Articles les plus populaires

7 février 2010

Womanizer, un exemple de clip en langue des signes !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes :

Je suis tombé un peu par hasard sur cette reprise de ce tube de Britney Spears qu’elle sait si bien interpréter … en playback lors de ses apparitions télé et sa dernière tournée.

« Mieux vaut entendre ça que d’être sourd », vous connaissez cette expression ! Quoi que avec Britney Spears, quand le micro ouvert, on peut se poser la question !

On peut d’ailleurs se demander si, dans cette version signée de la chanson, l’esthétique de la chorégraphie n’aurait pas été préférée au respect fidèle de la traduction des paroles.

Volonté de signer faux (ou de façon approximative), comme Britney chante faux ?

Très fidèle à l’esprit finalement !

Je sais, ce n’est pas nouveau. Florent Pagny l’avait déjà fait, Noir Désir aussi mais de façon inégale si j’en crois le blog d’une jeune femme qui étudie la langue des signes : «Je ne connais pas beaucoup Noir Désir mais j’ai été, comme beaucoup, charmée par ce clip en langue des signes. Je le préfère largement à “Savoir aimer” puisque Florent Pagny ne sait pas signer, il faisait en gros un boulot de perroquet, contrairement aux gens dans ce clip. »

Lien media un autre regard – Elle fait de son mieux

(Les deux clips en question en fin d’article.)

Revenons en au clip du titre de Britney Spears.

Pourquoi le traduire en langue des signes avec plus ou moins de justesse ?
Même si les malentendants l’entendent mal ou peu, ils ont finalement beaucoup de points communs avec les bien entendant. Ils sont surement autant amusés, étonnés, agacés mais intéressés par toutes les histoires de sa vie tumultueuse et par le spectacles donné aussi sur scène.

Alors finalement pour quoi ne pas aussi essayer d’écouter ou plutôt de lire ses tubes.

Voici donc ce clip!

Je ne suis pas sûr que la traduction soit très fidèle, mai j’aime bien cette version pour ses intentions de réalisation, pour la mise en scène et l’interprétation de Michael DiMartino, jeune New-Yorkais de 25 ans qui n’en est pas à sa première parodie de clips en langue des signes.

Comme quoi signé un clip n’est pas forcément triste et ennuyeux!

Contrairement à ce qui peut-être écrit parfois, il n’est pas du tout malentendant. Comment pourrait-il d’ailleurs tout simplement respecter le rythme de la chanson et pourquoi serait-il équipé d’oreillettes dans certains clips?

Voici une traduction signée peut-être plus fidèle suivie d’autres clips de Michael DiMartino (1 parodie de Lady Gaga et de Britney Spears)  ainsi que les clips de Florent Pagny (mal signé ?), de Noir désir.



Et si vous cherchez bien, vous trouverez une parodie encore plus délirante d’un titre de Lady Gaga dans lequel il est amené à traduire d’autres mots… moins grand public mais de façon assez drôle!

Une façon de montrer que la langue des signes est vraie langue et non pas juste une manière de mimer certains actes!






6 commentaires


  1. eno

    Merci pour ce clip et pour info voici un lien de Imagine (Lenon)
    http://www.youtube.com/watch?v=b6AvEFnTx5U


  2. Ant92

    Oui bon, ok, Michael est bien gaulé, il a un beau corps et il bouge bien ! 🙂
    What else ?


  3. Ant92

    Non mais tu as bon goût, hein ! :-)) Ce n’est pas une protestation, loin de là !

    Par contre, j’aimerais savoir comment les JT et émissions en direct sont traduites via les sous-titres disponibles sur ma freebox ! Reconnaissance vocale ou envoie des textes des prompteurs ? Ou encore prise en sténo&décryptage logiciel en live ?
    Tu sais, toi ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *