Dictionnaire! & technologies

1 décembre 2009

Le prompteur et son opérateur (opératrice)

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Le prompteur de Michel Denisot au Grand Journal
Le prompteur de Michel Denisot au Grand Journal

Le prompteur de Michel Denisot au Grand Journal

Et tout de suite un sujet de … euhhh…. L’angoisse du présentateur se lit dans ses yeux, il ne nous regarde plus, il cherche de l’aide, fouille dans ses papiers. Mais que se passe-t-il ? Et bien, le prompteur s’est arrêté ! Panne de cerveau diront certains. Moi ? Nonnnn !

Voici le cauchemar de nombreux présentateurs, animateurs. La panne du Télé prompteur comme on dit aux Etats-Unis. Là-bas, même le premier d’entre eux, Barack Obama en utilise deux placés l’un à sa gauche et l’autre à sa droite histoire de donner l’impression de regarder l’audience de tous les cotés. Et même lui, 44ème Président des Etats Unis, chef du monde a connu des pannes de prompteurs. Un prompteur qui ne déroule plus le texte ou l’une des deux vitres sans tain qui tombe. Il faut toujours avoir un double du texte en version papier, comme l’expliquent ces deux journalistes de CNN.

Le président américain serait même devenu accro au prompteur disent ses détracteurs. Il en est de même pour les animateurs à la télévision en France et ailleurs. Quasiment plus aucun tournage sans prompteur.

Souvent destiné à l’animateur principal, d’autres peuvent être mis à disposition de certains chroniqueurs ou éditorialistes.

Une histoire de moyens ? Oui, car le système installé sur une caméra a un coût.

Parfois le prompteur est remplacé par un simple écran dans lequel déroule le texte de l’animateur.

Sans trahir un secret puisqu’il en a déjà souvent joué à l’antenne, Yann Barthes dispose devant lui d’un grand écran plasma qui lui sert de prompteur. Il en a besoin car ses textes sont souvent très rapides et calibrés pour fonctionner parfaitement avec les images qui sont diffusées.
Michel Denisot dispose qu’en a lui d’un prompteur classique dont vous pouvez voir les photos dans cet article.

Gros Plan du Prompteur AMP/Visual TV du Grand Journal
Gros Plan du Prompteur AMP/Visual TV du Grand Journal

Comme vous pouvez le voir, le système est assez simple : Il y a un écran plat à l’horizontal dans lequel défile le texte. Ce texte est réfléchi dans un miroir sans tain incliné à 45° posé devant l’optique de la caméra.

Ainsi l’image du texte apparait pour l’animateur juste devant la caméra. Il peut ainsi nous parler droit dans les yeux tout en regardant en fait son texte qui défile. Le logiciel du prompteur permet aussi d’inverser le texte. Essayer de lire un texte dans un miroir… marche pas !

Une vitre sans tain est un miroir incliné à travers lequel on peut voir sans être vu. Vous en avez tous vu dans les salles d’interrogatoire des séries américaines ou près des caisses de vos supermarchés. Derrière les vitres se cachent des responsables qui vous surveillent sans être vus.

En fait, ce miroir particulier ne fonctionne que si la zone observée est bien plus éclairée que la zone derrière le miroir.

Il existe aujourd’hui des prompteurs pour tout  : pour les caméras lourdes comme vous l’avez vu mais on peut aussi en installer des petits sur des grues (comme sur le 1945 de M6), sur des steadycams (caméra travelling dont je vous ai parlé sur le 11 novembre). Le principe est toujours le même : un écran sur la caméra et un ou une opératrice prompteur qui tape et fait dérouler le texte sur un logiciel dédié, WinCue, par exemple.

Il existe même aujourd’hui une application prompteur pour Iphone.
Je vous laisse découvrir la démo. Pas très grand, pas devant l’objectif mais pas loin et plutôt pratique pour de petites interventions en situation tournée en DV Cam.

Lien Media un autre regard – Application Iphone proprompter

Avec cette application, le journaliste gère seul son prompteur. Cela arrive parfois aussi en tournage par manque de moyen.
Esteban Challis (Lien Media un autre regard – Esteban Challis) me racontait que lorsqu’il présentait les Nuzs sur Comédie, il avait à ses pieds une pédale qu’il devait actionner en même temps qu’il parlait. Il faisait ainsi avancer à son texte. Exercice de coordination pas simple car il faut apprendre à faire avance le texte à la bonne vitesse tout en pensant à ce que l’on raconte.

Julian Bugier sur Itélé (avec joystick prompteur)
Julian Bugier sur Itélé (avec joystick prompteur)

Sur les chaines d’informations en continue vous pouvez aussi voir de temps à autre des journalistes faire avancer leur texte avec une souris classique (un mulot pour les fans des Guignols) ou avec un joystick dans leur main. Cela arrive parfois le samedi ou dimanche matin à Julian Bugier sur Itélé.

Prompteur à pédale ou par joystick et quelqu’un qui vous parle dans l’oreillette alors s’il faut en plus penser ce que l’on dit!

Mais voilà, on en parlerait pas si souvent des prompteurs s’il n’y arrivait aussi de temps en temps des accidents dont le plus célèbre qui tourne en boucle depuis des années dans les bêtisiers.
Désolé pour Anne Gaillard.

A de rares exceptions comme Jean Pierre Pernaut ou Michel Drucker, tous les animateurs et journalistes sont donc accros à leur prompteur (et à leur oreillette)

Mais voilà ils ne sont pas tous aussi doués. En effet, si certains sont très forts : vous n’arrivez pas à déceler le mouvement de leur yeux, d’autres le sont moins. Vous avez alors l’impression qu’ils lisent quelque chose sur votre visage… mouvement des yeux et du visage qui passe de gauche à droite, d’une ligne à une autre et comme les mots sont écrits en gros caractère vous revenez à la ligne souvent.

 
 





9 commentaires


  1. Pauvre Anne Gaillard. Elle aurait pu au moins faire allusion à la panne du prompteur plutôt qu’effrayer ses téléspectateurs avec un comportement (agitation des mains et incapacité subite de parler) qui ressemble aux symptômes d’un accident vasculaire cérébral. Ce n’est pas sa faute si le prompteur ne marche pas, pourquoi ne pas en parler?


    • C’est vrai.
      J’oserai une petite explication. La séquence date déjà de pas mal d’années et si aujourd’hui on montre beaucoup plus facilement les coulisses, les caméras, les prompteurs, les oreillettes, à cette époque, la télé était magique! On ne montrerait rien de la fabrication ou des coulisses. Lire un prompteur était presque honteux. On le cachait.


  2. Julien Fu

    On dit que le prompteur est le meilleur ami de l’animateur tv & que sans lui il n’est rien !

    Non non j’arrête , je suis méchant ^^

    Mais il est vrai que le prompteur fait beaucoup pour l’animateur . Moi perso je trouve qu’un animateur lisant un prompteur manque de sincérité et de crédibilité ( pour preuve les nombreuses critique envers Isabelle Brès dans conféssions intimes )


  3. Esteban

    miiip erreur, ce n’est pas moi qui travaillait avec une pédale sur les Nuz. Attention, comme un vrai journal, ou presque, il y avait un opérateur prompteur qui faisait fonctionner le prompteur. Il y a erreur sur la personne.
    Mais on te pardonne Emmanuel vu le nombre de personnes que tu connais dans le métier, pas simple de s’y retrouver. Esteban
    http://www.estebanchallis.com


  4. Salma Chafii

    puis-je avoir un contact de fss de prompteur en france ou loueur aussi…


    • Salma, désolé mais je loue toujours des prompteurs via des prestataires comme AMP, jamais directement.

      Je peux cependant te renvoyer vers le site de Autoscript, la marque que je vois très souvent sur le plateaux : http://www.autoscript.tv/

      Il existe probablement aussi des solutions moins couteuses. Avec un technicien nous en avions même construit un nous-même il y a déjà quelques années.


  5. bonjour à tous,
    je cherche des fournisseurs et ou des loueurs pour ce matériel.
    et j’ai aussi besoin de conseil, pour des programmes de fiction vous me
    conseillez le prompteur ou les oreillettes… c’est pour souffler aux comédiens qui auront sûrement du mal à apprendre par coeur le texte pour une cinquentaine d’épisodes…
    merciiii


  6. Merci Emmanuel,
    je viens de voir ta réponse, je viens de rentrer en contact avec autoscript.
    par contre j’ai tjr besoin de conseil concernant l usage de prompteur
    ou d’oreilettes sur des fictions.
    Merciiiiiiiiiiii



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *