniciens. Lors de son dernier passage dans l’émission Dany Boon a d’ailleurs beaucoup joué de ce décalages entre le jour d’enregistrement et de diffusion.
Et puis payer des techniciens piges doubles un dimanche alors qu’il est tant question d’économies, de restrictions budgétaires serait peu logique. De plus, cela permet à l’équipe de tourner les séquences variétés dès le mardi et ainsi de mettre en place des décors et une réalisation spécifiques et de remonter ensuite le tout.

– Salut les terriens, sur Canal + est enregistrée. Thierry Ardisson ne s’est jamais caché d’aimer travailler ainsi et pouvoir remonter de façon très efficace ses émissions.

– On n’est pas couché sur France 2?  Effectivement l’émission est très souvent enregistrée. C’est simple, quand elle est en direct, elle est annoncée à grand renfort de bandes annonces d’auto-promo sur la chaine et ensuite par Laurent Ruquier pendant l’émission.

Je constate cependant avec grand plaisir que de nombreux prime time sur France Télévisions et TF1 restent en direct. Les chaines communiquent d’ailleurs beaucoup sur cet aspect du programme. Un véritable argument de vente.

Etre en direct, c’est savoir que tout peut se passer, savoir qu’on va partager ensemble, vivre ensemble, téléspectateurs, animateur, invités, chaque minute de l’émission. Cela reste une véritable motivation pour le public mais aussi les artistes en plateau et l’équipe de production et de tournage.






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *