Coulisses des émissions

30 mai 2011

C à dire?! – France 5 Coulisses de l’interview quotidienne d’Axel de Tarlé

C à dire France 5 Maximal Productions

Axel de Tarlé présente c’est C  à dire?!  (avec un ? et un !) tous les jours à 17h30 sur France 5.

Depuis 2007, C à dire?! précède C dans l’air.  Axel  de Tarlé y reçoit en tête à tête, pendant 10 minutes, un invité lié à l’actualité.

Je vous propose de découvrir le dispositif de réalisation de cette émission produite par Maximal Productions et tournée dans le même studio que C dans l’air.

Dans des précédents articles je vous avais présenté le plateau et les moyens techniques de Maximal Productions installé dans les locaux d’Europe 1. Je vous avais aussi raconté l’ambiance de tournage et les astuces techniques et de production qui permettent de gérer à distance la production de C dans l’air.

Je vous avais expliqué que C à dire ?! est tournée en direct sur le même plateau que C dans l’air, à Europe 1.

En agrandissant (cliquant sur) la première photo de l’article vous pouvez apercevoir, au centre, en arrière plan, le fond de décor de C dans l’air.

Le décor a été conçu par Franck Fellemann et éclairé par Joel Durban.

Voici le décor pendant la pause de l’équipe technique, c’est à dire après la filée technique et avant l’enchainement des deux directs : C à dire et C dans l’air.

Le décor de C à dire ?! sur France 5

Les deux tabourets sont en place. Le pupitreur lumière n’a pas encore allumé toute la lumière. Il soulage le plateau. Il évite que le studio ne chauffe inutilement pendant les pauses à cause le chaleur dégagée par les projecteurs.

Un escalier devant le décor. Un problème? Non plutôt un moyen de réaliser avec une caméra épaule (la 1) une variété de plans depuis le haut avec, en amorce, des éléments d’un cadre métalique placé entre l’escalier et le décor.

Vous apercevez aussi deux, en fait même trois caméras sur la photo.

Vous avez repéré la 3 de dos, une caméra dite lourde. Face à elle, cachée par l’escalier, on peut apercevoir un petit bout de l’autre lourde (la 2), celle qui réalise le gros plan d’Axel de Tarlé.  La 3 ne réalise pas le gros plan de l’invité mais plutôt un plan à deux d’Axel de Tarlé et de son invité avec au centre de l’image un reflet intéressant dans l’un des miroirs.

Je vais vous montrer tout cela sur un plan de caméras mais laissez moi encore vous parler de la caméra 5, celle sur la gauche de la photo.

Je vous ai souvent parlé de Juniors, ces machineries travelling sur rail. Et bien voici une version bien plus simple, légère et moins couteuse.

En effet, la caméra est posée sur un chariot qui permet de réaliser un mouvement de translation, guidé par les 2 tiges calées au sol. A la verticale posée contre la caméra vous pouvez apercevoir la barre de tirage du chariot. Ainsi, en tirant ou en poussant sur cette barre, un assistant vidéo permet au cadreur de réaliser un mouvement simple de travelling. Simple mais plutôt efficace et intéressant, je trouve.

Voici donc le plan d’implantation des caméras tel qu’il a été conçu par l’un des trois réalisateurs : Pascal Hendrick.

C à dire ?! – France 5 – Plan de Caméras de Pascal Hendrick

Vous retrouvez sur ce plan le décor de C à dire et à droite le début du décor de C dans l’air.

A gauche, face au décor et aux intervenants vous retrouvez les positions schématisées des 6 caméras et un exemple du type de cadre que ces caméras permettent de réaliser.

Mais comme on ne vous la fait pas (plus!) vous avez surement remarqué qu’il y a 6 caméras sur le plan et pourtant seulement 5 cadres.

En effet, ce jour là, une caméra portable, la 6 était en maintenance. Avec 5 caméras, Pascal Hendrick a tout de même pu réaliser C à dire ?! en commutant une grande variété de plans.

Je vous ai parlé de toutes les caméras sauf de la 4. Il faut dire que je ne l’avais pas vue avant que l’assistante de réalisation ne m’explique le plan de caméras.

La voici :

La caméra "cachée" 4 de C à dire ?!

De l’arrière on la voit bien mais admettez que, de face, comme je vous le montre dans le vignette, la caméra et même son optique sont bien cachées.

Nous avons parlé de toutes les caméras, il est temps de faire un tour en régie pour voir ce que cela donne sur les moniteurs face à l’équipe de réalisation.

La régie de Maximal Productions pendant C à dire ?! / France 5

Vous aurez repéré en haut la ligne des images des caméras, de la 1 à gauche à la 5, à droite. En dessous, vous apercevez au centre l’image finale du programme tel que vous pouvez le voir sur votre téléviseur. Enfin presque, car c’est la régie finale à France 5 qui ajoute encore le logo de la chaine et la mention « Direct »

A droite de cet écran du programme vous pouvez aussi apercevoir un écran noir, enfin presque totalement noir puisque vous pouvez voir en bas à gauche une fenêtre et en bas à droite le logo de l’émission. En effet l’émission est parfois ponctuée de courts sujets et, pendant la diffusion des sujets, le réalisateur utilise ce trucage pour que l’invité apparaisse dans la vignette du bas.

A propos d’habillage, sont indiqués en permanence à l’image le logo de l’émission (appelé aussi bug antenne) de façon classique mais aussi le nom et la fonction de l’invité.

Dans les autres émissions, on n’indique en général que le nom d’un invité à deux ou trois reprises et uniquement quand il parait à l’image.

Voilà un exemple de l’habillage permanent.

Axel de Tarlé – C à dire!? France 5

Pour conclure, je vous propose de faire un dernier retour en plateau.

Les équipes sont prêtes. Axel de Tarlé s’est installé à sa place. La maquilleuse réalise un dernier raccord maquillage. L’invité n’arrivera qu’au dernier moment. A quelques minutes du direct il est encore là remplacé par une doublure, l’assistant de réalisation.

Le plateau de C à dire?! a quelques minutes du direct

Le cadreur de la 1 est en haut de l’escalier, l’assistant vidéo est à coté de la caméra sur travelling et le cadreur de la 3 est à son poste.

Les cadres ont été vérifiés une dernière fois. Il ne reste plus qu’à aller chercher l’invité déjà équipé au son, à lui préciser qu’il ne doit pas se préoccuper des caméras mais regarder Axel de Tarlé.

Le direct peut commencer…

Merci aux équipes de Maximal Productions et France 5






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>