Coulisses des émissions

15 juillet 2011

Comment filmer le départ d’une course d’Athlétisme internationale?

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,

Comment filmer le départ d’un course d’athlétisme internationale?

Et bien, avec des caméras (ou un 5D) me direz-vous!

Pas faux! Mais essayons d’être un peu plus constructif! (Je sais, pour beaucoup, ce sont les vacances…)

Essayons d’aller un plus loin en prenant pour exemple la captation du Meeting Areva d’Athlétisme au Stade de France produite par Canal + dont les courses étaient réalisées par Jean Jacques Amsellem.

Quelques photos et explications à une semaine du meeting à Monaco appelé avec sobriété Herculis !

(N’hésitez pas à lire les deux précédents articles sur les plans de caméras et la répartition de la réalisation entre 4 réalisateurs ainsi que la visite des coulisses pendant le meeting, elles vous simplifieront la compréhension de la suite)

Mais que font ces deux cadreurs? (oui, encore une question, je vous fait bosser un peu!)

Un cadreur HF et un cadreur Steadicam au Stade de France

Mais qu’est ce qu’il prend à ce cadreur caméra épaule HF et à Bruno Vildé et son steadicam?

Il n’y a pourtant personne sur la piste et pas plus de monde encore dans les gradins du Stade…

Et bien, ils s’échauffent, enfin, ils répètent leurs positions pendant la présentation des athlètes avant le départ d’une course. Vous savez quand, de la droite à la gauche, le réalisateur nous présente en plan serré le visage de chaque coureur. Un synthé avec son nom et parfois son palmarès sont alors ajoutés en régie.

Et au moment précis de la photo, à cette position dans le Stade de France, les deux cadreurs répètent un départ important, celui du 200 mètres tant attendu (Usain Bolt en sera le grand gagnant face au français Christophe Lemaitre quelque peu distancé ce soir là)

Et les voici tous les deux en action un peu plus tard au moment de la présentation des athlètes à quelques secondes du départ de leur course.

Un cadreur Steadicam et une caméra HF à la présentation des athlètes

Le réalisateur, Jean Jacques Amsellem  alterne dans le cas présent les images des deux caméras pour passer d’un coureur à un autre.

Et c’est alors que les deux cadreurs réalisent l’un après l’autre de petits sprints.

Changement de positions des 2 cadreurs pendant la présentation des coureurs

En haut, le cadreur épaule est à l’image. Le cadreur steadicam court vers sa prochaine position, face au prochain athlète et idem ensuite pour le cadreur épaule HF dès que le réalisateur l’a libéré, dès que le rouge à disparu de sa caméra.

Et nous voici maintenant quelques instants plus tard. Les deux cadreurs sont en position mais cette fois-ci pour filmer le départ de la course donné par un starter :

Position des cadreurs à quelques instants du départ d'une course d'athlétisme

Leurs images sont aussi enregistrées sur LSM/EVS. Ainsi, en cas de faux départ ou s’il y a un intérêt après la course à remontrer le départ des coureurs au ralenti, le réalisateur pourra utiliser leurs images.

Vous remarquerez la tolérance laissée au cadreur Steadicam qui est installée sur la piste car aucun coureur ne peut quitter sa ligne au moment du départ. Est-ce le cas lors de Jeux Olympiques?

Dès le départ de la course, le réalisateur va cependant immédiatement passer par des caméras lourdes en plan large .

Lorsque la course est assez longue, il peut aussi à certains moments utiliser des images du Steadicam installé sur une petite voiture précédant les coureurs.

La voiture est ici prête à partir devant les athlètes pour les filmer de 3/4.

Lors de l’une des premières courses un peu longue du meeting, Jean-Jacques Amsellem avait alors choisi de placer dès le départ le stead sur la voiture de golf et d’utiliser une caméra HF encore disponible pour réaliser le départ à 2 portables HF. (A droite de la piste)

Voici sur cette photo une autre façon encore de réaliser le départ, quand les athlètes sont en ligne.

Lors d'un départ en ligne.

Comme les athlètes étaient en ligne, Bruno Vildé a pu se charger de réaliser la présentation à lui tout seul, la caméra 7 lourde de face prenant ensuite le relais pour le départ.

A noter que dans cette course du 3000 m steeple Hommes, c’est Mahiedine Mekhissi Benabbad, le français (en troisième position à partir de la gauche) qui a remporté la victoire en 08:02.09

Voici enfin pour mémoire le plan de caméras du signal international et du tournage des courses sur ce meeting :

Meeting Areva : Plan de caméras Courses et Signal international Canal +

Vous retrouvez sur ce plan la 4, le Steadicam et la 3, la caméra portable HF un peu éloignée de la ligne de départ sur ce shéma.

Caméra remote XD Motion en préparation – Meeting Areva – Canal +

Le réalisateur suit ensuite la course avec des lourdes comme la 7, les 1 et 2 mais surtout avec la caméra remote 6 installée sous le toit du Stade de France.

La voici pour rappel pendant sa préparation et avant sa montée sous le toit.

Pendant le direct, son cadreur était installé dans le car régie Euro Media XXL 3 à coté des ingénieurs de la vision.

Et voici le monitoring depuis la régie du car.

Monitoring régie Jean Jacques Amsellem – Courses Meeting Areva Canal +

Vous pouvez apercevoir en particulier les caméras 3 (épaule HF) et 4 de Bruno Vildé dit Bozo et la 6, la remote de Nico(las). Vous avez aussi Christophe Lemaire à la 7 car la course des 200 mètres va commencer face à la 7.

(Cliquez pour agrandir les illustrations et sur les liens en rouge pour les ouvrir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *