Confidences!

27 janvier 2010

Pour Haïti – France 2, Intrusion du public, événements imprévus en direct: Le rôle des techniciens ! (Explications)

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
Pour Haiti France 2 intrusion

Dimanche soir, micro événement au cours de cette soirée musicale caritative spéciale Pour Haïti sur France 2: une personne du public réussit à prendre la parole avec un micro main, dans l’axe de la caméra.

Encore? Oui mais lui ce n’était pas pour le vaccin H1N1 mais pour une histoire de cancer…

Comme vous aviez pu le voir dans mon article sur le making of de cette soirée (lien), je n’avais rien vu pendant la soirée d’autant que personne n’en parlait en coulisses. Micro événement je vous dis. Mais bon certains se sont interrogés : (d’autres ont commencé à fantasmer)

Comment se fait-il qu’il ait eu un micro ? Pourquoi l’a-t-on laissé parler quelques instants ? Où était la sécurité?

Je vais y répondre et en profiter pour poser la question du rôle des techniciens et de la production éditoriale quand ce type d’incidents de direct se posent.

Commençons par répondre à la question la plus simple : Où était la sécu ?

Regardez les images suivantes de la séquence et vous allez vite les voir arriver avec leur sacré gabarit. L’intrus a d’ailleurs semble-t-il fait leur connaissance de façon assez musclée.

Venons en aux autres questions qui en ont intrigué plus d’un et qui mènent trop souvent et trop vite à chercher le nom du COUPABLE!

Re-situons la séquence.
Elle fait partie des quelques plateaux de lancement réalisés au milieu du public, en fait au milieu d’invités people venus soutenir la soirée. Deux animateurs entourent 3 invités amenés à prendre la parole.

Comme je vous l’indiquais dans le making of de ce direct (lien) aucune répétition n’avait pu être possible pour les animateurs du fait des contraintes de planning de la journée.

Un assistant de réalisation plaçait les animateurs et leurs invités quelques instants avant leur passage. Des micros mains, à leur disposition, étaient posés derrière eux.

Dans la séquence en question, tous les invités n’ont pas pris leur micro. L’intrus, probablement aussi motivé que celui qui était intervenuquelques jours plus tôt dans l’émission de Christophe Dechavanne, avait semble-t-il bien repéré la présence de ces micros.

Pourquoi l’intrus avait un micro ?
Et bien comme on le voit dans la séquence, il s’est tout simplement servi derrière Charlotte Valandrey.

Pourquoi le micro était-il ouvert ?
Et bien comme je vous l’expliquerai plus précisément dans un prochain article, les micros des intervenants d’une séquence ne sont jamais totalement fermés. En effet, l’ingénieur du son peut difficilement deviner lequel sera le prochain à intervenir. Tous les micros sont donc ouverts, mais légèrement atténués. C’est à l’ingénieur du son de suivre à l’image ce qui se passe et de monter ou baisser les micros tout au long d’une séquence.

Encore une fois, rien n’a été répété ce qui signifie que les micros n’ont pas été attribués à chaque personne. Ils n’étaient pas non plus préréglés en fonction de la voix et le volume sonore des invités. L’ingénieur du son devait donc, en se repérant avec les bagues de couleur placées autour des micros, régler rapidement les micros et en plus, suivre ce qui se passait, ce qui se racontait et ce pendant trois heures. Il était donc encore plus nécessaire de laisser tous les micros ouverts pour ne rien rater.

Et c’est ainsi que l’intrus a pu être entendu dès sa prise de parole.

En réécoutant la séquence vous remarquerez d’ailleurs que l’on l’entend dire plus faiblement Allo allo…

Bon réflexe de l’ingénieur du son qui, ne sachant pas qui parle, monte automatiquement le micro ! Pas de bol, cette personne n’était pas prévu au casting!

Mais pourquoi cette personne n’a-t-elle pas été coupée plus vite ?
Dans un film policier, on ne serait plus loin du moment où l’on va découvrir le nom du … coupable !

Et bien non, pas du tout, en fait. C’est même le moment d’une autre question, plus importante : Est-ce le rôle de l’ingénieur du son de décider de couper le micro ?

C’est lui qui en est capable techniquement mais est-il dans son rôle en coupant de son propre chef la parole, même à un intrus. (ou à une chanteuse qui chante faux, à un invité qui nous ennuie ou tient des propos stupides… )

Et bien probablement que non.

En effet, sur chaque tournage, il y a un diffuseur (chaine de télévision), un producteur et/ou un chef éditorial. Et ce sont alors à ces personnes et uniquement elles de décider de ce qui peut passer à l’antenne ou pas.

Un événement a lieu sur un plateau, devant une caméra. Il vous parait alors logique que le cadreur continue à filmer ce qui se passe car ce sera au réalisateur, avec le producteur, de décider rapidement si la séquence doit, peut être montrée ou évitée.

Et bien c’est exactement la même chose pour le son. Quelqu’un prend la parole, le technicien doit faire de son mieux pour qu’il soit entendu. Par contre, dès qu’un responsable artistique ou éditorial décide, en fait hurle, en régie qu’il faut couper le son, c’est sa responsabilité de l’exécuter au plus vite.

Avec ces deux intrusions en un week-end, il est fort possible que les chaines donnent cependant des consignes générales pour systématiser la coupure au son et à l’image de toute nouvelle intrusion lors de directs.

Il me paraissait donc important de vous expliquer ce qui s’était passé mais aussi de rappeler la répartition des rôles entre la technique et l’artistique & l’éditorial.

A chacun son métier et ses responsabilités.

Pour finir sur une note plus détendue (enfin fausse note serait plus juste!), je terminerai par un contre exemple assez ancien. A ses débuts à M6, lors des années fastes des concerts diffusés en direct le samedi soir sur M6, une chanteuse que l’on appellera Ophélie s’était mise à dos tous les ingés son. Les représailles ont alors étés sanglantes! Lors des ces concerts en direct, pendant qu’elle interprétait son titre, certains prenaient parfois l’initiative d’ouvrir (par erreur assurément) son micro. Pas très charitable… mais drôle?

Et toujours Lien Media un autre regard – Fondation de France






5 commentaires


  1. Merci pour votre article bien complet


  2. Thomas Bertin

    Salut (j’espère que je peux te tutoyer),

    Je tiens d’abord à me présenter, je m’appelle Thomas, j’ai 15 ans, je suis collégien, enfin bientôt lycéen (j’habite dans la belle Lorraine !) et je suis très intéressé et très passionné par l’univers de la télévion. J’aimerai plus tard y travailler comme cadreur, ou au mieux comme réal.

    Je tiens aussi à te dire que tu as un fait un très beau site, bien complet et que tu mérites tous mes compliments et mes félicitations, et je te souhaite une bonne continuation !

    J’ai déjà lu une bonne vingtaine ou trentaine d’articles de ton site, et c’est pour celui-ci, je ne sais pas vraiment pourquoi, que je mets mon premier commentaire (et pas le dernier).
    Grâce à ton blog, j’ai pus compléter et affirmer mes connaissances. J’ai surtout adoré l’article sur les cadreurs, <>, il n’y a pas plus beau comme description…
    J’espère qu’un jour je pourrais bosser dans cet univers magique qu’est la télé !

    Si tu as quelques anecdotes, conseils ou d’autres choses à me dire, je suis prenant ! (tu peux me contacter par mon email)

    Je voulais aussi intervenir pour cet article. Avais-tu vu l’intrusion le 22/01/2010 sur le plateau des 100 plus grands de TF1 en direct, et l’agression de C. Dechavanne ? Voici le lien : http://www.dailymotion.com/video/xbycve_intrusion-en-direct-sur-tf1-dechava_fun
    C’est une des intrusions les plus « spectaculaire » je trouve. Christophe est assez énervé à la fin et il le fait savoir. Ce qui est « marrant », c’est quand il répète plusieurs fois <> (7 fois) et quand il a faillit frapper un régisseur/assistant plateau qui venait lui remettre son micro « cravatte » en place…
    Je pense que l’ingé son aurait pu tout de même éteindre le micro de Christophe au bout d’un moment (je ne sais pas si c’est possible pour le micro du présentateur principal…) et le réalisateur aurait pu ne pas passer les images de « l’agression »… mais bon personnellement j’aurais préféré tout voir et tout entendre.

    Bon désolé d’avoir posté un si long commentaire, ça va te faire de la lecture…

    Encore bravo pour ton blog ! Bonne continuation dans l’avancement de celui-ci et dans ta vie professionnelle.

    Thomas Bertin


  3. Thomas Bertin

    Ah ! Désolé je viens juste de voir que tu as fait un article sur l’intrusion en direct sur TF1.
    Tu as dit et expliqué tout ce que je viens de dire. Merci

    A bientôt.

    Thomas Bertin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *