Dictionnaire! & technologies

7 avril 2011

Café Picouly sur France 5, au pays des Bras Magiques

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Bras magiques lumière Café Picouly France 5

Des bras magiques on en connait tous : ceux de son kiné quand on a un mal de dos, ceux de son compagnon ou de sa compagne quand on a besoin d’un gros câlin ! (et en fin d’article, en vidéo, un bébé aux bras magiques, magiques vraiment? Il me fait un peu peur ce bébé en fait, il est tout cassé!)

A la télévision, on en trouve une autre version et je ne parle pas des gros bras des riggers et gars de la déco capables de vous déplacer des dizaines de caisses et éléments de décor en quelques minutes.

Je parle bien sûr des Magic arm, des bras à rotules dits bras magiques très utilisés notamment à la lumière sur Café Picouly sur France 5.

On en utilise aussi sur d’autres tournages mais aussi pour le son, pour tenir un accessoire, une petite caméra…

Explications

Vous avez déjà eu l’occasion de découvrir sur ce blog les coulisses de Café Picouly diffusée tous les vendredis soir à 21h35 mais aussi le découpage du tournage de la séquence Passion d’auteur et Ping Pong

L’émission réalisée par Nicolas Ferraro et mise en lumière ce jour là (conception originale : Jean Pierre Renaudat) par Laurence Jouin, directrice de la photographie est tournée au Café Charbon à Paris.
Un décor naturel apporte tout de suite une identité visuelle à une émission mais il n’est pas toujours adapté pour installer tout le matériel nécessaire à un tournage.
Et c’est là qu’interviennent les fameux bras magiques, ces bras à rotules modulables.

On peut en effet les attacher à presque tout tant qu’il est possible d’y installer une pince (ou parfois une ventouse).

Regardez cette illustration.

Laurence Jouin et ses équipes ont ainsi pu installer plusieurs petits projecteurs et les positionner aisément grâce aux différentes rotules de ce bras.

On utilise aussi parfois les bras magiques pour placer un drapeau devant un projecteur. Je ne parle pas d’un drapeau bleu blanc rouge ou de la couleur que vous voulez mais ces caches souvent noirs que l’on place devant une partie d’un projecteur pour empêcher la lumière d’éclairer telle ou telle zone.

En voici quelques uns de différentes tailles sur une photo du site du studio (photo) Mac Mahon à Paris. Tout le matériel présenté sur la photo est appelé par eux matériel d’accastillage, un terme que je voyais plutôt employé dans la marine. (Bon, ok, en fait je ne connaissais pas ce mot avant de faire ces recherches!)

Matériel Photo dont des drapeaux – Studio Mac Mahon

On place aussi parfois des drapeaux avec un bras magique au dessus d’une caméra pour que l’optique ne soit pas éblouie par un projecteur. On attache alors le bras magique sur un pied ou sur une partie du support de la caméra.

Sur cette autre illustration vous pouvez d’ailleurs aussi voir (sur la gauche) que le son a aussi utilisé un bras magique pour positionner ces 2 micros d’ambiances dans le café.

Bras magiques pour le son et la lumière Café Picouly France 5

Certains lecteurs se souviennent peut-être que je vous avais déjà montré un bras magique qui était utilisé pour tenir une paluche, une petite caméra.

Il s’agissait d’un article sur la présentation du dispositif technique de Direct chez vous (en 3 articles à ne pas manquer), une émission présentée par François Pécheux, produite par 2P2L et qui était diffusée à 13h avant que la direction de France 3 décide, « faute d’audience » de remplacer l’émission par la nouvelle émission de Laurent Boyer : Midi en France, en référence à l’émission Midi Première (Danièle Gilbert), Midi Dernière plutôt?!

 

Direct Chez vous France 3 – La seconde paluche

Devant le cube blanc ouvert, vous pouvez donc apercevoir un bras magique qui maintient en place une paluche. Vous pouvez d’ailleurs aussi voir l’utilisation d’un drapeau noir renforcé par un polystyrène positionné à l’horizontale juste au dessus de la caméra et de l’écran installé derrière.

On peut utiliser un bras magique pour tout, pour installer un accessoire, pour installer une petite caméra à l’extérieur d’une voiture ou un peu partout. D’autres exemples photos sur ce lien (ou en tapant Magic Arm sur Google  / Images).

Ces bras magiques souvent de marque Manfrotto sont très solides,très pratiques, très modulables et pour compléter le sujet, on trouve différents types de bras et de pinces (ou clamp pour le mot anglais souvent utilisé en France)

Et comme promis la vidéo amusante de ce bébé dit « aux bras magiques » moi je dirai qu’il est surtout un peu tout cassé!

 






4 commentaires


  1. jean Poidevin

    Emmanuel je veux faire une rectification que tu peux mettre dans ton article sur les bras magiques.Café Picouly est une conception lumière complète de Jean Pierre Renaudat et non de Laurence Jouin qui a récupéré l’émission ,il ne faut pas l’oublier…


    • Jean,

      Ravi de voir tu suis Media un autre regard et sympathique attention d’un autre directeur photo.

      J’avais, il me semble précisé cela dans le premier article sur Café Picouly puisque Laurence me l’avait bien indiqué.

      Il est vrai que la formulation dans cet article pouvait porter à confusion.
      Correction apportée.

      Merci à toi


  2. RENAUDAT Jean-Pierre

    Emmanuel
    Bravo pour tes articles, mais en tant que concepteur de l’éclairage de Café PICOULY et directeur photo pendant 5 ans ,il te manque quelques informations.
    Il serait surtout intéressant que tu organises une rencontre entre Laurence JOUIN et moi , nous pourrions parler de la lumière de Café PICOULY et du métier de directeur photo mais aussi de la notion de droit d’auteur pour le décor et la lumière .
    Merci à Jean POIDEVIN pour son rectifitatif , à noter qu’il a refusé lors de mon éviction en janvier de prendre ma place , ce qui est rare et qui l’honore.
    Bien sincèrement Jean-Pierre RENAUDAT


    • Jean-Pierre Renaudat, concepteur de la lumière de Café Picouly et d’autres émissions comme Ce soir ou jamais! sur France 3,

      Votre message laisse sous entendre des choses que ni moi et encore moins les lecteurs ne peuvent probablement totalement comprendre car nous n’avons pas toutes les données.

      Je me dois cependant de préciser à nouveau comme je l’ai déjà fait vis à vis du commentaire de Jean que jamais Laurence JOUIN n’a revendiqué auprès de moi la conception de la lumière de Café Picouly. Si cela a pu être mal interprété, j’en suis désolé.

      Je n’ai pas en tête le générique de fin de cette émission mais il arrive souvent que des producteurs indiquent au générique fin le concepteur de la lumière et le directeur photo actuel.

      Enfin, ne nous sommes jamais rencontré mais sachez qu’à chaque fois que j’assiste à un tournage en coulisses pour ce blog je m’informe des équipes en place ce jour là et de celles parfois différentes qui auraient pu concevoir l’ensemble et je le mentionne dans les articles.

      Cordialement

      Emmanuel



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *