Coulisses des émissions

5 mai 2011

Medias le Mag – France 5, la conférence de rédaction du lundi

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
L'équipe de Jara Prod en conférence de rédaction - Média le mag / France 5

Un nouveau record d’audience dimanche 1er mai (4,4% de PdA sur les 4 ans et +).

Et, dès le lendemain, lundi, nouvelle conférence de rédaction pour préparer déjà la prochaine émission, celle de dimanche 8 mai avec notamment comme invité David Pujadas.

Quel angle de traitement pour une actualité aussi importante que l’annonce au petit matin, ce jour là, de la mort d’Oussama Ben Laden alors qu’elle aura déjà occupé les médias pendant toute la semaine ? Quels seront les autres sujets de l’émission ? Qui invite-t-on en plateau ?

Voilà quelques unes des questions auxquelles la conférence de rédaction doit permettre de trouver un début de réponse à une semaine de la diffusion du programme.

Il peut s’en passer des choses en une semaine. Les équipes de Jara Prod devront alors faire évoluer le contenu de l’émission jusqu’à la livraison du programme.

Voici donc un autre regard d’un média sur un média qui décrypte les médias !

Et pour commencer la conférence de rédaction : débrief de l’émission précédente.

10h : rencontre avec Marie Laurence Rincé, la rédactrice en chef de Medias le magazine, le magazine de décryptage des médias présenté par Thomas Hugues, produit par Jara Prod et diffusé chaque dimanche à 12h35 sur France 5.

Présentation à Thomas Hugues, installé à son bureau, face à un grand écran qui diffuse l’édition spéciale « Mort de Ben Laden » sur Itélé. A un moment comme celui-là où l’actualité est chaude regretterait-il un peu le temps où il présentait au quotidien les informations (sur LCI, TF1, Itélé) ?

Je suis un peu en avance et la conférence de rédaction probablement un peu en retard. Je patiente donc quelques minutes dans l’un des deux confortables canapés de la salle de détente où passent quelques buveurs de café. Dur, le lundi matin !

Et, ils sont de plus en plus nombreux à s’installer sur les tabourets… On dirait que c’est bien ici que va se tenir la conférence de rédaction.

Personne ne s’installe dans le canapé ? Vite, moi aussi je déguerpis et saute sur un tabouret. (enfin là c’est pour l’image car, invité exceptionnellement à cette conférence de rédaction, je n’allais pas me faire remarquer dès le début en me cassant la figure!)

Y a-t-il des places attribuées? Ah non, je comprends… C’est comme à la télé. Sur les tabourets, le public, un public invité à participer au débat et, au centre, dans les deux canapés, les débatteurs.

L'équipe de Jara Prod en conférence de rédaction – Média le mag / France 5

Ils font leur entrée.

Canapé de gauche, Marie-Laurence Rincé, rédactrice en chef et Baptiste Morel, chef d’édition. Les rejoindra ensuite au centre Nicolas Hélias, consultant et ex directeur des magazines de TF1.

Face à eux, Thomas Hugues, Christophe Koszarek, le producteur et Jonathan Lopez, documentaliste.

Qui de l’équipe de gauche ou de l’équipe de droite gagnera?

Qui décidera du choix des invités? Qui décidera du premier sujet de l’émission ?

Place au débat!

Bon en fait, l’ambiance sera bien plus calme et constructive que cela pendant cette conférence de rédaction.

Mais il est vrai personne n’a osé s’installer dans les 2 canapés. Thomas Hugues s’en est lui-même amusé en arrivant : Les canapés sont-ils piégés ?

La conférence de rédaction peut commencer. Thomas Hugues prend la parole et commence par le débriefing de l’émission d’hier. Il sera court, les audiences sont bonnes, un record d’audience pour la saison.

En revoyant l’émission dimanche, Thomas Hugues explique cependant avoir regretté de ne pas avoir fait remarquer à Luc Ferry, l’un des invités qu’il critiquait beaucoup le système médiatique alors qu’il avait aussi accepté de peopoliser sa vie privée quand cela l’arrangeait.

Ces questions étaient prêtes explique-t-il mais comme le temps a filé trop vite (ne serait-ce pas d’ailleurs une expression que Thomas Hugues utilise souvent à la fin des plateaux ?) il n’a pas eu le temps de les poser.

C’est au tour de Christophe Koszarek, le producteur d’expliquer qu’il a adoré le sujet News composé uniquement de 3 news. Plutôt qu’un enchainement de brèves, il préfère 3 news racontées comme 3 histoires. Cela fait sourire le reste de l’audience. Serait-ce l’un de ses dadas ?

Il est maintenant temps de réfléchir au contenu de l’émission de dimanche prochain, celle que vous découvrirez dimanche 8 mai sur France 5.

Et pour commencer, première interrogation et appel à idées de Thomas Hugues : Comment traiter de la mort d’Oussama Ben Laden sans être totalement grillé dimanche prochain ?

Il touche là une problématique liée à la production d’une hebdomadaire de fin de semaine. Comment parler de l’actualité de la semaine sans redire ou simplement résumer tout ce qui aura déjà été dit dans les médias? Il faut donc trouver un angle de traitement différent et intéressant.

Concernant la mort de Ben Laden, faut-il parler de la théorie du complot qui voudrait qu’il n’ait pas été tué, pas tué comme on l’a expliqué etc et qui va probablement se développer sur le net? Faut-il suivre les journalistes qui vont peut-être devoir faire face à des informations parfois contradictoires ? Comment les Etats-Unis vont-ils communiquer?

N’oubliez pas qu’on est toujours lundi matin. Une photo de Oussama Ben Laden mort commence à faire la une des chaines d’informations. Personne n’a alors de doute sur sa véracité.

Question suivante ? Doit-on ouvrir l’émission avec cet événement historique et qui nous marque tous ce lundi matin mais dont les téléspectateurs seront peut-être lassés dimanche après une semaine de journaux télé sur le même sujet ?

Ne vaut-il pas mieux commencer par un thème que Média le mag sera le premier à traiter car il sera d’actualité la semaine suivante : les 30 ans de l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand.

Marie Laurence Rincé face à Thomas Hugues, Christophe Koszarek et Jonathan Lopez

Il faut choisir entre commencer par faire un premier bilan d’un événement passé dans la semaine ou lancer un thème d’actualité de la semaine à venir.

Il y a débat entre Marie Laurence Rincé, Nicolas Hélias, Thomas Hugues et Christophe Koszarek, le producteur. La décision sera définitivement prise les jours suivants.

Medias le Mag ouvrira-t-il dimanche avec la mort de Ben Laden ou les 30 ans de l’accession au pouvoir de François Mitterand et de ses relations avec les médias à l’époque ? Vous le saurez dimanche sur France 5.

J’aurai par contre le privilège de le savoir un peu avant vous, vendredi, lors du tournage des plateaux de l’émission pendant lesquels Thomas Hughes accueillera différents invités.

Mais lesquels et sur quels sujets? Lundi, la venue de David Pujadas est déjà confirmée mais il faut encore revoir avec lui sur quel thème il interviendra. Mitterrand ? La mort de Ben Laden ? Fera-t-il partie du débat des experts, du débat sur l’actualité ou sera-t-il l’invité unique de la dernière partie de l’émission comme cela était envisagé au départ? (David Pujadas sera-t-il alors interrogé sur les nouvelles animations 3D de TF1?)

Et c’est là qu’intervient Nicolas de Roaldes, le programmateur. Selon l’ordre des sujets, selon que tel ou tel invité accepte ou refuse de venir, il faut parfois changer d’autres invités, en débooker et en booker d’autres. Et tout cela avec tact, bien sûr !

Parfois un invité prévu initialement en plateau serait plus intéressant s’il intervenait en fait dans un sujet. Parfois un invité prévu dans un sujet peut se révéler plus pertinent en plateau. De quoi occuper les équipes de Jara Prod entre le lundi et le vendredi.

Ce lundi, pas de longue discussion par contre sur le sujet sur l’arrivée de Mitterrand au pouvoir il y a 30 ans. C’est le type de sujet prévisible à l’avance. Il reste cependant encore à décider du traitement du thème en plateau. Cela dépendra des invités et inversement.

Il reste encore à aborder le troisième thème de la semaine qui est déjà en cours de tournage : les procès Colonna & Clearstream.

Comment aborde-t-on le sujet, s’interroge le producteur?

Marie Laurence Rincé lui explique que les deux procès débutent le même jour, ce lundi. Ils se déroulent à quelques mètres l’un de l’autre. Il paraissait donc intéressant d’observer la forte concentration de journalistes au tribunal. Lequel des deux procès aura le plus de « succès » auprès des journalistes? Passeront-ils de l’un à l’autre? Comment les avocats plaident dans le tribunal mais aussi devant les caméras ? Comment se créent des stars du barreau ?

Quentin Canette est déjà sur place depuis le matin. La manière de traiter le sujet sera décidé en fonction de la matière qu’il aura commencé à trouver ce matin là.

« Et, en télé y a des trucs ? » demande amusé, Nicolas Hélias?

C’est vrai que l’actualité est riche ce lundi matin et la vie des médias plus faible.

L’arrivée confirmée de Bruce Toussait à Europe 1 et les changements à la direction de TF1 ont depuis changé la donne. Comment seront-ils traités dimanche?

Pour parler vie des médias, lundi, différentes thématiques comme l’arrêt annoncé d’émissions sur France 2 sont évoquées. Mais il faudrait obtenir 20 minutes de plus de la part de France 5 fait remarquer Nicolas Hélias.

Sur le canapé,à gauche : Baptiste Morel, Nicolas Hélias, Marie-Laurence Rincé

La fin de la conférence de rédaction approche.

Mathilde Bellenger & Julien Balestier, deux journalistes (de dos sur les photos) mais aussi Emmanuel Fontaine, journaliste et Réjanne Prud’homme qui travaille à la documentation images (absents des photos.. euh désolé!) connaissent désormais le menu de la semaine.

Il faut d’ailleurs s’y mettre rapidement car dès mercredi soir et jeudi dernier délai auront lieu les visionnages et validation des sujets. Il reste mardi, mercredi et jeudi pour tourner les images.

Voici d’ailleurs une partie de l’équipe de Jara prod et de Media le mag en action cette semaine.

J’ai cité Quentin Canette mais je ne dois pas aussi oublier la seconde journaliste permanente de l’équipe : Laëtitia Krupa, en récup’ lundi dernier.

Coté production, Alexandre Colmon, le directeur de production, Olivier Fronteau, chargé de production.

J’aurai encore le temps de vous présenter dans un prochain article Thomas Isle, chroniqueur en plateau. (Il est informé tout au long de la semaine de la liste des invités).

Coté Cadreurs : Eric Philbert (sujet Mitterrand) et Yann Moaligou (sujet Procès) qui était accompagné pour le son de Pierre Damame.

En plein rush de fin de montage : Damien Labbé (sujet Mitterrand), Jean-Louis Caron (sujet : mort de Ben Laden), Sandy Renault (sujet procès), Christophe Garabige (les news), Guillaume Vermot-Gauchy (bande éléments et pastilles table tactile)

En stand by : Pierre-Alexandre Ballois (montage et assemblage des plateaux)

Et que serait une société de production sans ses stagiaires  : Florent Buisson, Geoffrey Chavance, Dimitri Vetsel

En attendant le prochain article sur le tournage en plateau, vous pouvez réagir et trouver d’autres informations sur la page Facebook de Medias le mag, une page très vivante, m’a expliqué le producteur.






2 commentaires


  1. Ramdam

    Je découvre le site en recherchant des infos sur cette émissions. Quel reportage consternant, on dirait un rapport d’un stagiaire. Et encore quel est l’intérêt journalistique de citer tous les noms et prénoms de l’équipe? On a l’impression de lire une rédaction d’un enfant de 15 ans qui visiterai une rédac. J’aurais préféré avoir plus de contenu, comme la répartition des tâches, un œil critique sur l’organisation de l’émission (il ne s’intéresse qu’au grand JT? les médias, c’est aussi la presse, le cinéma, internet, la radio…), des questions posées, sans gêner ok, mais c’est la base du métier, non? Je sais je peux aller voir ailleurs, mais moi je ne suis pas journaliste mais si c’était le cas, à moins de travailler pour un site pour enfants, j’aiguiserai mon sens critique et essaierais d’adopter une prose un peu plus « mature ».
    Ramdam



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *