Point de vue

29 juin 2010

Et pendant ce temps là… Quoi de neuf à la télé?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,

Et c’est reparti…

Ce lundi, info? Rumeur de de la nomination imminente d’Alexandre Bompard à la tête de FranceTélévisions. Effet boule neige, tout le monde en a parlé. Il aurait même été en pleine négociation de ses indemnités de départ chez Europe 1.

Quelques heures plus tard, démenti du groupe Lagardère propriétaire de Europe 1.

Futur patron de FranceTélévisions ou  non, l’information a tout de même fait le tour des sites internet. Annonce de sa probable nomination puis annonce du contraire. Au final, cela faisait toujours deux articles dans la même journée.

Une seule certitude : la nomination du futur patron de Francetélé n’a jamais été aussi proche. Second constat, pas grand-chose à se mettre sous la dent coté télévision.


Flute, les vacances approchent, pas mal de travail pour boucler certaines émissions et rédiger de nombreux devis pour des projets pour la rentrée… Quelques transferts surprises et animations dans le PAF m’auraient bien aider à rédiger quelques articles… mais non ! Grand calme

Grand calme  à cause de la nomination du Président de Francetélévisions. En effet, les producteurs dont les programmes sont à l’antenne sur le service public ont pour la plupart réussi à reconduire leurs contrats pour la rentrée. Mais pour combien de temps ensuite ?

D’autres producteurs attendant déjà leurs tours, pariant sur tel ou tel candidat,

La télévision ne fait plus la une. Elle a laissé la place à la crise, aux affaires politiques, au foot, aux faits divers, enfin à tout mais rapidement car les informations se multiplient, l’une chassant l’autre toujours plus rapidement.

Pas facile non plus pour les chaines de télévision de faire parler d’elles, et donc de leurs programmes.

Et je ne parle pas seulement de chaines totalement confidentielles qui ne peuvent se permettre de mettre à l’antenne chaque année que quelques prime time frais, et qui n’arrivent pas à en faire parler. C’est rageant pour un investissement important pour elles.

Cela concerne aussi les chaines historiques. Combien de nouveaux programmes ont été lancés dont bon nombre d’entre nous n’ont jamais entendu parlé.

De moins en moins évident de créer l’événement, de faire parler de ses nouveautés.

Alors place au scandale, au « buzz ». Toujours plus, toujours pire?

Secret Story arrivera-t-il à trouver sa place cette année sur TF1? Qu’on l’attendait ou pas, ce programme était un rendez-vous annuel de la télé-réalité trash.

La diffusion de Dilemme sur W9 ces dernières semaines avec ses scandales, ces promesses de zéro limite aura-t-elle canibalisée la diffusion de la nouvelle saison de l’émission d’enfermement en direct de TF1? Il est en tout cas moins facile d’attirer notre attention avec des annonces de candidats potentiels, de scoops à sensation plus ou moins organisés par la production alors que W9 et Alexia Laroche Joubert nous a déjà fait le coup il y a quelques semaines.

Peu de promotion pour les programmes… peu d’audience… et faute d’audience l’émission est déprogrammée et c’est ainsi que l’on se retrouve avec des Experts à haute dose, qui eux aussi commencent à nous lasser et sont dépassés par des Mentalist, Dr House etc.

Pas facile de convaincre une chaine de mettre à l’antenne une nouvelle émission et encore moins facile de la laisser durer.

Coup de blues des producteurs, migraines pour réussir à rentrer des programmes nouveaux dans des enveloppes budgétaires toujours très faibles sur certaines chaines, et toujours plus allégées sur les plus grandes.

A quelle sauce seront mangés les producteurs la saison prochaine ? Sera-t-il encore possible de produire pour encore moins cher ?

Et si la fin de Panique dans lO’reillette sur France 2 était un signe d’une nouvelle évolution, d’un retournement de situation?

Certains medias ont expliqué que Frédéric Lopez aurait refusé de céder aux nouvelles exigences de baisse des tarifs de la part de France 2. Ce programme avait une valeur, un coût de production minimum incompressible.

Est-ce la vraie raison de la fin de cette émission ?

Les producteurs accepteront-ils  encore de voir leur budget baisser pour un même programme ?

L’arrivée de nouveaux producteurs low cost mais à très courte durée de vie va-t-elle faire encore baisser les tarifs ?

Et bien voilà finalement des sujets pour d’autres articles.

Ah oui, j’oubliais, Itélé pourrait dépasser BFM TV dans les mois à venir nous annoncent certains sites.

On va surement en parler… tout en oubliant bien sûr de parler des marges d’erreurs (lien vérité sur les marges d’erreur) encore plus importantes à ce niveau d’audience. Parler de ces marges d’erreur imposerait de dire que la variation d’écart entre ces deux chaines d’informations en continu en clair sur la TNT a une valeur scientifique très limitée et donc que l’information n’aurait pas plus d’importance ne de réalité que cela.

Ah non la vie de la télévision est trop calme en ce moment. Il ne faut pas gâcher une info, même celle-ci!






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *