Genres

23 septembre 2011

Génération 90 sur TF1, coté caméras, coté réalisation…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Liane Foly et Nikos Aliagas à la présentation de Génération 90 sur TF1

Il y a quelques jours je vous présentais les coulisses du tournage de Génération 90 une émissions présentée par Liane Foly et Nikos Aliagas samedi sur TF1.

Une production DMLS TV, un décor de Philippe Désert, une lumière de Jean-Philippe Bourdon, une réalisation de Pascal Duchêne.

Gros plan sur la réalisation au Zénith de Paris de cette émission coté scène, coté salle et dans le car régie Euro Media France.

Lecteurs habitués du blog vous ne serez pas surpris si je vous dis que dans le dispositif de réalisation de Pascal Duchêne, on trouve une grue Litecam de Microfilms et Karim Boukerche au Steadicam.

Vous les aviez déjà aperçu lors de la soirée du Sidaction mais aussi des Victoires de la musique sur France 2.

Mais cette fois-ci pour ce divertissement sur TF1, Pascal Duchêne a ajouté un Junior, une caméra sur Rail travelling avec une colonne télescopique pour monter en hauteur.  Le rail a été installé face à la scène et protégé du public installé debout dans la fausse par des barrières habillées d’un tissu fin noir.

Junio vec Colonne télescopique – Génération 90

A droite sur la photo, la scène avec d’ailleurs à l’avant un cadreur épaule debout. A quelques mètres derrière, la caméra sur junior sur un bras télescopique. Cependant, la colonne, même déployée serait un peu basse. Des cubes noires ont donc été ajoutés sous le rail pour surélever l’ensemble.

Le cadreur se trouve juste derrière le rail, à gauche de la photo aux commandes de sa machine. Il commande la caméra avec des poignées et les mouvements de gauche à droite avec les pieds.

Changement d’axe, montons sur la scène, mettons nous à la place des animateurs et voyons où se trouvent les autres caméras.

Implantation des caméras par Pascal Duchêne – Génération 90 – DMLS TV – TF1

Vous retrouvez au sol la caméra 5 sur Junior, 2 caméras lourdes face à la scène les 1 et 2 et deux autres caméras lourdes une à cour, la 3 et une à jardin, la 4. Enfin la caméra sur grue porte le numéro 10.

Cadrer est un joli métier surtout quand le sujet est agréable à filmer :

Habib au pays des danseuses !

Et oui, c’est encore Habib Kouider, désormais une « vedette » de ce blog, qui a le plaisir de cadrer les gros plans des danseuses. Si vous détournez le regard des danseuses vous observerez la présence d’Anggun en hauteur sur la scène pendant cette répétition.

Parmi les autres « stars » du blog, Karim Boukerche, opérateur steadicam de talent.

Dans le précédent article je vous avais raconté sa chute pendant les répétitions à laquelle il avait survécu je vous rassure!

Le revoici en action, mais étrange, que se passe-t-il?  Des séquelles de la chute?

Un steadicam tête en l'air ou plutôt caméra en l'air!

Mais si regardez, oui, je sais Anggun répète encore!, regardez Karim à gauche sur la photo. Est-il lui aussi perturbé par le charme des danseuses? Mais si, regardez, il est tout retourné, ou plus précisément, c’est son steadicam qui est inversé. Le moniteur et la batterie sont en haut et la caméra en bas.

Il s’agit en fait d’un petit effet de réalisation. Grâce à cette position de la caméra Karim peut filmer les filles en contre plongée. Il faudra cependant voir pendant la diffusion si le truquiste aura aussi renversé l’image du steadicam pendant cette séquence histoire de remettre le haut en haut, le bas en bas, ou si nous allons voir les danseuses… à l’envers!

Direction le car régie :

Voici le monitoring complet de Pascal Duchêne pendant un titre des Zouk Machine (Maldone).

Monitoring Génération 90 – DMLS TV – Pascal Duchêne

Sur ce monitoring vous apercevez les 10 images des caméras tout au tour du Final du réalisateur.

En plus des caméras déjà présentées dans la salle, vous apercevez le steadicam à la 9 et 3 caméras épaule en 5, 7 et 8.

Et face à ce monitoring, on en retrouve du monde :

Dans le car Régie Euro Media France – Génération 90 – DMLS TV

Au plus proche du monitoring se trouvent Pascal Duchêne, au centre, à sa droite le truquiste et à sa gauche Valérie Deschamps, la scripte.

Derrière eux, Jean Philippe Lemonnier. On devine à ses cotés Anne Marcassus, productrice de l’émission.

Encore derrière eux un monteur face à son monitoring. Celui-ci « commute » les divergées c’est à dire qu’il réalise une commute complémentaire à celle de Pascal Duchêne. Ces images lui permettront de retoucher plus facilement le programme au montage.

En bas, à gauche, au premier plan, en gros plan, « l’agent de sécurité du car », un petit Jack Russel, en fait plus concentré à surveiller son maitre producteur qu’à regarder la télé!

Voilà vous savez tout ou presque, assez je l’espère pour regarder ce programme de TF1 avec un autre regard!

(Cliquez pour agrandir les photos et ouvrir les liens en rouge et n’oubliez pas de voter pour votre blog préféré au concours des Golden Blog Awards)






9 commentaires


  1. NAUDIN

    bonne émission ce soir génération 90 mais si TF1 pouvait éviter de nous coller Liane foly.elle est plus que **** et nous saouuuuuuuuuuuuuuuuuuuule avec ses imitations. Elle gâche TROP l’émission


  2. dupont

    J’ai assisté à l’enregistrement de ces deux émissions .
    et je trouve qu’on se fout de la gueule du public
    de nombreuses vedettes n’était pas la , soit disant était venu la veille
    alors pourquoi voit-on un public avec des fauteuils bleu ( palais des sports )
    ceux du zénith sont rouge.
    il y a énormément de truquage.
    rien ne vaut une émission en direct et encore ?
    juste pour dire qu’on n’est pas des guignols
    on veut voir un spectacle et pas un écran
    merci


    • Dupont,

      Votre message confirme l’impression de lecteurs via Twitter tout au long de la soirée.
      Je n’a pas vu ces fauteuils bleus car je regardais Sing Of (une émission très réussi qui mérite une bien meilleure audience).


  3. Excelnico

    Personnellement j’ai bien aimé l’émission et les deux récits que vous avez fait sur cette soirée 🙂

    Je n’ai pas vu les fauteuils bleu, pourtant j’ai l’habitude des montages « bizarre » de P.Duchene !
    Mais j’imagine que ça ne doit pas être évident de faire en deux jours, deux émissions différentes mélangées sur deux jours…
    Peut-être que ces images étaient là pour illustrer « un public en folie » et non les chanteurs ?


    • Excelnico

      Merci pour vos compliments.

      Je viens de revoir la fin de l’émission et pas de toute, de nombreuses séquences au moins à la fin du programme et dans les medleys sont issues de tournages précédents. On le remarque à des petites différences de décor mais surtout à Jardin par une présence du public à coté de la scène ce qui n’est pas le cas au Zenith. En plus, Jean Philippe Bourdon y avait placé des lumières alors qu’au Zenith, il y avait beaucoup d’espace à coté de la scène.

      Les séquences ancienes sont parfois ponctuées en fin de séquence par des plans public réalisés au Zenith.


  4. Onka

    Moi je l’ai dit à Nikos sur Twitter. Résultat ?? Il m’a bloqué.

    Donc j’avais raison, certaines séquences n’étaient pas inédites. Je lui ai même dit que si ils avaient rediffusé la précédente ça aurait été pareil.


    • Ce n’est pas la première fois que cela arrive sur ce type d’émission.

      Difficile de répéter et enregistrer deux émissions avec autant d’artistes en 2 jours.

      Après c’est mieux quand cela ne se voit pas!


  5. mouais

    QUELLE HORREUR, cette « émission ». J’ai, à peine, pu tenir 10 secondes. Insupportable, ce couple ringard et cette nostalgie dont on a soupé! Entrons ENFIN de plain-pied dans les années 2010, si vous le voulez bien!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *