Articles les plus populaires

8 septembre 2010

A la télévision : quand les décors des journaux changent… ou pas ! Le 1945 de M6, le JT de TF1 …

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , , , ,

1945 M6 Xavier de Moulins

Un nouveau décor pour le 1945 de M6 depuis le vendredi 27 août.

Un décor du JT de TF1 qui devrait changer selon certains spécialistes finalement mal informés.

L’arrivée d’une nouvelle direction à France Télévisions ainsi que de Thierry Thuillier à la direction de l’information qui pourrait avoir pour conséquence comme souvent un changement de décor du JT de France 2.

Un autre journal ou presque, le Grand journal de Canal + dont le décor a fortement évolué en cette rentrée.

Le décor évolue avec les technologies mais il est aussi emblématique de l’évolution et de l’image d’une émission ou d’une chaine.

On en parlait entre initiés depuis juillet. Cela s’est concrétisé le 27 août sur M6. Le décor du 1945 a changé, ou plutôt évolué.

Il est toujours tourné comme la plupart des émissions de M6 sur le même plateau mais, plus question de bois comme il en existe encore dans d’autres décors comme celui de TF1 et en partie celui de France 2,. Place à des lignes plus pures comme le montre cette table en forme courbe, en résine blanche comme moulée d’un seul bloc qui semble léviter au milieu du plateau. (la version du décor première version avec Claire Barsacq en fin d’article)

1945 M6 Xavier de Moulins

Mais la prouesse technique des équipes de M6 et de Franck Fellemann ont leur limites. Cette table est en fait bien posée sur 2 pieds. On peut aussi apercevoir à l’avant un point de lumière, un carreau rétro-éclairé par des leds.

Exit, la colonne en bois qui coupait en deux l’écran arrondi qui sert de fond de décor. Même les soubassements en bois gris éclairés de leds que l’on aperçoit sur la plupart des décors des émissions de M6 ont été enlevés et remplacés mais uniquement sur les cotés par d’autres soubassements. Dans le fond du décor, le journaliste doit évoluer avec cette unique table uniquement dans le fond de décor réalisé à partir d’images.

Fini aussi les deux tables arrondies qui se faisaient face. Plus qu’une seule table.

En fait ce décor conçu comme sa première version déjà par Franck Fellemann semble être l’aboutissement du premier décor.

En effet, même si toute la communication de lancement du 1945 avec Claire Barsacq avait été focalisée sur la présentation debout (lien), elle ne semblait pas totalement assumée. Le décor et ses deux tables face à face devaient ainsi permettre à la journaliste d’interviewer si nécessaire un chroniqueur ou un invité face à face mais chacun assis derrière l’une des deux tables. La position assise devait être possible.

Le doute a vite disparu et la position debout est restée la règle tout au long de l’année. La nécessité de cette seconde table en forme de virgule disparaissait donc.

Cela arrive d’ailleurs souvent dans les décors que l’on aperçoive un élément ou un espace sous exploités.

En effet, au moment de la conception du décor, on essaye souvent d’envisager toutes sortes de rubriques et de situations. On conçoit alors le décor pour les rendre possible. Et puis au moment de la première émission et des suivantes, des rubriques sont supprimées, la réalisation se simplifie et c’est ainsi que des éléments de décor inutiles restent parfois en place attendant un peu de budget supplémentaire, une coupure entre des tournages pour être modifiés.

Parions d’ailleurs que la prochaine évolution du décor du 1945 se fera avec l’introduction d’éléments tactiles et par d’autres évolutions de l’habillage comme c’est déjà le cas sur ce nouveau décor dont le fond a changé.

Vous pouvez d’ailleurs remarquer que la réalisation évite de vous montrer le haut du mur d’écrans led du fond. Le haut du décor est artificiellement limité par la bordure blanche avec liseret rouge dans laquelle s’inscrit la date.

Si Franck Fellemann (aussi décorateur de Ca va s’Cauet et Bravo le monde dès le 7 octobre sur Comédie (lien), pour les productions qui m’ont concerné), est à l’origine des deux versions du décor il n’en est pas de même pour les réalisateurs choisis par M6 pour réfléchir à la conception du journal (habillage, décor réalisation).

Si Serge Khalfon avait travaillé à la mise en place initiale du JT, c’est cette fois autour de Renaud le Van Kim (producteur hyper actif entre autre du Grand Journal, des Césars, des cérémonies à Cannes, et de nombreuses autres émissions sur Canal +  consultant parfois pour TF1 puis à M6 puis…. Bref un réalisateur discret mais incontournable), Renaud le Van Kim donc qui a été choisi pour concevoir cette nouvelle version du décor et son exploitation au quotidien.

Toujours très occupé, il a été secondé pour les premiers essais en plateau par Nicolas Druet un jeune réalisateur « qui n’en veut » et qui réalise de plus en plus d’émissions dont certaines à M6.

Rémunération de conseillers comme Renaud le Van Kim, nombreux tests avec les réalisateur du JT, conception et construction du décor, réalisation de journaux zéro c’est-à-dire non diffusés. L’investissement a donc du être important pour M6.

Je me suis donc étonné du peu de retentissement donné à ce changement visible du décor. Quand on investit faut que cela se sache, non?

Mais en fait, il m’a été expliqué que M6 ne voulait pas parasiter l’information encore plus importante de la rentrée : l’arrivée de Xavier de Moulins à la présentation de ce journal. Cela explique d’ailleurs peut-être pourquoi le changement de décor a eu lieu le vendredi précédent son arrivée et non un lundi, le jour même de la rentrée M6. Visibilité minimale toujours!

Vous croyez que je viens de parasiter le message?

A propos de parasitage ou de brouillard plutôt, il faudrait parler d’un chroniqueur média le week-end dernier sur Itélé qui annonçait, photo à l’appui le changement de décor du JT de 20H.

Tiens j’avais rien remarqué. D’ailleurs en voyant la photo des tables du décor, le présentateur du programme a aussi eu un doute? Vous êtes sûr qu’il s’agit du nouveau décor? Mais n’osant pas critiquer son chroniqueur on est resté sur cette « info »

Mais en fait, la photo correspondait toujours au décor actuel qui n’a pas changé.

Mais pourquoi ce spécialiste média s’est trompé ? (vous avez remarqué que je tais son nom… bon ok en fait je n’arrive plus à retrouver la séquence et donc son nom!)
Et bien assez simple. Il a interprété un peu vite et librement les propos tenus il y a peu par Catherine Nayl, directrice de l’information de TF1 lorsqu’elle a annoncé une refonte de la forme des journaux.

Mais après vérification auprès du service presse de TF1 elle annonçait en fait surtout l’arrivée d’Olivier Attal au poste de nouveau directeur artistique à l’information de TF1.

Sa mission : réfléchir à une évolution mais en douceur de l’ensemble de la forme du journal. Cela pourra aller de l’habillage, de modifications légères du décor, du rythme du journal, de sa réalisation , (de l’apparition du genou de Claire… comme il y a un an) etc.

Mais tout cela n’en est encore qu’au stade de la réflexion

Attendons donc de voir.

Au risque moi aussi d’aller trop vite, j’aurai bien envie de parier sur un changement prochain du décor du JT de 20 h de France 2.

Il faut savoir que la durée de vie d’un décor de JT varie entre 4 et 6 ans (1 an pour le 1945 de M6).

En effet, les gouts évoluent, les téléspectateurs ont envie de neuf, les animateurs aussi puisque David Pujadas a déjà expliqué depuis quelque temps avoir envie d’un nouveau décor. (le décor du 13h a déjà changé). De plus les technologies évoluent coté écrans, interactivité, mode de présentation et de réalisation. Il est donc nécessaire de changer régulièrement le décor des Jts comme d’autres émissions d’ailleurs.

Et puis les nouveaux dirigeants ont toujours, enfin souvent envie d’imprimer de leur emprunte une chaine, une émission et cela commence par le changement de décor, voire de l’animateur.

A suivre donc

1945 la première Claire Barsacq – M6






6 commentaires


  1. hum

    Il est très beau, ce nouveau décor du « 19.45 ». Bon ils ont toujours un souci avec leur typo dont certaines approches de caractères font crades. Il serait temps de changer également le décor du 20h de la 2, qui fait « bunker » et la table pète en permanence à l’antenne. La musique est horrible (bontempi à 4 notes) et il serait temps qu’ils se dotent d’un VRAI générique. TF1 devrait changer de titulaire au 20h semaine et tout changer : décor, musique et générique ultra poussiéreux.


  2. ant92

    J’aime bien ce décor plus épuré… M6 a bien fait de changer sans changer.

    Quand à France2, la grande nouvelle serait qu’ils arrivent *enfin* à établir une vraie charte graphique pour l’information et surtout, à unifier les décors de l’info… (comme c’est le cas à France3 où même les stations régionales sont dans des copycats du décor national)…

    Ça en devient ridicule et on dirait qu’il n’y a personne pour remarquer cette gabgie ni aucun directeur artistique pour s’en préoccuper : premier décor, celui de télématin, deuxième décor, celui du 13h, troisième décor, celui du 20h (sauf le week-end : le plateau du 13h), sans parler des flashs (depuis le studio de secours visiblement…). Le JT en images de la nuit avec un vieux générique en ouverture, passé à l’envers pour la fermeture…

    Leur plateau du 13h est très bien, pourquoi ne pas se limiter à ce décor qui reste assez malléable (il sert aussi pour des émissions spéciales, comme le débat après « Home » ou les commentaires de cérémonies…) ?


    • Ant92

      Merci pour ton précieux commentaire.

      Je partage assez ta réflexion sur les décors à France 2. Je rajouterai aussi que l’habillage synthés et autres finit par dépareiller en fonction du décor utilisé pour le JT.

      Comme je le disais tous ces changements (habillage, décor) ont un coût très important c’est pour cela que parfois ne sont réalisés que des petites modifications qui finalement ne plaisent à personne… mais bon on a essayé.

      Concernant l’utilisation du décor du 13h pour le 20h, c’est déjà le cas le week-end avec Laurent Delahousse qui d’ailleurs a aussi une mise en image, un habillage encore différent!

      Je n’ai pas interrogé France 2 à ce sujet mais il me semble que la direction de l’information veut garder une certaine souplesse pour toutes les couvertures d’événements spéciaux. Avec un unique décor, il serait parfois difficile d’enchainer un direct spécial, imprévu et un journal qui demande un minimum de préparation en studio.

      Tu me diras (on peut se tutoyer?!) que TF1 ne possède qu’un décor pour l’info. C’est vrai mais la chaine n’a pas la même mission de service public et couvre moins d’événements. De plus TF1 dispose toujours en secours des plateaux de LCI en cas de coup dur.

      Et puis enfin, pourquoi plusieurs décors? Peut-être aussi car un présentateur de JT aime bien avoir SON décor.


  3. ant92

    Tu (oui, on se tutoie !) avoueras que « chacun son décor », ce n’est pas vraiment dans l’air du temps, surtout d’un point de vue économique. Compte tenu des finances du service public, il me semble que cette stratégie, non content de ne pas être cohérente d’un point de vue esthétique, est également couteuse…

    TF1 et M6, chaînes privées sont passées au décor unique, France3 également,(décor recyclé également pour d’autres émissions dont celle de Samuel Etienne…), donc ça reste zarbi comme façon de faire…

    Si tu regardes bien les couvertures d’événements, France2 & TF1 sont souvent présentes sur les mêmes retransmissions : fêtes nationales & défilés, commémorations, etc. Il me semblerait plus logique de conserver le décor du 13h/WE pour toutes les éditions et émissions d’information, et transformer le décor du 20h comme sur M6 avec un plateau polyvalent, avec des écrans LED… qui permettrait au pire de disposer d’un plateau pour ces événements spéciaux.

    Mais bon, il y a sans doute des subtilités d’organisation ou de planning à FTV…


  4. Pierre

    Pour rebondir sur les incohérences de la 2, ce qui me laisse perplexe, c’est l’absence de continuité surtout sur les infographies. Typos dépareillées, un fond hideux, animations parfois mais pas tout le temps. Pourquoi ne pas uniformiser un minimum. Les anglo-saxons sont biens meilleurs que « nous » sur ce point là !

    Concernant l’utilisation du décor « classique » du 20h, on voit bien qu’ils ont un problème d’utilisation et d’appropriation. Depuis un ou deux ans, des stand-up sont réalisés avec des chroniqueurs ou des journalistes intervenants. Ils sont pour cela debout devant l’écran qui se situe derrière les invités. Y’a de l’idée, mais c’est toujours sous-utilisé ! Sans parler de l’enregistrement systématique de cette séquence, placée après un sujet de manière ce que l’on voit le moins possible la « couture » avec le direct… Mais c’est tout de même flagrant au moment du raccord avec le plateau suivant.

    Tout cela pour dire qu’il est dommage de sous-utiliser un plateau assez joli, certes un peu froid et massif, qui a plus d’un atout. Des ajustements constants ont été apportés dès le début de la mise en service de ce décor : panneaux rétro-éclairés installés derrière les invités à côté du grand écran (alors qu’avant, ça n’était que noir), changement de disposition des écrans LED derrière le présentateur, etc.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *