Audiences - Médiamétrie

10 février 2010

Le Watermaking, outil de mesure de nouvelle génération de Médiamétrie.

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes :
watermarking

Et oui, sans le savoir peut-être, vos programmes sont « watermarkés » depuis quelques mois !

Non, vous avez raison, on ne conjugue pas cet anglicisme. Mais oui, vous baignez déjà dans le Watermarking depuis décembre 2008.

A tout moment, quand vous regardez un programme télé sur votre télé, sur votre ordinateur, le Watermarking est là.

Vous avez enregistré votre programme et bien il est encore là, il ne vous lâche plus !

Peur? Un ptit peu ? Mais non… Allez j’explique !

Dans un précédent article je parlais des problèmes de validité des audiences telles qu’elles sont mesurées et annoncées par Médiamétrie et en particulier des marges d’erreur. (lien)

Pour rendre ses mesures les plus précises possibles :
– Médiamétrie augmente actuellement la taille de son panel.
– Médiamétrie doit aussi faire évoluer ses outils de mesure pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation dont la télé de rattrapage (Vous regardez un programme plus tard … Ex. : M6 Replay), l’enregistrement d’un programme que l’on regarde plus tard ou l’accès aux programmes sur d’autres écrans comme celui d’un ordinateur.

Le Watermarking, est  donc une technique audio de dissimulation de données dans tous les programmes télé que nous regardons.

Ce signal sonore inaudible pour l’oreille humaine, une sorte de  tatouage, de filigrane, contient différentes informations : dont la chaine, la date et l’heure de diffusion.
Ce « stamp » comme on  dit à Médiamétrie, ce marquage est inséré par les chaines au moment de la diffusion. Cette technologie, mise en place depuis décembre 2008 sur les chaines de la TNT marque aujourd’hui une centaine de chaines.

A l’autre bout de la chaine, il y a vous et moi qui regardons notre programme sans n’avoir remarqué aucun changement (Bien sûr, il y aura toujours ceux qui vont maintenant y trouver une nouvelle hypothèse pour leurs migraines !).

Et du coté des quelques milliers de panelistes? Et bien simplement l’ajout d’une sonde externe sur leur audiomètre (la boite noire médiamétrie) suivi progressivement du remplacement de l’ensemble par un nouvel audiomètre.

Qu’est ce que permet cette nouvelle technologie de mesure?

Prenons plusieurs exemples :
– Vous regardez votre programme en direct à la télévision en analogique ou en numérique. Rien ne change.
– Vous stoppez votre émission car vous avez un petit creux et redémarrez votre programme en léger différé quelques minutes après, et bien cet outil change tout.
Je vous rappelle que le signal inaudible donne l’heure de diffusion. Alors, que vous regardiez le programme en direct, avec 5 minutes de décalage ou plus tard dans la semaine, et bien c’est pareil. La sonde entendra toujours via le marquage sonore le nom de la chaine et l’heure et le jour de la diffusion initiale. Cela permettra de déterminer précisément quel programme vous regardez et  cette information pourra être prise en compte dans le calcul des audiences.
– Vous enregistrez sur DVD, sur disque dur. Vous regardez le programme dans la semaine, et bien cela sera comptabilisé comme un visionnage de l’émission en différé.
– Passons à votre ordinateur portable : Un audimètre est dans la pièce? Et bien il reconnait le signal de l’émission et peut comptabiliser votre visionnage en direct ou en différé.
Et si j’écoute au casque ? Ah bien là pas de mesure possible!

Mais comme Médiamétrie me le faisait remarquer, chaque outil de mesure a toujours un défaut ou un manque. On peut dire la même chose de la mesure d’audience des séquences visionnées sur un mobile. Si le paneliste n’est pas dans l’appartement, ce qu’il regarde ne sera pas encore pris en compte.

Médiamérie travaille à trouver des solutions de mesure pour ce type de consommation. Encore faut-il se poser la question du volume de programmes télé actuellement regardé sur son téléphone. (très faible même chez les parisiens)

Par contre la mobilité est une vraie préoccupation pour la mesure des audiences radios dans le futur.

La mesure de l’audience radio a déjà beaucoup de retard sur la mesure des audiences télé. En effet, elle était encore déclarative. (Allo, madame, qu’avez-vous écouté hier ?).
De plus, Médiamétrie m’a confirmé que la consommation de la radio sous forme de podcast ou tout simplement via certains moyens mobiles (lecteurs MP3 radio, smartphones, internet etc.) n’est plus négligeable. A suivre.

Autre information importante :
Si le Watermarking permet d’élargir le champ de la mesure d’audience, il produit aussi des effets sur certains indicateurs.

Par exemple sur le taux d’audience cumulé. Il était jusqu’alors calculé dès la première seconde de visionnage d’un programme. Avec le « watermarking », les audimètres mettent 7 à 15 secondes pour détecter la chaîne regardée. (extrait site Médiamétrie)

Cette petite information pourrait avoir des conséquences à la marge sur des techniques utilisées par exemple par Canal Sat et contestées devant les tribunaux par Bfm TV (lien article) Certains décodeurs s’allumaient en effet directement sur Itélé permettant ainsi de faire découvrir la chaines aux abonnés mais aussi permettant à Itélé de progresser artificiellement dans le calcul de la couverture mensuelle puisque l’audience d’itélé était prise en compte dès la première seconde.

Si la mesure n’est réalisée qu’au bout de 7 à 15 secondes, le simple fait que l’écran s’allume sur Itélé ne sera plus pris en compte si le client choisit en quelques secondes la chaine qu’il veut regarder.

Enfin, comme le fait aussi remarquer le site de Médiamétrie :
La Durée d’Ecoute par Individu du Total TV est aussi concernée. En effet, il y aura toujours des chaînes non marquées par un signal sonore (chaînes frontalières, certaines chaînes étrangères…). Elles seront regardées mais non mesurées par le Watermarking.

Quelques questions supplémentaires que je me suis posé :

Le signal est-il le même que pour le marquage antipiratage sur internet ?
Vous savez peut-être Google a passé des accords avec certaines chaines pour insérer un signal sonore du même type dans les programmes permettant ainsi de supprimer automatiquement tous les téléchargements de programmes de ces chaines sur Youtube.
Médiamétrie m’a répondu qu’ils ont souhaité comme toujours utiliser leur propre marquage même si la technologie est aussi dérivée des DRM.  Je crois aussi que Médiamétrie ne tient pas à ce que son marquage serve aussi à repérer ceux qui mettent des extraits de programmes télé sur le net. Chacun son métier

Comment les audiences vont-elles être annoncées ?
Les règles ne sont pas encore totalement définies par Médiamétrie.
Cependant un premier accord a été trouvé et sera en application le 1 er janvier 2011 : il s’agit du VOSDAL : (View On Same Day As Live – Regardé le même jour que sa diffusion en live) C’est quoi ce truc encore!

Il a été décidé que seraient annoncés quotidiennement (Médiamat 9h) les audiences des programmes regardés en direct cumulées avec celles des programmes regardés en différé dans la même journée. Les 2 chiffres seront cependant aussi annoncés séparément.

Qu’en est-il du visionnage en différé « d’après » ?
Médiamétrie m’a précisé que dans leur étude global tv ils ont constaté que 90 % des programmes visionnés l’étaient avant J+ 7. Ensuite, le visionnage est beaucoup plus rare.

Cela peut être expliqué par une limitation actuelle à 7 jours des droits de catch up télé des programmes (télévision de rattrapage principalement sur ordinateur). L’offre après 7 jours est donc plus limitée. En plus, les programmes ne sont plus frais. (remarque moins valable pou les films)

Il semblerait donc qu’on aille vers un consensus à ajouter la mesure de l’audience jusqu’à J+ 7.

Cette audience pourrait être concrète dès le 1er janvier 2012.

Vous voilà incollable sur le Watermarking

Vous pouvez bien sûr trouver d’autres informations sur le site de Médiamétrie :

Lien Media un autre regard – Médiamétrie / Watermarking






2 commentaires


  1. Le voisin

    Bon article, bien documenté et surtout tres beau schéma, il me semble l’avoir deja vu quelque part 😉


    • Merci l’un de mes voisins!

      Et comme tu peux l’imaginer le schéma m’a été fourni par Médiamétrie. (Ta remarque m’a permis d’ailleurs de constater qu’ils ne l’avaient pas marqué de leur logo)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *