Point de vue

28 novembre 2009

Christophe Dechavanne prend position : moi j’comprends !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Christophe Dechavanne
Christophe Dechavanne

Après un premier édito qui a pris tout le monde de court sur le plateau du Grand Journal de Canal +, Christophe Dechavanne récidive dans le Monde avec un édito « j’comprends pas tout ce qui se passe ». Lien Media un autre regard – Edito Christophe Dechavanne – Le Monde

Pendant la même période, Patrick Sébastien annonce son intention de lancer le D.A.R.D, un mouvement politique « humaniste » .

Des animateurs qui se lancent en politique ? Juste équilibre avec des hommes politiques qui se mêlent depuis longtemps de télé ? Mais n’est pas Coluche qui veut !
Les restos du cœur sont inquiets.

Ils craignent une demande encore plus forte cette année. Besoins de dons d’autant plus que le prix des denrées alimentaires a augmenté. Le 30 novembre, les restos vont lancer leur campagne 2009-2010. Un premier ministre et d’autres politiques vont probablement comme chaque année se déplacer. Photos et sujet suivant. Idem samedi prochain lors du Téléthon.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Coluche s’était porté candidat à la présidentielle de 1981 avant d’y renoncer et de se lancer dans différentes opérations humanitaires et de créer les Restos du cœur. Deux ans après sa mort, un amendement dit « Coluche » sera voté. Il a depuis permis de relancer les dons aux associations effaçant les effets désastreux de scandales dont celui de l’ARC. Nous pouvons effet déduire 66% des dons de nos impôts. (dans une certaine limite)

Il y a une semaine, dans le Grand Journal, Christophe Dechavanne provoquait l’étonnement de ses co-invités : Jean Pierre Foucault et Sandrine Quétier mais aussi de Michel Denisot et de ses chroniqueurs. Dès son arrivée en plateau, à la place d’une bonne boutade, il a pris la parole. Muni d’une petite fiche , il  a tenté de nous faire part de son agacement, de sa révolte face à la situation politique et face à la triste victoire de la France face à l’Irlande.
Je dis « tenter », car comme il savait qu’il lui serait difficile de monopoliser la parole trop longtemps. Il s’est donc mis à lire son texte très, trop vite. Trop vite pour être parfaitement compris ? Pas assez vite pour lui éviter plusieurs critiques ! Un animateur qui se mêle de politique, de la vie de la société ? Il a alors réitéré ses propos dans un édito dans le Monde

De son coté, Patrick Sébastien a annoncé sur France 5, puis au 13h15, le Dimanche présenté par Laurent Delahousse sur France 2, son intention de créer un mouvement politique autour de lui : le D.A.R.D (on ne se refait pas !)

Christophe Dechavanne a poussé un coup de gueule sur plusieurs thèmes d’actualité, sur le respect de certaines valeurs. Je ne le connaissais que comme quelqu’un d’engagé contre le sida depuis bien longtemps, depuis le premier Sidaction, en passant par l’expression « Sortez couvert » jusqu’aux capotes à 1 franc (à 0,20 cts € maintenant)

L’avenir me contredira peut-être mais sa démarche ressemble à celle d’un « people » citoyen qui souhaite profiter de sa notoriété pour pousser un coup de gueule, pour faire part d’un sentiment que d’autres ne peuvent pas exprimer faute d’accès aux medias. A titre personnel je me sens assez proche de son propos.

D’un autre coté, Patrick Sébastien annonce lancer son propre mouvement politique : Le D.A.R.D Lien Media un autre regard – Blog Patrick Sébastien
Son engagement politique n’est pas neuf. Il a toujours affirmé soutenir Jacques Chirac et être en profond désaccord avec Nicolas Sarkozy. En plus, le mélange des genres entre politique et télévision est sa marque de fabrique. Il a longtemps invité des hommes politiques dans ses émissions comme Carnaval et passé ses idées dans ses différentes interviews, ses chansons et parfois de façon plus discutable dans ses émissions.

Créer un mouvement politique autour de sa personne? Sa démarche est très différente de celle de Christophe Dechavanne. Et un mouvement politique autour de sa personne ne fait pas un programme. A suivre donc.

Mais en même temps ce ne sont pas les Ségolène Royal, Bayrou et autres « obsédés » de la présidentielle qui pourraient lui donner tord. MOI d’abord, et ensuite on verra bien quel programme en appliquera. Ce qui explique d’ailleurs probablement en partie le désintérêt des français pour la politique.

Que des animateurs se lancent à leur façon dans la politique est beaucoup critiqué. Chacun à sa place ?
Ce serait alors oublier que de nombreux hommes politiques se mêlent constamment des médias : nomination par le président de la république des présidents de Radio France et FranceTélévisions, interventions amicales pour faire virer ou recruter tel ou tel animateur. Soyons précis, ils n’imposent pas directement, mais font savoir. Et les patrons de chaines savent ne pas se faire prier parfois pour satisfaire les idées et envies du prince.

Les hommes politiques adorent les medias. Le premier d’entre eux agit de façon à pouvoir y passer tous les jours. Un discours, un sujet par jour. Après avoir créé NS tv pendant la présidenielle, il a créé sa nouvelle chaine PR tv sur le site de l’Elysée. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Lien Media un autre regard – Elysée

Certains hommes politiques s’entrainent d’ailleurs avec d’anciens journalistes comme Jean Luc Mano et d’autres à passer à la télévision, à communiquer. Ils engagent même certaines journalistes comme conseillers : Françoise Degois, journaliste à France Inter a rejoint l’équipe de Ségolène Royal et bien avant elle, Catherine Pégard a quitté la rédaction en chef du Point pour rejoindre l’Elysée en tant que « journaliste à usage particulier de Sarkozy » cf interview Lien Media un autre regard – Catherine Pegard – Le télégramme

Certains hommes politiques sont maquillés en permanence pour toujours bien apparaitre à la télévision, d’autres se distinguent par leur vestes colorées à l’Assemblée Nationale, ou par leur rouge à lèvre et leurs robes. Certains partis ont même déjà tenté d’interdire la présence de caméras lors de meetings, proposant aux medias leurs propres images.

Les hommes politiques sont très présents dans les medias et dans la presse people alors pourquoi des animateurs ne pourraient pas faire de la politique ?

Ah, mais ce ne sont pas des journalistes… ils n’y connaissent rien. Mais ils ne restent pas moins citoyens et pourquoi ne pourraient-ils pas intervenir quand ils ont l’intelligence d’argumenter leur propos ?

Pas journalistes? Vous savez, ces dernières semaines, même les éditorialistes se sont fait rappeler à l’ordre par le pouvoir en place. Diversion ? Une de plus ?

Quand je disais que les citoyens avaient du mal à s’exprimer mais parfois certains y arrivent plutôt bien sur le net. Il suffit de voir les pétitions et actions médiatiques très simples mais efficaces  lancées contre la nomination de Jean Sarkozy à l’EPAD etc.

Alors quand je vois la démarche de Dechavanne et d’autres, je me dis que cela peut faire du bien par moment et compenser les discours si loin des réalités de tous les partis.

Et puis finalement, via les blogs et certains coups de com’, les associations, les citoyens arrivent peut-être encore à s’exprimer.
Ces citoyens et associations accompagnées parfois par des personnalités publiques dérangent beaucoup plus qu’un homme politique. Les hommes politiques doivent faire carrière alors s’ils peuvent faire des coups de com’ ils ne prennent jamais le risque de se mettre à dos complètement les principaux lobbys.

Prenons, pour conclure, l’exemple du lobby de la restauration en particulier dans mon quartier Montorgueil. (Je savais que cela allait vous manquer!!!) Ils continuent à agir. La droite les soutient, c’est une évidence depuis le cadeau fiscal. Mais alors que j’avais commencé à établir des contacts intéressants avec des responsables de gauche à l’hôtel de ville, pour faire changer les choses, et bien depuis deux semaines, plus rien. Peut-être pariaient-ils sur mon essoufflement au bout de quelques semaines. Ils voulaient juste me jauger?

Mais non, je continue. Je n’ai toujours obtenu que trop peu de résultats et encore moins apprécié que la Mairie investisse, à l’inverse, dans un site de promotion de ces mêmes restaurants sans en avoir profité pour sélectionner et valoriser uniquement les restaurants, nombreux, qui eux font des efforts sur la TVA, les terrasses et le respect de la loi non Fumeur… mais non.

Alors, excusez moi si je vous ai donné l’impression de vouloir en revenir à moi à la fin de cet article mais je voulais juste vous montrer pourquoi je pense que l’action citoyenne qu’on soit connu ou moins peut encore être efficace car à la différence de certains hommes politiques et de la une des journaux, nous ne passons pas d’un sujet à un autre, nous sommes tenaces jusqu’à obtenir des changements réels. Nous continuons à vitre la situation au quotidien. Bravo d’ailleurs aux associations.

Alors Messieurs Dechavanne, Sébastien et autres acteurs ou personnalités publiques, continuez à parler fort… Mais obtenez des résultats, de lâchez pas, ne tombez pas de le travers de votre propre publicité.

Ah… C’est sûr… De quoi il se mêle, l’animateur de jeux, payé (bien) pour faire des conneries ?… Qui est-il pour se mêler de ça ?… Bien sûr que c’est pour se faire de la pub… bla-bla, bla-bla. Ceux qui disent cela ne savent pas… C’est plus facile et moins risqué de fermer sa bouche que de parler dans cette société « moderne »-là. Je ne m’exprime pas que pour déranger… Mais certains lièvres doivent être levés. On peut se laisser dormir… Je préfère rester éveillé. Tel le tamanoir… Bonsoir

Christophe Dechavanne, le Monde






6 commentaires


  1. Si les hommes politiques médiatiques où en poste où les deux n’ont pas compris le ras le bol de la majorité des Français face à l’égo de ces derniers alors il faut qu’ils retournent sur les bancs du CP de l’ENA . Nous possèdons maintenant un outil formidable, internet, qui nous permet de faire circuler leurs fourberies et mensonges.
    Si des animateurs télé veulent se faire entendre à travers des idées et si d’autres veulent nous faire sourire pourquoi pas. Ce ne peut- être pire que ce que l’on entend. De plus les hommes politiques ne détiennent pas le monopole de l’image sauf peut-être notre Napoleon III (ce qui serait honteux) !


  2. Anat

    Bonjour,

    Je suis d’accord sur le fond, « être plusieurs à crier pour mieux ce faire entendre » mais concernant le cas Dechavanne, je ne sais pas si tu as déjà bossé avec lui, mais cela reste un requin comme Delarue, Courbis, Courbet… qui sont des producteurs et court après la marge et donc le profit.
    Ils font partie et surtout contribuent à un système en off (coté prod) et ils sont capables de le critiquer ensuite en face des caméras.
    Donc leur discours n’est simplement pas crédible à mes yeux… mais peu etre pas auprès de la ménagere 🙂
    Alors d’accord cela fait du bruit quand ils le disent, mais cela serait plus efficace s’ils le pensaient vraiment.

    😉


    • Anat,

      Merci pour ton commentaire.

      Non, je n’ai jamais travaillé pour lui. Les sons de cloches sont à la fois parfois très positifs et très négatifs le concernant. On ne passe à la télé toute sa vie sans avoir un égo important et le milieu de la télé est fait de rumeurs et de jalousies.
      Je n’en sais pas plus. Je vais être un peu plus optimiste que toi en espérant qu’il croit et essayera de faire changer les mentalités. On peut lui accorder qu’il l’a réussi pour le Sida et « Sortez couverts ».


  3. Elpabre

    Bonjours Emmanuel 🙂

    Je te rejoins sur le fait qu’il soit important que chacun ait une action citoyenne.
    On a souvent l’impression que la majorité des gens se contentent de se plaindre d’un système plutôt par confort que par réelle nécessité. Les discussions de comptoirs où tout le monde est pourris, on l’a déjà tous vécu. :o)

    Cependant, j’adhère beaucoup moins au fait que des animateurs se lancent dans des actions dites citoyennes. Ou en tout cas : Pas ceux-là…
    Le cas de Patrick Sébastien est à mon sens, le pire… Ses « coups de gueules » ne sont pas plus réfléchis que ceux du café du commerce : On est tous d’accord que la guerre, c’est mal et que la faim dans le monde, c’est vraiment triste… Mais ça ne fait pas un discours politique.
    C’est à la portée de tous de rassembler sur des thèmes aussi évidents que la lutte des « petits » contre les « grands méchants qui ont le pouvoir »; de dire qu’ils ne comprennent pas les vrais problèmes des gens. C’est du poujadisme dans ce qu’il a de plus dégoulinant car derrière, il n’y a rien…
    Que de grandes phrases lancées en pâtures aux médias. Où sont les propositions ? Où sont les débats argumentés, les réflexions constructives, … ?
    Le parallèle avec Coluche s’arrête justement là. Coluche avait compris (ou on lui avait fait comprendre) que son action politique ne servirait à rien d’autre qu’à lui attirer des ennuies. Il s’est alors dirigé dans le concret en créant les resto du coeur. Il s’agit d’une réponse concrète, s’inscrivant dans une action citoyenne et apolitique.
    Partant de là, où sont les propositions concrètes de Patrick Sébastien ? Le vide abyssal…
    J’en vient alors à Christophe Dechavanne qui a eu, il est vrai un discours plutôt inhabituel. Mais cela n’est du à mon sens qu’à son statu d’animateur populaire de TF1 et de ce que cette entreprise média représente.
    TF1 est destinée à être policée et consensuelle. Son but étant de plaire au plus grand nombre des cibles visées par la pub, du moins pour ce qui concerne les divertissements. (Enfin, normalement… :o) )
    Les propos de Christophe Dechavanne dans la bouche de Thierry Ardisson auraient déjà un tout autre impact. L’entendre nous dire qu’il est indigné par la main de Thierry Henry, par le status héroîque du voleur de fourgon, etc… serait déjà moins surprenant. Cela aurait eu surement un impact, mais moins « étonnant ». Alors que de la part d’un animateur de jeux, qui plus est, sur TF1…

    De ses déclarations, resteront soit le souvenir d’un coup de gueule sans réelles conséquences, si ce n’est d’avoir conforté les gens dans leur ensemble qu’ils n’étaient pas les seuls à penser comme lui. Soit il veut créer quelques chose à l’instar de Patrick Sébastien et dont l’issue ne me donne pas plus d’espoir que l’initiative de l’animateur de France2…

    Enfin, c’est juste mon avis… 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *