Articles les plus populaires

11 décembre 2009

Laura Treves : Coach Scénique de Miss France à la Bataille des chorales sur TF1. La femme à la main Mickey !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Laura Treves
Laura Treves

Vous étiez fans de la Star Ac alors vous avez découvert son fort tempérament quand elle donnait des cours de Salsa aux élèves.

Mais Laura est d’abord connue dans le métier comme coach d’artistes à qui elle apprend à se mouvoir sur scène à la télévision ou en spectacle. Elle est aussi chorégraphe pour différentes émissions dont les NRJ music Awards.

Confidences sur la cérémonie de Miss France, relations avec Geneviève de Fontenay, découverte de son travail et son énergie folle ! Attention cependant, cette année elle a vécu une expérience paranormale puisqu’elle va nous raconter qu’elle était ZEN!

Et vous en saurez plus sur cette main de Mickey! (cliquez que la photo pour l’agrandir)

J’ai croisé Laura la première fois lors du tournage d’un prime time pour TF1 autour de Luc Plamandon à l’occasion du lancement de Cindy… Mais si, une comédie musicale avec Laam ! Ok, laissez tomber, ça n’a pas marché. A cette occasion j’avais donc découvert une Laura, pleine d’énergie…qui gueule, qui court partout, une vraie pile électrique. Mais voilà l’énergie de Laura se transmet, et puis chacun comprend vite qu’elle sait de quoi elle parle, qu’elle maitrise son sujet alors on la suit, on lui fait confiance. Son langage imagé en irrite certains et en amuse d’autres comme moi.

Rencontre :

Pour la 6ème année consécutive tu t’es occupé des Miss ?

Laura Treves : Cette année encore, j’ai travaillé cette année encore comme coach scénique sur ce concours.

Cela consiste en quoi ?

L.T. : Quand j’arrive, j’ai face à moi 37 filles qui viennent de leur région et qui n’ont pas forcément défilé, qui ne savent pas forcément bouger. Quand je les récupère, je n’ai souvent que 37 jeunes filles. Mon but est de chercher au fond d’elles-mêmes leurs talents cachés, talents qu’elles n’imaginaient souvent pas avoir. Je dois leur apprendre à défiler mais aussi à faire de l’acting dans certains tableaux (Brice de Nice, les gendarmettes etc.) Je fais un travail de fond et non de forme !

Laura Treves en action!
Laura Treves en action!

Je suis donc très exigeante et c’est vrai que les filles sont très déroutées au départ et puis finalement cela a donné ce que vous avez pu voir.

Tu as combien de temps pour t’en occuper ?

L.T. : Normalement j’ai les filles 15 jours mais cette année j’ai eu beaucoup moins de temps. J’ai du avoir moins de 10 jours.

Pourquoi ?

L.T. : Les filles devaient comme chaque année tourner en même temps des vidéos dans la ville. Mais Nice en a demandé beaucoup cette année. Avec Lionel, mon assistant, je les avais souvent uniquement par 12 et nous devions leur cavaler derrière.

Mais malgré tout, cela s’est super bien passé. D’abord moi je suis restée très calme, ….

STOOOOOP… Laura Calme ? Je demande des preuves !

L.T. : En temps normal, je suis juste une grosse hystérique qui hurle toute la journée. Mais là, pas du tout mais alors vraiment pas du tout et cela s’est super bien passé et les filles étaient aussi très douées. Finalement que du bonheur ! D’ailleurs, elles m’ont toutes rajoutées sur Facebook depuis. Et que je te Add, que je te Poke !

Comment se passe le premier contact ? Quel est le premier exercice ?

L.T. : Le premier jour je les fais marcher sur une musique choisie au hasard. Je les fais marcher car je trouve qu’on découvre tout de suite leur personnalité. C’est con mais tu vois tout de suite qui est timide, celle qui en fait des tonnes, celle qui un peu trop vulgaire, introvertie, plus lente,

Laura Treves- Fait pas chaud sur le plateau!
Laura Treves- Fait pas chaud sur le plateau!

Elles marchent toutes une à une et cela peut durer un petit moment le temps de trouver le coté juste, glamour, mais avec de l’allure,

Cela fait des années que je le fais faire à mes danseurs mais j’ai appris bien après que même Beyonce ou Mickael Jackson faisaient tout d’abord marcher leurs danseurs en casting. (Copieurs !)

Tu as repéré les pestes tout de suite ?

L.T. : Je ne sais pas s’il y avait des pestes. Forcément 37 filles ensemble pendant 1 mois, tu peux imaginer qu’elles ne sont pas toutes les meilleures amies. Des groupes se forment. On trouve aussi celle qui est convaincu que c’est elle la bombe atomique et d’un autre coté celle qui est complètement à part car elle ne croit pas en elle.

Mon boulot consiste à regrouper tout ce petit monde, à les mettre au même niveau et leur dire : vous allez vous détendre ! Mais c’est un concours. Elles ont tout de même une couronne à gagner. Que la meilleure gagne !

Elles sont toutes là pour la couronne ?

L.T. : Pas toutes. Certaines ne sont là aussi que pour vivre cette expérience, parce que leurs parents les ont inscrites. Pendant 1 mois, elles vivent des choses qu’elles ne vivraient pas en temps normal.

Tes danseurs ont été bien plus présents ?

L.T. : Ce qui est compliqué dans cette soirée c’est que nous ne connaissons bien sûr ni le nom des 12 demi finalistes et encore moins celui des 5 finalistes. Il faut alors que toutes les filles apprennent toutes les positions à 12 et à 5.

Ce n’est pas évident pour elles alors je m’appuie sur mes danseurs professionnels qui eux, auront toujours la même position et ils aident à compenser les lacunes des miss. Les miss bougent, se déplacent mais le fait d’être accompagnées d’un danseur donnent l’illusion. On peut croire qu’elles savent danser mais pas du tout. Les filles ne dansent pas elles suivent le danseur.C’est pour cela que cette année j’ai mis des danseurs dès les 12 demi-ifinalistes. Cela permet d’aider les filles.

Tout cela se prépare très en amont ?

L.T. : Il y a un vrai travail d’équipe avec Endemol et Fred Gilbert. Des thèmes sont choisis et on me les propose… Cette année c’était la Côte d’Azur. DJ Abdel travaille sur les musique et c’est ensuite à moi de mettre le tout en image.

Malika Menard - Miss France
Malika Menard – Miss France

Tu avais repéré Malika Menard?

L.T. : Elle sourit. Et bien la première fois que j’ai vu, j’ai dit wouah, elle est très jolie et marche super bien. Mais, ensuite tu rentres dans le vif du sujet. Défile, va à droite, va à gauche, et là Malika avait plus de mal que les autres et je lui disais d’ailleurs : Mais Normandie, qu’est ce que je vais faire de toi ? Tu ne comprends rien, mais rien du tout.

Elle bossait mais ce n’était pas son truc, pour elle, tout cela a été inhabituel voire lunaire ! Et finalement je lui ai dit : Soit le jour J tu vas te révéler, et ça va être Surprise (à prononcer à l’anglaise) soit c’est peine perdue !

Mais dès la veille du Prime, j’ai découvert une fille que je n’avais jamais vue pendant les répéts. Comme quoi, en bossant…

Tu l’appelais Normandie ?

L.T. : Et bien oui jusqu’à son élection je ne connaissais d’elle et des autres que leur titre : Normandie, Rhône-Alpes. Parfois je les appelle aussi de façon imagée.

Je travaille beaucoup avec des images. Donc quand je vois une fille blonde avec des bouclettes qui ne comprend rien : je l’appelle Bouclette (on t’a libéré du donjon ?) Est-ce que bouclette c’est une vulgarité ? J’avais aussi une M&Ms parce qu’une fille, je ne sais pas pourquoi, me faisait penser à une cacahuète mais c’était mignon. J’avais aussi une bob l’éponge.

(Finalement c’est peut-être plus sympa que Normandie ou Alsace !)

Et Geneviève ? Elle en pensait quoi de ton langage imagée ?

L.T. : Ma grande amie.. Dit-elle en riant.

C’est toi qui avait proposé de mettre les miss en maillot 2 pièces ?

L.T. : Maintenant qu’on vu dans l’émission une jolie photo d’elle en maillot 2 pièces avec une chainette autour de la taille, il me semble que le problème ne se pose plus.

Geneviève de Fontenay, c’est un personnage, un personnage qui râle sur tout. Elle n’est jamais contente. Même les confettis, elle n’aime pas. Mais cela reste la dame aux chapeaux.

Laura Treves et Lionel, son assistant
Laura Treves et Lionel, son assistant

Je sais qu’elle ne m’aime pas parce que je suis un peu trop urbaine, pas assez « écharpes » etc. Mais ce qui est intéressant c’est le mélange des deux. Garder les codes des Miss créés par elle et de rajouter un code plus urbain, plus actuel. La société évolue, la soirée des Miss aussi. Les robes ont évolué, et les musiques encore plus mais bizarrement elle a bien aimé. On pensait qu’elle allait gueuler sur Brice de Nice mais non. En tout cas pas pour l’instant.

Et donc elle dit quoi de ton langage imagée ?

L.T. : Elle dit que je crie tout le temps, que je suis vulgaire, alors que ce n’est pas vrai. J’utilise des images car c’est plus simple mais cela se limite à ça, je n’utilise jamais de mots comme « connasses »…

Alors oui je crie. Mais c’est mais comme un maitre d’école qui, dans sa classe, a des élèves doués, des pas doués et des fouteurs de merde. Et bien c’est pareil. Vous ne m’écoutez pas, vous prenez la porte et allez voir le directeur.

(Page suivante)

 
 





6 commentaires


  1. laurent82

    excellente itw, mon regard a changé sur cette chorégraphe que je savais très compétente. Etant fidèle à l’élection Miss France j’ai pu constater le grand changement opéré depuis l’élection de Miss France 2005.


  2. poyol di fusco

    Je qualifierai cet article de stupéfiant,étourdissant et de bien d autres adjectifs similaires,pour la bonne et simple raison est que je connais très bien notre chorégraphe nationale et que la passion artistique nous a effleuré au berceau par l’intermédiaire d’un parent commun.

    Et au moment même ou je qualifie le monde du show biz et ses protagonistes de faux semblants,(par frustration)je m’aperçois que cela n’est pas que çà..

    Effectivement comment pouvoir être ou ne pas être et comment, sans passer par hamlet,et par les kilomètres de critiques tout azimuts que je lis tomber des nues à la lecture de cet article

    La bonne foi tout simplement,laura est finalement à la vie comme à la scène,sans perdre de temps,ni s enticher de superflus,à une époque ou l’on préfère les détours et les déviations,elle persiste et signe l’école de la vérité et du droit au but.

    Les leçons de vie n’attendent pas le nombre d années vécues, cette fille a forcément une longueur d’avance sur son travail et la fraicheur qu’elle inspire est contagieuse,on ne peut que tomber sous le charme de cette direction et ne jamais plus se retrouver face à un mur.

    Bien sur,la façon dont est mené l’interview de par son dépouillement analytique incite à ce genre de persuasion.

    Merci pour elle et la suite de sa carrière qui ne peut que se révéler prometteuse.

    Bien à vous!
    Louis!


  3. J’ai bien aimée l’article et je trouve laura treves vraiment étonnante!
    Elle aime sont boulot vu l’emploi du temps chargé.
    Laura a un grand coeur même si elle crie un peu lol Ce qu’elle a fait pour aider Miss Réunion et simplement formidable!!!
    En tout cas ses chorégraphies sont tout simplement superbe ^^


  4. CATTAN Simone

    Ma Laura,

    Très contente que tu sois devenue ZEN, je ne l’aurais jamais imaginé même dans mes plus grands délires.

    Bravo pour ton parcours.

    On t’aime fort.

    Simone et Gaëlle



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *