Audiences - Médiamétrie

23 novembre 2009

Report de pub !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Courbe comparative d'audiences
Courbe comparative d'audiences

Courbe comparative d'audiences

On a fait une audience moyenne cette fois-ci… Normal, t’as vu les reports de pub, ils sont mauvais…

Les audiences sont souvent annoncées sous forme de moyenne sur la durée du programme mais l’audience n’est pas du tout linéaire. Il y a des pics et parfois des creux.

Un élément qui peut déterminer un succès d’audience est la venue de téléspectateurs pendant la pub qui interrompt leur programme. On parle alors de report de Pub!

5 à 7 minutes de pub parfois alors quel est votre premier réflexe ? Tour aux toilettes, rechargement du plateau repas ou plus moderne : vite un coup de téléphone, un regard sur ses emails ou sur Facebook ?

En fait, grand nombre d’entre vous , d’entre nous devrais-je dire, restent vautrés dans le canapé, allant voir ce qui est diffusé sur les autres chaines. Et parfois ils restent regarder ce programme.

Si les chaines privées vivent de la pub, le moment de leur diffusion est aussi délicat car il est possible de perdre une partie des téléspectateurs.

A l’inverse, regardez certaines émissions en direct. Pendant la pub des concurrents, on en profite pour leur piquer des téléspectateurs.

Je pense en particulier à feu la Star Académy.
Nikos discute avec un invité, un candidat et puis tout d’un coup se met à nous faire l’article, à nous en mettre plein la vue en nous annonçant toute la programmation du reste de l’émission. Vous allez voir ce que vous allez avoir!
Il rajoutait d’ailleurs parfois : Et bienvenue à ceux qui nous ont rejoint.

Et oui report pub ! Il venait d’apprendre par son oreillette que c’était le moment de la coupure dans NCIS sur M6 et il lui fallait donc essayer d’attraper le public de M6 de passage pendant 5 minutes sur TF1.

De même, vous avez déjà remarqué que les 20h devraient s’appeler 19h59 ou 19h58 selon que l’on est sur TF1 ou France 2. Ils tentent de profiter de la pub chez le concurrent pour tenter d’attraper quelques téléspectateurs indécis qui resteront sur le journal qui débute en premier.

L’audience d’un journal de 20h se décide aussi beaucoup sur la fin de journal.
Vous aller comprendre pourquoi, avant la fin de la pub après 20h sur Francetélévisions, les journaux ne cessaient de se rallonger.

Chaque chaine tentait de finir quelques minutes après son concurrent histoire de profiter du report de téléspectateurs du  journal concurrent pendant les dernières minutes. Ils voulaient profiter du report pub.
Ces quelques minutes avec un pic d’audience peuvent avoir une véritable incidence sur la moyenne du journal.

A l’inverse, TF1 a été inquiet lorsque FranceTélévision a annoncé vouloir débuter ses prime time à 20h35 (on est actuellement plutôt à 20h40 sur France 2).
TF1 ne voulait pas que les téléspectateurs s’installent devant France 2, par exemple, pendant la fin de leurs pages de pubs et voient ainsi chuter l’audience de leurs prime times. (Vous mettez un S où vous ?)

M6 a d’ailleurs décidé d’avancer le début de ses primes à 20h45 pour limiter ce genre de phénomène.

En même temps pendant une certaine période, la baisse du volume publicitaire sur les chaines privées avaient réduit de fait la durée des écrans pub et avancé le début des programmes.

De son coté, Francetélévisions a donné pour consigne de muscler les 5 premières minutes de ses prime time.

Dernier exemple en date, Béatrice Schönberg présentait la semaine dernière son deuxième numéro de Prise directe sur France 2. Bide complet la première fois. La seconde édition a donc débuté par un tout en images présentant le contenu du programme. Ce changement n’explique pas bien sûr le doublement d’audience entre le premier et le second numéro mais vous montre une autre façon de muscler son début de programme … pendant la pub chez ses concurrents. Lien Media un autre regard – Prise directe – France 2

Pour être plus concret comme j’essaye de le faire le plus souvent possible,

Voici un exemple de graphique réalisé par une chaine de télévision (M6 dans le cas présent) pour analyser le succès ou échec d’un programme.
Sont ainsi indiquées les coupures pub de TF1 et M6. (Cliquez pour agrandir l’illustration)

Courbe comparative d'audiences

Courbe comparative d'audiences

Vous pouvez ainsi constater :
– les chutes d’audience du programme de M6 pendant ses propres coupures de pub et le pic d’audience de l’émission pendant la première coupure pub de TF1.
– que ce programme sur M6 perd à chaque fois des téléspectateurs après la coupure pub.
– que la coupure pub de TF1 n’a pas permis d’attirer du public de TF1.
– que la fin de KOH (Koh lanta) tombe au moment de la pub sur M6. Zut, car les téléspectateurs de TF1 viennent voir ce qu’il y a sur M6 (petit pic) mais tombent sur de la pub.
– la dernière coupure pub est quasi commune à TF1 et M6 et donc sans véritable impact.
– les observations sur l’impact du jeu concours dans le programme (chutes systématiques)
– le report des téléspectateurs de France 2 à la fin de leur film.
– ainsi que l’impact de certaines séquences de l’émission ou de la concurrence

Voilà donc un exemple qui montre que le report Pub peut avoir une forte incidence sur l’échec ou la réussite d’un programme. Quand la notion d’échec n’est associée qu’à la notion d’audience. Il m’est déjà arrivé de travailler sur des programmes dont j’étais très fiers et qui ont fait des bides et parfois l’inverse!

Ce graphique avait été élaboré grâce aux chiffres de Médiamétrie. Il est assez ancien. Je compte donc sur leur autorisation pour vous le présenter.

Suite à mon précédent article je peux d’ailleurs vous annoncer qu’ils ont eu la gentillesse de m’accorder un rendez-vous en décembre. Lien Pas touche à Médiamétrie, unique et indispensable!






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *