Dictionnaire! & technologies

25 mars 2011

Une régie Fly multicam, celle d’Euro Media France (Café Picouly – France 5)

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , ,
La régie Fly Euro Media France pendant le tournage de Café Picouly

Café Picouly, émission diffusée tous les vendredis à 21h35 sur France 5 était tout d’abord réalisée depuis un car régie installé sur le trottoir en face du Café Charbon.

Mais voilà, les commerçants se plaignaient des problèmes de circulation, d’une baisse des ventes le jour des tournages car on ne voyait plus leurs devantures.

Voici l’une des raisons qui a poussé la production à passer du car régie à une régie fly installée dans le café.

Explications.

Une régie fly est une régie démontable qui est conditionnée dans des fly (ou flight)-case, des caisses robustes destinées au départ à transporter du matériel fragile lors de voyages. Dans le cas de Café Picouly, pas de voyage en avion. Un camion de 22m3 fera l’affaire.

Autre avantage d’une régie fly, elle est beaucoup moins encombrante qu’un car régie qui est lui-même souvent accompagné d’un car d’accompagnement et parfois d’un camion pour l’énergie. Tous ces camions prennent vite de la place.

De plus, on préfère parfois, par commodité, disposer de la régie non loin du plateau de tournage. Si l’on tourne à l’étage, sur un toit, par exemple, la régie fly devient la solution idéale.

On peut aussi parfois privilégier une régie fly pour réduire la longueur des câbles à tirer. Même avec les technologies modernes il n’est jamais souhaitable de tirer des câbles trop longs.

Installer une régie fly a cependant quelques limites comme le nombre maximum de caméras utilisables et le confort que l’on peut trouver dans un car régie climatisé et insonorisé.

Comme souvent, il faut faire des choix, des compromis.

Dans le cas de Café Picouly, les équipes de réalisation et de production de Tout sur l’Ecran ont donc finalement dû installer une régie fly dans l’arrière salle du Café Charbon : la salle de spectacle : le Nouveau Casino.

Toute l’équipe de réalisation et de production se retrouve ainsi à une dizaine de mètres de l’enregistrement dans le café et carrément au milieu du tournage lorsqu’il s’agit d’enregistrer la la dernière séquence de chaque émission : la séquence Performances puisqu’elle est réalisée sur le comptoir du Nouveau Casino. Tout le monde est alors au casque, et on se débrouille. Compromis encore !

La régie Fly utilisée sur cette émission est la seule régie fly d’EuroMedia France. En fait, cette série est la seule régie fly configurée telle quelle en permanence. Mais puisque comme vous allez le voir, une régie fly est un assemblage de différents matériels, il est possible de construire d’autres régie fly selon la demande des clients.

Une régie fly est composée d’une base qui est ensuite complétée, aménagée en fonction des besoins spécifiques de chaque tournage.

On peut considérer que la base est composée de caméras, d’un mélangeur, d’un monitoring, d’un poste d’ingénieur de la vision pour régler la qualité des images des caméras, d’un poste son (sonorisation et réseau d’ordre) et d’un poste d’enregistrement qu’il soit sur bande ou sur disque dur.

Dans le cas de la régie de Café Picouly, ont été rajoutés un poste scripte, un poste directeur de la photographie, un poste son beaucoup plus complet, un poste magnétos/recorders conséquent et de postes pour la production. Dans le café, un moniteur avec une grille de commut’ a aussi été installée pour le pupitreur lumière. Pas de système LSM  ni de poste de trucage dans cette configuration mais il aurait pu être possible de les installer.

Voici la régie fly avec la présentation des différents postes :

Régie Fly EuroMedia France – Café Picouly France 5

Cette régie fly, quand elle est conditionnée, tient en une vingtaine de fly cases dont 10 gros et une dizaine plus petits pour les optiques, les accessoires et des câbles.

Elle permet d’accueillir jusqu’à 6 caméras qui peuvent basculer de SD en HD en 30 secondes. Les caméras utilisées sont des caméras Sony HSC 300 peu encombrantes. On peut aussi utiliser des caméras Thomson mais les voies de caméras installées sous le mélangeur prennent plus de place. Au dessus de 6 caméras il faut alors modifier le mélangeur car celui-ci ne peut accueillir que 8 sources dont les caméras et les magnétos en lecture. On passerait alors sur une régie fly plus imposante et se poserait alors à nouveau la question du choix du basculement vers un car régie.

Temps de préparation : Cela peut aller très vite puisque pour un tournage très régulier comme celui-ci il faut compter 2 heures seulement. Parfois cependant, une demi journée peut être nécessaire. Il s’agit alors de faire des tests et de préparer d’autres configurations.

Temps d’installation : Sur Café Picouly, avec l’habitude, Jonathan Meunier d’EuroMedia France m’explique qu’il leur faut presque moins de temps pour installer et allumer la régie que pour la décharger du camion, c’est à dire un peu plus de 30 minutes. Si on compte aussi le temps nécessaire pour ajouter la régie son Tapages spécifique à ce tournage et pour installer les postes techniques supplémentaires il faut compter deux heures.

L’installation est effectuée par un chef d’équipement, 3 assistants, 1 opérateur magnéto et l’équipe son.

Pour que tout cela soit aussi rapide et pratique, il est nécessaire qu’un certain nombres de règles sont respectées.

Il faut tout d’abord que la régie fly ait été bien conçue c’est à dire que tout soit facile à câbler à raccorder, qu’on ait les bonnes longueurs de câble etc.

Il est aussi nécessaire d’avoir soigner le conditionnement de la régie au moment de sa préparation pour ne pas avoir à chercher tel ou tel câble et surtout pour éviter qu’il manque tel ou tel élément.

Cela signifie qu’après chaque utilisation de la régie, elle soit bien rangée et que le chef d’équipement transmette bien toutes les informations sur des pannes, du matériel abimé ou manquant etc. Si cela est bien réalisé il n’est alors pas utile de tester et checker toute la régie avant chaque nouvelle utilisation. Un contrôle général est cependant régulièrement réalisé.

Régie EureMedia France Café Picouly – Postes vision / magnétos

Sur ce gros plan du poste Vision / Dir. Phot. /Recorders (que vous pouvez agrandir en cliquant dessus comme toujours) vous pouvez voir la console très particulière de l’ingénieur vision.

Avec ses « Joysticks » il contrôle différents paramètres des images provenant de chaque caméra. Pour cela, il dispose face à lui d’un écran étalonné et d’un oscilloscope. Il passe alors d’une caméra à une autre en permanence pour réajuster la qualité des images.

Cette régie a été conçue il y a plus de 2 ans. Depuis, il y a 6 mois les caméras et la mosaïque pour le réalisateur ont été changés. Prochainement ce sont le système de gestion des tallys (lumière rouge sur les caméras et la mosaïque (monitoring)) du réalisateur et des UMD (textes indiqués pour chaque caméra comme par exemple le nom du cadreur ) qui devraient encore évoluer.

Toutes ces évolutions ont pour but de rendre la régie fly toujours plus proche de celles que l’on trouve dans un car régie.

Vous en savez désormais un peu plus sur ces régies fly que l’on utilise sur des tournage en plateaux ou en décor naturel, parfois pour couvrir des petits compétitions de sport ou réaliser des captations de spectacles dans des lieux de taille réduite.

Merci aux équipes d’EuroMedia France et en particulier à Jonathan Munier pour ses précieuses explications.

Notez enfin que vous pouvez trouver d’autres régies flys, certaines utilisant parfois des technologies différentes chez AMP/Visual TV dont la régie fly Immedias, mais aussi chez Evcorporate, Digital Vision et même chez Magnéto Serge, la société du réalisateur Serge Khalfon.






One commentaire


  1. lulurc

    merci pour cette description très pédagogique. n’étant pas du métier, je me sentirai moins bête dans les réunions pleins de tecos 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *