Coulisses des émissions

17 octobre 2011

Dans les coulisses de la soirée de Ligue des champions en direct sur Canal +

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : , , , , , , ,
Plateau canal +  ligue des champions

La soirée de la Ligue des champions en direct sur Canal + ce sont Grégoire Margotton accompagné de Gérard Houiller sur le plateau de Canal + et Nathalie Iannetta depuis le stade du match principal.

Ce sont des commentateurs et experts en plateau mais aussi des techniciens experts dans la grande régie de Canal + mais aussi dans le car de réalisation du match principal du soir.

Enfin, et je peux le prouver, en exclusivité sur Media un autre regard, il y a un Bordel à Canal +, je l’ai visité pour vous (professionnel jusqu’au bout !)

Si ce n’est pas du teaser cela !

Commençons tout de suite la présentation de l’imposant dispositif de Canal + pour la soirée de la Ligue des Champions.

Ce mardi 18 octobre Canal + diffusera en intégralité le Match Real Madrid / Lyon alors que Canal + Sport diffusera en direct Lille / Inter Milan.

Et, pour ne rien rater de tous les matchs de cette troisième soirée de la première phase de la ligue des champions, la diffusion du match principal est complétée par une soirée spéciale dès 22h35.

Pour produire et réaliser cette soirée un dispositif technique et humain ambitieux est nécessaire.

Cela commence dès 20h30 (pendant quelques minutes en clair) sur le plateau de Canal +, celui où se déroule aussi en direct la Matinale, oui ce plateau très atypique puisque ce n’est pas une boite noire isolée du jour comme la plupart des autres. Le décor est installé au milieu de ce plateau installé dans une verrière donnant sur la seine, au siège du Groupe Canal +.

Voici ce plateau avec le décor de Philippe Désert :

Le plateau de Canal + pendant le direct de La Ligue des Champions

Dans ce studio, on y trouve de tout : décor, caméras, machinerie, imprimante, lumière et j’en passe mais comme vous pouvez le voir c’est plutôt bien rangé, ce n’est donc pas le bordel en question.

Ce soir là, 8 caméras étaient utilisées par Laurent Lachand, réalisateur de la soirée. Des caméras lourdes, des caméras robotisées (3), des caméras épaule, et une caméra sur un travelling manuel. La grue utilisée pour La matinale était au repos ce soir là.

Petite astuce pour le fond de décor. Comme vous pouvez le voir, il est constitué en alternance de bandes de carrés leds (des écrans) et de panneaux imprimés (graphismes façon armature de la tour eiffel) dont un panneau plus haut au centre entre deux écrans plus larges placés derrière Grégoire Margotton.

Dans ces deux écrans, Laurent Lachand peut faire diffuser des extraits des matchs, des actions marquantes pour illustrer les propos des intervenants en plateau ou, comme sur la photo, nous montrer Nathalie Ianetta ce soir là en duplex du Vélodrôme de Marseille.

A Marseille, Canal + avait ce soir là dépêché un car régie pour à la fois réaliser le signal international (Une réalisation de Jean Jacques Amsellem) et le signal habillé Canal + (A l’habillage Philippe Letourneur).

Ainsi, en régie à Canal + étaient reçus le signal international du match ainsi qu’un signal privatif, habillé avec les images des caméras supplémentaires installées sur un plateau au Stade Vélodrôme et les caméras unilatérales dans le stade. Au son, les commentaires des deux commentateurs installés au Vélodrome.

Tout cela implique une organisation assez lourde mais maitrisée par les équipes de production de Canal +.

Pour en savoir plus sur  ce qui est signal international, privatif … ,  je vous invite à lire le dossier Meeting Areva et les articles sur le Mondial de Judo à Paris Bercy ( le dispositif technique général mais aussi le guide de la réalisation sur 4 tatamis et enfin la réalisation du signal privatif. )

Toujours pas de bordel !

Bon ok, si je vous montre la régie, là vous me direz que cela en fait du monde et des écrans et que, pour un non initié, cela pourrait ressembler à un bordel! Mais rassurez-vous je vous en expliquerai très prochainement le fonctionnement.

Dans la régie principale de Canal + – Soirée de la Ligue des Champions

Dans cette régie, on trouve des personnes chargées des statistiques, d’autres des caméras robotisées, de la vision, de la lumière (Jean Louis Rousseau était ce soir là le directeur photo du plateau Canal +) un chef et un responsable d’édition, des opérateurs LSM pour rediffuser certains extraits. Les LSM sont je vous le rappelle des commandes de puissants disques durs qui enregistrent des flux d’images dont on peut immédiatement extraire des passages ou en assembler d’autres.

Et, devant les écrans du fonds de la photo, l’équipe de réalisation de Laurent Lachand (truquiste, scripte…) Mathieu, son assistant de réalisation était en action sur le plateau. A coté de cette grande pièce, se trouve la régie son.

Je pourrai encore ajouter deux cabines speak dont l’une est utilisée quand le match principal est commenté depuis Paris.

La seconde cabine speak était d’ailleurs ce soir là utilisée par Canal + Sport pour commenter l’autre match important de la soirée diffusé en intégralité sur cette chaine. Le dispositif Canal + sport plus léger était complété par l’intervention autour du match d’un animateur présent dans un autre studio sur fond vert et incrusté sur un décor virtuel.

Jusque là toujours pas de bordel même si on pourrait penser que le conducteur numérique modifiable en temps réel Running Order ne serait pas très utile et un vrai plus pour la gestion d’un tel direct.

Pas de bordel mais peut-être juste une originalité : des postes de visionnage installés sur un autre plateau de la chaine.

Salle de préparation des résumés – Ligue des champions – Canal +

Au milieu d’un plateau vide, 5 postes de travail ont été installés.

Chaque poste est constitué de deux écrans, d’un pupitre permettant de communiquer avec des opérateurs LSM et d’un casque avec micro pour chaque journaliste.

Chacun des journalistes regarde en direct un autre match de cette soirée de la Ligue des Champions, un match dont il devra ensuite commenter le résumé en plateau aux cotés de Grégoire Margotton.

Pour ce faire, les journalistes prennent des notes sur les actions principales du match et donnent des consignes à des opérateurs LSMs qui montent en direct le résumé :  Commence par l’ambiance dans les tribunes, un gros plan sur… puis… Le second écran en bas permet je crois au journaliste de voir les séquences en cours de montage.

C’est un exercice assez particulier qui implique une bonne entente et des habitudes entre le journaliste et l’opérateur LSM/monteur.

Dès la fin des matchs les journalistes relisent le sujet et ajustent leurs commentaires et préparent leur papier d’introduction. Vous remarquerez d’ailleurs que les journalistes ont un débit très rapide pendant le commentaire du résumé.

Mais, au fait, où sont tous ces opérateurs LSM qui montent les résumés en direct? Et bien dans le Bordel … dans le BADD

Ah, enfin, me dites-vous, on y arrive !

Effectivement les opérateurs sont dans un lieu appelé le BADD.

La salle BADD de Canal + pendant la soirée de la Ligue des Champions

Mais que signifie le BADD?

Et bien il s’agit du Bordel à Disque dur!

C’est  ainsi que se nomme cette pièce dans laquelle sont installés les différents opérateurs LSM qui montent en direct les résumés des matchs. On y trouve aussi un graphiste qui prépare les séquences dites à la palette.

Pourquoi ce nom de BADD ?

Et bien m’a-t-on dit car au moment de sa création, de son installation, personne ne savait comment l’appeler alors pourquoi pas le BADD. Vous aurez remarqué que la salle s’appelle précisément le BADD / Renan Clénet. D’après mes recherches il s’agit d’un chargé de production de Canal +. Serait-il à l’origine de ce nom? Qu’il n’hésite pas à nous répondre en commentaire.

Vous avez envie d’en savoir plus sur le plateau de Canal +  sur l’organisation de la régie, son monitoring etc.

Et bien vous avez raison et vous saurez tout cela dans les prochaines semaines sur Media un autre regard.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir et sur les liens en rouge pour les ouvrir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>