Dictionnaire! & technologies

2 juin 2011

La TNT enrichie par internet. Une première en France sur le réseau national : test grandeur nature de la télé Hybride sur France 2 HD et France 4 à Roland-Garros. Pour tout savoir sur la Hbbtv…

Schéma HbbTV Roland-Garros FranceTélévisions

Full HD ? HD ready ?, 3D compatible ? Dolby Stéréo ? Prise HDMI ? … certains avaient déjà l’impression qu’il fallait être ingénieur pour choisir un nouveau téléviseur.

Et si maintenant il faut encore demander si la télé est HHbb… HBBB … enfin HbbTV on ne va plus s’en sortir!

Pas d’inquiétudes. Ce nouveau standard qui va transformer votre téléviseur en ordinateur ou presque est déjà intégré d’office dans la plupart des téléviseurs depuis avril et sera généralisé d’ici à septembre.

Vous avez la TNT ? Vous savez consulter internet pour trouver les informations qui vous manquent, regarder d’autres vidéos ? Vous aimez interagir avec vos émissions et animateurs préférés?

Et bien voilà ce que cette innovation, ce nouveau browser, va vous permettre de faire de façon intuitive et simplifiée et sur votre téléviseur qu’il soit ou non connecté.

Présentation de cette technologie en collaboration avec Bernard Fontaine, Directeur des technologies des nouveaux services à FranceTélévisions rencontré lors du test grandeur nature actuellement sur France 2 HD et France 4 pendant le tournoi international de Tennis de Roland-Garros.

En rejoignant Bernard Fontaine pour découvrir ce nouveau standard de la télé, la HbbTV à Roland-Garros en fin de première semaine du tournoi, quelle n’a pas été ma surprise de croiser une dizaine de représentants de TF1 venus observer cette première réalisée par FranceTélévisions. Mardi encore, une cinquantaine de visiteurs sont venus découvrir cette nouvelle technologie. La plupart des chaines de TNT sont ou vont encore passer dans le showroom d’ici la fin du tournoi.

FranceTélévisions qui en montre sur les nouvelles technologies à ses confrères, l’idée est intéressante!

Et pourtant c’est bien la réalité : France 2 et France 4 sont les premières chaines de la TNT à lancer la HbbTV (HbbTV : Hybrid Broadcast Broadband TV : Télévision hybride via le haut débit) sur toute la France sachant que ce standard est déjà utilisé par la plupart des chaines privées et publiques en Allemagne depuis quelques mois.

La première raison du succès possible de cette innovation technologique provient du fait qu’elle ait été conçue en commun par les chaines publiques et privées en Europe (TF1 et FranceTélévisions sont même membres fondateurs du consortium HbbTV) et les constructeurs de téléviseurs.

Grace à ce nouveau navigateur qui sera présent sur tous nos téléviseurs, les chaines vont pouvoir nous proposer leurs programmes enrichis par d’autres informations complémentaires (articles, photos, vidéos) que nous pourrons consulter à notre guise.

Où quand la télévision et Internet se rejoignent…

Exemple concret avec le service HbbTV disponible actuellement sur Roland-Garros.

Vous changez de chaine pour regarder France 2 sur la TNT.

Tiens, un petit changement : un pop up (un logo avec un message) apparait en haut de l’écran avec le logo de Roland Garros.

Pop up HbbTV Roland-Garros sur France 2 HD

Allez, vous cliquez sur OK.

Et l’écran de votre télévision se transforme.


Au centre vous retrouvez bien le match de tennis que vous regardiez mais, en plus, vous découvrez des informations complémentaires (Aces, coups gagnants etc. ) et, en bas de votre écran, le menu vous propose d’autres options.

Tiens si j’allais regarder la fiche de ce joueur. Comment vous dites? Rafael Nadal? 25 ans seulement? Et il est bon?!

Et voici ce que je vois.

Portrait de Rafael Nadal, Hbbtv France 2 Roland-Garros

Et pendant ce temps je ne perds toujours pas le match de vue ni au son, il est dans la fenêtre en haut à droite.

Pourquoi en haut à droite ? Car le designer du scénario interactif a fait ce choix. Un scénario interactif ? Et oui comme sur internet où, selon vos clics, vos choix, la page se transforme, s’habille de telle ou telle manière.

Autre information disponible : si vous souhaitez, comme les pros des médias, accéder à la banque de données des photos officielles du tournoi vous accédez au diaporama de ces photos inédites plein écran.

Vous avez un écran 3D compatible mais désespérez de pas avoir de chaine 3D à regarder. Et pourtant si, vous allez sur l’onglet Vidéo 3D et chaussez vos lunettes et hop, vous pouvez regarder quelques vidéos 3D du tournoi.

Et pourtant vous êtes toujours sur France 2HD.

Vous pouvez aussi regarder les twitts sur Roland Garros, des articles rédigés par les équipes du Web de Francetélévisions et ceux de la Fédération Française de Tennis.

Propositions d’articles pendant Roland-Garros / HbbTV France 2

Il aurait même été possible de vous poser des questions façon sondage en direct. Oui, non ? Et, avec votre télécommande télé habituelle vous auriez pu répondre immédiatement.

Plus besoin de SMS surtaxés. (Je ne suis pas sur que les opérateurs de téléphonie mobile sautent de joie à cette idée !)

Oublions quelques instants Roland-Garros.

Imaginez que vous êtes devant Julie Andrieu dans C à vous sur France 5 et que vous avez envie de reproduire la recette de cuisine.
Vous cliquez et la recette vous est envoyée par mail sur votre ordinateur ou votre smartphone avec la liste des ingrédients, des photos pour illustrer certaines phases plus compliquées de la recette. Et si Julie Andrieu passait sur TF1 ou M6, vous auriez même probablement déjà un bon de commande pré-rempli pour vous faire livrer ces produits par Télémarket ou autre.

Imaginez un jeu télé ou une émission politique où le présentateur vous demande de réagir en direct à la proposition de son invité. Quand vous savez qu’il y a déjà près de 25 millions de foyers raccordées à la TNT, vous pouvez imaginer l’ampleur de cette (r)évolution technologique.

On en est pas encore totalement là mais certaines chaines ont pour objectif de mettre en ligne un portail chaine, c’est-à-dire une offre interactive permanente avant la fin de l’année 2011. D’autres chaines de la TNT se limiteront encore à des offres ponctuelles lors d’un événement ou pour certains types de programme uniquement. Toutes devraient cependant rapidement proposer un portail chaine.

Et quand on parle d’informations, cela peut-être aussi bien des informations complémentaires que de la publicité. Imaginez que les téléspectateurs accrocs du shopping ou fans d’artistes puissent savoir à tout moment d’une émission, ou d’un téléfilm où acheter tel vêtement porté par tel animatrice ou chanteuse, savoir quel modèle de voiture, quel accessoire est utilisé à tel ou tel moment, avoir des informations supplémentaires sur les lots à gagner dans tel ou tel jeu et ce en cours de diffusion…

Quand on sait que les constructeurs pensent qu’ils auront déjà vendus 2,5 millions de téléviseurs équipés en HbbTV d’ici fin 2011, que 60% du parc de téléviseurs sera équipé en 2013 et que 70% des français disposent d’internet, on peut imaginer que ce système de navigation sur la télévision va toucher une population très importante et très rapidement.

En attendant d’observer si la réalité sera aussi optimiste que les prévisions, revenons un peu sur cette nouvelle technologie.

Dès début novembre, dès que des chaines comme FranceTélévisions auront terminé leurs tests grandeur nature, il devrait en effet être possible d’accéder aux services HbbTV en continu.

De plus, il devrait alors être possible de récupérer une première base d’informations uniquement via le signal de la TNT, sans même que votre téléviseur soit raccordé à internet. Comme me le faisait remarquer Bernard Fontaine : N’oublions pas que les constructeurs indiquent qu’à peine 20% de leurs clients ont connecté effectivement leur téléviseur. Avec HbbTV la proposition de raccordement sera proposée au sein des services de chaînes, par exemple pour accéder à plus de contenus, pour utliser les réseaux sociaux, pour voter et participer à un programme TV etc…

Demandez à tous les blogueurs, aux patrons de services internet ou même aux responsables de comptes Facebook ou Twitter quel impact en nombre de visiteurs ou d’abonnés a une simple citation de leur site ou compte sur une antenne de télévision. Imaginez le résultat si des pop up apparaissent régulièrement (pas trop souvent quand même!) sur votre téléviseur…

La quantité du premier niveau d’informations, celui envoyé directement pas le signal TNT dépendra de la taille de bande passante encore disponible pour chaque chaine. Cela variera alors selon les multiplexs auxquels appartiennent ces chaines. Par exemple, France 2 et France 3 sont actuellement présents sur le multiplex R1 très chargé (il gère tous les décrochages de France 3 en région) alors que d’autres chaines sont sur des multiplexes actuellement moins complexes.

Au minimum, les chaînes pourraient par exemple proposer un service de remplacement de l’ancien télétexte, mais cette fois-ci en utilisant  les technologies internet de ce standard (html, css, javascript) et surtout y associer toute la puissance qu’internet peut lui proposer si le téléviseur est connecté.

Pour compenser ces soucis de taille de flux et de limitation des données, la télé connectée sur le net reste la solution idéale. Ainsi il sera en plus possible de recevoir des vidéos et en particulier des vidéos 3D dont la taille des données est voisine des images HD 2D pour une diffusion 3D SideByside et le double pour une véritable 3D.

Lors du test, pendant Roland Garros, seul le pop up d’invitation à accéder aux services a été envoyé par le signal France 2HD et France 4 de la TNT (Multiplex R2 pour France 4 et R5 pour France 2 HD), tout le reste des informations était amené par le navigateur via la connexion internet.

La connexion à internet est par ailleurs indispensable pour récupérer les informations et demandes du téléspectateur.

En effet, si c’est bien le signal de la TNT qui envoie le Pop up et qui pourra à l’avenir envoyer une partie des données supplémentaires, toutes les autres informations sont récupérées par internet. Seul internet permet de renvoyer vers les services interactifs de la chaine nos réponses à des questions, nos demandes de vidéos, nos email, nos « Like » Facebook ou nos twitts envoyés en direct à la chaine et au programme en cours.

Même si le signal  HbbTV sur la TNT est un puissant procédé de notification et de recommandation de contenus suplémentaires proposables par les chaînes à des millions de téléspectateurs simultanément, il ne fonctionne que dans un sens, de la chaine vers notre téléviseur.

Voici sur ce schéma officiel, une illustration du dispositif  HbbTV mis en place sur Roland-Garros. (Cliquez pour l’agrandir)

Schéma HbbTV Roland-Garros FranceTélévisions

En fait, le système HbbTV est un navigateur Webcast (équivalent à un navigateur internet) intégré à votre téléviseur.

Il a été conçu entre 2009 et 2010 (une première version en juin 2010 par l’organisme européen ETSI ) grâce à la collaboration des diffuseurs de la TNT en France et de chaines des autres pays européens avec les constructeurs. L’idée était de proposer une solution technologique qui soit unique pour les diffuseurs publics et privés et les constructeurs, mais surtout identique quelque soit la marque du téléviseur. Un objectif atteint à Roland-Garros d’après FranceTélévisions puisque quasiment toutes les grandes marques connues de constructeurs présentaient des téléviseurs affichant toutes parfaitement les services HbbTV produits par le groupe public.

On peut apprécier cette collaboration surtout quand on se souvient des anciennes batailles de formats entre constructeurs. L’Europe est sur ce point très en avance sur d’autres continents notamment  le continent nord américain.

Cela s’explique en grande partie par la volonté des chaines de télévision de reprendre la main sur leur contenu diffusé en télévision et de l’enrichir directement sans intermédiaires. Il en est de même pour les constructeurs qui tentent de prendre la main sur les box satellites ou câble en intégrant directement dans leurs machines ces technologies.

Les téléviseurs proposeront tous la HbbTV. Cela ne les empêchera cependant pas de nous proposer en plus au sein de leur portail constructeur différents « + produits », des exclusivités pour se différencier de leurs concurrents.  Ainsi on continuera à trouver des services exclusifs aux côtés de pures players web tel que Youtube et d’autres acteurs du web et utiliser d’autres formats comme Flash soumis à des brevets industriels que le browser (navigateur) HbbTV ne peux contenir.

Comment ce va se passer sur mon téléviseur? Sur certains téléviseurs, il vous sera proposé dès le premier allumage d’activer la HbbTV, d’autres l’activent automatiquement et d’autres encore proposeront une activation lors d’une mise à jour prochaine lorsque l’offre de services sera conséquente.

De la même manière, si les chaines vont toutes utiliser le même navigateur, et respecter les mêmes règles d’ergonomie qui seront rendues publiques prochainement, elles pourront ensuite adapter leur interactivité à la charte graphique de leur chaine, choisir le type de contenu informatif ou publicitaire qu’elles proposeront.

Jusqu’à présent la tendance était plutôt que les chaines de télévision puissent aussi être regardées en direct ou VOD sur des écrans toujours plus petits et mobiles (tablettes tactiles, Smartphones etc.) équipés d’internet en Wifi ou 3G. La HbbTV pourrait permettre aux chaines de télévision de la TNT et aux constructeurs de télévisions de redonner un rôle important au téléviseur, ce grand écran au centre de nos maisons.

Les tablettes, Smartphones et téléviseurs vont d’ailleurs très vite apprendre à être complémentaires. Vous regardez un programme en famille à la télévision et le gamin veut avoir une information supplémentaire. Il devrait alors pouvoir récupérer les informations interactives sur une tablette pendant que le reste de la famille continue à regarder le programme plein écran sur le téléviseur.

Ce n’est peut-être pas un hasard si certains imaginent régulièrement l’arrivée d’un téléviseur Apple, un format d’écran qui manque dans sa gamme. Et si ce nouveau téléviseur était HbbTV et équipé d’une connexion internet Wifi, cela règlerait le problème des box internet souvent plus proches du téléphone fixe que du téléviseur.

Vous recevez la télévision via le satellite ou internet ? Qu’en est-il ?
Je vous rappelle que la technologie HbbTV a été conçue pour être utilisable en TNT, via le satellite et le câble.

En Allemagne ou la part de la TNT est bien plus faible qu’en France, la HbbTV est déjà disponible sur le satellite et le/Cable.

Commençons par les bons élèves en France : FranSat & Eutelsat qui distribuent  les chaines de la TNT par satellite pour ceux qui ne peuvent recevoir la TNT via une antenne râteau ont annoncé en décembre 2010 à Venise vouloir intégrer la norme  HbbTV dans ses box prochainement.

Canal + / Canal Sat : Le standard HbbTV n’est pas encore intégré à leurs box/décodeurs. Que fera ce membre « supporter » de la HbbTV?

Qu’en est-t-il des 10 millions de box (câble/internet) utilisées en France ?
Peu d’annonces pour le moment. Peu d’enthousiasme?

Il faut noter que les Orange, Free, Numéricable & SFR ont jusqu’à présent la totale maitrise des services qu’elles nous proposent tant dans l’ergonomie que concernant le choix des contenus. Comment verront-elles ce souhait d’émancipation des chaines de télévisions? Comment vont-elles réagir alors que les constructeurs de téléviseurs peuvent aujourd’hui intégrer la quasi-totalité des fonctions des boxs dans leur téléviseur?

Les opérateurs télécoms accepteront-ils de redevenir gestionnaire de tuyaux, fournisseur de flux? Réagiront-ils avec intelligence comme les constructeurs en proposant la HbbTV complétée de prestations supplémentaires et exclusives créant un intérêt supplémentaire?

Que ce soit les box satellite, câble ou internet, elles resteront de toute façon encore les seules à pouvoir proposer un éventail très large de chaines de télévisions.

L’arrivée du très haut débit devrait encore permettre d’apporter de nouveaux services.

La technologie HbbTV présente de nombreux atouts et a montré pendant Roland-Garros qu’elle était déjà une réalité.

Aux chaines et aux sociétés de prestations interactives de faire preuve de talent pour rendre son utilisation intéressante et indispensable de manière à ce que tous les acteurs de la chaines de diffusion l’intègrent très rapidement dans leur contenu et matériel.

Comment réagira le CSA (ou l’ARCEP) face à cette nouveauté ? FranceTélévisions pourra-t-elle diffuser de la publicité sur le service complémentaire d’informations HbbTV alors qu’elle ne pourra plus le faire entre les programmes diffusés sur ses chaines ?

Comment les chaines privées vont-elles gérer la possibilité de créer une interactivité sans SMS et donc sans les rémunérations liées à ce type de jeux ou inventer d’autres modèles possibles par HbbTV?

Comment chacun d’entre nous va réagir face à ces propositions de contenus supplémentaires ?

Comment allons-nous faire évoluer notre comportement face à ce grand écran que représente la télévision ?

Qu’en pensez-vous?






5 commentaires


  1. Tout cela suppose que les téléspectateurs veuillent bien une expérience interactive, mais ce n’est pas du tout certain. Ceux qui veulent l’interactif sont déjà sur l’Internet plutôt qu’à la télé, alors que ceux qui ne veulent pas de boutons ou de bannières interactives regardent la télé, justement pour ne pas avoir à en être dérangés. Donc je ne suis pas trop sûr que cela puisse connaître de grand succès, mais on verra.


    • OZOUX Dominique

      D’accord avec vous, Anthony! Suis dérangée depuis qq temps par l’apparition intempestive de pop à l’écran: « jouez au tarot », « ne restez pas seul »….il existe d’autres lieux d’interactivité pour cela et à des moments que l’on peut choisir….
      risque que devivre l’arrivéde ces « banières »et/pop comme une agression si trop nombreuses.
      DO


  2. Merci Emmanuel pour cet article long et détaillé. Une vraie pub pour les services de France TV et la norme HbbTV :-)
    Nous avons du nous retrouver dans la même salle au même moment quand j’ai eu aussi le droit à cette démonstration ce mardi.

    Je dois t’avouer que j’ai été très déçu par la démonstration. Ce n’est qu’une pauvre amélioration de ce qui existe depuis 1997 où Canalsat avait lancé des services en Mediahighway, TPS en OpenTV et faisaient transiter des données via le satellite pour être interprétées par les décodeurs dont étaient équipés des millions de téléspectateurs. Ces services existaient déjà… Un chouïa moins fouillés, mais ayant conçu le service de la Coupe du Monde 2002 sur Eurosport, je peux te dire que nous n’étions pas très loin de cela.

    Puis il y a eu le MHP qui était sensé être la norme qui allait tout balayer (un dérivé de Java), combattu par le DVB-HTML et j’en passe…

    A chaque fois, Roland Garros a été le moment où France TV à montré de nouveaux exemples de son ingéniosité. A chaque fois, le test a été soigneusement rangé dans un placard.

    HbbTV ne révolutionne rien car aucun service interactif n’a réellement décollé depuis 15 ans. L’utilisation d’une tv est collective et passive. L’interactivité implique un processus personnel et actif. C’est en cela que les ‘devices secondaires’ (smartphones, tablettes) ont un sens et sont complémentaires de l’usage de la TV… Sans compter qu’avec la tablette, on ne se pose plus de question sur qui utilise l’interactivité et surtout comment on la reçoit! Car pour recevoir la HbbTV il faut un téléviseur compatible, ne pas avoir raté le pop-up, ne pas regarder la tv depuis une autre source (décodeur, internet, etc.). Bref, on réduit drastiquement le nombre d’utilisateurs potentiels et de postures où l’on va l’utiliser.

    Pour moi, HbbTV est l’histoire d’un nouveau fail. Et quand on sait qu’Apple a révolutionné les usages grâce à un travail graphique et de ‘usability’ incroyable, il suffit de se servir 10 minutes de la télécommande pour ne pas avoir le ‘wow effect’ qu’on a tous eu avec un iPhone : c’est (relativement) lent, le service n’est pas très attirant, la navigation complexe, les tweets inutilisables. Bref, on le regarde, on trouve ça bien… et on ne retrournera pas dessus. On préférera télécharger l’application Roland Garros et chatter live avec un device vraiment fait pour ça… tout en regardant le match sur son bel écran LCD en HD sur la TNT…


    • Jérôme,

      Nous n’avons pas l’occasion de nous connaitre à ce jour et je n’ai pas encore eu le plaisir de découvrir le travail innovant de votre club.

      Ce blog est ouvert à tous les points de vues surtout quand ils sont argumentés.

      Je suis cependant surpris par tant de critiques.
      Il faut parfois prendre des risques et tenter des choses pour réussir. Cela fait plus de 16 ans que je suis passionné par la télévision et les médias et je suis encore et toujours ravi quand je découvre encore des nouvelles technologies, de nouvelles idées et quand je rencontre des personnes qui tentent, qui se donnent les moyens de proposer des innovations et prennent les risques.

      Vous n’avez pas été convaincu par ce qui n’était qu’un test grandeur nature avec ses imperfections, c’est votre droit.

      Mon travail sur cet article a été de présenter de la façon la plus précise et juste ce qu’est cette technologie.

      A ma connaissance, très nombreux ont été les professionnels qui se sont déplacés pour découvrir la HbbTV et selon une dernière information, l’Espagne vient d’annoncer le lancement le HbbTV dans leur pays.

      Reparlons en donc dans un an.


      • En voila un bon article, 2éme que je lis ici après celui sur Taddei, je m’abonne au RSS.
        Vous avez du rencontrer Oliviez Ezratty, il nous a pondu un superbe article aussi : http://goo.gl/BHHpC
        Pour ma part je trouve le concept intéressant, mais une application qui contiendrait le flux vidéo/audio et la partie interaction serait mieux, et permettrait de beaucoup moins limiter la portée du concept.
        Il y a pour l’instant pas mal d’OS différents pour les TV connectées, mais ça va diminuer avec l’arrivée en France de Google TV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>