Point de vue

28 février 2011

MAM et le remaniement : Téléréalité ou Soap qui peut ?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , ,
allocution radiotélévisée Nicolas Sarkozy

Michèle acceptera-t-elle de quitter Nicolas ? Qui de Brice ou de Gérard récupérera le bureau d’Alain lui, qui voulait de son coté depuis des mois prendre celui de Michèle ? Et Claude ? Et Nicolas ?

Des intrigues, des trahisons, des secrets et surtout une histoire de Canard depuis plusieurs semaines. Une histoire qui vire à la tragédie, un véritable soap qui s’accélère ce dimanche après midi pour finalement prendre les codes de la téléréalité.

Tout d’un coup, des caméras partout, enfin surtout devant des portes qui s’ouvrent de temps à autres, celles des ministères. Nicolas décidera-t-il d’éliminer MAM ? POM en ballotage favorable…

Tapez 1 tapez 2… Non ce n’est plus la peine, les sondages ont déjà parlé… Nicolas donne le résultat à 20h lors d’un message « radio-télé(enregistré) diffusé » à la France de 6 min55 ! Mais est-ce la fin du feuilleton ou simplement un épisode de plus?

Un message « Radio-Télédiffusé » ! Tiens cela sent le noir & blanc ou l’ORTF, non ? Mais combien de médias ont repris ce mot ces derniers jours. Facilité, gain de temps ou fainéantise ?

Ce week-end, il y avait d’ailleurs aussi l’expression Crunch, qui permet de nommer un match de rugby Angleterre/France. Elle est apparue dans tant de brèves, même parfois en titre alors qu’il est fort à parier que leurs auteurs n’en connaissaient pas le sens quelques secondes plus tôt. Copier coller a encore frappé.

Bon et si j’en revenais à mon histoire de soap ! En même temps, au rythme où vont les histoires dans les soaps, on n’a pas encore dû rater grand-chose.

Mais qu’est ce qui caractérise tant les soaps ?
– Le rythme : cela doit bien faire un mois au moins que le Canard a sorti son scoop et que rien n’avance vraiment mais si tout le monde sauf peut-être le personnage principal, avait compris comment cela allait devoir se terminer et pourtant cela n’avançait pas.

– des intrigues : Des histoires d’amour et de haine. Des trahisons, des revanches, de la manipulation et chaque semaine du neuf, une nouvelle information qui cassait une défense déjà bien fissurée. Et un jour Michèle était soutenue, un autre lâchée. Un jour on sentait qu’elle devait détenir des secrets qui la rendait intouchable, un autre elle vacillait. Et puis on sentait que les auteurs avaient décidé d’exploiter le filon du voyage offert pour plusieurs personnages : François en Egypte et même Nicolas au Maroc… Mais ces histoires n’ont pas (pas encore ?) détrôné l’histoire principale. Mais y a ptet un Fillon à exploiter !

– des personnages caricaturaux, typés  et parfois présents depuis des années.
Coté personnages on a eu droit à la victime au père de la victime au mari de la victime et j’en passe. En embuscade, la méchante qui pense avoir de plus en plus de lignes dans les prochains épisode : Marine Lepen. On a aussi eu droit aux personnages encore mystérieux comme le Groupe Marly ! Et bien sûr, pas de Soap sans le beaugosse qui finit régulièrement torse nu, ou en maillot de bain dans la version française, je veux bien sûr parler de l’Ambassadeur qui pourrait faire dans les prochains mois un bon personnage de spin of!

– la qualité des dialogues : Comme l’a montré le Figaro.fr reprenant une technique que l’on doit au Petit Journal de Yann Barthes, MAM en venait même parfois à répéter exactement le même texte face au même auditoire, aux figurants de l’Assemblée Nationale. Où était-ce une rediffusion ?

On pourrait encore rajouter le ridicule de certaines situations, des comédiens pas toujours très bons, de l’humour : Monsieur Miled qui était là par hasard m’a proposé de partager son avion… J’en ris encore  etc.

J’oubliais :  pas de soap sans visage figé en fin de chaque séquence ! Un regard vers la caméra ou un personnage le tout soutenu par un peu de musique !

Cela on y a eu droit sur Itélé à partir de 17h00. Mais les acteurs étaient alors des journalistes, des envoyés spéciaux chacun au coeur de l’actualité, euh, enfin juste devant la porte des endroits, des ministères, où effectivement l’actualité se passait. Et Itélé nous a beaucoup vendu son dispositif « on est partout » avec de nombreuses multifenêtres dans lesquels on voyait les envoyés spéciaux sourire ou figés le temps de la séquence. Enfin là je parle des moments où cela se passait bien car à abuser de ces fenêtres, les journalistes n’étaient plus toujours prêts. Une journaliste en train de rire, une autre plus tout à fait dans l’axe de l’Elysée enfin du mur de l’Elysée. Derrière elle on voyait alors les cars AMP/Visual TV destinés  à l’enregistrement du « message » présidentiel.

Autre situation coquasse  devant Matignon. En effet, quand on regardait BFM TV on pouvait apercevoir le journaliste de Itélé juste derrière lui attendant d’intervenir, puis on pouvait passer sur Itélé pour voir l’intervention de ce journaliste qui de temps à autre regardait ce que faisait ou annonçait son collègue.

Mais voilà le fameux « feuilleton du remaniement » n’avançait pas beaucoup après 17H00. Avec des personnages ou plutôt uniquement leurs voitures aperçues lors des entrées et sorties des portes des ministères il fallait meubler, occuper l’antenne en plateau avec les spécialistes, commentateurs et confrères de la presse écrite. Occuper jusqu’à 20h. Sur place, les envoyés spéciaux devaient parfois se contenter de lire les mails reçus sur leur smartphones. Il fallait être motivé et y croire comme ce journaliste se retournant vers le ministère des Affaires Etrangères avant de revenir face caméra pour nous dire que peut-être on allait apercevoir Michèle Alliot-Marie à la fenêtre. Mais bien sûr!

Des logos « Edition spéciale » sur BFM TV et « Spéciale Remaniement » sur Itélé, des habillages d’écran spéciaux, et même assez particuliers sur Itélé. J’ai parfois l’impression que le graphiste maison cherche à utiliser  à chaque fois le plus de fonctions possible de sa machine. Ca tourne, ça zoome et dézoome et des couleurs et des couleurs!

Pour meubler on diffuse des magnétos, on refait l’histoire. C’est toujours plus simple à écrire quand la fin est connue!

Coté Web, tout au long du week-end, dans l’attente de certitudes sur le remaniement, on aura aussi pu lire de nombreux articles dont certains pour ne rien dire mais tout en faisant assez long pour avoir l’impression d’avoir dit quelque chose. D’autres articles encore annonçaient tel ou tel remaniement. Si au final on a raison, tant mieux, si on a tord, on ne sera pas le seul et on l’oubliera très vite. Et les plus malins enfin ont réussi à indiquer dans le même article que le remaniement se ferait à minima, sauf s’il était beaucoup plus large. Gagnant à tous les coups !

Vous aurez aussi pu voir depuis le début de l’année, en particulier avec les événements dans les pays arabes, la multiplication d’articles mis à jour en continue titrés « en direct ». Ainsi ces articles sont complétés heure par heure par des infos actualisées, vérifiées espérons le mais brutes, courtes et sans commentaires ou mises en perspective.

Retour aux chaines infos : A 17h45 BFM Tv se lance et annonce comme sures les nominations du remaniement (les informations s’avéreront justes). Elles tournent alors en boucle en bas d’écran avec la mention Info BFM. Itélé décide alors d’oublier le conditionnel et annonce les mêmes informations sans s’en attribuer la paternité.

Finalement même plus d’annonce à 19h50 sur le perron de l’Elysée. C’est le Président lui même qui rajoute finalement encore une corde à son arc et annonce lui même les nominations devant un décor de bibliothèque (fond vert? Ecran? )

Ce feuilleton ci est-il terminé?Pas de suite avec Patrick Ollier et ses amitiés avec la Libye?

Place à autre genre ? Place à : Peur sur la ville, peur en France, les immigrés arrivent?

Un dernier constat pour finir concernant l’Histoire, celle qui se déroule effectivement en Tunisie, en Egypte, en Libye et dans d’autres pays. Cette Histoire n’est plus en une des journaux télé depuis quelques jours. Il parait que nous serions lassés, que les audiences des journaux TV auraient baissé notamment sur TF1 depuis le début des Révolutions Arabes.

Ni Soap, ni téléréalité mais inquiétant non?






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *