Coulisses des émissions

2 décembre 2011

Savez- vous lire un plan de caméras ? Le(s) plan(s) de caméras du 25ème Téléthon

Certains lisent des livres, les plus modernes les lisent sur une tablette,

D’autres lisent dans les lignes de la main ou le marc de café…

D’autres encore lisent d’autres courbes, celles de la bourse par exemple…

Dans cet article je vous propose de lire dans des plans de caméras et pas les moindres : ceux du plateau principal du Téléthon.

Une exclusivité Media un autre regard

Une exclusivité que je dois à Tristan Carné, directeur artistique du Téléthon et réalisateur des émissions tournées sur le plateau L1 du Lendit et à Stéphane Bohée, son assistant de réalisation.

Voici donc non pas un m’sieurs dames mais bien deux plans de caméras sur le même décor et le même plateau.

Les plans des caméras du Téléthon vendredi et samedi soir

A gauche le plan de caméras de vendredi pour l’access prime time d’ouverture et le premier prime time sur France 3 et à droite le plan de caméra du final samedi sur France 2.

Sur ce plan du décor dessiné par Olivier Illouz vous reconnaissez en bas les gradins qui vont accueillir une partie du public et en haut, la scène centrale que je vous ai présentée dans un précédent article. Un article que j’ai complété avec le dispositif original des écrans.

Un peu plus haut je vous disais qu’il s’agissait de deux plans de caméras sur un même décor. Mais vous aurez tout de même remarqué une différence. Elle se situe dans la zone du public devant les gradins.

Vendredi soir, le public et les invités seront orientés vers une table centrale.

Samedi soir, l’ensemble du public sera orienté vers la scène centrale qui accueillera notamment un orchestre.

Regardons désormais le plan de caméras.

Vendredi soir les caméras sont toutes orientées vers cette table centrale installée dans le public. Samedi, les caméras sont beaucoup plus orientées vers la scène principale.

Et cette simple mais importante différente vous permet déjà d’imaginer que le programme vendredi et samedi ne sera pas le même. Dans le premier cas, le plan de caméra nous laisse imaginer une émission plus orientée vers le débat, l’information alors que samedi, le plan de caméra nous invite à penser que l’émission sera plus orientée vers le divertissement, vers le show.

Vendredi soir une émission plus talk, le samedi une émission plus show?

Et effectivement en lisant le programme des deux primes :

Celui de France 3 vendredi soir :

« La thérapie génique des maladies rares progresse. Mais quelles en sont les grandes avancées comme les pistes d’espoir ? Réponses dans cette émission à travers les quiz qui verront s’affronter les villes ambassadrices, réponses illustrées par les exposés de Jamy et arbitrées par des chercheurs, mais aussi Sandrine Kiberlain, Kad Merad et Gérard Jugnot, trois anciens parrains et marraines qui participeront aussi au jeu et soutiendront les villes dans les défis insolites qu’elles se lanceront par ailleurs. Sans oublier la touche musicale apportée par Julien Clerc, parrain du Téléthon il y a trois ans » Voilà ce que dit le site de France 3 du prime time du Téléthon, vendredi.

Celui de France 2 samedi soir :

« C’est le bouquet final pour tous les participants, et la dernière ligne droite pour la collecte des dons. Témoignages des enfants et de leurs familles, présence des chercheurs, animateurs, artistes, partenaires… tous les acteurs de ce 25e Téléthon seront représentés sur le plateau. Auprès de Gad Elmaleh, parrain de cette édition, beaucoup d’anciens parrains et marraines seront présents, d’une manière ou d’une autre. Parmi elles et eux : Jane Birkin, Michel Boujenah, Julien Clerc, Barbara Hendricks, Robert Hossein, Gérard Jugnot, Sandrine Kiberlain, Thierry Lhermitte, Kad Merad, Yannick Noah, Axelle Red, Anne Roumanoff… » voilà ce que dit le site de France 2 du prime time de samedi du Téléthon.

Voilà vous savez désormais lire l’histoire que raconte un plan de caméras.

Ce n’est finalement pas une surprise et plutôt rassurant même.

En effet, le plan de caméra, l’implantation des caméras a pour principale logique de se mettre au service du contenu d’une émission. Le réalisation met ses moyens techniques et humains au service d’un programme qu’il soit informatif ou divertissant.

On peut raconter deux histoires différents, utiliser différemment un décor. Les caméras seront utilisées différemment.

Vous m’en voudriez si je vous donnais pas la liste précise des caméras pour chacun des plans de caméras.

Voici donc à nouveau le plan de caméra de votre soirée de vendredi devant le Téléthon sur France 3 : (et en access sur France 2)

Le plan de caméras du Téléthon vendredi – Réalisation Tristan Carné

Les caméras : 1 caméra sur grue (avec Grand Angle) : la 1, 3 lourdes (3, 7 & 8), 2 lourdes avec prompteur (4 & 5),  1 lourde surélevée à 1 mètre (6), une caméra légère sur pied de campagne (avec optique 22) : la 2, 2 portables (avec GA) (10 & 11), 1portable (avec optique 22) : la 12, un junior (avec GA) : la 9, un steadicam HF : la 13 et une caméra beauty (sans cadreur) : la 14

Samedi sur France 2 :

Plan de caméras du Téléthon Samedi – Réalisation : Tristan Carné

Les caméras : 1 caméra sur grue (avec Grand Angle) : la 1, 2 lourdes (3 & 7), 3 lourdes sur praticable (1 m haut.)  (4, 5 & 6),  2 portables (avec optique 22) ; les 2 et 12, 3 portables (avec GA) (8, 10 & 11), 1portable (avec optique 22) : la 12, un junior (avec GA) : la 9, un steadicam HF : la 13 et une caméra beauty (sans cadreur) : la 14

Je vous laisse vous amuser à les repérer sur ces plans et surtout à repérer les images issues de ces caméras lors des directs.

Vous remarquerez aussi certaines différentes. En particulier, samedi soir, Tristan Carné s’accorde de la souplesse avec plus de caméras configurées en portable. De plus, pour filmer la scène du plateau tout en restant à hauteur des visages il fera remonter à 1 mètre de haut les caméras lourdes principales de face : Les 4, 5 et 6.

Enfin, sur le document qui m’a permis de vous proposer cet article il n’a pas été fait mention de prompteur sur les caméras lourdes de face, samedi. Un oubli ou plus probablement une utilisation d’autres écrans plus grands comme moniteurs car les caméras lourdes seront trop éloignés de la scène pour permettre une bonne lecture du prompteur sur caméra à cette distance.

Et qui sait, vous découvrirez peut-être des différences entre ces plans et la réalité des directs ce week-end. Les répétitions provoquent souvent certains ajustements.

Comptez sur moi pour vous en dire plus sur Twitter pendant les directs mais aussi lors de prochains articles sur ce blog.

Et je compte bien vous parler encore des autres événements télé du Téléthon comme la couverture du fil rouge, trois courses à vélo retransmises en 3G grâce à des moyens Visual TV.

Oui, vous aviez bien lu, pas d’hélico, ou d’avion, les images et le son arriveront en régie uniquement par un système de téléphonie, et en qualité broadcast!

Je vous parlerai aussi des émissions de samedi diffusées en direct d’un bateau en mouvement sur le Canal St Martin encore une fois grâce à des moyens mais HF de Visual TV.

Et puis il y aura aussi la nuit du Téléthon sur France 2 et depuis les chaines Outre Mer.

Le Téléthon encourage la recherche médicale grâce au travail de l’AFM, des chercheurs et à nos dons. Il peut aussi être l’occasion d’exploits technologiques sur France Télévisions.

A vous de jouer : 3637 ou Téléthon.fr

(Cliquez pour agrandir les illustrations et ouvrir les liens en rouge)






3 commentaires


  1. romain86

    En 2005, j’avais suivi un blog de France 2, un journal de bord de l’équipe de production du Téléthon. C’était sympa de suivre l’évolution du chantier au jour le jour.

    Mais là cette année, grâce à ce blog, j’en apprend davantage sur la technique. Je ne pensais pas avoir un aperçu des plans de caméra !

    Merci beaucoup pour ce suivi complet 🙂


  2. Jrmz

    Salut !!
    Les 30 heures commençant bientôt pour nous dans ma petite ville, je passe un instant ici pour te poser une question :
    je lis que les courses cyclistes seront en qualité Broadcast via le réseau 3G, ceci est donc une innovation (à priori même un test grandeur nature) pour ce Téléthon. Y a t-il, ou plutôt y aura t-il d’autres innovations technologiques cette année sur ce grand show, car on peut constater que c’est généralement sur de grandes opérations télévisuelles que de nouveaux moyens sont mis en place, en « test » grandeur nature…
    Autre question : je remarque que les caméras sont numérotées, mais qu’il n’y a pas d’ordre particulier sur le plan : la 1 est sur le côté opposée à la 2, la 3 plein centre, les 4,5,6 sont les principales en fond de salle… Est-ce que la numérotation est volontaire ou au bon vouloir du réal 🙂 ?? On pourrait penser par logique, est que les caméras soient numérotées en fonction de leur position, par exemple sur ton plan de haut en bas, ou de gauche à droite….
    Bon en tout cas très bon Téléthon à toi, et je suivrai tes tweets ^_^


    • Jrmz,

      Une réponse rapide.

      Oui le téléthon proposera d’autres innovations comme une émission en direct depuis un bateau en mouvement.
      Concernant le numéro des caméras, chaque réalisateur a sa logique. J’ai déjà essayé de vous en expliquer certaines sur d’autres articles. J’essayerai d’avoir des réponses de Tristan Carné ou de Stéphane Bohée, son assistant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *