Coulisses des émissions

27 novembre 2009

Ca balance à Paris, la 200ème sur Paris Première. Coulisses du tournage.

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Le plateau de Ca balance à Paris, la 200ème est presque pret!

200ème oblige, quelques questions à Jacques Expert, directeur de l’antenne de Paris Première avant le début du buffet. (Jacques Expert est à gauche sur la première photo)
Son impression après le tournage de cette émission anniversaire.
J. E. : Il y avait une petite part d’émotion de retrouver tous ces grands noms qui sont passés par Paris Première. Certains qui étaient inconnus à l’époque, d’autres qui l’étaient déjà. Ils ont accepté de participer à ce petit moment de mémoire. C’était extrêmement agréable en fait, même un peu émouvant pour tout vous dire.

Quels souvenirs gardez-vous des 200 premières émissions de Ca balance ?
J. E. : Et bien forcément des engueulades, de quelques phrases bien senties aussi. L’une des caractéristiques de ce programme est l’invité mystère. Et c’est pour cela qu’il y a eu parfois des échanges assez savoureux entre ces invités et nos chroniqueurs.

Vous avez commandé combien d’autres émissions ? (ok, il s’agit de la question pour être sympa avec mes anciens employeurs !)
J. E. : Je ne sais pas. La vie est longue. L’émission va sans doute encore évoluer. La culture a largement sa place sur Paris Première et balancer sur la Culture a encore largement sa place sur notre chaine.

Qu’est ce qui caractérise un bon programme sur Paris Première ?
J. E. : Un programme qui a de la personnalité et celui-là en a particulièrement. C’est un programme qui est remarquable au sens étymologique du terme.

———————

Quelques petits fours et coupes de champagne plus tard, et après le passage éclair de Michel Drucker, propriétaire des lieux venu saluer ses convives Gérard Pont, producteur accepte de répondre à quelques une de mes questions. (Gérard est à droite en chemise blanche sur la première photo)

Comme je le connais, il commence par être très modeste face à ce tournage exceptionnel :
G.P. : C’est quand même extraordinaire, ce soir. Moi qui suis Brestois, fils de Masson et de femme de ménage, me retrouver avec Drucker, Ardisson, Ruquier, Taddeï, Lescure… tous les gens qui ont fait la télévision, c’est quand même une chance inouïe. Pour un mec comme moi qui aime la télévision, avoir tous ces gens là réunis dans une même émission est un cadeau extraordinaire

Etait-ce facile de réunir tous ces chroniqueurs ?
G.P. : Oui assez finalement. Thierry Ardisson avait d’abord dit non et puis on s’est croisé un peu par hasard dans un restaurant et il m’a dit oui. Il reste Beigbeder qui a finalement annulé sa venue pour ne pas croiser Eric Naulleau en plateau.
Et puis en fait je suis très content de les avoir invité . J’avais un peu peur qu’ils n’osent pas trop se mouiller et prévu en plus de petits quizz pour compléter le programme si nécessaire. Les quizz n’ont pas du tout marché alors que l’émission dans son coté intrinsèque a vachement bien fonctionné. C’est super.

Qui a eu l’idée de l’invité Mystère ?
G.P. : En fait l’idée n’est pas venue de moi mais directement de Jacques Expert. Faut rendre à César ce qui lui appartient. C’est une idée géniale.

Et qui était le meilleur animateur de Ca balance ?
G. P. : Joker dit-il avec un grand sourire.

En fait j’avais encore quelques questions mais je le laisse profiter de cet instant. Il n’en revient pas d’avoir réuni toutes ces personnalités ainsi que Michel Drucker dont Morgane Production et Sylvain Plantard avaient d’ailleurs produit le portrait diffusé en Prime Time sur France 3 à la rentrée.

De bons producteurs mais modestes ! Cela fait parfois du bien.

Lien Media un autre regard – Scripte
Lien Media un autre regard – Cadreur
Lien Media un autre regard – Assistant de réalisation
Lien Media un autre regard – Décompte

Lien Media un autre regard – Morgane Groupe

 
 





0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *