Dictionnaire! & technologies

31 janvier 2011

A vos marques, prêts, tournez !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Marques sur le sol de Champs-Elysées au Studio Gabriel

La battle de l'Univers – Syfy

Des marques, des marques oui mais au Gaffer! (euh … désolé!)

Mais oui, des marques, souvent réalisées au gaffer, on en voit sur tous les plateaux télé.

Discrètes et pourtant assez visibles pour que chacun les retrouve.

Au sol mais aussi parfois sur des rebords de tables, elles sont destinées parfois à un animateur, parfois à un artiste, parfois à un accessoire…

Vous les voyez là, sur le grand sol lumineux d’IVS éteint du décor de Champs-Elysées au Studio Gabriel lors de la première?

Marques sur le sol de Champs-Elysées au Studio Gabriel

Une croix blanche, des marques bleues, vertes? Non?

Alors regardez celles-ci en plus gros plan sur le même plateau mais coté cour, coté position de Michel Drucker et de son invité.

Marques au sol Position Michel Drucker Champs-Elysées

C’est mieux?

Non toujours pas !

Alors celle-ci, cette croix blanche au pied de Julien Courbet lors de La Battle de L’Univers, l’événementielle produite par La Grosse Equipe pour les 5 ans de Syfy, vous allez la voir et malheureusement trop bien la voir!

La battle de l'Univers – Syfy

Et oui, blanc sur noir cela se voit, trop surement. Et pourtant personne ne l’a vu pendant le tournage mais alors au montage, sur ce plan large à la Taipan
Passons vite sur cette boulette. Bout de gaffer blanc provisoire, provisoire qui reste en tournage. Ecrans trop petits d’une régie démontable et probablement par dessus tout, une bêtise tellement improbable qu’on ne voit pas parce que pendant le tournage on se préoccupe d’abord des difficultés liées aux particularités de chaque tournage.

Bref chaque intermittent préfère oublier sa, ses boulettes de tournage.

Et puis finalement cela me permet de parler des ces fameuses marques au sol.

Cette marque-ci était réalisée avec deux bouts de gaffer blanc pour former une croix.

Un rouleau de Gaffer noir

Ah, ce gaffer que chacun utilise pour tout et tout le temps sur un plateau.

Il tient bien et pourtant peut se décoller facilement sans lancer de traces même sur des surfaces délicates. On ne peut s’en passer en télé, en fiction, dans le monde du spectacle…

Quelle fonction donc pour cette croix blanche? Et bien d’indiquer à Julien Courbet où se placer. Il se retrouve ainsi dans sa lumière, et à la bonne position pour les axes caméras.

Elle a été placée pendant les répétitions par l’assistant de réalisation selon les indications du réalisateur. Si l’animateur a différentes positions pendant l’émission, on placera autant de marques que de positions.

Le directeur photo peut alors parfaitement caler ses lumières, même s’il dispose souvent d’une poursuite pour suivre animateur et artistes quand cela est nécessaire.

Regardez certaines émissions, celles en direct de préférence, quand une personne n’est pas à sa marque, à sa position, vous pourrez remarquer une vraie différence de lumière. Cela peut se jouer parfois à quelques dizaines de cm.

Les marques sont aussi placées pour les artistes, un humoriste ou un chanteur accompagné de ses musiciens et choristes par exemple.

Comme pour un animateur, lors des répétitions, on décide en fonction de la mise en image, de la mise en scène de l’artiste de la position de chacun. On place ainsi un repère pour le micro du chanteur principal ou pour lui-même s’il chante sans pied micro.  On en fait alors de même pour chaque musicien et leurs instruments.

Dans ces cas là, ce sont aussi souvent les techniciens son et l’équipe backliner qui se chargent de placer ces marques.

Ainsi, lors de changements parfois rapides d’artistes chacun sait où placer tel instrument, tel micro. Le chanteur, l’humoriste peut alors aussi retrouver rapidement sa place quand il entre en scène. Certains regardent parfois vers le sol pour trouver leur position. Vous le voyez si le réalisateur est passé un peu vite sur l’artiste.

Soyez aussi attentifs, parfois à la fin d’un titre, quand l’artiste rejoint l’animateur (ou inversement). Il regarde parfois vers le bas pour trouver sa marque. Parfois c’est l’animateur qui jette un coup d’oeil vers les marques et déplace un artiste pour le placer dans la lumière et devant le bon fond de gros plan. L’animateur aura alors peut-être reçu l’information par son oreillette ou via des signes du 1er assistant de réalisation.

Les marques réalisées au gaffer sont souvent de la même couleur, celle la plus proche possible de celle du sol. Le Gaffer permet aussi d’écrire dessus et donc de préciser les informations comme pour mettre un numéro ou des indications plus précises comme chant 1, (micro chant 1) etc.

Pour éviter que ces marques ne soient cependant trop visibles et ainsi encombrer le sol d’une scène ou d’un plateau on essaye de limiter leur nombre par instrument ou par pied. On fait alors chacun des choix en fonction de nos habitudes. Certains placent la marque au milieu d’un pied, d’autres sur la partie arrière du micro etc.

Parfois, comme au Studio Gabriel, on a des marques de 1ère classe. Couleur différente, texte précis. On a sorti la Dymo !

Revoyez les images précédentes vous pourrez vous des indications de tabourets mais aussi de retours, des retours son pour les artistes ou Michel Drucker.

Alors bien sûr, il y a aussi d’autres évidences : On ne colle pas les marques sur le polyurethane qui protège alors la moquette d’un décor pendant les répétitions… les marques disparaitraient au moment où l’on enlève le gaffer ! Bien sûr on ne le fait pas… et pourtant…

Je passerai aussi sur le coup de l’aspirateur ou de la serviette passée entre les répétitions et le tournage qui en embarquent parfois une ou deux et encore plus sur l’excès de zèle d’un débutant qui ne fait plus la différence entre une saleté sur le sol et une petite marque discrète! J’ai aussi en souvenir une anecdote sur un coup de peinture donné avant un enregistrement histoire de rafraichir le sol. Bye bye les marques!

Positions intervenants sur la Table du Grand Journal

D’autres marques sont placées plus en hauteur, sur le bord des tables par exemple comme sur cet exemple du Grand journal sur Canal +

Elles indiquent la position des chroniqueurs ou intervenants et de leur tabouret ou chaise. On place en général la marque au centre de la position de chacun.

Vous en savez désormais un peu plus sur ces marques que je pourrais voir (pas trop souvent j’espère) à l’image dans vos programmes favoris et que vous pourrez observer lors de vos prochains passages sur des plateaux télé.






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *