Coulisses des émissions

20 mars 2011

OM/PSG le « classico » de la Ligue 1 revisité en 3D par Canal Plus – Plan de caméras

Plan d'implantation des caméras OM PSG Canal + / Laurent Lachand

Un week-end très 3D puisqu’après le match de Rugby France / Pays de Galles diffusé par FranceTélévisions sur Numéricable et dans une quarantaine de salles de cinémas dont je vous ai parlé hier (lien), c’est au tour de Canal + de proposer en 3D sur sa propre chaine (encore très discrète) Canal + 3D le match OM/PSG.

L’occasion de vous montrer un steadicam 3D, de parler de fausse 3D/remise en relief et de vous présenter en exclusivité encore une fois un plan de caméra, celui du match en 3D réalisé par Laurent Lachand.

Et comme vous serez très nombreux à regarder le match devant votre téléviseur non encore adapté à la 3D, vous découvrirez aussi en fin d’article pour comparer, le plan d’implantation des caméras du match réalisé sur Canal + par Jean-Jacques Amsellem.


Après avoir déjà proposé des matchs de la Coupe du Monde sur sa chaine 3D, Canal + renouvelle l’opération avec ce match très particulier de la Ligue 1. C’est d’ailleurs avec le même car 8 et les moyens techniques de AMP/Visual TV que Canal + 3D propose cet événement en diffusion par sattelite.

C’est le réalisateur Laurent Lachand arrivé en début de saison sur Canal + qui assurera la réalisation avec 12 caméras, soit 1 caméra 3D de plus que pour la coupe du monde : le steadicam

Voici leur implantation.

Plan d’implantation des caméras OM PSG Canal + / Laurent Lachand

Sur le plan d’implantation vous pouvez lire la description des caméras mais aussi la répartition entre système Miroir et Side by Side dont je vous ai expliqué les principes dans le précédent article. (Je vous invite particulièrement à lire en premier lieu cet article qui vous explique ce qu’est la 3D et vous donne quelques explications de vocabulaire (rig, entraxe etc. ))

Laurent Lachand utilisera un Junior sport qui est une machinerie sur rail assez proche du Speedtrack.

La Spidercam est une machinerie qui permet de suspendre au dessus du terrain une caméra entre 4 points d’accroche. Voici  un lien pour une démonstration vidéo.

Vous aurez aussi remarqué des caméras 2D/3D (reprise 2D) dont cette Spidercam.

Quand on parle de reprise 2D, c’est que l’on part d’une image classique 2D et qu’on réussit à la mettre artificiellement en relief pour qu’elle puisse être utilisée en réalisation 3D.
C’est ce que l’on appelle par simplification de la fausse 3D mais qu’il serait préférable d’appeler de la remise en relief.

Pour ce faire AMP utilise un convertisseur IF 2D3D de JVC.
Cet appareil interprète le relief en fonction de certaines caractéristiques de l’image 2D comme la luminosité et le détail de l’image. Ainsi l’appareil considère que si une partie de l’image a peu de détail, elle doit se situer loin. De la même manière, elle considère que si une partie de l’image est sombre, elle est aussi éloignée.

Bien sûr nous savons que ce n’est pas toujours vrai. Il peut par exemple y avoir des éléments sombres proches.

Cependant le niveau de détail et la luminosité ont l’avantage de pouvoir être mesurés, ce qui permet à cet appareil de proposer une mise en relief en temps réel.
De plus, pour éviter les mauvaises interprétations de luminosité ou autres, il est possible d’affiner le mode de calcul en fonction du type de plans réalisés et d’autres éléments.
Cette solution est encore perfectible. Il reste à voir le résultat à l’image.

Bruno Vilde, test steadicam 3D AMP/Visual TV Gennevilliers

Une autre caméra, elle, ne sera pas en 2D/3D mais bien en 3D réel, il s’agit de celle de Bruno Vilde au steadicam.

La présence de Bruno Vilde, la rolls du steadicam au foot semble d’ailleurs confirmer l’importance donnée par Canal + à la réalisation en 3D de ce match.

Le voici lors de tests effectués à Gennevillers chez AMP/Visual TV.

Vous pouvez constater que le steadicam utilise la technique Miroir avec une caméra Sony HDC P1 verticale et une autre horizontale. On les repère facilement sur cette photo grâce aux logos rouges AMP.

A noter aussi que le rig, ce système permettant de positionner les 2 caméras et de modifier leur convergences et leur entraxe est, sur ce steadicam, de marque freestyle.

On trouve aussi de très nombreux rigs 3D (pulsar, quasar) chez Technica 3D

Le steadicam sera bien sûr HF.

Vous aurez d’ailleurs noté qu’il semble pour le moment difficile de travailler à l’épaule avec une caméra 3D sur du sport. Le système du steadicam qui compense une partie du poids semble aujourd’hui un bon compromis.

Enfin sachez que AMP/Visual TV utilise la technologie HDFA de Sony qui permet de transmettre le signal des 2 caméras composant une image 3D via la même fibre.

Un poste commentateur avec un moniteur 24 pouces 3D sera pas ailleurs installé. Le commentateur disposera cependant en complément d’un retour de la réalisation 2D car il n’est pas facile de regarder un écran 3D avec ses lunettes tout en surveillant ce qui se passe ailleurs sur le terrain.

Sachez aussi qu’il est aussi possible via des Lsm de réaliser des ralentis en 3D.

Vous n’avez pas encore d’écrans compatibles 3D. Pas d’inquiétude, il vous sera possible de profiter des loupes (slow motion) et d’un plus grand nombre de caméras (21) en regardant sur Canal +  la réalisation de Jean Jacques Amsellem dont voici donc le plan de caméras.

Je vous invite à comparer les 2 plans d’implantations des caméras mais aussi à observer sur ce document très complet les autres caméras complémentaires installées dans le Vélodrome de Marseille.

 

Plan de caméras OM PSG Canal + mars 2011 Jean Jacques Amsellem

Un grand merci encore à Canal + et en particulier à François-Charles Bideaux ainsi qu’aux équipes de AMP/Visual TV.

 

Visionnage de l'essai avec le steadicam (Sur cette photo, de gauche à droite : Richard Hingely (stéréographe), Bernard Pichaud & Christophe Arrivé (Direction groupe AMP VISUAL TV) François-Charles Bideaux et Christophe Baudet (Canal+) & Lionel Chanal (Directeur de Production))

(Cliquez pour agrandir les illustrations)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *