Confidences!

24 février 2010

2006 – Coupe du monde : L’histoire de « Zidane y va marquer » – le Clip événement de Cauet sur TF1

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Zidane y va marquer

Vous vous souvenez surement de ce titre et du clip qui avaient cartonné à la fin de la coupe du monde de foot en 2006. Mais si…

Ce clip était aussi ma dernière expérience aux cotés de Cauet et de Cécile de Ménibus, avant nos retrouvailles il y a quelques semaines.

Quand on me pose des questions sur la prod et la télé, je raconte souvent ce tournage. Stress intense pendant 3 jours mais aussi solidarité entre tous les membres de la société Be Aware et au final souvenir inoubliable.

Je vais donc vous raconter comment ce clip a été réalisé en 2 jours et monté en une nuit et un jour sans interruption par Fouad Benhammou et comment, pour la première fois, un clip a fait l’ouverture du 13h de TF1.
Place aux images …

Retour en arrière…

Tout cela commence en mai 2006 par une reprise d’un titre de Madan (2002) par Cauet, un matin sur Fun Radio. Cauet est très vite convaincu de tenir un tube. Avec l’aide de Martin Solveig qui remixe le tout mais aussi d’une partie de l’équipe qui enregistre les chœurs, le titre prend forme et sera commercialisé.

Cauet décide alors aussi d’en faire un clip.

On est le lundi 3 juillet 2006. Cécile de Ménibus m’appelle et me demande de passer dans l’après-midi pour organiser la production du clip.

Quelques jours plutôt, venait de se terminer le montage du premier numéro de Cauet Retourne la télé. Il ne restait plus qu’à faire quelques corrections et à sortir les bandes dans la semaine.

Cauet et Cécile m’expliquent alors la situation : Une partie des chœurs doit encore être enregistrée dans la soirée. Le titre ne sera donc dispo que le mardi après midi mais le clip doit être terminé jeudi après-midi pour un visionnage de validation par TF1 qui va diffuser le clip en inter programme dès le vendredi après midi. Rien que ça!

Ah non, j’oubliais, Cauet a déjà une idée assez précise du scénario du clip avec tournages dans différents lieux dont un stade, en voiture, avec figurants enfin figurantes etc.

Bon, un peu fou je dis ok ! Banco ! Cela va être chaud, mais c’est trop tentant.

C’est parti : J’appelle Fouad Benhammou, réalisateur d’une partie des parodies de Cauet Retourne la télé. Il nous reste encore à parler argent mais il est d’ors et déjà partant et se charge de trouver une équipe. Je rappelle en urgence Yoann Gastard, chargé de production qui avait travaillé avec nous sur Cauet Retourne la télé! Ok, il revient pour 2 jours etc.

Toute l’équipe de Cauet et de Be Aware s’y met. On cherche un stade et tous les autres lieux de tournage mais aussi les figurant(e)s. Arnaud, le débrouillard de service, part courir après les accessoires. Le plus compliqué en cette période sera de trouver encore quelques exemplaires des vrais maillots de l’équipe de France et d’arriver à en faire floquer au nom de Zidane.

Tout est lancé mais, rentré chez moi, je commence vraiment à m’inquiéter. Il faut qu’on arrive à trouver des lieux de tournage disponibles dans les 2 jours qui viennent et pas chers … C’est peut-être possible.
Je commence alors à imaginer le plan de travail du tournage entre le mardi après-midi et mercredi soir au plus tard. Non ça ne peut pas rentrer.

Je n’arrive pas à dormir. Je cogite toute la nuit. Vers 7h je me lève et j’envoie un sms à Cauet «  faut que je te vois en urgence, ce n’est pas possible de tourner le clip ainsi » Pas de risque de le réveiller, il est déjà à la radio depuis bien plus tôt!

J’étais inquiet mais j’avais tout de même une solution de remplacement à lui proposer : tourner le clip façon coulisses de l’enregistrement  du titre en filmant Cauet et toute l’équipe dans le studio de Fun Radio. (Quand vous voyez ces clips tournés en coulisses, c’est souvent signe que  la maison de disque n’a pas voulu dépenser trop d’argent ou que l’artiste n’as pas très envie de se coltiner le tournage d’un clip)

Un seul lieu de tournage… En une longue journée c’est faisable.

Fin de la matinale à Fun Radio, je vois directement Cauet à son arrivée au bureau. Je lui explique la situation. Il m’entends et me propose une autre idée  : filmer les gens dans la rue, des anonymes de toutes les générations, l’équipe et des fans.

Il faudra aussi tourner 2 séquences en intérieur. Pas de souci, on en tournera une dans son propre bureau, la seconde dans un autre bureau. Nickel, on attaque. Le matériel est loué, récupéré en urgence. Bons de commande, DUE pour la petite équipe supplémentaire (lumière, régie..)

Fouad Benhammou va filmer  lui-même. Il faut être souple et rapide. On travaille léger. Des feuilles pour les autorisations de tournage. On achète vite un haut-parleur sur batterie pour lecteur MP3 pour diffuser le clip dans la rue. Fouad et les auteurs ont découpé le texte.  Philippe Husson et Jean-Piètre se chargent d’attraper et motiver les anonymes que l’on croise. Les fans contactés arrivent.

Le tournage démarre. Les séquences écrites sont tournées et d’autres sont improvisées comme celle avec les éboueurs. Un coup de bol, car nous tournions une séquence à coté du bureau au moment où le camion est passé. Arrêtez le, arrêtez le hurle Cauet. Filme filme dit-il à Fouad. Et hop Cartman saute à l’avant. On tourne ensuite la séquence à l’arrière du camion etc.

Les serveurs d’un restaurant à coté… tout le monde y passe.

Tout se passe bien alors pourquoi ne pas faire encore mieux et filmer la foule sur les Champs-Elysées mercredi soir après la demi finale opposant la France au Portugal.

Deux inquiétudes : le première,  que la France perde. Inimaginable! La deuxième c’est qu’il va falloir aller se faufiler dans cette foule compacte et ne pas se faire piquer la caméra.

Mais qui pour filmer ces images? Le réalisateur sera déjà en plein montage sur Final Cut. Quitte à m’impliquer totalement, je tournerai donc aussi ces images.

Avec Philippe Husson et Jean-Piètre, nous nous donnons rendez-vous au bureau une heure avant la fin du match pour partir tourner. Philippe m’aidera à protéger la caméra, et Jean-Piètre fera réagir la foule.

Suspens et finalement Zinédine Zidane marque le but de la victoire. Quand on a du bol, on l’a jusqu’au bout!

Allez, direction les champs à quelques mètres des bureaux. Et je filme, je filme. Piètre, toujours très fort, réussit à faire faire des holas etc.

Pendant le tournage, on tombe d’ailleurs sur Jack Lang. En fait je crois que c’est surtout lui qui est tombé sur nous.. une caméra, de la lumière… Mais bon clip pour Cauet, non il ne préfère pas. En même temps qu’est ce qu’on aurait fait de lui dans le clip ? Aucun rapport!

On a eu chaud, mais encore une fois, c’est bon on a des images. Coup de téléphone à Fouad pour lui raconter les images que j’ai en boite et qu’il puisse préparer le plan de montage pour les insérer. De son coté tout va bien, la digit (lien) a fonctionné, le montage commence bien. Pas la peine de lui amener les images des Champs-Elysées ce soir.

On se donne rendez-vous à 8h le lendemain matin, le jeudi. Je le retrouve un peu pâle, fatigue oblige. Je lui montre rapidement mes images. Elles lui plaisent.

Il me montre à son tour son premier montage du clip. Je suis le premier à le voir, je suis content et lui fait quelques suggestions (comme toujours). Certains plans auxquels tenait Cauet ne fonctionnent pas au montage. Je suis d’accord avec Fouad sur ses choix. Je me charge d’expliquer la situation à Cauet. Pas besoin de longues explications, Cauet n’a pas vu les images, il nous fait donc entièrement confiance.

Prochain rendez-vous : 16h au bureau pour présenter le clip à TF1.

Fin du visionnage, Fouad peut se détendre. Cauet a aimé et TF1 n’a fait que demander quelques corrections de détails plutôt justifiées.  :

Fouad repart donc pour la dernière ligne droite. Il reviendra avec son montage définitif sur disque vers 22h.

Entre temps, TF1 et Cauet ont décidé d’insérer le clip dans Cauet retourne la Télé qui doit être diffusé pendant le week-end. JayJay, le monteur est donc revenu pour faire les retouches.

Cauet doit aussi enregistrer une voix off pour lancer le clip dans l’émission. On va le faire dans la salle de mix dans nos bureaux.

J’avais demandé à l’ingénieur du son habituel de m’expliquer quelques jours plus tôt comment enregistrer une voix avec le Protools. Ca tombe bien, l’ingénieur du son n’est pas disponible ce jour. Je vais donc enregistrer la voix de Cauet moi-même! Même si cela en surprend parfois certains, j’aime bien connaitre le fonctionnement basique des machines qui sont au bureau comme les bancs de montage et de mix… Ca peut toujours servir… La preuve!

Fouad est passé. Il peut enfin dormir. Pour JayJay et moi ce n’est pas encore fini. Il faut l’insérer dans Cauet retourne la télé (la version du clip sur ce blog est d’ailleurs celle avec l’intro en voix off de Cauet) mais avec les synthés du Karoaké.

En plus, peu après le visionnage de TF1 j’avais eu une idée et le culot de la concrétiser! J’avais appelé la rédaction de TF1 et leur ai demandé si le clip pouvait les intéresser pour le 13h. Si si,  j’ai osé (Ayant travaillé pendant plusieurs années dans une filiale du Groupe M6, j’avais acquis des réflexes chaine!) Et puis, quitte à s’être donné du mal tous ensemble pour le clip autant que cela se voit et se sache.

A la rédaction, ils sont ok pour voir le clip mais il faut le livrer tôt le vendredi matin.

Ce jeudi soir, était aussi prévu de longue date la la fête de fin de saison pour toute l’équipe de Cauet à l’Etoile. Ce n’est pas encore le moment de faire la fête pour Jay Jay et moi. Faut terminer ce clip et sortir les bandes de Cauet retourne la télé. Pendant que Jay Jay termine la sortie des bandes, je rejoins l’équipe à l’Etoile pour donner un exemplaire du clip à Cauet. Comme il a envie de le voir, et bien la première diffusion du clip a lieu sur tous les écrans de la discothèque.

Je retourne voir Jay Jay. On termine tard mais je peux partir avec toutes mes bandes. Mission accomplie, enfin presque.

Le vendredi matin direction la tour TF1, livraison de toutes les bandes.

Appel à l’information en fin de matinée. Ils adorent le clip et m’annoncent qu’ils vont le diffuser dans le 13h. Yessss. Je préviens alors Cauet et Cécile de mon initiative perso. Ils sont contents mais je sens bien que le doute subsiste encore!

12h59, une partie de l’équipe avec moi au 1er étage, Cauet, Cécile et le reste de l’équipe au troisième et là quelle n’est pas ma surprise quand je vois que le journal ouvre avec le clip. Et oui, le clip avant le générique et Jean-Pierre Pernaut. Et Jean-Pierre Pernaut d’en remettre une couche et de diffuser encore un autre extrait… et rebelote en fin de journal.

Bon là je l’admets, j’étais vraiment très fier de moi. 50% des téléspectateurs  devant la télé venaient de voir le clip. Première fois aussi à ma connaissance que le JT ouvrait sur un clip…

Je suis alors monté au troisième pour rejoindre Cécile et Cauet. Je ne sais plus ce que nous nous somme dits mais il y avait en tout beaucoup de respect pour le travail accompli par toute l’équipe et par moi.

Bon ensuite Zidane a foutu un coup de boule à Mazerati, on a perdu la finale aux tirs au but. Alors Zidane y va marquer a cartonné tout l’été mais Coup de Boule a aussi réussi une percée.

Voilà pour cette aventure, pour ce moment de production comme je les aime… surtout quand ils sont terminés. Le brouillon de cet article avait été écrit avant mon retour chez Be Aware Tivi. Ai-je oublié certains événements du tournage? Surement. A-t-on tous d’autres souvenirs de ce tournage? Très probable aussi car nous l’avons tous vécu à notre façon.

Des galères en télé, j’en ai connu. Des erreurs j’en ai commises et j’en commettrai surement encore… Et si!  Mais, oui, ce tournage reste pour moi un moment fort, réalisé en équipe, dont je suis fier.

Ce dont je suis un peu moins fier, ce sont les 2 moments très furtifs  pendant lesquels on me voit dans ce clip…  Je n’ai pas réussi à y échapper! Quoi? … Si vous croyiez que je vais vous dire à quel moment on me voit…!

Lien Media un autre regard – Site de Cauet






9 commentaires


  1. Nicolas

    Quelle aventure !

    Merci pour cet article.


  2. sylvain

    Merci pour l’article, par contre, à l’avenir, merci de poster ce genre de reportage en fin de journée……depuis ce matin je n’ai à l’esprit que des « Zidane y va gagner », « Zidane y va marquer », « Zidane y me fait…… »

    C’est vraiment sympa de lire cette histoire, je me souviens très bien de la diffusion et je m’étais dit à l’époque que la réactivité de Cauet avait été très forte. Maintenant je sais pourquoi et grâce à qui !!!!!!!

    Entre parenthèse, je souviens de cette émission que j’attendais avec impatience (le thème de la télé, les guests,….), en la regardant je l’avais trouvée très bien réalisée avec beaucoup de soin dans l’image et dans les films, par contre je me suis rarement autant ennuyé, je ne sais pas pourquoi, peut-être un humour différent du mien, j’en attendais peut-être plus mais ma déception a été assez forte.

    PS : bon j’ai regardé le clip 3 fois, maintenant tu peux dire où tu es……


  3. jayjay

    Je ne m’en souvenais plus !!!

    Que de modif sur ce programmes quand même !!!!

    Thx Mat

    Jay


  4. Yoann Gastard

    Que de souvenirs qui refont surface!

    On venait a peine de terminer le Prime « Cauet retourne la télé » et j’avais quitté une équipe géniale le coeur un peu gros et la tête pleine d’eclats de rire, de nuits blanches et de d’experiences inoubliables.

    Et Manu me rappelle pour prolonger la chose d’encore quelques heures… Un pari completement barré alors que tout était déjà en boite, mais en même temps la folie etait une odeur qui sentait bon dans les bureaux.

    En une après midi, on a enregistré la majorité des séquences du clip, en arretant tous les passants qui ne comprenaient pas ce que nous faisions et a peine ce que nous leur demandions!

    Je me souviens de cette journée comme d’une course folle a mon petit niveau mais je n’avais pas idée de ce qui s’était tramé après…

    PS: plus timide ou plus rusé en tout cas je n’ai pas de perruque et je n’apparais pas dans le clip!


  5. Fouad des Ombres

    Effectivement, super souvenir, très bien raconté, d’ailleurs… ça a toujours été un peu compliqué de bosser avec Be Aware mais là, franchement ça valait le coup 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *