Dictionnaire! & technologies

24 octobre 2011

La régie du plateau 1 de I>TELE : Visite guidée

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Dans la régie 1 de I télé

J’avais commencé par vous présenter les coulisses du tournage des Clés de l’Eco animé par Jean Marc Sylvestre et ensuite, en détail, le plateau 1, le plateau principal de I>TELE ainsi que son dispositif caméras.

Traversons la petite ouverture face à la place des journalistes et rejoignons la régie, une régie gérée uniquement par 4 personnes à la différence d’autres régies que j’ai déjà pu vous présenter.

Une histoire d’hommes et de femmes et de technologie.

Et cela fonctionne, suivez le guide !

Souvenez-vous de cette régie :

La régie des journaux de TF1

Il s’agit de la régie destinée à la réalisation des JTs de TF1 que je vous avais présentée dans un article : Les coulisses de la régie des JTS de TF1.  Je vous ai aussi présenté un peu plus tard une autre régie, celle des journaux nationaux de France 3.

Vous allez désormais découvrir une régie d’une superficie plus réduite mais aussi et surtout une autre façon de travailler.

Voici donc la régie du plateau 1 de I>TELE :

Dans la régie 1 du plateau principal de I>TELE

Et oui, c’est tout et pourtant cela fonctionne.

A l’image 3 des 4 personnes qui permettent de faire fonctionner cette régie et d’alimenter la chaine en directs.

A gauche, la Chef d’édition qui est le lien entre la rédaction et le plateau. Elle s’occupe de la fabrication de l’émission et du suivi du conducteur. C’est aussi elle qui parle dans l’oreillette du ou des journalistes.

– Au centre, Laurent Capra, le réalisateur. Il fait à la fois fonction de réalisateur, de truquiste, d’opérateur synthé et d’opérateur magnéto.

A sa droite, Mathieu Sébille, TSEV (technicien supérieur d’exploitation vidéo) qui s’occupe du réglage des caméras (la vision), du cadrage des caméras robotisées et de la lumière.

Il en manque encore un quatrième, le  TSES (technicien supérieur d’exploitation son).

Le voici comme souvent un peu à l’écart, à l’écart du bruit dans sa régie son :

La régie son du plateau 1 de I>TELE

Revenons un détail sur le rôle de chacun et sur le matériel utilisé.

Commençons par le TEV (!). Il est chargé de contrôler la vision c’est à dire la colorimétrie et d’autres paramètres de l’image pour chacune des caméras.

Il est aussi chargé de cadrer les 6 caméras robotisées. Pour l’aider des valeurs de plans sont déjà programmées pour chaque émission. Il lui faut cependant avant le tournage placer chacune des caméras à leur marque et réajuster pendant le direct.

Enfin, dernière tâche, il gère la lumière. De la même manière, les lumières sont préprogrammées pour chaque émission.

Le poste TEV de la régie du plateau 1 de I>TELE

Au moment de la photo il est justement en train de commander une caméra robotisée avec un joystick. Sur le moniteur face à lui vous apercevez plusieurs vignettes qui correspondent à ces différentes valeurs de plan pré programmés.

A sa droite la partie ingé vision. On la reconnait aux courbes vertes façon oscilloscope sur le monitoring de contrôle.

A sa gauche, vous apercevez aussi une commande de LSM (EVS), cette machine dont je vous parle régulièrement en particulier en sport car elle permet de sélectionner une séquence et de la rediffuser très vite.

Le LSM semble cependant peu utilisé à Itélé. En effet, l’ensemble de la chaine de fabrication est numérisée grâce à un système DALET.

Ce système permet de gérer toutes les sources d’images, de monter des sujets, de les mettre à disposition des journalistes et des deux régies de direct de I>TELE.

La technologie DALET est utilisée dans de nombreuses chaines à travers le monde dans le news, le sport etc.

Dans la régie, grâce à ce système Dalet personnalisé pour I>TELE, la chef d’édition et le réalisateur peuvent à la fois gérer le conducteur du programme, lancer des sujets, des illustrations en off, des synthés etc et ce avec un quelques touches sur un clavier d’ordinateur ou sur des commandes spéciales.

Ainsi la chef d’édition peut décider d’inverser deux séquences, d’en supprimer une en quelques clics. De la même manière le réalisateur gère 3 serveurs images. En fait il y en a deux plus un de secours.

Ainsi il peut enchainer des sujets du serveur 1 au serveur 2 ou sur le même serveur.  Le serveur 3 est utile quand il s’agit de passer d’une première illustration à la cinquième sans passer par les autres. Pas la peine de supprimer les illustrations programmées entre, il suffit au réalisateur en clic de déplacer l’illustration 5 dans le serveur 3 et de le lancer. Ainsi on est passé de l’illustration 1 à la 5!

Pour lancer les 3 serveurs, le réalisateur dispose aussi à sa droite d’une commande spéciale et simplifiée.

Il n’est donc plus nécessaire de faire appel à une scripte dans cette régie.

Mais qui fait le décompte à chaque fin de sujet ou d’illustration me direz-vous? Et bien c’est l’ordinateur qui annonce la fin des sujets pour les serveurs 1 et 2. Le serveur 1 annonce 10 secondes puis un décompte à 5 4 3 2 1. Il en est de même pour le serveur 2.

Seule différence entre les deux serveurs, pour l’un c’est une voix de femme qui réalise le décompte pour l’autre c’est la voix d’un homme. Et, petite confidence, ces deux voix sont celles de deux rédacteurs en chef de la rédaction de I>TELE.

Coté réalisation, le mélangeur du réalisateur a aussi été personnalisé. Ainsi il est programmé pour retrouver rapidement des trucages, des fenêtrages, des habillages différents pour chaque émission ou édition du journal.

Le système Dalet permet aussi de poser en régie les synthés, pas seulement pour les intervenants en plateau mais aussi sur les sujets.

Ainsi, le journaliste qui monte sont sujet programme le point d’entrée et de sortie de chaque synthé (TC IN et OUT), tape les textes mais ce n’est qu’en régie que ces synthés seront posés. Ainsi cela évite de « cramer » un sujet quand il s’agit d’en réutiliser un extrait plus tard dans un autre sujet ou de l’utiliser comme une archive quelques années plus tard alors que l’habillage de la chaine aura peut-être changé.

Terminons enfin par la présentation de cette partie du monitoring en régie :

Le monitoring des sources d’images dans la régie du plateau 1 de I>TELE

L’écran du haut est ce que I>TELE appelle le « quad concurrence » c’est-à-dire une image d’i>TELE, de BFM, de LCI. Le quatrième écran correspond à des images d’agences.

Dans l’écran du bas à gauche, on retrouve tous les images des arrivées extérieures (moyens mobiles, véhicules satellites, agences). Dans les clés de l’Eco il n’y avait ce jour là aucun duplex.

Enfin, l’écran à droite correspond aux 8 caméras du plateau et au programme en cours.

Voilà pour la visite inédite de cette régie de réalisation de la plupart des éditions en direct de I>TELE

Il me restera encore à vous présenter le reste des locaux de I>TELE, son organisation mais aussi le plateau 2 et sa régie et à vous expliquer la réalisation des JTs de Canal + (assez étonnant, vous le verrez)

Voici enfin un lien pour découvrir deux vidéos sur le système Dalet  dont une présentation du système Dalet chez Antena 3, la chaine espagnole.

Je vous invite aussi à ouvrir ce lien pour découvrir une vidéo (en anglais) mais très intéressante sur la technologie utilisée à la RTBF incluant le système Dalet.

A lire aussi : 


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






One commentaire


  1. Hassan Sapoli-Ali

    Tres bel article, tres instructif. Je voudrais me lancer dans le monde de l’audio-visuel dans mon pays et lire cet article m’a donné beaucoup plus de motivation. Merci à vous.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *