Point de vue

23 novembre 2009

Téléthon : Monsieur Pierre Bergé, vous avez eu tort !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , ,
logo téléthon 2009

logo téléthon 2009« Les organisateurs du Téléthon ont trop d’argent… Le Téléthon parasite la générosité des Français d’une manière populiste etc. »

Mais qu’est ce qui a bien pu arriver à Pierre Bergé (puis Line Renaud, lundi matin sur RTL) pour tenir des tels propos sur Le Téléthon ?

On ne parle plus assez du Sida, c’est très vrai, mais penser qu’en critiquant le Téléthon, il donnerait envie aux si nombreux donateurs de venir soutenir le Sidaction est une triste erreur.

Retour sur deux appels à la générosité dont la télévision est un élément fondamental : le Sidaction et le Téléthon. Un échec relatif et un succès.

«Soyons clair, je n’accuse personne de détourner de l’argent (…), mais j’accuse que 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien», a déclaré Pierre Bergé sur France Info, révélant au passage qu’il était lui-même myopathe.

«Les organisateurs du Téléthon ont trop d’argent, ils achètent des immeubles», a-t-il dit.

«Moi je parle pour le sida, mais il n’y a pas que le sida. Le Téléthon parasite la générosité des Français d’une manière populiste, en montrant des enfants myopathes, en exhibant le malheur des enfants. Je trouve ça absolument inadmissible.»

Voici les propos tenus par Pierre Bergé sur France Info et repris par Libération dans l’article suivant : Lien Media un autre regard – Libération / Pierre Bergé
Article que je vous invite d’ailleurs à lire dans son intégralité car Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’Association française contre les myopathies (AFM), organisatrice du Téléthon lui répond sur la partie financière, achat d’immeubles etc.

Vous trouverez en fin d’article l’interview complète sur France Info.

Interview qui commençait de façon très positive puisque Pierre Bergé annonçait qu’il allait encore une fois faire preuve d’une grande générosité en consacrant la totalité des revenus issus de la dernière vente aux enchères d’objets et d’une propriété qu’il occupait avec Yves Saint Laurent à la lutte contre le Sida.

Effectivement Pierre Bergé comme Line Renaud et d’autres (Christophe Dechavanne…) ont été à l’origine du Sidaction, ce programme spécial d’appel aux dons mais aussi de sensibilisation face à la maladie qu’est le SIDA.

Cette opération avait marqué les esprits des personnes de ma génération en particulier grâce à l’idée d’un programme unique sur toutes les chaines nationales le 7 avril 1994. « une seule chaîne, celle de la vie. » présenté par Christophe Dechavanne et Frédéric Mitterrand.

retrouver ce média sur www.ina.fr

Cette soirée a permis, je crois, de faire prendre conscience à une très importante part de la population de l’existence de cette maladie, à combattre des idées reçues. Ce n’était pas seulement la maladie des « Pds » et des drogués. Cette émission et les éditions suivantes ont aussi fait peur et je pense que c’était nécessare.
Personnellement j’ai été marqué à vie par les images d’un homme au visage émacié, la peau marquée de tâches noires (maladie de Kaposi, une maladie opportuniste, causée par la baisse de la capacité du malade à combattre d’autres maladies ). J’y pense encore quand je me fais un stock de capotes…

Cette émission avait aussi rappelé des évidences en particulier avec une autre séquence inoubliable celle du baiser de Clémentine Célarié à un jeune homme Séro Positif.

retrouver ce média sur www.ina.fr

Cette véritable prise de conscience avait été accompagnée de la récolte de 45 millions d’euros.

Dès l’année suivante, plus que 9,9 millions récoltés. Fallait-il encore, cette année là, monopoliser toutes les chaines ?

C’était un événement la première année mais la deuxième année cela pouvait être perçu comme une « punition ». On n’avait pas le choix de regarder autre chose.

Et puis il y a eu ensuite des initiatives malheureusement comme le dérapage d’Act up ainsi des initiatives très positives comme le partage de l’antenne en 1998. Plusieurs chaines prenaient le relais avec chacune ses émissions, certaines médicales et informatives d’autres plus divertissantes.
Cependant, les dons n’ont jamais plus atteint le montant de la première année.

Lien Media un autre regard – Lien Sidaction – 15 dates marquantes

Il est vrai que faire parler du sida est difficile :
– la maladie est encore attachée aux homos et drogués, une maladie honteuse?
– culpabilisation : vous n’aviez qu’à mettre une capote ou faire attention… Si c’était si simple…
– certaines conséquences de la maladie peuvent être soignées ou atténuées. Pour certains le Sida ne tue plus alors pourquoi en parler ?

Conséquences :
– moins de dons et de recherche
une recrudescence invraisemblable de prise de risques en particulier chez les plus jeunes.

Alors Pierre Bergé et bien d’autres ont tout à fait raison de vouloir rappeler leur combat mais je crois qu’avec ces propos, cela est raté et va plutôt desservir la cause.

Le Sidaction avait besoin d’être médiatique pour récolter des fonds et il y a eu des erreurs importantes de communication. Alors que, oui, malgré des attaques régulières,  l’AFM et le Téléthon ont réussi comme les Restos du cœur à utiliser admirablement et positivement les medias pour créer un élan toujours étonnant et magnifique de générosité.

Dire que le Téléthon parasite les autres appels aux dons est aussi une erreur car cet événement sonne plutôt le début de la « saison » de la générosité en France. Elle donne un coup d’accélérateur et encourage plutôt les français a aider d’autres associations.

Ces vendredi soir et samedi annuels motivent les français à partager, à faire preuve de générosité.

Pourquoi critiquer un tel élan de générosité, la mise en place d’événements et d’initiatives dans les grandes villes mais aussi dans de tous petits villages comme à Solers (à qui j’avais promis de faire de la pub dès que j’aurai l’occasion de parler du Téléthon) Lien Media un autre regard – Téléthon à Solers

A l’époque du replis sur soi, d’égoïsme, enfin un moment où presque partout en France des gens se mobilisent, se rassemblent, collent des autocollants, versent parfois 1 euro seulement par manque de moyens financiers mais ont tous l’envie de participer à un magnifique événement en commun. ( Lien Page suivante)

 
 





8 commentaires


  1. Un grand merci Emmanuel. Les enfants malades et les Solersois te remercient du fond du coeur.
    Bien amicalement.
    Jo


  2. Dalmas

    Bonsoir…

    Je vous conseille d’aller sur le site de l’AFM. Vous pourrez télécharger le rapport financier 2008…
    Et voir :
    > Que la présidente est rémunéré à hauteur de 70000 euros par an
    > Que des hauts cadres gagnent plus de 105000 euros par an
    > Que des placements fianciers ont été faits
    > Que des terrains ont été achetés
    > Que de l’immobilier à été acheter
    > Que quasiment 100 000 millions d’euros ont été reportés sur 2008 car non dépensés les années précedentes (sauf si je ne sais pas lire un bilan)
    > Que 150 000 euros ont été dépensé pour payer des commissaore aux comptes
    > Que le rapport financier a été réalisé par une grande agence de pub
    > Que l’AFM paie plus de 230 000 euros d’impôts sur les bénéfices
    > Que plus de 30 millions d’euros servent à payer les 500 salariés de l’association…

    Je m’arrete là mais on pourrait continuer pendnat un moment…

    Après le scandale des dons pour le cancer, celui des dons pour le Téléthon ?

    je pense que Pierre bergé a raison de s’offusquer des masses d’argent générés par le Téléthon, argent qui ne sert pas à la recherche…

    Combien de petite gens qui donnent quelques euros au Téléthon, voient leur argent servir à autre chose qu’à la cause pour laquelle ils donnent.

    Une chose est sur, cette année, je ne donnerais rien au Téléthon !!!


    • Madame ou Monsieur Dalmas… Ben oui vous êtes anonyme …

      On ne se connait pas donc je ne vais pas commencer par remettre en cause vos données.

      Cependant, je ne sais pas si comme vous le dites vous savez lire ou non un bilan mais comme l’indiquez entre parenthèses mais … un report de 100 000 millions d’euros … 100 milliards d’euros… vous êtes sûr?

      Je suis pas l’AFM mais si vous pensez qu’il y a vraiment des malversations, n’hésitez pas.. entamez une procédure judiciaire. Mais soyez bien sûr du fondement de vos accusations.

      En attendant je vais vous écrire le même mot que j’ai envoyé lundi comme téléspectateur à l’Edition Spéciale sur Canal + et que Bruce Toussaint a d’ailleurs lu à l’antenne (trop fort!!!) : je ne sais pas si le Téléthon parasite les actions des autres associations mais ce que je crains c’est qu’au final toutes les associations récoltent moins cette année à cause de cette polémique.

      Et cela est grave.


      • Dalmas

        Ce n’est qu’une erreur de frappe. Il s’agit de 100 millions d’euros, bien évidemment.

        Je pense que le rapport financier de l’AFM est juste. Il est légal. Mais je pense qu’il faut faire la différence entre légalité et moralité.

        Il est légal que l’AFM place de l’argent en bourse. Il est légal que l’AFM achète du terrains ou de l’immobilier.

        Mais est-ce moral quand d’autres causes manquent d’argent pour la recherche ou pour les malades.

        Le fond du problème n’est pas la malversation. C’est l’utilisation de l’argent. Et le rapport financier 2008 montre bien que tout l’argent n’est pas utilisé.

        Merci de cette tribune. Et même si mon mail est anonyme, je n’ai rien à voir ni avec l’AFM, ni avec Aides ou quelques autres causes. Je ne suis qu’un simple citoyen qui donne de temps en temps et qui espère…

        Bien à vous.


  3. Cher Dalmas Anonymous,

    Votre petit commentaire me fait penser au hoax qui circulent sur internet.Il est vraiment sympa de votre part de véhiculer tant d’espoir pour les enfants malades (SIC…). Il aurait été plus réaliste de faire part de ce qui a été réalisé grâce aux dons du téléthon. Je vous joints un article du 23/11 édité par le parisien afin de vous permettre de mieux vous familiariser avec les euros.
    Bien cordialement

    L’AFM répond point par point aux attaques
    1 réaction | RéagirPropos recueillis par Ph.B. | 23.11.2009, 07h00

    Présidente de l’Association française contre les myopathies (AFM) qui organise le Téléthon, Laurence Tiennot-Herment ne comprend pas pourquoi Pierre Bergé, président du Sidaction, s’en prend au Téléthon. « Depuis samedi, je reçois un nombre incalculable de coups de téléphone et de mails de familles meurtries par ces propos haineux à l’encontre de nos enfants malades », confie la présidente de l’AFM.

    Pour couper court à la polémique, Laurence Tiennot-Herment a accepté de répondre point par point aux accusations de l’homme d’affaires formulées samedi sur France Info.

    « Le Téléthon parasite la générosité des Français d’une manière populiste, en montrant des enfants myopathes, en exhibant le malheur des enfants. Je trouve ça absolument inadmissible », a déclaré Pierre Bergé. « Mais c’est la volonté des familles de témoigner avec les enfants, s’indigne Laurence Tiennot-Herment. Tous les ans, je refuse des familles volontaires pour intervenir à la télévision. Il n’y a donc aucun voyeurisme dans notre démarche. Mais en vingt ans de lutte, nous avons obtenu que le handicap ne fasse plus peur, sauf peut-être à M. Bergé. Nous accuser de parasiter la générosité publique ne repose sur rien : les dons des Français au Téléthon ne représentent que 5 % des dons faits chaque année par nos concitoyens, à savoir 2 milliards d’euros. »

    « Les organisateurs du Téléthon ont trop d’argent. Soyons clairs, je n’accuse personne de détourner de l’argent mais j’accuse que 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien », affirme encore Pierre Bergé. « Au contraire, nous n’avons pas assez d’argent. Depuis trois, quatre ans, nous refusons des programmes de recherches faute de moyens, observe Laurence Tiennot-Herment. Aujourd’hui, la grande majorité des programmes d’essais de médicaments se font chez l’homme et sont donc beaucoup plus coûteux que la recherche fondamentale. »

    « Les organisateurs du Téléthon achètent des immeubles », assure Pierre Bergé. Une assertion que la présidente de l’AFM dément en bloc : « L’AFM ne fait évidemment aucun placement financier dans l’immobilier. Quand on fait construire des bâtiments, c’est pour accueillir des chercheurs. Ou venir en aide aux patients : actuellement, par exemple, nous faisons construire trois appartements près d’Angers (Maine-et-Loire) qui seront des lieux de répit pour les familles. »


    • Dalmas

      Bonjour,

      Je ne vois pas en quoi mon com ressemble à un hoax. Je n’ai fait que de prendre le temps de lire le rapport financier. Je ne peux que vous conseiller de le lire. il est téléchargeable sur le site de l’AFM.

      Quand à reproduire le discours officielle de la présidente de l’AFM, cela relève plus de la propagande et du publi-reportage que de l’avis critique du citoyen.

      Bien à vous.


      • Stoooopp!

        Je regrette parfois qu’il n’y ait pas plus de commentaires sur certains articles mais là c’est moi qui vais vous demander d’en rester là.

        Je ne peux en effet pas accepter des accusations de « propagande » etc. Si problème il y a, il sera réglé par la justice et non pas un échange d’ « amabilités » ici.

        J’ai donné mon point de vue de façon publique et non anonyme. De plus mon article avait la volonté de montrer la différence d’utilisation de l’outil « télévision » pour récolter des dons.

        La polémique lancée par Pierre Bergé a de toute façon déjà invité, si cela était encore nécessaire, les journalistes et organismes de contrôle à se pencher sur les accusations qu’il porte. Nous verrons bien ce qu’il en sortira.

        Je rajouterai enfin que je ne suis pas d’accord avec la proposition de Pierre Bergé de partager les dons, de créer une « cagnote » générale.

        En effet, les gens choisissent les associations auxquelles ils décident de faire un don. Non pas que l’action de l’une soit meilleure ou plus importante que l’autre mais le don financier représente tout d’abord, un engagement, une prise de conscience.

        Créer un organisme unique reviendrait à créer une sorte d’impôt volontaire. Donnez de l’argent… on verra ce que l’on fera en fonction de nos priorités.
        C’est déjà ce que font les ministères de la Recherche et de la Santé avec nos impôts. Ils aident au nom de l’état et donc de la population française telle ou telle recherche… Rien à voir avec une démarche personnelle. Les deux démarches sont complémentaires.


  4. Valentin Robert HOUAAA. J’adore vraiment ce qu’il fait, choix des musiques, dynamisme etc…quel professionnel !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *