Dictionnaire! & technologies

8 septembre 2011

Visite inédite des ateliers de la (SFP) / Euro Media France – Bry sur Marne

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,

Studios de Bry / Euro Media France

Quand on parle de tournages télé, on parle aujourd’hui souvent de la Plaine St Denis où sont désormais regroupés de nombreux plateaux de tournage mais, il y a encore quelques années, c’était à Bry Sur Marne que l’audiovisuel encore public accueillait la plupart des tournages de divertissements et de fictions.

Un animateur/producteur de divertissements est encore fidèle à ce lieu : Patrick Sébastien qui occupe le plateau B1 à l’année avec le Plus Grand Cabaret du Monde et Les Années Bonheur sur France 2.

Les autres plateaux très vastes et hauts de ce site que l’on appelle aujourd’hui les Studios de Bry continuent à accueillir de nombreux tournages de fictions cinéma et télé.

Je vous propose pour cette première partie de la visite de découvrir des locaux que l’on visite peu : les ateliers.

A Bry sur Marne on trouve sur les hauteurs, d’un coté l’INA chargée de préserver les archives de l’audiovisuel public et de l’autre coté l’imposant domaine de la SFP devenue les Studios de Bry depuis que la SFP a été absorbée par Euro Media France. C’est d’ailleurs à Bry sur Marne que l’on trouve le siège social de ce prestataire vidéo important.

Sur ce site se trouvent les Studios de Bry mais aussi d’autres filiales d’Euro Media France mais aussi d’autres prestataires indépendants comme Space Crane et son étonnante grue télescopique.

Je vous propose de découvrir aujourd’hui une particularité de ces studios de Bry, ses ateliers.

En effet, à coté des plateaux on trouve notamment un atelier d’impression numérique, une serrurerie, une tapisserie, une zone de stockage lumière, de multiples zones de stockage d’accessoires, une menuiserie…

Studios de Bry / Euro Media France

Ce sont dans ces ateliers que sont fabriqués certains décors d’émissions de télévision comme ceux d’Olivier Illiouz mais aussi des décors de fiction.

De plus, les producteurs ou leurs constructeurs de décor peuvent louer des surface au sein d’ateliers vides pour y réaliser leurs propres travaux de décoration, de la menuiserie, de la peinture. Les producteurs peuvent aussi louer une partie de la machinerie de la menuiserie pour effectuer directement leurs travaux de construction.

Sachez aussi, que tout le monde, oui même vous, peut profiter du savoir faire de ces ateliers et faire fabriquer ses propres impressions numériques, de la ferronnerie, de la menuiserie. Un coup de téléphone, un devis et vous voilà servis !

(Petite parenthèse, si la marque SFP a disparu depuis son intégration dans le groupe Euro Media France, il n’est pas possible de ne pas la citer ici, une référence pour tous ceux qui ont un jour travaillé sur ces plateaux de façon ponctuelle ou pendant des mois comme moi lors des tournages de Cap des Pins, l’avant Plus belle la vie!)

Commençons par deux machines qui d’après ce qui m’a été expliqué sont des machines ultramodernes : la machine à impression numérique et la machine à découpe automatique.

L'atelier d'impression numérique des Studios de Bry – Euro Media France (SFP)

Sur cette illustration patchwork, vous apercevez à gauche, en haut, une entrée de l’atelier avec la fameuse machine à impression numérique de dernière génération la NEOLT X-JET2050 dont les Studios sont particulièrement fiers.

Il est vrai que cette machine permet d’imprimer sur toute surface : papier, plastique, verre, bois et de réaliser des tapisseries, des vitraux, des sols façon carrelage ancien appréciés des chefs décorateur.

La machine est performante mais ne serait pas grand chose sans les compétences de celui qui l’utilise : François Aïssa, un « ancien du cinéma » comme il se présente et qui connait parfaitement les besoins et contraintes des tournages de fictions. (cliquez sur son nom pour sa filmographie)

Dans cet atelier on réalise principalement des impressions de grande taille pour le cinéma mais aussi parfois la signalétique interne du groupe Euro Media France.

Comme vous le voyez sur la photo du bas, on trouve aussi dans cet atelier des imprimantes de taille plus réduite qui permettent cependant de tout imprimer : des journaux papier vieillis ou modernes, des faux billets, enfin des imitations de billets, etc.

Direction désormais la menuiserie avec une étonnante machine à découpe numérique, la DBS4121 qui permet de découper à volonté des plaques de bois bien sûr mais aussi en métal, en plexi avec une grande précision.

Machine à découpe automatique Studios de Bry – Euro Media France

Au moment de la photo, le responsable de la machine, Philippe Etchecopar, vient d’installer une planche en bois sur une table aspirante très puissante. Il couvre alors le reste de la surface de la table et la plaque de bois ne bougera plus. Il ne reste alors plus qu’à une fraise judicieusement choisie de commencer la découpe programmée par ordinateur.

Et ainsi, il peut enchainer des découpes de nombreuses planches en bois, en métal, en plexi tout au long de la journée.

Les pièces de nombreux décors télé (et cinéma) ont été réalisées dans cette menuiserie et sur cette machine (Envoyé Spécial, le Téléthon, le décor du 13h de France 2)

Pour les fans de machines et de menuiserie (comme mon père!) voici 3’40 » de découpe de bois sur cette machine!

Direction la pièce d’à coté, la serrurerie où l’on fabrique de nombreuses armatures métaliques de décors :

La serrurerie des Studios de Bry

Vous avez envie d’un portail en fer forgé? C’est le bon endroit…

Et voici l’un de ses grands ateliers dont il est possible de louer une partie de la surface pour de la peinture, de la menuiserie, construire un décor etc :

Ateliers à louer – Studio de Bry

Voici une autre spécificité de ce lieu, due à son longue histoire, les différentes zones intérieures et extérieurs de stockage d’accessoires en tout genre et de tout temps. Une vraie caverne d’Ali Baba, un trésor pour les accessoiristes.

Stock d'accessoires jeu des Studios de Bry – Euro Media France

Il aurait été trop long de tout vous montrer. Sur ces différentes photos vous avez une idée de la variété de ce que l’on peut trouver. On adorerait s’y perdre toute une journée à découvrir des objets invraisemblables, d’autres qu’on avait déjà totalement oublié, à observer l’évolution des objets de la vie courante.

Lors de mon passage il n’existait pas de listing numérique de tout ce trésor. La gestion reposait encore sur la mémoire des équipes chargées de le gérer.

Je vous propose de terminer par l’une des autres zones de stockage, le stockage lumière.

Un stock lumière – Studios de Bry

Pas d’automatiques ou de led dans cette zone de stockage. On y  retrouve cependant des projecteurs encore très utilisés en fiction et au cinéma. Une partie du stock est aussi utilisée à l’année par Patrick Sébastien. Les blocs moteurs et d’autres accessoires sont aussi très recherchés. Parfois, il n’y a plus que dans ce stock que l’on trouve encore telle ampoule ou élément pour réparer du matériel un peu ancien mais toujours efficace.

A l’extérieur sont aussi entreposées des ponts lumière utilisées sur les différentes plateaux du groupe Euro Media France ou loués à des tourneurs de spectacle.

Cette importante zone des Studios de Bry est aussi appréciée pour des tournages de fictions voire même de téléréalité (Dilemme) On y trouve même une fausse rue servant de décor.

A suivre dans un prochain article.

Vue aérienne du Site de Bry sur Marne – Euro Media France

(Cliquez pour agrandir les photos et ouvrir les liens en rouge)






12 commentaires


  1. Article très intéressant mais j’ai entendu dire que pour monter le décor de Dilemme, ils ont du démolir une partie du décor pour la fiction ? Est-ce vrai ?


  2. François VERLEY

    Ah les Studios de Bry sur Marne, toute une histoire !!
    C’est vraiment un article interessant que tu nous a fait là, Emmanuel ! Nous faire découvrir l’envers du décors du site de Bry : enfin !!
    Il me semble que ce site avait également pour nom « Hollywood sur Marne », tant par sa grandeur que pour tout les corps de métiers que l’on pouvait y trouver !!
    Il est vrai que « Bry » venait en remplacement des fameux Studios des Buttes Chaumont !!
    Pourquoi aller à la Plaine St Denis alors qu’il y a tout sur place à Bry sur Marne ! Maintenant, le site est reconverti plus en plateaux de cinéma qu’en studios de télévison… (Mis à part pour Patrick Sébastien, un fidèle de Bry !)
    Quelles seront les prochains articles à paraitre sur les anciens studios de la SFP à Bry sur Marne ? J’espère que tu vas nous montrer tout les moindres recoins de ce lieu magique et captivant ! Que cela sois les studios, les coulisses, les régies, les cars régies, les ateliers de production et de post-production, et j’en oublie certainement !
    J’avais réussi à dénicher sur internet, un plan des studios de Bry, mais il n’est pas très lisible… (le document s’appelle : « la cité du cinéma et de la télévision : le groupe SFP à Bry sur Marne ») Est-il possible d’en avoir un au format PDF ?
    Vivement la suite de ton article !!!


  3. Alex > pour répondre à ta question, le décor de Dilemme n’a pas engendré la destruction du décor extérieur de Bry sur Marne.

    François > en suivant ce lien, vous trouverez la brochure des studios de Bry détaillée avec un plan des bâtiments.

    A votre disposition si vous avez d’autres questions!

    Lucie


  4. Gentile

    Ah Oui Bry Sur Marne c’est aussi où ils enregistraient à l’époque Une famille en or et Le juste prix, et au début Pyramide et Motus Je crois


  5. Franchoune

    Bonjour , je viens d accéder a votre reportage très intéressant. J ai pu dans un temps entrer voir ces stupéfiants studios un oncle y travaillant en tant tapissier. Bon restaurant aussi :). J aimerai trouver pour mon fils un stage d un mois en janvier en électricité . Il est en 1ère BPElec au lycee Cabrini pouvez vous me dire s il y a des possibilités ? Vous remerciant de votre réponse. J imprime votre document bien détaillé et de belles photos. Bonne continuation


  6. David

    Merci pour cet article.
    Je trainais beaucoup a la SFP dans ses glorieuses années… (94/95..) car l’oncle d’un ami y était cadreur (caméraman).
    Sur le plateau B1, on y tournait  » Le juste Prix  » . Plateau partagé avec celui de Patrick Sébastien  » Super nana  »  » Super mec  » … Les décors étaient entierement démonté, c’était impressionnant. Lors de certains tournage du Juste Prix, on y voyait quelques confettis de Sébastien tomber …
    De souvenir, le plateau B2  » Les z’amours  » et le plateau B3  » Vincent à l’heure « . C’était vraiment magique.


  7. George

    Bonjour,
    Merci pour votre article très intéressant! J’ai entendu dire que les studios de Bry-Sur-Marne allaient peut-être être déménagés. Est-ce toujours d’actualité?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *