Articles les plus populaires

7 mars 2011

Un loft à Paris : Un après midi dans les coulisses de C à vous / France 5

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Le Loft de C à vous – France 5

Un quartier populaire de Paris, une porte cochère très anodine, au fond d’une cour. C un atelier ? C un loft ? J’entre.

Hum ça sent bon la cuisine, C bon signe…

Une grande salle où ça bosse, C un bureau…

Tiens, Renaud St Cricq, ça y est je C, je suis au Parisien

Pascal Duchêne,  je C, je suis de retour aux Victoires de la musique

Oh un ptit Jack… je suis chez moi à la maison. Ah non ce n’est pas Canaille, C Max…

Plus de doute C à vous


A 14h30 jeudi dernier, je suis accueilli par Charles-Henri Royer, le Conseiller des programmes de France 5. Il vient d’arriver et me propose de me faire visiter des locaux assez originaux puisque dans ce lieu se trouvent le décor de l’émission qui ressemble beaucoup à un loft avec sa cuisine donnant sur la cour mais aussi l’open space où travaillent les équipes de production et éditoriales de Troisième Oeil.

L’open Space de C à vous

J’y retrouve Renaud St Cricq que j’avais déjà croisé sur des plateaux lorsqu’il était encore journaliste télé au Parisien et que j’ai eu plaisir à retrouver. Aujourd’hui, aux cotés de Fabrice Pierrot, producteur éditorial, il est et ce depuis 6 mois, devenu le rédacteur en chef de C à vous produit par Pierre Antoine Caption/troisième oeil. Une nouvelle expérience pour lui qu’il cumule ce jour avec une chronique dans l’émission comme il le fait de temps à autres.

Au premier étage on trouve des bancs de montage alors qu’au sous sol, dans la « cave » se trouve la régie aux commandes de laquelle se trouve aujourd’hui Pascal Duchêne qui alterne avec d’autres réalisateurs dont Bruno Pinet qui a créé la mise en image de C à vous.

 

Panoramique de la régie de C à vous

Non loin de là se trouvent le nodal ainsi que la régie son.

Le « Vestiaire » de C à vous

Retour au rez de chaussée où je découvre un étonnant vestiaire où chaque chroniqueur dispose d’un casier. Sont-ils réellement utilisés? Mystère !

La visite se termine par les loges maquillage/coiffure et bien sûr la loge/bureau/appartement de la « Rolls » de l’émission comme la nomme Renaud St Cricq : je veux bien sûr parler de « Aless » (pour les intimes) : Alessandra Sublet.

Il est assez rare d’avoir droit à une présentation d’un plateau par le conseiller des programmes du diffuseur. Sympathique et il est vrai qu’il y passe la plupart de ses après midi.

Le lieu est atypique car toute l’émission y est conçue et toute l’équipe y passe ses journées.

Ce jeudi, l’après midi s’annonce chargé. Si l’émission est bien en direct, il y a une exception : le vendredi. Il s’agit donc d’enregistrer aussi aujourd’hui l’émission du lendemain avant de tourner en direct à 19h00 l’émission du jour avec comme invité Florent Pagny.

Pas question de prendre du retard pour cette journée double. D’ailleurs à 14h30 Jérémy Michalak et Jérôme Béglé tournent déjà le pré-générique de l’émission.

Comme vous le savez, l’émission est constituée d’un court prégénérique qui est enregistré avant le direct. Il est ensuite collé au générique début et le tout est envoyé par l’opérateur LSM avant de passer au plateau en direct.

C à vous est suivie chaque soir par un public qui se rapproche tous les jours plus du million de téléspectateurs (A noter : un record à plus d’un million il y a quelques semaines lors d’une émission dont Fabrice Luchini était invité… et avec, face à eux, la diffusion de bests of du Grand Journal) mais C à vous est aussi suivie à 20h25 par C à vous, la suite, le dessert de l’émission d’une durée de 10 minutes qui permet de feuilleter l’album photo de l’invité.

Max surveille l’arrivée du dessert … Et Jérôme Béglé avait très faim ce jour là!

Ce bonus est lui aussi enregistré dans les conditions du direct, vers 20h00 juste le temps de débarrasser la table et de remplacer le plat du jour par un dessert.

Pourquoi enregistrer cette courte séquence? Tout simplement pour éviter à l’invité de devoir patienter pendant 25 minutes mais aussi pour éviter de perdre toute l’énergie de l’émission.

La séquence de C à vous la suite sera cependant bien diffusée à 20h25 depuis la régie de l’émission à la Cave et ce grâce à 2 fibres qui la relient à la régie de France 5.

15h00 : Place donc à l’enregistrement de l’émission du vendredi avec Micheline Presle.

Tout le monde est à son poste.  L’ambiance est sereine et assez calme dans la régie créée, installée et gérée au quotidien dans ces locaux par EuroMedia France.

Et pourtant il faut lancer des synthés, pour indiquer le nom des intervenants, la recette de cuisine…. Pas de souci, l’opérateur synthés s’en occupe. Il gère d’ailleurs aussi le logo animé qu’on appelle aussi le bug antenne.

Il faut aussi lancer des illustrations : de nombreuses photos via un DLS et des magnétos en IN (à l’image avec le son) ou en OFF (sans le son et en illustration dans les écrans) via un LSM, le tout géré ce jour là par Benjamin Choisnard. Mais il semble gérer. Je le trouve d’ailleurs plutôt zen alors qu’il a tout de même à gérer un grand nombre d’illustrations photo qu’il vient de recevoir via une connexion en réseau et qu’il faut parfois enchainer avec une vidéo puis avec une autre. Il a l’air de maitriser. C’est un métier!

Benjamin Choisnard au LSM et DLS vérifiant ses fichiers avec Julia Brument, la scripte

Et ce travail très bien organisé, bien réparti entre chacun dans cette régie sera encore plus flagrant pendant le direct du soir.

Ah, le direct à 19h00!  La même organisation dans la régie que quelques heures plus tôt, une même mécanique bien huilée mais vraiment pas la même ambiance. Le direct change vraiment les choses. Il y a quelque chose en plus.

Je fais partie des gens qui adorent le direct!

Le tournage de C à vous en direct est d’ailleurs un modèle de stress positif, sans cris, sans énervement dans cette régie de C à vous juste avant le direct. Un exemple?

A 1 minute du direct, Benjamin, l’opérateur LSM était encore en train de charger les dernières photos nécessaires à l’émission. T’es prêt Benjamin lui demande alors Julia Froment la scripte? … A 30 secondes de l’antenne c’est au tour de Pascal Duchêne, le réalisateur de le relancer : Je n’ai pas encore mon image… Et finalement à 10 secondes de la prise d’antenne, le blanc de la première image du prégénérique de l’émission était bien sur le PGM de Pascal Duchêne et l’émission a démarré à temps.

Il faut être sûr de soi et que chacun ait totalement confiance en les autres pour que cela puisse se passer avec réussite ainsi.

L’expérience, l’habitude de travailler ensemble depuis presque 2 saisons maintenant peut expliquer en partie cette gestion du stress en régie et sur le plateau. Le tempérament d’Alessandra Sublet doit aussi y être pour beaucoup.

Au début de cet article je vous expliquais que tous les moyens techniques et humains étaient rassemblés dans un très agréable atelier à Paris. Ce n’était pas par hasard.

J’ai l’impression que le fait que toutes ces équipes travaillent ensemble dans une ambiance agréable et soient aussi tous présents pendant le direct aide à créer un véritable esprit d’équipe. On sait pourquoi on travaille. En plus on peut travailler jusqu’à la dernière minute sur le programme, être réactif sur l’actualité et trouver à la dernière minute une photo pour l’invité…

Et quand on se sent un peu comme chez soi à passer des journées entières dans ce lieu, on accueille aussi les invités différemment, on les reçoit. Et cela se traduit aussi dans le programme. Des invités à l’aise et qui s’amusent se livrent finalement probablement plus qu’en leur posant avec insistance certaines questions incisives. Alessandra Sublet est très douée pour cela et avec naturel et spontanéité.

Et moi qui était aussi un peu invité ce jour, invité à la cave et non en plateau c’est vrai, je me suis aussi rapidement senti à l’aise, à discuter avec Pascal Duchêne des Victoires de la musique, des Restos du coeur, à papoter avec Emmanuel Maubert (qui a eu la bonne idée depuis déjà quelques mois de suivre Media un autre regard sur Twitter !) et de passer un peu de temps avec Renaud St Cricq  qui a répondu à mes questions après le direct alors que toute l’équipe était rassemblée  dans la cuisine du loft pour le diner en groupe du jeudi soir comme me l’a expliqué Renaud Saint Cricq.

Et maintenant, pour répondre en particulier comme promis à ceux qui m’interrogeaient pendant que je twittais le direct de C à vous jeudi : oui, il s’agit bien d’un loft… ou presque. Le voici en images.

Le décor à 360° du loft de C à vous a été créé par Xavier Grosbois.

Il a cependant quelques particularités.

Le loft de C à vous vu de l’extérieur

Premièrement c’est le seul loft où l’on a rajouté des vitres teintés sur les fenêtre de la cuisine et même rajouté une gélate foncée sur les baies vitrées hautes pendant l’enregistrement de l’émission du vendredi vers 15h00.

Ces feuilles doivent permettre d’opacifier un peu le lieu pour éviter les regards curieux mais aussi de garantir  une lumière homogène particulièrement quand il s’agit de tourner à 15h00.

Entrons dans le loft

Le Loft de C à vous – France 5

Un loft qui ressemble finalement à beaucoup de lofts, enfin à un loft tel qu’on le rêverait surtout.

A quelques détails près comme des projecteurs led, une caméra sur travelling vertical dit « ascenseur » sur le pilier porteur au centre, à part aussi 2 moniteurs, l’un en bas de ce pilier, le second contre le mur opposé. Et puis il y a cette rainure  au sol sur le coté gauche de la photo, une rainure  le long du mur qui part du fond de la cuisine, derrière une baie vitrée et fait ensuite le tour de tout le décor, passant même derrière un faux mur.

Ce rail en contrebas a été conçu pour faire circuler 2 caméras sur chariot de chez Polyscope.

2 caméras sur colonne Télescopique de Buggys Polyscope

 

Derrière le faux mur du décor de C à vous / France 5

Grâce à des rails droits et courbes les caméras sur leur colonne peuvent ainsi faire le tour du loft jusqu’à passer derrière l’escalier et le mur, un faux mur de décor.

Les lecteurs fidèles auront remarqué que j’ai choisi dans ce premier article de peu parler des moyens techniques, des 7 caméras dont 3 remotes et une zénitale, de la caméra pour la photo finale, de la gestion en direct des 150 à 200 SMS, des messages Web gérés par French TV

L’occasion de prochains articles sans aucun doute…

Un grand merci encore aux équipes de France 5 et de Troisième Œil pour leur accueil.

Lien Media un autre regard – C à vous France 5

Lien Media un autre regard Pluzz – C à vous pour revoir les émissions

Lien Media un autre regard – C à vous Facebook

Et pour terminer un panoramique du décor du loft… (oui j’innove un peu!)

 

Panoramique du Loft de C à vous sur France 5






11 commentaires


  1. Jonzun

    Intéressant cet article !
    Où se trouve ce loft exactement ?


    • Jonzun,

      Merci pour ton compliment.

      Comme tu l’as remarqué je n’ai effectivement pas indiqué le lieu exact du tournage. Rien depuis la rue ne laisse penser qu’il s’agit du loft de C à vous. Je pense que c’est en partie voulu. Je t’invite donc à prendre contact directement avec Troisième oeil dont tu trouveras le lien dans l’article si tu souhaites en savoir plus à ce sujet.

      A venir un article sur la partie plus technique dont les caméras remote


  2. nadia

    Merci pour cet article

    Emission que je regarde avec plaisir chaque jour

    Merci aussi pour ce blog, je ne suis qu’une spéctatrice, alors je suis un peu perdue dans les termes techniques, mais c’est un régal de vous lire afin d’avoir l’envers du décor


  3. Vincenté

    Comme d’hab Emmanuel……..Nickel …. vivement l’article sur la technique mis en place.


  4. Nicolas

    Super article et super émission !


  5. Nicolas

    Oui très beau studio, c’est bien vrai pour y être dejà allé !


  6. Nadette

    Pouvez-vous me dire ou on peut trouver la table blanche autour de laquelle se trouvent les invités de « c’est à vous » dans la première partie de l’émission ???


  7. le guen

    J apprécié beaucoup cette émission. C est un moment de détente après une journée de boulot


  8. Rungeard

    J’adore cette émission que je regarde tous les soirs.

    Inès de Follin Rungeard



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *