Point de vue

26 février 2010

La Ferme Célébrités ! Chuuute !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , ,
ferme célébrités en Afrique

Chute des audiences mais aussi envie de dire chute à certain(e)s bêtes parlantes de la Ferme Célébrités en Afrique sur TF1! On va assez entendu. On vous a trop vu !

Perso, non pas trop, car avec la télévision on a toujours le choix de changer de chaine. On a l’embarras du choix.

Et je ne suis semble-t-il pas le seul, quand je suis devant ma télé, à préférer NCIS sur M6 puisque dès ce vendredi soir, la Ferme fait silence en prime time pour passer en deuxième partie de soirée. Exit le Prime time
Oui, j’ai bien sûr entendu parler de Mickael Vendetta et de ses aventures. J’ai jeté un coup d’œil pour regarder ce que devait Gregory Basso avec qui j’ai déjà travaillé (lien) et j’ai bien sûr lu les fortes baisses d’audience du prime mais aussi semble-t-il des quotidiennes.

Je connais aussi Philippe Stoltz, le patron de la téléréalité d’Endemol et producteur ce programme en Afrique du Sud. Il était mon patron chez W9 productions mais aussi  aux Opérations Spéciales à M6.

Il connait mon point de vue sur le contenu de ce programme puisque nous avons travaillé ensemble sur Bachelor et les Colocataires.

Il sait aussi que je suis bien placé pour savoir à quel point ce type de programme est couteux et surtout compliqué à produire.
Les process de fabrications sont très complexes. Il faut des équipes très performantes et organisées pour produire ce type de programme.

Si je trouve le temps et si TF1 et le service de presse d’Endemol me permettent d’assister à un tournage, j’essayerai de vous en dire plus sur l’organisation de la production et le travail des intermittents.

Ce jeudi matin, je donnais un cours dans une école : le CEFPF, une première pour moi et venais parler des programmes de flux.
J’avais donc choisi de parler de divertissements mais aussi du Bachelor, un format importé des Etats-Unis et des Colocataires, un format original français et qui, vu les audiences assez catastrophiques sur M6 n’a jamais été repris ailleurs ! (Même pas la peine de déposer un copyright, personne ne le volera!)

J’avais choisi de proposer un cours très interactif où les questions avaient autant de place que le contenu de mon intervention.
Et forcément est arrivée la question suivante : Pourquoi l’audience de la Ferme Célébrités a-telle baissé ?

Pas simple de répondre à une telle question surtout quand on sait que  TF1 a du faire de très nombreuses études pour essayer d’avoir la réponse à cette question. Savoir pourquoi c’est déjà avoir trouvé le début de la solution. Les audiences semblent montrer que la solution n’a pas du tout été trouvée.

Parfois aussi, on a beau avoir trouvé une partie des raisons et envisager des solutions, quand le mal est fait, quand un programme est mal parti, c’est dur de remonter la pente. On gagne toujours moins vite de l’audience que l’on peut en perdre.

Mais bon voilà, j’étais quand même venu à ce cours pour apporter des réponses.

J’ai donc commencé par la réflexion d’un producteur qui me disait que la production n’avait pas respecté les règles du programme et les règles de téléréalité, par exemple lors de l’intervention en direct de Benjamin Castaldi remettant en place Michael Vendetta sans lui laisser de droit de réponse !

Quoi que l’on pense de la téléréalité, il y a un certain nombre de règles. Quand le téléspectateur se sent trahi, pense à de la « triche », le mal est fait !

La production a aussi tenté de caché des bagarres, on a vu bon nombre de faux ou vrais départs. Les téléspectateurs sont peut-être lassés de toutes ces astuces éditoriales, ces twists de production.

Et puis surtout mais ce n’est qu’un avis personnel de téléspectateur très peu fidèle, j’ai l’impression que le programme est triste. J’ai l’impression d’entendre parler de grands dépressifs, de gens qui sont malheureux et ne s’apprécient pas. Ils n’ont qu’une envie, c’est de partir.

Dans tous les programmes de téléréalité précédents, il y avait des clans, des clashs. On détestait certains personnages, plus précisément on adorait les détester. Dans cette émission j’ai le sentiment qu’on assiste simplement à des situations tristes, des gens qui nous dépriment.
Leurs bêtises de langage, dans leurs attitudes de nous amusent plus, ne nous divertissent plus.

Lorsque nous produisions les Colocataires, nous étions justement en face de la première édition de la Ferme. Si le prime n’a jamais décollé, loin de là, la quotidienne a fini par fonctionner lorsque dans le montage, les producteurs ont apporté une touche importante d’humour façon cartoon. Et tout d’un coup, on ne venait plus voir de la télé-réalité mais voir une quotidienne drôle, des personnages qui nous faisaient rire, même si c’était souvent à leurs dépens.

Mais peut-être est-ce aussi nous, qui n’avons plus envie de regarder ce type de personnes. Avec la crise, les soucis et les doutes au quotidien, nous avons surtout envie de nous distraire, de vous changer les idées.

A la télévision, pour réussir un programme, on cherche souvent à développer un processus d’identification. On se reconnait dans le bogosse, la personne gentille, serviable. On reconnait ses amis, ses ennemis dans les personnes désagréables, méchantes etc. Bon, en fait on sait que ces personnages nous ressemblent aussi mais on préfère penser qu’ils ressemblent à nos amis. Les amis servent aussi à ça!

Qu’en est-il du processus d’identification avec la Ferme Célébrité en Afrique ?

N’arrivons-nous pas à nous identifier à tous ces dépressifs et tristes sires ou à l’inverse, cherchons nous absolument à ne surtout pas nous reconnaitre en eux et ainsi à refuser de voir en eux, notre état d’esprit noir, anxieux, fermé, solitaire, notre inquiétude sur notre propre avenir ?

Enfin, comme avec Secret Story, le programme a peut-être été trop segmentant, c’est-à-dire qu’il plait à certaines générations, en particulier les jeunes et ceux qui n’ont rien d’autres à faire qu’à regarder (ok cette catégorie n’existe pas chez Médiamétrie !) mais pas aux mères de famille, aux personnes âgées.

Quand vous êtes une chaine de moindre importance ou très ciblée, vous pouvez vous contenter d’un cœur de cible. Mais quand vous vous appelez TF1 et que vous voulez conserver votre place de leader, vous devez absolument toucher toutes les cibles. Et ce n’est probablement pas le cas.

Le programma va-t-il mieux fonctionner en deuxième partie de soirée. C’est à voir. Le programme sera-t-il assez décapant, trash pour cette heure là, comme l’était Secret Story ? Les téléspectateurs attendent-ils encore quelques chose du programme ?

Casse tête pour TF1 et Endemol d’autant plus qu’il est difficile de casser un contrat actuellement alors que tant de dépenses ont été engagées.

Objectif  principal aujourd’hui ? Limiter la casse .

Alors retour des Experts Miami ce vendredi soir en prime time sur TF1.

Autre sujet d’inquiétude d’ailleurs.

A force d’avoir diffusé et rediffusé tant d’épisodes de cette série, TF1 doit diffuser la 8ème saison, celle qui est actuellement diffusée aux Etats-Unis d’après Ozap. Le stock des experts, cette série qui a sauvé tant de soirées de TF1 s’épuise.

Ah oui, j’oubliais, pendant ce cours on m’a aussi demandé si des scénarios étaient écrits en téléréalité… Mais cela mérite un autre article.






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *