Coulisses des émissions

3 mai 2011

Les maternelles sur France 5 – Plan de caméras d’une réalisation efficace

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Les maternelles, France 5 : Plan de caméra, réalisation Nicolas Ferraro

Le monitoring réalisateur des Maternelles – France 5

Les Maternelles, c’est tous les jours sur France 5 à 8h55 et ne vous gênez pas, laissez vous surprendre…

Cette émission n’est pas uniquement destinées aux femmes enceintes, aux mères en difficulté ou désœuvrées. Elle touche d’ailleurs toujours plus un public jeune.

Après un premier article sur l’ambiance en coulisses, les lecteurs réguliers de ce blog m’en voudraient si, parmi les articles de présentation de cette sympathique émission, je ne prenais pas le temps de vous présenter le plan de caméras et en particulier celui mis en place par le réalisateur Nicolas Ferraro.

L’occasion aussi pour moi de vous expliquer un peu mieux comment on réalise une très grande variété de plans avec un nombre limité de caméras.

Nombre limité?

Il y en a quand même 7 voire même 10 si l’on compte aussi les 3 caméras Go-pro qui filment en particulier les enfants et que je vous présenterai dans un prochain article.

Les 7 caméras principales, des Sony HXC 100 (HD mais utilisées en SD sur ce programme) toutes avec cadreurs sont réparties ainsi.

Les maternelles, France 5 : Plan de caméra, réalisation Nicolas Ferraro

A gauche, vous avez reconnu le décor des Maternelles conçu par Olivier Illouz avec, au fond, la place d’Elizabeth Tchoungui et à sa gauche et à sa droite la bande des Maternelles et les invités du jour.

Ils sont positionnés comme indiqué sur le plan de caméra succinct à droite, le « vrai de vrai » du jour (lundi 3 mai 2011) sur lequel l’assistant de réalisation, Julien Babey, a affecté un cadreur par caméra. Cédric en 1, Jean Baptiste en 2…

Nicolas Ferraro, réalisateur et son équipe – Dans la cour des Studios Puma

A son arrivée, Nicolas Ferraro a rapidement validé cette affectation des caméras, le système est bien rôdé.

Sur le plan vous pouvez repérer la position des 7 caméras dont 3 épaule reconnaissables sur le plan à leur « flagelle » (je m’adapte aux thématiques des Maternelles!), bref à leur câble! (les 1, 2 & 7).

4 caméras sont dites fixes, 3 sur pied de campagne (pied léger) : les 3, 5, et 6. La 4, la seule caméra qui filme en permanence Elizabeth Tchoungui en gros plan est par contre une caméra lourde.

Je pense que ce choix de caméra lourde pour la 4 est justifié par la distance entre la caméra et son sujet. Il faut limiter au maximum les vibrations sur une longue focale. Enfin, le cadreur n’aura jamais à passer à l’épaule avec sa caméra. Alors autant lui apporter le confort d’une caméra Lourde.

Attention enfin, cependant, au cours de l’émission, la 6 est aussi bien utilisée en fixe sur un pied haut qu’à l’épaule pour varier les plans.

Les Maternelles – La caméra 4 gros plan animatrice

Voici donc Jean-Marc derrière sa caméra 4 face à Elizabeth Tchoungui.

En médaillon sa position vue de face, le rideau métallique encore ouvert. Dans les 2 cas il « a le rouge », il est à l’antenne. Dans la dernière vignette voyez un exemple de plan réalisé avec cette caméra.

Sur la photo vous avez aussi pu apercevoir Eric Caurant, le directeur photo devant sa console.

Continuons sur le même principe à repérer les autres caméras sur le plateau.

Allons déjà faire un tour du coté des caméras 2 & 3

Les caméras 2 & 3 – Les Maternelles – France 5

La caméra 2 à l’épaule, Jean Baptiste, assis sur un cube, est prêt à changer de position si nécessaire. Derrière lui, Cédric est plus confort sur sa chaise avec la 3.

Sur les captures de monitoring en régie vous pouvez apercevoir 3 valeurs de plans différentes proposées en même temps par les 2 cadreurs.

La 2 propose des plans plus ou moins larges. Pendant ce temps, la 3 propose des gros plans des intervenants : Marc Lévy, Nadia Daam et une troisième invitée. Avec une caméra sur pied, il est plus aisé de passer rapidement d’un invité à un autre en gros plan.

Marc Lévy intervient, vite la caméra 3 sur lui. Nadia Daam prend la parole? Le temps que Nicolas passe une autre caméra en plan de coupe et hop en 2 secondes il faut que la caméra 3 soit sur Nadia Daam.

Vous aurez remarqué que j’ai rajouté une ligne de monitoring au dessus des 2 cadreurs. Vous y voyez les plans des caméras 2, 3 mais aussi de la 1, celle de Habib.

En effet, si Habib, l’ « ami des enfants » (il a adoré ce nouveau surnom! Qui aime bien châtie bien!) comme je le racontai dans mon précédent article sur les Maternelles, cadre principalement les enfants, il les abandonne parfois (si les enfants ne l’ont pas attaché à à la table… Pensez-y les enfants, demandez à vos parents de vous filer de la ficelle pour le tournage… activité manuelle pour votre plein épanouissement bien sûr!) Bref Habib abandonne parfois les enfants le temps d’une interview pour filmer les invités à Jardin et donner au réalisateur un cadre supplémentaire utile quand les intervenants sont nombreux.

Le voici en position pour proposer ce cadre. (avec en médaillon le résultat à l’image)

Habib Kouider, caméra 1 – Les Maternelles – France 5 / Néria

Les maternelles – Caméras 5,6 & 7

Direction maintenant les cadreurs des caméras 5, 6 & 7

Etrange, Etrange, 3 caméras et pourtant 4 personnes sur cette photo!

Un planqué qui espérait ne pas être repéré? Raté!

Mais non, mais non.

Regardez bien le cadreur en t shirt blanc. Appelons Nicolas (cela tombe bien c’est son prénom) !

Et bien, il a la bougeotte. Un coup assis, un coup debout, un coup en hauteur, un coup ici, un coup plus au fond du décor. Mais c’est qu’il risquerait de s’emmêler les câbles celui-là!

Il est donc accompagné d’un assistant vidéo qui le suit avec le câble pour qu’il ne se prenne pas les pieds dedans, pour qu’il ait assez de longueur pour aller d’un endroit à un autre.

Et cela fait donc 4 personnes pour 3 caméras.

Voilà pour Nicolas à la 7.

Au fond vous aurez aussi repéré la 5 sur pied de campagne. Entre les 2 la caméra 6 qui peut être soit en hauteur sur le pied comme sur la photo soit utilisée en caméra épaule par Laurent.

Et voici ce que cela donne de face depuis le plateau.

Les images des caméras 5, 6 & 7 – Les Maternelles – France 5

Vous pouvez apercevoir qu’il n’y a à ce moment là aucune caméra sur le pied haut de caméra placé derrière Marc Lévy. Normal, les 3 cadreurs sont cachés dans le coin du décor. Enfin cachés, vous les avez tous repérés!

Comme pour les caméras 2 & 3, je vous ai aussi ajouté en vignette différents types de plans proposés par ces 3 cadreurs. Et pour vous montrer que Nicolas bouge beaucoup avec sa caméra 7 je vous ai rajouté à droite des plans supplémentaires de la 7.

Nicolas Petit et ses cubes ! Les Maternelles – France 5

Et quand je vous disais qu’il avait la bougeotte, Nicolas… Sur la photo à droite vous pouvez l’apercevoir en hauteur sur des cubes.

Et oui, il n’y a pas que les enfants invités sur le plateau qui ont des cubes de toutes les couleurs, les cadreurs aussi : bleus, verts, noirs, blancs !

En fait, ce sont des cubes de tailles différentes indispensables aux cadreurs épaule pour pouvoir se stabiliser et éviter ainsi de proposer au réalisateur un plan qui a la bougeotte!

Ils sont blanc ou noir car les sols et fonds de décor sont souvent noirs ou blancs. Ils peuvent aussi être verts ou bleus dans les studios où il est possible de tourner en incrustation (comme la météo) comme aux Studios Puma. Je vous avais d’ailleurs présenté sur ce studio 2 lors du tournage d’une parodie de Star Wars par le Comité de la claque pour Ca va s’Cauet sur TF1 et où j’incarnais Chubaka! Si si ! (en cliquant sur le lien vous saurez tout! )

Revenons à nos moutons, à nos Maternelles!

Maintenant que vous avez vu toutes les caméras il ne vous reste plus qu’à vous mettre à la place du réalisateur.

Voici le monitoring en régie :

Le monitoring réalisateur des Maternelles – France 5

Vous êtes désormais des pros des monitoring. Vous savez que toutes les images des caméras sont sur la ligne basse, de la 1 à 7. Le grand écran est celui du PGM, du programme, le résultat de la commut’, de la réalisation de Nicolas Ferraro.

Mais en fait, et les caméras 8,9 et 10 sur la partie droite du monitoring?

Et bien ces images sur le résultat d’idées astucieuses du réalisateur. Réalisées avec des paluches? Pas exactement, en fait ce sont des GoPros astucieusement placées qui sont utilisées. La suite au prochain article!

Rendons enfin leurs noms aux cadreurs : il s’agissait ce jour là de Cédric Gargallo, Jean-Baptiste Cortet, Laurent Chevallier, Casimir Fruauf, Habib Kouider, Nicolas Petit, Jean-Marc Poirier

Vous retrouverez la liste complète de l’équipe de tournage et de production sur le précédent article sur Les Maternelles.

Un grand Merci encore aux équipes de Néria/Telfrance, des Studios PUMA, de France 5 et aux équipes de Nicolas Ferraro.

Lien Media un autre regard – Les Maternelles – France 5

Lien Media un autre regard – Les maternelles – Facebook






4 commentaires


  1. Merci pour toutes ces informations. De retour d’un enregistrement, j’étais curieux de savoir comme était un plateau TV. Je dois dire qu’on a du mal à croire la présence des 7 voire 10 caméras que vous décrivez.
    A part celles aux angles derrière Elisabeth, celle à l’épaule devant Elisabeth, je ne me souviens pas en avoir détecté d’autres ^^
    Comme l’émission où j’ai témoigné passe demain matin, je regarderai différemment pour voir les différents plans 🙂


    • Julien,

      Si vous n’avez pas vu les caméras c’est bon signe. Vous aviez été bien « préparés »!
      C’est à dire qu’on vous avais mis à l’aise pour que vous ne les voyiez plus et restiez consacré sur l’émission, sur ce que vous aviez à raconter. C’est l’essentiel.
      3 caméras dans un angle, 2 autres autres dans un autre angle la 4 face à Elizabeth et enfin cette d’Habib, l’ami des enfants cela fait 7.
      Plus les GoPros que je présenterai prochainement et destinés à filmer les enfants de manière astucieuse.

      Emmanuel


  2. Thomas Bertin

    Excellent article ! (comme toujours)
    Mais j’adore particulièrement celui-ci, c’est un décryptage complet du plan de caméras.
    Les montages photos qui accompagnent le texte sont très bien faits et ils illustrent parfaitement tes propos. J’apprécie également ta façon d’écrire et de traiter les sujets.
    Ca doit te prendre un temps fou, mais le rendu final est remarquable et épatant ! Et je voulais te dire MERCI de prendre ce temps car j’en apprends de jour en jour sur la télé et les médias.

    Voilà, un petit message d’encouragement pour la suite et pour te dire que je suis toujours aussi fan de ton blog.

    Thomas



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *