Coulisses des émissions

18 janvier 2012

70, 80, 90, 2000… Générations Tubes sur TF1, une histoire de chiffres…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,

Les chiffres auxquels TF1 et DMLS TV producteur du prime time samedi 21 janvier porteront attention dimanche matin vers 9h00 seront ceux des audiences sur la fameuse Ménagère ou plutôt Femme de moins de 50 ans RDA (Dossier Audiences / Médiamétrie), un score à deux chiffres et si possible un chiffre commençant par 2…

Puisque ce samedi soir, il sera question de tubes de plusieurs générations je vous propose de vous parler de ces nombres à deux chiffres 70, 80 ou 90 … qui ornent le décor de Générations tubes.

Une occasion de nous balader encore une fois dans les coulisses et de parler d’autres astuces de ce décor créé par Philippe Désert mis en lumière par Jean Philippe Bourdon.

L’équipe de DMLS TV avait pris de l’avance en septembre 2011 en enregistrant à la fois « Génération 90 » et « Génération Tubes de toujours » qui est diffusée cette semaine sur TF1 et animée par Nikos Aliagas et Liane Foly.

Dans son communiqué de presse, TF1 annonce : « Préparez-vous à chanter et à danser avec  Patrick Juvet, Gérard Palaprat, Jeane Manson, Dave, Nicolas Peyrac, Sabrina, Samantha Fox, Sabine Paturel, Plastic Bertrand, Julie Pietri, Peter & Sloane, Gilbert Montagné, Début de soirée, Jeanne Mas, Emile et Images, François Feldman, Lio, Jean-Luc Lahaye, Faudel, Mickaël Miro, Tom Frager, K-Maro, L5, Grégoire, Tribal king, Nâdiya, Matt Pokora, Les marins d’Iroise, Bananarama, Lââm et bien d’autres !

Ils interprèteront tout au long de la soirée, sous forme de tableaux (medley Numéros un, Inoubliables, Amour, Femmes, Les boîtes…) tous les tubes que vous adorez, parmi lesquels : « Où sont les femmes ? », « Les brunes comptent pas pour des prunes », « Confidence pour confidence », « En rouge et noir », « Ti amo », « Born to be alive », « La ballade des gens heureux », « Vanina », « Boys », « L’horloge tourne », « Nuit de folie », « Macumba », « T’as le look coco »…

Lors de la diffusion de Génération 90, je vous avais parlé des coulisses du tournage ainsi que de la réalisation de Pascal Duchêne.

Je vous propose cette fois-ci de jeter un oeil sur les astuces du décor.

Voici le décor astucieux de Philippe Désert à deux moments différents des répétitions :

Variations sur un décor : Génération Tubes sur TF1

Je vais donc vous parler d’éléments recto verso, d’autres ou les mêmes qui se déplacent etc…

En fait, la base du décor est assez simple : une scène, celle du Zenith de Paris ce soir là, un tissu blanc tendu en guise de fond de décor et bien sûr de nombreux ponts et projecteurs.

Et pourtant ce décor semble changer tout le temps.

Cela est dû à différents éléments très modulables.

Commençons par ces fameux deux chiffres. A gauche sur la photo, les 9 et 0 sont en place, sur la photo de droite, ils sont un peu mélangés, prêts à rejoindre leur position de stockage en coulisses ou pas encore bien arrivés sur scène.

Voici en coulisses, à Jardin, sur le coté de la scène, derrière des pendrillons noirs la « cachette à chiffres »!

La position de stockage sur scène des numéros du décor de Génération Tubes sur TF1

A droite un huit bien sage. Huit, enfin oui, il est bien doublé pour créer de la profondeur et permettre à l’équipe lumière d’installer quelques éléments de lumière comme des tubes néons ou led derrière la face avant. Cela créé un effet de lumière supplémentaire et intéressant.

Vous apercevez aussi les faces arrière sur le 9 poussé par un assistant et en partance pour le plateau.

Un peu plus à gauche vous apercevez un 7 stocké derrière un escalier.

Cet escalier était installé au centre scène sur la photo de gauche et à cour sur la photo de droite. Je vous l’avais dit, ces éléments du décor ont la bougeotte, enfin uniquement grâce aux nombreux bras costauds et à l’huile de coude des différents techniciens présents sur le plateau.

Bon pour les années 70, 80, 90 on a compris comment on fabrique le nombre mais, et pour les années 2000?

Et bien voilà :

Et un 2000 pris place sur le décor de Génération Tubes de toujours sur TF1

Non, le chiffre à droite n’est pas un 8 mais bien deux zéros superposés et avec les deux pièces cote à cote on doit lire 2000! Cela ne va pas être simple d’écrire 2010… Vous le mettez où le 1?

Je voulais aussi vous présenter cette photo pour vous montrer comment le choix de construire les chiffres en deux épaisseurs séparées de 80cm ou 1 m et sans remplissage permet aussi aux projecteurs de Jean Philippe Bourdon de passer entre les deux mêmes chiffres superposés et de créer des effets supplémentaires très réussis.

Tous les éléments du décor peuvent bouger mais certains peuvent aussi être retournés.

Revoyez ces deux photos côte à côte,

Variations sur un décor : Génération Tubes sur TF1

Il y a bien toujours 4 colonnes dans la partie centrale du décor et pourtant, à gauche, on y trouve des danseuses sur deux étages devant un miroir alors qu’à droite, deux colonnes sont retournées à 180° et se transforment en écrans. Les écrans à Cour ont eux pivoté à 45° créant encore un autre effet. Malin, toujours!

A noter, qu’il existe un escalier qui permet aux danseurs et danseuses de monter sur la plateforme supérieure.

On voit mieux tout ceci sur cette photo prise en haut de l’escalier en colimaçon installé au fond à cour :

Une autre habitude chez les équipes de DMLS TV est d’accessoiriser les tableaux des différents artistes. C’est particulièrement remarquable sur le spectacle des Enfoirés au profit des Restos du coeur où l’on retrouve les mêmes équipes mais aussi sur les Victoires de la musique sur France 2 en 2010.

Voici un exemple d’accessoirisation :

Allumer le feu sur le décor de Génération Tubes sur TF1

Allumez le feu! Du tissu mis en mouvement par des ventilateurs, éclairé par le bas, le tout camouflé par des bottes de foin et on y croirait presque, oui j’ai dit PRESQUE! Mais sur votre écran, cela fera la blague!

Voici enfin encore une dernière photo.

Sommes-nous encore dans le domaine de l’accessoirisation? Je parlerai plutôt de stylisme ou de déguisement…. Enfin de mise en scène !

Nikos Aliagas et Liane – Shirley – Foly / Génération Tubes sur TF1

Une séquence enregistrée avant l’entrée du public pour éviter de faire ensuite attendre le public pendant le temps des changements de costumes et de coiffure.

Ah oui, il reste encore un élément du décor à vous montrer… une petite machinerie FL Structure… Un tampon mais qui s’utilise lui à la manivelle. A suivre…

(Cliquez pour agrandir les photos et ouvrir les liens en rouge)






2 commentaires


  1. excelnico

    J’aime toujours autant ces articles !
    Cependant… Les Années 80…
    Ok ! Je suis né en 80… mais les chanteurs d’aujourd’hui ont déjà dû mal à vendre alors pourquoi remonter aussi loin?!
    Ok ca marche RFM Party80… Mais bon !
    Il nous faut une émission de variété hebdomadaire à la télé !
    J’suis sûr que les ventes de disques et autres remonteraient !

    En tout cas merci pour ces articles !


    • Excenico,

      Quelques pistes de réponse.

      Sache tout d’abord que j’ai travaillé sur de très nombreux divertissements, j’ai même démarré avec cela et j’ai toujours pris plaisir à côtoyer des artistes (même les casse bombons!)

      Mais voilà, depuis quelques années, à part bien sûr les restos du coeur, un cas très à part, les audiences des variétés sont plutôt basses. Ce fût encore le cas dernièrement même sur TF1.

      Un programme de musique est souvent segmentant à 20h car dès qu’on aime pas un artiste, dès que l’on a déjà entendu trop souvent ou trop vu tel ou tel artiste on zappe et souvent on ne revient pas sur le programme. J’ai déjà vu un artiste faire perdre définitivement 300 000 Téléspectateurs le temps de chanter son titre.

      De plus aujourd’hui on peut voir, écouter tous les titres qu’on aime quasiment gratuitement ou à volonté sur internet.

      Alors à la place on créé des télécrochets (Star ac, Nouvelle star, X factor, The voice, bientôt sur TF1 etc.) On créé des enjeux supplémentaires.. Qui va gagner? Cette jeune fille qui ne chante pas encore très bien on a envie de la soutenir, alors on vote pour elle, on la regarde etc.

      Autre option et c’est celle retenue pour cette émission : on remontre des tubes anciens qu’on n’a pas entendu depuis longtemps, (ou presque), on en enchaine beaucoup, on joue sur la quantité et on modernise le tout avec décor, lumière et réalisation. Enfin on créé des duos, des accessoirisations etc pour habiller l’ensemble.

      Voilà un début d’explications je crois.

      Et merci pour le compliment



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *