Coulisses des émissions

27 novembre 2011

Innovation lors du classico OM / PSG sur Canal + : Sony « Stitch & Data Augmented Video »

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , , ,
Image Stitch and Data augmented vidéo Sony Canal +

En mars 2011, déjà à Marseille, déjà lors d’un match de ligue 1 OM / PSG, Canal + proposait une innovation : la réalisation du match en 3D par Laurent Lachand.

Et c’est ce dimanche soir que ce même réalisateur va disposer pour la première fois en direct du système « Stitch & Data Augmented Video » de Sony dans un car Euro Media France qui va lui permettre de ne rien manquer des actions sur le terrain du Vélodrome.

Ou comment se balader à volonté sur le terrain en direct ou au ralenti et ajouter une nouvelle dimension de statistiques en réalité augmentée.

Explications :

Pour ne rien rater, Canal + avait déjà l’habitude de mettre les moyens lors des match OM / PSG de la Ligue 1.

Je vous renvoie à un précédent article sur le plan de caméra d’un match OM PSG sur Canal +.

Ce dimanche soir, grâce aux moyens Euro Media France et Sony, Laurent Lachand disposera d’une image Full HD d’une largeur inédite puisque l’image sera construite grâce aux images de trois caméras installées côte à côte.

3 caméras Sony pour le système "Stitch and data Augemented video" Capt. Ecran Vidéo Sony

Les trois images de ces trois caméras vont être associées de manière à recomposer une image d’une taille très importante : 1 x 6K dans laquelle il sera alors possible de zoomer, de se balader vers la gauche ou à la droite à volonté, en direct ou lors d’un ralenti.

Les trois caméras vont permettre de couvrir tout le stade et ainsi de ne rater aucune action.

Composition d'une image avec 3 caméras HF Sony / Capt. Ecran Vidéo Sony

Ainsi les 3 caméras seront fixes mais un opérateur pourra se promener dans l’image à volonté pour aller sur l’action en direct ou ensuite au ralenti.

Ces images permettent aussi de proposer un système de données (data), de statistiques et de mesures en temps réel.

En voici quelques exemples :

Stats et réalité augmentée Innovation Sony.

Il est ainsi possible de créer numériquement et artificiellement des zones sur le sol, d’étudier des combinaisons et des hors jeu et de suivre la vitesse de course d’un joueur.

Petite confidence enfin, cette innovation a déjà été discrètement mise à l’image sur Canal + lors du match PSG / Nancy il y a une semaine. Il ne s’agissait que d’un test mais comme il était très concluant, des images ont été diffusées en direct.

A défaut de vous montrer des images des coulisses dans le car Euro Media à Marseille…

… Et oui, j’ai décliné l’invitation d’Euro Media… (Les fans de foot, du PSG ou de Marseille doivent me prendre pour un fou!) mais mon emploi du temps est encore actuellement consacré à la recherche des « secrets du bonheur ». Comprenne qui pourra!

Je vous propose tout de même d’en voir plus en image grâce à ces deux démos SONY :

Et comme le dit Sony dans son slogan : Une nouvelle dimension dans le sport. Un moyen peut-être de compenser le développement bien plus faible qu’espérer d’une autre troisième dimension : la 3D !

(désolé pour la pub en introduction)

Cet article devrait être complété et mis à jour lundi par le communiqué de presse Sony / Canal + / Euro Media France.

Le voici :

Nouvelle prouesse technologique pour EMF et Sony
Euro Media France et Sony ont inauguré pour la première fois au monde ce dimanche l’utilisation en direct du Système Stitch et DAV (Data Augmented Video), lors du match OM/PSG.
Après une série d’essais menée avec succès sur le match PSG/Nancy (réalisé par Jean Jacques Amsellem), le classico de ce week-end (réalisé par Laurent Lachand), retransmis en direct sur Canal+, était le premier match en France à avoir bénéficié officiellement de ce système combinant à la fois de nouvelles images (Stitch) et un outil d’enrichissement de contenu inédit (DAV). Ces outils permettent au téléspectateur de regarder le sport d’une manière nouvelle, plus immersive et plus informée, mais aussi aux joueurs et entraineurs de mieux comprendre les évolutions et techniques du jeu.

Stitch
Trois caméras Sony HD ont été assemblées au centre du stade couvrant chacune un tiers du terrain.
Caméras, serveur vidéo et MPE-200 ont été utilisés pour constituer une image panoramique (6k x 1k). L’opérateur choisit ainsi le cadrage en fonction de l’histoire qu’il souhaite raconter (panoramique, tilt, zoom). Enregistrée en permanence sur le serveur, l’image panoramique (the Big Picture) permet une navigation spatio-temporelle pour ne manquer aucune action. A tout moment, l’opérateur peut réaliser un découpage virtuel d’une action passée en recherchant dans l’image panoramique, les éléments qui l’intéressent.

Data Augmented Video
Sony a également développé le « Telestrator », un logiciel permettant d’ajouter à l’image panoramique un enrichissement éditorial, en direct ou en premier ralenti. Couplé à un système de tracking de joueurs (SportVU) développé par STATS, le système permet, en plus du suivi de la position des joueurs en temps réel, d’en extraire des informations aussi bien tactiques qu’éditoriales.
Ce formidable outil permet d’améliorer l’expérience du téléspectateur en lui donnant simultanément les images de l’action sur le terrain et l’ensemble des informations clés du match. L’application a été intégrée dans le car régie d’Euro Media France et peut également être exploitée dans le cadre d’une captation en 3D Stéréo.

François-Charles Bideaux, Directeur des Productions Sport de Canal+ explique : « L’association du tracking des 22 joueurs avec des graphiques dynamiques nous a permis de télévisualiser de manière inédite, sur l’image en mouvement, des notions tactiques et des positions de joueurs en formation.
Le résultat est parfois spectaculaire et disponible très rapidement pour insertion dans le live. Ce n’est pas un outil réservé à l’après match. Avec l’expertise des équipes de Canal+ nous avons pu insérer de nombreuses séquences dans le live comme un replay traditionnel. L’autre gain très important pour l’éditorial c’est la certitude de pouvoir montrer le trajet de n’importe quel joueur à n’importe quel moment de l’action puisque le système cadre et tracke l’ensemble des joueurs. Nous pouvons alors recadrer une action spécifiquement en suivant les trajets des joueurs concernés par la notion que nous voulons mettre en scène éditorialement. Associé aux outils traditionnels des palettes graphiques il y a là une réelle avancée ».

Mark Grinyer, Responsable du Développement Sport chez Sony déclare : «Toutes nos innovations technologiques sont le fruit d’une collaboration étroite avec nos clients pour offrir des solutions inédites, tirées de l’expérience et de l’exigence du terrain. Nous développons des solutions qui doivent réellement apporter une expérience plus enrichissante pour le téléspectateur, et qui permettent aux chaines de se différencier en apportant des informations nouvelles à leur auditoire »

Gaël Tanguy, Directeur technique Sport d’Euro Media France exprime sa satisfaction : «La mise en oeuvre d’une nouvelle technologie nécessite une volonté d’innovation et un réel savoir-faire technique. EMF cherche en permanence à proposer à ses clients le meilleur de la technologie existante sur le marché, notamment pour renforcer la qualité visuelle et l’enrichissement des contenus éditoriaux ».

(Cliquer pour agrandir les illustrations et ouvrir les liens en rouge)






4 commentaires


  1. Thibs

    il n’est pas vraiment utilisé pour la première fois en direct, il étai déjà présent la semaine dernière lors de Paris/Nancy réalisé par Jean Jacques Amsellem


    • Salut Thibs,

      Tu es bien informé et comme tu le dis et comme je le dis dans l’article, il était en test lors de ce match. Et Finalement des images ont été mises à l’antenne lors de ce test. Ce samedi soir, il s’agissait de sa première exploitation.

      Merci à toi pour avoir confirmé cela.


  2. Thibs

    ah pardon j’avais mal lu



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *