Coulisses des émissions

8 mai 2011

En route pour l’Eurovision avec Amaury Vassili sur France 3. Ce que vous ne verrez pas…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
En route pour l'Eurovision avec Amaury Vassili en répétitions - France 3

Catherine Lara, Laurent Boyer, En route pour le tournage de l'émission!

Lundi soir, à 20h35, J-5 avant The Eurovision Song Contest sur France 3, place à ce prime time spécial animé par Laurent Boyer et Catherine Lara.

Une révision générale pour eux qui commenteront samedi le concours en direct mais aussi pour les fans au premier ou Xième degré de cette soirée annuelle.

Après les premières images, quelques secrets de la réalisation de Didier Froehly et l’interview de Marie Claire Mezerette, directrice des divertissement de France 3, voici encore quelques confidences : ce que vous ne verrez pas (et n’entendrez pas) !

Commençons par celui qui sera à l’honneur ce soir, le candidat de le France 2011 : Amaury Vassili.

Le voici lors des répétitions en tenue décontractée.

En route pour l’Eurovision avec Amaury Vassili en répétitions – France 3

Vous avez peut-être remarqué que je vous propose rarement des photos en plan serré d’artistes pendant les répétitions.

Par habitude et respect pour ces artistes qui se présentent toujours  à vous maquillés, habillés et respect parfois aussi pour vous lecteurs que je voudrais pas effrayer !

1 21 ans, Amaury Vassili tient encore très bien le choc sans artifices et puis il semble très naturel et simple alors je me permets !

Coupure diner, le public est entré sur le plateau. L’occasion de vous permettre de vous prendre quelques instants pour l’un des artistes de cette soirée, sur scène, face au micro, face à la salle, et face aux caméras et donc aux téléspectateurs.

Sur la scène de En route pour l'Eurovision. Bouly chauffe la salle

Bouly (l’homme en noir, de dos sur la photo) le chauffeur de salle a pour mission d’expliquer au public ce qui va se passer ce soir sur plateau. Il n’a par contre pas franchement besoin d’expliquer comment se passe un tournage télé, encore moins ce qu’est l’Eurovision et pas du tout de chauffer la salle.

En effet, les fans de l’Eurovision sont présents en grand nombre. Ils font leur show dans le public et sur scène en attendant le début du tournage. Vous avez pu en apercevoir sur différentes photos de mes précédents articles et ne doutons pas que vous les verrez et entendrez bien pendant l’émission!

Le début du tournage approche. Didier Froehly (dit Chonchon !) est cependant très zen au coin talk. Le temps d’un dernier point avec Hacène Amadj, son 1er assistant de réalisation face à Catherine Lara déjà à sa place faisant un dernier point sur ses fiches.

Didier Froehly, Hacène Amadj, Catherine Lara à quelques minutes du tournage

Quelques minutes plus tard, Laurent Boyer fait son entrée sur scène pour saluer le public.

Catherine Lara et Laurent Boyer rejoignent alors une position spéciale qui sera uniquement utilisée au début du programme.

Catherine Lara, Laurent Boyer, En route pour le tournage de l’émission!

A travers les différents articles et photos vous avez déjà pu découvrir en partie le décor d’Olivier Illouz.

Alors regardez cette photo prise quelques jours avant dans les ateliers de la SFP/Euro Media France à Bry sur Marne.

Atelier Soudure de la SFP / Euro Média France – Construction d'éléments de décor

Vous voyez ces éléments triangulaires en cours de construction. On les retrouve quelques jours plus tard au milieu des gradins du décor.

Voyez sur cette photo du gradin à Jardin. Il n’est pas tout à fait en ligne droite et ce grâce à l’un de ces éléments triangulaires construits spécialement pour ce décor et positionnés entre deux éléments droits. (Vous apercevez ce gradin triangulaire derrière le cadreur au centre. )

Caméras à Jardin – En route vers l'Eurovision avec Amaury Vassili, France 3

Le tournage peut commencer.

L’équipe lumière est en position, en hauteur. Lors de cette émission, les équipes de Frédéric Dorieux ont géré la lumière mais aussi les animations dans certains écrans, ceux qui proposent des animations en couleur. En effet, le pupitreur lumière peut choisir les animations, en modifier la colorimétrie et d’autres paramètres en même temps que la lumière.

Pour la gestion des écrans, il y a deux écoles, soit le truquiste se charge des effets et boucles d’animation dans tous les écrans soit la lumière s’occupe de tout ou d’une partie des écrans. C’est la seconde solution, celle d’IVS qui a été retenue ce soir là.

Le décor vu depuis le poste lumière – En route vers l'Eurovision … France 3

Ronan Brémont, truquiste n’était cependant pas désœuvré. Il avait de quoi s’occuper en régie, entre les trucages (un détramage mais uniquement sur les variétés, l’effet volet dont je vous ai parlé lors du précédent article), la gestion des autres écrans dans lesquels on aperçoit alternativement le logo de l’émission, des portraits d’Amaury Vassili ou bien encore pendant les variétés le gros plan des artistes.

Mais j’y pense, dans mon précédent article je ne vous ai jamais présenté en photos Pépette & Chonchon alias Marie de Gouville, une formidable scripte et Didier Froehly, réalisateur. Les voici accompagnés à droite de Ronan Brémont le truquiste.

Marie de Gouville, Didier Froehly, Ronan Brémont

Derrière eux, les équipes d’ Electron libre production, producteur de la soirée accompagnés de Bruno Berbéres, le chef de la délégation française à l’Eurovision et directeur artistique de l’émission. Et un peu plus loin, les équipes de FranceTélévisions : Pierre Sled, directeur des programmes, Frédéric Valencak, Chef de Projet, Conseiller des programmes, Marie Claire Mezerette, Directrice des jeux et divertissements de France 3 et un charmant jeune homme mystère!

Au premier plan : les producteurs d'Electron libre & Bruno Berbéres devant Marie-Claire Mezerette, Frédéric Valencak, chef de projet et Pierre Sled, directeur des programmes de France 3

Opérateur LSM générique de fin.

Non loin de l’équipe de réalisation, dans le car régie XXL2 d’Euro Médias France, un opérateur LSM très occupé. Sa mission, et il l’a accepté, est de monter pendant le tournage le générique de fin de l’émission c’est à dire un montage des meilleures images qui accompagnera les crédits du générique.

Il lui faut trouver des images drôles, belles des meilleurs moments, des séquences d’émotion qui auront retenu notre attention. Un métier bien plus artistique que technique et qui demande du sang froid car il faut avancer en même temps que l’émission et faire des choix.

Allez on retourne en plateau.

Il y a deux cadreurs que je vous ai pas encore présenté : le cadreur de la grue Techno 15 de Loumasystems et le cadreur du junior IV de Microfilms.

 

En route pour l'Eurovision … les cadreurs grue et junior

Derrière eux vous pouvez apercevoir aussi la régie son scène.

Allons d’ailleurs voir ce qui se passe sur scène.

Coté scène pendant le tournage

Hacène, vite pars de là tu es sur scène, on va te voir. Et les deux autres derrière, bougez de là!

Mais non on ne vous la fais plus. Vous avez repéré la caméra à gauche qui tourne le dos à la scène et vous savez qu’Hacène ne se mettrait pas dans l’axe de la caméra au risque de fâcher Didier Froelhy.

Sur cette photo, le tournage se passe coté talk. Sur la scène variété on en profite pour installer le backline, les instruments qui accompagneront mais en figuration uniquement les chanteurs sur scène.

D’ailleurs coté Cour, en coulisses, Anggun est prête.

Anggun en coulises, à coté de la scène. En Route pour l'Eurovision avec Amaury Vassili – France 3

Accompagnée par son équipe elle va bientôt rejoindre la scène. Pas trop tôt cependant pour éviter que le public n’applaudisse son entrée pendant que se finit le talk. Nous, téléspectateurs ne comprendrions pas pourquoi le public applaudit alors qu’il n’y aurait rien à applaudir dans la discussion coté talk.

Voilà, je crois vous avoir presque tout expliqué, vous avoir donné des indications quelques confidences sur la manière de tourner cette émission depuis quelques jours.

Il ne vous reste plus qu’à en oublier le plus gros dès 20h35 sur France 3 et de vous laisser entrainer par l’émission et son contenu.

Même moi serait probablement encore surpris tout d’abord car on ne regarde pas de la même manière une émission quand on court de la régie aux coulisses etc mais aussi car l’émission a été tournée longueur. Il a donc fallu raccourcir le tout au montage.

Pas plus mal non plus car il y aura probablement quelques phrases, des ratés que vous n’entendrez pas comme Laurent Boyer souhaitant un bon anniversaire très bientôt à Marie Myriam. Manque de galanterie au montage? Non tout simplement car au moment du tournage, l’anniversaire était proche : le 8 mai. Mais au moment de la diffusion, il sera passé d’un jour (bon anniversaire d’ailleurs à elle, avec un jour de retard!)

Merci encore à toutes les équipes d’Electron Libre, d’Euro Médias France, de France 3 pour leur accueil et leur confiance.

Je vous les ai montré sans les présenter, les cadreurs étaient : Fabrice Balestre, Christophe Bonaldi, François Husson, Arnaud Jambut, Stéphane Recchia, Ladji Sima et, à la grue Patrick Bauer, et Jérôme Mathieu au Junior

(Cliquez pour agrandir les photos)






5 commentaires


  1. Anne

    Merci pour cet article ! Voici un article qui pourrait vous intéresser : l’interview d’un fan de l’Eurovision aui revient sur des décennies de Grand Prix par ici : http://magazine.magix.com/fr/musicmonday-pourquoi-cet-intetet-pour-leurovision-02751/


  2. Nicolas

    Merci pour l’article. La photo des ateliers de fabrication des décors est sympa ! Justement, êtes-vous dans la confidence concernant le prochain décor du JT de France 2 ?

    Bonne fin de journée.


    • Merci à vous Nicolas.

      Et non je ne suis pas dans la confidence. Est ce que Franck Fellemann qui a conçu le décor actuel sera dans la course. Est ce que Olivier Illouz qui rafle un peu tous les décors de FranceTélévisions actuellement en sera aussi chargé? Ou est ce Philippe Désert qui a semble-t-il été écarté du décor du 20h de TF1?
      Je ne le sais pas.


  3. Svetlana Klimoff

    Celui qui représentera l’Italie, le jazzman Raphael Gualazzi se produira en showcase le 20 mai prochain à la Fnac Montparnasse de Paris à 17h30.
    Concert ouvert à tous!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *