Point de vue

22 novembre 2009

Quartier Montorgueil – Le grand blond et l’extrémiste ! Paris et des populations sacrifiées ?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
La grappe d'Orgueil et son respect des riverains!

Autre innovation de la Mairie de Paris. Non, non, la mairie du 2ème arrondissement ne veut toujours pas utiliser la possibilité de supprimer même provisoirement des terrasses pour faire pression. Non non, les amendes données aux restaurateurs fraudeurs ne sont pas devenues dissuasives…

Parisnightlife logoNon, la mairie de Paris a tout simplement décidé de faire la promotion, la pub des restaurants, cafés et lieux nocturnes de Paris en créant un site internet. Lien Media un autre regard – Parisnightlife

Les lobbys de la nuit et de la restauration semblent avoir un pouvoir extrêmement important et  inquiétant dans ce pays.

A quand de vrais reportages d’investigation sur ce sujet car la gauche se fait très discrète sur la baisse de la TVA et la droite a joint des coupons d’adhésion à l’UMP à leur lettre annonçant la baisse de TVA envoyée à tous les restaurateurs.

Il ne reste que les journalistes et certaines associations pourtant souvent critiquées pour connaitre la vérité. Que dira le reportage sur les halles dimanche prochaine dans Enquête exclusive sur M6?

J’aimerai donc bien que Monsieur Jean Bernard Bros, adjoint au Maire, chargé du tourisme, nous explique si la Mairie de Paris va faire la promotion d’établissements hors la loi (taille des terrasses, nuisances sonores, terrasses fermées fumeurs) et donc entériner l’idée que les restaurants et cafés à Paris et peut-être ailleurs sont des territoires où le droit français ne s’applique plus.

Je m’étonne aussi qu’alors que la Mairie lance ce site et des versions papier à grand renfort de publicité, elle n’en ait même pas profité pour lancer une campagne de sensibilisation sur le site pour le « vivre ensemble » c’est-à-dire le plaisir de sortir, de profiter de la vie parisienne tout en respectant les habitants qui la font vivre.

Quand Monsieur Bros dit dans un article : «si la tranquillité des riverains est essentielle, la fête et la sociabilité sont des nécessités dans une société de plus en plus frappée par les égoïsmes, le repli et la solitude», il est vraiment convaincu que l’égoïsme est du coté des riverains?

Lien Media un autre regard – Le Parisien Parisnightlife

Qu’on nous dise tout de suite où se trouvent les quartiers et populations sacrifiés par la Ville de Paris ?

Sur le site, il y a bien une page appelée « charte du parfait parisien » . Déjà le titre me parait très maladroit : après l’identité nationale, l’identité parisienne ?

Et puis coté contenu : Attention au VIH, attention à l’excès d’alcool. Il est toujours heureux de le rappeler, il est vrai. Des numéros de Taxis, horaires de métro mais rien, strictement rien sur les nuisances sonores.

Alors j’espère que Monsieur Bros va nous en dire plus sur cette opération et nous rassurer sur les critères de choix des établissements indiqués sur le site et sur le renforcement de l’information des touristes et parisiens pour un retour à une vie partagée. La Ville de Paris dispose avec cet outil d’un moyen de pression sur ces établissements pour je vous le rappelle encore faire simplement appliquer la loi et accessoirement respecter les riverains.

Allez, ils annoncent de la pluie pour ce soir et puis il va bien finir par faire froid! La météo sera-t-elle dans les prochains jours notre seule alliée?




 
 





3 commentaires


  1. Gaspardgrognard

    Ce « canard », et encore c’est trop d’honneur, cette « feuille de choux » présente la particularité de vivre avec la publicité des commerçants du quartier Montorgueil-Saint-Denis, alors qu’il n’est distribué que dans ce quartier.
    C’est à dire que ces commerçants, pas très « marketeurs » (ça peut se dire ?) font de la publicité auprès de leurs Clients habituels.
    Il me semble que, lorsqu’on envisage d’investir dans de la publicité, c’est dans le but d’enrichir la fréquentation de son (ou ses ) établissement. D’augmenter l’achalandage (le passage des chalands, et pas la garniture des rayons !).

    Si, demain, ces commerçants comprennent que l’argent dépensé dans cette publicité est inutile, ce « rédacteur en chef » ira grossir les rangs des SDF, avec qui il pourra méditer, voire philosopher. Certains d’entre eux sont de personnes très instruites et intelligentes, que la chance a abandonné.
    Le café « La Grappe d’orgueil » est-ce celui qui se trouve à l’angle de la rue Tiquetonne, (à côté du café Les Reflets) ?
    Si c’est lui, je suis étonné, car il me semblait avoir remarqué que c’est le seul qui respecte vraiment son droit à terrasse.
    Je dois confondre.


    • Monsieur,

      Pour répondre à votre question, la Grappe d’Orgueil est un café de la rue des petits carreaux.

      Je profite de votre commentaire déposé sur le sceau de l’anonymat pour rappeler que vos propos vous engagent mais m’engagent aussi.

      J’ai d’ailleurs du pour la première fois, il y a quelques jours, prévenir un lecteur que je ne publierai pas son commentaire dans lequel elle attaquait directement une personne.

      Je préférerai éviter d’avoir à le refaire.

      Le débat est toujours intéressant mais je suis personnellement attentif à argumenter ou à des poser des questions et à ne pas me limiter à des attaques gratuites ou qui pourraient en plus blesser indirectement d’autres personnes.

      Soyons donc tous attentifs à cela.

      Merci


  2. Gaspardgrognard

    J’ai effectivement confondu deux établissement. Celui auquel je pensais, qui respecte depuis toujours les règles d’occupation correcte de sa terrasse c’est La Grille Montorgueil.
    Généralement, dans mes diverses interventions sur des forums, je n’attaque jamais directement des personnes, et tiens pas non plus de propos injurieux ou insultants.
    Je peux, parfois utiliser l’humour, mais encore une fois, jamais directement en citant un nom.
    Je connais bien la 22e chambre correctionnelle et les débats sur la diffamation.
    Cela dit, il reste qu’il est possible de parler, et d’écrire à propos d’abus, d’incorrections, d’infractions aux lois et décrets, en restant sur une réserve nécessaire sur les noms des personnes.
    Je crois donc, que jamais, en intervenant je puisse vous gêner en quoi que cela soit.
    Bonne soirée.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *