Confidences!

21 janvier 2011

Les NRJ Music Awards sur TF1 : Le dispositif technique, les premières images…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : , , , , , , ,
Le car 21 Euro media France NRJ Music Awards TF1

Dans mon précédent article (lien) je vous annonçais en exclusivité la présence de 2 des Black Eyed Peas sous forme d’hologramme. (Une première en France)

Voici quelques informations supplémentaires sur le dispositif technique de réalisation.

En bonus, les premières images, comme si vous étiez en coulisses et dans la salle pendant les répétitions et découvriez une partie du nouveau décor conçu par Miguel Hernando.

Avant de découvrir toutes les autres surprises ce samedi soir en direct sous la houlette de Gérard Pullicino.

Le car 21 Euro media France NRJ Music Awards TF1

Commençons donc par l’extérieur du Palais des festivals. Le car 21 d’Euro media france que vous pouvez visiter sur le lien suivant (lien) est installé devant l’entrée des artistes.

Un car XXL auquel sont reliés 14 (ou 15) caméras HD Thomson LDK 8000 mkII (et oui 14 et non 11 si l’on compte les caméras extérieures dont une sur grue Taïpan en bas des marches)

La régie du car est connectée au clavier de synthé grâce auquel Gérard Pullicino commande l’ensemble des caméras.

Gérard Pullicino dans le car Régie Euro Media France

Une originalité qui est propre à ce réalisateur qui est aussi compositeur de musique, entre autres…

Ceci explique cela!

Pour les pros de la technique sachez que la régie est équipée d’1 générateur d’effets MVE 8000 4 canaux Sony (DME) et d’un synthé Hyper X. Ont été rajoutés un mélangeur Kayak Full Option 4 canaux dédiés aux effets et habillage en 3D ainsi qu’aux vignettes pour les nommés.

Après 50 à 250 mètres de câbles parfois on rejoint les caméras situées à l’intérieur du plateau.

On y retrouve 4 caméras lourdes dont semble-t-il 2 face scène et 2 à cour (lien) pour filmer à la fois la scène et la zone remettants.

2 caméras lourdes à Cour NRJ Music Awards 2011 TF1

En plus devraient donc être installées une dizaine de caméras légères et portables (si l’on compte les extérieures) dont 3 sur grue, 1 sur buggy ainsi que 2 portables sur scène et 2 portables sur le public (et 2 à l’extérieur). Une caméra remote (télécommandée) zénitale devrait aussi être accrochée dans les cintres de la salle. Cela doit donc faire 15!

A vous désormais de les repérer et de les compter pendant le direct.

Coulisses son

Coté chiffres, il faudrait aussi parler de tous les micros, émetteurs et autres. Trop long à compter mais les micros main et autres HF sont déjà prêts en coulisses.

Restons quelques instants sur la machinerie.

Coté grues salle :

Je vous avais déjà parlé de la grue Taïpan (bras de 10 mètres).(lien)

Il faut donc rajouter dans la salle une grue de la société Remote concept (bras de 12 mètres), probablement une Carbon light que vous pouvez découvrir en parcourant leur site (lien)

Le buggy Polyscope / NRJ Music Awards TF1

Le buggy sur rail droit en photo est fourni par Polyscope (lien)

Toute cette technique ne serait rien sans tout le personnel de TF1 production et du personnel des différents prestataires dont 30 personnes pendant 4 jours pour Euro Media France.

Ces quelques photos exlusives auront aussi réussi attirer votre attention sur le décor de Miguel Hernando que l’on devine. On y aperçoit effectivement une scénographie importantes dont des écrans qui semblent pouvoir se déplacer à l’horizontale et à la verticale.

Vous en savez désormais comme moi plus sur tout le dispositif. Reste finalement à découvrir le plus important : comment il sera utilisé et comment finalement toute cette technologie disparaitra en direct pour laisser place au spectacle donné par des centaines de personnes sur scène et surtout dans les coulisses.

Samedi soir sur TF1






2 commentaires


  1. Augustin

    Merci pour ce reportage mais une question me vient à l’esprit :
    Sauriez-vous d’où viennent les vidéos diffusées sur les écrans LED ?
    J’ai ma petite hypothèse là-dessus : selon moi, la source vidéo de ces écrans est commutée depuis le car régie où un opérateur peut choisir entre les animations provenant d’un média serveur (type Hippotyser ou Catalyst) géré par l’équipe lumière (pendant les variétés) et d’autres sources comme le logo NMA ou un autre magnéto par exemple.
    Est-ce à peu près comme cela que ça fonctionne ?


    • Augustin,

      Je ne peux pas te répondre précisément car je ne me suis pas occupé de ce tournage en production. De manière général oui c’est un truquiste qui gère les sources d’images et les répartit dans les écrans. Un travail très fastidieux et précis. Le travail commence en amont lors de la conception des boucles images.
      L’utilisation d’un Catalyst comme tu le dis avec une console lumière peut être utilisée. Ivs la propose par exemple. A noter que sur Champs Elysées, un catalyst était utilisés lors de la première. Il a ensuite disparu, le truquiste reprenant complètement la main sur l’habillage des écrans et pour un très beau résultat.
      Les boucles images ou bandes images sont effectivement numérisées et stockées dans des serveurs !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>