Dictionnaire! & technologies

7 décembre 2009

Les oreillettes ! De la Phonak à la « Kisvoit » en passant par la « tortillon »

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Jean Luc Delarue et son oreillette
Jean Luc Delarue et son oreillette
Jean Luc Delarue et son oreillette

Elles ont été rendues célèbres par Jean Luc Delarue qui la porte apparente. Les Guignols l’ont immortalisée avec la fameuse oreillette « Kisvoit » (vous l’écrivez comme vous voulez), qui permettait à la marionnette de Jean-Pierre Elkabbach de décider jour et nuit des actions de JL Delarue.

Avec le prompteur et le mouchard, l’oreillette équipe la plupart des animateurs et chroniqueurs télé mais aussi certains hommes politiques et bien sûr les agents de sécurité!

Il en existe différents modèles pour différents usages.
Les oreillettes ? Avec le prompteur (lien Prompteur) , la maquilleuse (Lien Maquilleuse) et le styliste sans celui qui écrit les textes, voici le kit de survie de certains animateurs

Si Jean Luc Delarue l’affiche ostensiblement la plupart du temps elle est cachée. Pas assumée ou pas très gracieuse?

Elles sont aussi utilisées par les agents de sécurité, les espions… ouhhh ça fait peur! Mais aussi parfois par les hommes politiques. Je n’entrerai pas dans les paranoïas de certains sur le web concernant l’utilisation par les hommes politiques d’oreillettes lors de débats. Par contre il est vrai que Nicolas Sarkozy et Barack Obama ont utilisé une oreillette lors d’une conférence de presse commune en mars 2009. La presse s’en est largement fait l’écho car Barack Obama aurait découvert cette oreillette grâce à la France! Oui monsieur ! Lien Media un autre regard – Paperblog – Oreillette invisible

Le même type d’oreillette est aussi utilisé au cinéma par certains acteurs un peu trop fainéants pour apprendre leur texte. Il y en a des célèbres. Et de façon beaucoup plus touchante, je me souviens aussi d’un émouvant documentaire sur Annie Girardot dans lequel on la voit se battre contre la maladie d’Alzheimer. Et, c’est grâce à une oreillette qu’elle pouvait alors encore donner la réplique dans un film.

L’oreillette a même donné son nom à une émission : Panique dans l’oreillette. De discrète, elle est presque devenue un élément indispensable pour la crédibilité de l’animateur à la télé ! Il a une oreillette ? Ah ouaih c’est du sérieux, c’est pro !

Certains animateurs réussissent même parfois à se faire acheter leur propre oreillette. Raisons d’hygiènes parfois mais comme me le confirme Ludovic Riva, ingénieur du son chez AMP/visual TV, il s’agit souvent d’un confort et pour une meilleure étanchéité (au son) car elles sont moulées à la morphologie de leur oreille. Et puis parfois cela permet aussi aux animateurs de tester leur pouvoir!

D’autres animateurs n’aiment vraiment pas l’oreillette :
L’oreillette phonak est petite et peut se perdre… ou presque. Je dois vous confier que lors d’un enregistrement d’un Grand Classement sur M6, j’entends dans mon casque Laurent Boyer expliquer qu’il venant de perdre son oreillette Phonak. Pas d’oreillette de secours. Il animera donc l’émission sans, avant de la retrouver juste à la fin de l’enregistrement sans sa poche ! Étonnant!. Pour tout vous dire, j’ai en fait eu le sentiment ce soir là qu’il en avait juste marre d’entendre en permanence les commentaires de l’un des producteurs. Alors oups, perdu… dans la poche ! Plutôt malin et diplomatique comme attitude non ?

Les oreillettes ont enfin fait leur entrer dans le cyclisme, un bien ou un mal pour certains.

Sous la version « Ears » (prononcez iiiiiiiirs) version raccourcie de ear monitors (écouteurs), elle fait partie avec Reverb des premiers mots prononcés par les jeunes apprentis chanteurs pour faire pro ! Je peux avoir des ears ? Euh ouaih et tu peux me mettre un peu plus de reverb ?
En même temps ils ont raison, la reverb ça camoufle pas mal !

Les oreillettes sont cependant très utilises non pas pour téléguider un animateur. Si Jean Luc Delarue a déjà montré dans un documentaire qu’on lui soufflait de nombreuses questions, elles permettent plus généralement de donner des indications sur le conducteur, sur la suite du programme. On peut aussi dire à l’animateur s’il est trop long, s’il a oublié une question, lui indiquer une information de dernière minute, le détendre ou lui redonner du tonus s’il fatigue etc.

Il existe différents types d’oreillettes plus ou moins discrètes et de qualité variable.

Première catégorie : celle de Jean Luc Delarue (type walkman) .
Elle est très confortable à porter, et de très bonne qualité. Elle se voit cependant mais cela peut être éditorialement une manière de montrer qu’on ne cache rien.

Il y a ensuite la fameuse oreillette « invisible » disait l’article précédent, je dirais discrète : la Phonak sans fil.
Démonstration par l’homme sans prompteur mais avec Oreillette (il reste encore Michel Drucker pour n’utiliser ni l’un ni l’autre) , je veux bien sûr parler de Jean Pierre Pernaut.
Démonstration.

Vous aurez d’ailleurs remarqué que, si à l’image vous ne la voyiez pas, vous pouviez l’entendre au son. Et oui le son des propos du chef d’édition « pissent » légèrement (et oui encore une fois ce mot! ) dans le micro de JPP. Cela arrive souvent et si vous êtes attentifs, cela peut aussi se remarquer au regard du journaliste perturbé parce qu’on lui dit dans l’oreillette.

Oreillette Phonak
Oreillette Phonak

L’oreillette Phonak est le modèle le plus discret. On ne voit souvent que le fil en nylon à son extrémité qui permet de la retirer plus facilement de l’oreille (Je pensai que c’était l’antenne avant de préparer cet article. Oups!) Cependant elle n’est pas la préférée des ingénieurs du son car sa miniaturisation fait qu’elle ne contient que le strict minimum au niveau électronique. Le son est donc assez médiocre.

Certains animateurs s’en plaignent aussi à cause du bruit de fond permanent. En plus elle ne dispose que de 2 réglages de niveau sonore (comme vous le voyez sur la photo) mauvaise qualité. Lien Media un autre regard – Phonak

La Phonak reste donc la plus chère et celle de moins bonne qualité et dont il faut aussi changer régulièrement les piles du fait d’une autonomie assez faible.
Pour info, on en trouve à 39 euros à la location / jour maxi Lien Media un autre regard DC Audiovisuel

Les oreillettes préférées des ingénieurs du son : Celles avec un tortillon transparent

oreillette tortillon DCAComme d’autres, je l’appelle l’oreillette queue de cochon!

Si elle est bien posée et si la personne a les cheveux plutôt longs, elle ne se voit pas du tout. Cependant quand l’animatrice a un décolleté et des cheveux courts cela peut vite être assez inesthétique.

Cependant, elle possède plusieurs avantages techniques :
– On peut y mettre un matériel de réception de très bonne qualité.
– Le son est bien meilleur sans souffle ni perturbation.
– elle est très fiable.
– On peut régler son volume.

Lien Media un autre regard – DC Audiovisuel / Oreillette Tortillon

Si les ingénieurs du son tiennent compte du coté esthétique d’une production, lors de directs, ils insistent beaucoup pour proposer cette oreillette plutôt que la Phonak.

Comme me le faisait remarquer Ludovic, il arrive aussi que l’on doive laisser une oreillette allumée en permanence quand il s’agit d’un dupleix ou lorsqu’un invité est un peu pour l’entendre facilement. Dans ces situations les bruits de fonds permanents de la Phonak peuvent devenir très désagréables pour l’animateur.

Quoi qu’il en soit, il faut de l’expérience et une certaine agilité du cerveau pour réussir à ne pas être perturbé par les informations reçues par l’oreillette. C’est alors aussi à ceux qui parlent à l’animateur par cet intermédiaire de savoir le faire le moins souvent possible et aux bons moments.

Voilà, vous en savez plus et moi aussi.

On ne m’avait jamais expliqué auparavant la différence de qualité et de confort entre les 2 derniers types d’oreillettes et je m’étais concentré sur le coté esthétique.

Nouvelle identité visuelle

Nouvelle identité visuelle

Merci à Ludovic Riva et à AMP/Visual TV pour leurs informations techniques.






4 commentaires


  1. Paul MARCHAND

    « Et, c’est grâce à une oreillette qu’elle pouvait alors encore donner la république dans un film. »

    C’est pas plutôt la réplique ?
    Enfin je dis sa, mais j’adore tout le reste qui est écrit !


    • Paul, One point!
      Ok je corrige cela tout de suite… Ah les correcteurs d’orthographe…
      Merci aussi pour le reste de ton commentaire et merci à toi de ne m’avoir pas fait remarquer les autres fautes d’orthographe… J’ai beau me relire, mais plus j’écris, plus je doute et plus j’en fais!
      J’espère lire tes autres commentaires très prochainement.


  2. Bonjour Emmanuel,
    Tes articles me sont de grande aide.
    merci.


  3. Gab

    Bonjour Manu,

    Sympa l’article ! Par contre, petite erreur sur la Phonak.
    Les deux commutateurs ne changent pas le niveau sonore. Ils envoient 2 signaux différents, selon si l’emetteur est branché en ligne ou en micro …
    Je sais, c’est encore un truc de sondier compliqué !

    Sur ce, très bon article !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *