Dictionnaire! & technologies

3 novembre 2010

Ils sont beaux mes gobos ! A la source de nombreux effets de lumière en variété !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , ,
Le Grand show / TF1 / Lumières de Frédéric Dorieux

Le Grand show / TF1 / Lumières de Frédéric Dorieux

Prenons comme exemple Le grand show des enfants diffusé avec succès il y a quelques jours sur TF1.

Dans cette émission en direct (j’aime !) produite par TF1 Productions, réalisé par Franck Brocqua, de nombreux projecteurs automatiques équipés de gobos ont été utilisés par Frédéric Dorieux pour mettre en valeur le décor très réussi de Miguel Hernando.

Certains gobos ont été utilisés pour créer des faisceaux, d’autres des couleurs, d’autres encore des effets sur le sol.

Exceptionnellement, ouvrons ces machines pour voir ce qu’elles ont dans le ventre.

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’image de ce prime time de TF1, certains faisceaux de projecteurs sont bleus, d’autres blancs. Certains faisceaux tracent des dessins. D’autres colorent le sol en bleu.

Et bien la plupart de ces formes et mélanges de couleurs sont réalisés grâce à des gobos, c’est à dire des masques, des filtres à travers lesquels passent la lumière du projecteur.

Voici quelques autres effets de gobos réalisés cette fois-ci avec des Bad Boy de la société PRG utilisés lors de la représentation de Aïda au Stade de France.

Tests de Gobos de Bad Boys (PRG)

Les bad boys sont équipés de 2 roues de gobos avec 7 gobos par roue ainsi que d’une roue de couleurs.

Vous pouvez d’ailleurs voir des effets de texture, de forme et de couleurs, parfois mélangés.

Ces photos ont été prises dans  » l’hôpital », la salle où l’on prend soin de ses machines.

Projecteur auto Alpha désossé

Et il faut parfois les ouvrir pour les entretenir.

Ah oui, mais les Bad Boy sont des machines très secrètes, uniquement fabriquées et utilisées par PRG.

Pas question donc de m’en montrer une ouverte.

J’ai cependant pu découvrir un projecteur 1 500 HMI Alphaspot Clay Pak en manutention.

Sur cette illustration vous pouvez voir qu’il manque la partie centrale, celle qui contient justement les roues de gobos.

La voici posée sur sa tranche.

Roues de Gobos

Vous pouvez ainsi apercevoir 3 roues dont une uniquement de couleurs.

La seconde à gauche contient des masques de texture (effet métalique, effet pierre, irisé, etc.).

La roue de droite contient huit gobos, huit masques de forme tous monochromes.

Les 3 roues se croisent au centre et ainsi, en passant à travers ces masques superposés, la lumière crée toutes sortes d’effets, de formes.

De plus, comme vous pouvez le remarquer, les masques de la roue de textures peuvent aussi entrer en rotation sur eux-mêmes ce qui créé encore d’autres effets.

Enfin, comme les machines de ce type sont souvent automatisées, l’ensemble du projecteur peut aussi entrer en mouvement.

Attention, cependant : pour voir tous les faisceaux, il est indispensable d’utiliser sur le plateau des machines à  brouillard. Il s’agit en fait souvent de brouillard diffus et régulier réalisé à partir de bains à huile.

Ces brouillards n’indisposent par les artistes. Ne sont-ils pas non plus polluants ? Je n’en sais rien ! Espérons le !

Sans ce brouillard on ne peut apercevoir que la projection de la forme, de la couleur sur le sol d’un plateau ou un autre élément du décor. C’est une autre forme d’utilisation des gobos.

Lorsqu’on loue des projecteurs automatiques équipés de gobos ils sont déjà équipés d’une base de masques.

Il est cependant possible d’en faire fabriquer selon ses envies, ses besoins et cela permet ainsi de personnaliser ses spectacles.

Voici enfin quelques liens.

Lien Media un autre regard – Rosco

Lien Media un autre regard – Martin






One commentaire


  1. François VERLEY

    Plus c’est petit, plus c’est compliqué !!! Mais c’est qu’au vu de la « mécanique » intérieure, on peu dire que ce n’est pas grand chose, si je puis dire !! Des roues motorisées entrainées par un moteur, mais qui font un superbe effet sur un plateau TV !! La combinaison des trois plus la machine à brouillard, c’est magique !! Le décor en deviendrait presque superflu !! Cela me rappelle un peu le décor du « Maillon Faible ». Fond noir avec uniquement des projecteurs blancs et bleus (sauf erreur de ma part…)
    C’est toujours un réel plaisir et passionnant de lire tes articles Emmanuel !
    A bientôt !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *