Dictionnaire! & technologies

23 janvier 2012

Nouveaux bandeaux sur I>TELE. Evolution en cours de l’habillage antenne

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Capture d'écran du nouvel habillage i>TELE

On ne peut pas tout à fait parler d’un nouvel habillage car les jingles des différentes éditions, des coupures pubs etc n’ont pas changé.

Mais ce changement des bandeaux est sans doute aussi important.

Marc Walter, Directeur de l’Antenne de i>TELE nous en dit plus que cette première étape du changement de l’habillage image de l’antenne, un habillage qui va continuer à évoluer d’ici les échéances électorales.

Explications et illustrations du changement d’habillage et de celui des deux autres chaines d’information en continu.

En ce début d’année, i>TELE comme les autres chaines français respecte la nouvelle norme Loudness R 128 qui évite les sursauts des téléspectateurs lors de l’apparition de la pub (Article et Interview de Christine Kelly, membre du CSA à venir). Le décor du plateau 2, celui qui accueille l’Edition permanente et l’Edition du soir a été modernisé et enrichi (lien).

Depuis le lundi 16 janvier 2012, un nouveau bandeau a aussi été mis à l’antenne.

Marc Walter, Directeur de l’Antenne de la chaine a bien voulu répondre aux questions de Media un autre regard.

Pourquoi la mise à l’antenne un nouveau bandeau ?
Marc Walter : Il y a plusieurs intérêts mettre ce nouveau bandeau à l’antenne :
– le premier : laisser une large place à l’image, lui donner la priorité.
– le second : notre bandeau avec le système d’onglet de fil d’attente avait atteint ses limites en terme de développement.
– et enfin, nous voulions nous projeter sur les échéances à venir : La Présidentielle, Les législatives…. La version du nouveau bandeau que voyiez à l’antenne depuis quelques jours n’est que la version 1 d’une version qui va s’enrichir encore petit à petit.

On a envie un bandeau simple, efficace et chic avec des codes couleur sobres : gris, blanc, noir, quelques touches de couleur de temps à autre. On veut une antenne épurée, sobre, loin des sapins de Noël que l’on voit un peu partout.

Capture d’écran du nouvel habillage i>TELE

Le jaune est cependant apparu (Dernière minute, Urgent etc.)
M. W. : Effectivement le jaune, est un code couleur très américain pour les alertes, comme le rouge l’est en France. Qu’est ce qui fait que le regard est attiré ? C’est en utilisant une couleur chaude.

On va s’appuyer sur les codes couleurs sobres pour faire évoluer notre antenne et la rendre toujours plus lisible et sobre.

Dans le nouveau bandeau nous avons autant d’informations que dans le précédent. Je crois même qu’on peut gagner un ou 2 signes.

Le système d’onglets qui permettait de teaser sur d’autres sujets a donc disparu?
M. W. : Beaucoup de reproches nous étaient faits au sujet du système d’onglets. Ces onglets étaient très clivant. Certains aimaient beaucoup, d’autres détestaient. Le système d’onglets avait de gros avantages avec son coté « j’attends la suite » mais il en perturbait d’autres et manquait parfois de lisibilité.

Ce n’est cependant pas cela qui nous a incité à procéder à des changements mais la difficulté à le faire évoluer.

(Parmi les critiques, certains attendaient de voir le texte d’un onglet et ne pouvaient finalement par le lire car un billboard sponsor ou une pub arrivait à l’antenne avant l’apparition du texte de l’onglet en question créant une frustration. De plus tous les onglets avançaient au même rythme alors qu’ils n’avaient pas toujours la même importance.)

Comment avez-vous travaillé ce nouvel habillage ?
M. W. : On a beaucoup travaillé sur la lisibilité de ce bandeau. Même plus petit il est plus lisible que le précédent. On a vraiment énormément gagné pour laisser la place à l’image. Cela ne se voit pas forcément mais comparez les deux versions…

On développe aussi des onglets thématiques comme « Sur I>TELE » pour rappeler ce qui a été dit sur notre antenne et « Rendez-vous » pour vendre nos rendez-vous chaine. Auparavant, ces rendez-vous étaient noyés dans la fille d’attente.

Voici pour la comparaison :

Ancien / Nouvel habillage image i>TELE

(Sur ces images, vous voyez la disparition des onglets, les modifications de taille et de place de certains éléments et la disparition de l’indication Edition Permanente et Edition du Soir. L’apparition subliminale de Jean Luc Mélenchon derrière DSK en bas à droite n’est dûe qu’à la capture d’écran!)

Vous avez aussi modifié d’autres éléments ?
M. W. : On voulait aussi détacher le Ticker des synthés et je trouve que c’est réussi. (Le ticker est l’indice de la bourse)

Je pense aussi à notre titraille (tous les éléments de titrage des sujets ou des thématiques des plateaux) qui sont assez présents et se détachent bien des autres infos du bandeau.

On essaye d’être plus cohérent, on décorelle le bandeau de l’image et, au contraire on habille l’image avec un synthé qui colle parfaitement à l’image.

Là aussi, de petites évolutions vont encore apparaitre à l’antenne pour pouvoir être encore plus pertinent. Il s’agit d’être raccord avec les deux dimensions de l’information sur notre antenne.

Il n’y a plus qu’une ligne en permanence à l’image désormais ?
M. W. : Le système d’onglets prenait beaucoup de place sur l’image et cela faisait deux hauteurs de lignes auquel se rajoutait 1 synthé : nom sur une ligne et fonction sur une seconde. Cela faisait 4 lignes qui plombaient le bas de l’image.

Il y aussi d’autres modifications à l’image ?
M. W. : Nous avons modifié la place de l’heure (En haut à droite). A coté on y trouve ce que nous appelons le « ville/date/source » (Direct, Paris le 17 janvier, agence…) C’est tout aussi efficace. Par ailleurs nous avons décidé d’utiliser pleinement l’espace 16/9 de l’écran.

(Contrairement à d’autres chaines, l’habillage n’est plus « Secure 4/3 » c’est-à-dire que, sur ces chaines, l’habillage doit tenir dans un écran 4/3 même si le programme est tourné et livré en 16/9)

Nous ne marquons plus non plus tout ce qui est flux d’information comme L’Edition Permanente, mais les Editions Spéciales, certaines rubriques ou des modules courts sont toujours estampillés par un bug antenne (un logo) comme Elysées 2012

Voici en images le résultat à l’image de ce nouvel habillage :

Nouvel habillage image i>TELE

Sur ces captures d’écran vous pouvez voir les « titrailles » séparées du bandeau nom/fonction et un titre, la place des différentes informations, les versions URGENT (le synthé est noir sur fond jaune), DERNIERE MINUTE : seul le carton Dernière minute est noir sur fond jaune. Vous voyez aussi un bug antenne « Sport », les cartons Sur i>TELE qui reprennent une citation d’une intervention sur l’antenne et RENDEZ-VOUS qui tease sur les prochains programmes ou événements. (Enfin l’image en haut au centre était, tournée le jour de mon passage à i>TELE est une fierté de la rédaction :  la seule image du Juge Courroye sortant du tribunal après son inculpation.)

Quelle agence a conçu ce nouvel habillage ?
M. W. : La conception a été faite en interne avec les graphistes et l’équipe éditoriale.

Qui s’occupe de l’affichage de tout cet habillage ?
M. W. : Les synthés des titres, les bugs antenne ainsi que  le « ville, date, source » partent de la régies news (régie 1 ou régie 2). Il en est de même pour la mention Direct mais qui apparait de façon automatique (Elle disparait pendant un sujet ou lorsque le programme est enregistré et donc considéré comme un sujet).

La régie finale affiche en complément le logo i>TELE, l’heure, le ticker et le bandeau.

Qui est chargé de remplir ce bandeau ?
M. W. : Il s’agit de journalistes qui sont suffisamment encadrés et compétents pour le faire. Ils sont au cœur de la rédaction et font leurs choix à la fois avec le directeur adjoint de la rédaction et avec les rédacteurs en chef des différentes éditions.

Le poste journaliste chargé des bandeaux i>TELE

C’est ensuite avec sa sensibilité qu’un journaliste peut juger des informations pertinentes ou pas. Nous avons aussi créé plusieurs niveaux d’informations : le URGENT, le DERNIERE MINUTE et le reste.

L’AFP nous nourrit d’informations. Aux journalistes ensuite de faire des choix, cela fait partie de leur métier. Quand une information est particulièrement importante, ils en parlent avec le directeur adjoint de la rédaction, le directeur de la rédaction ou moi-même. On décide alors s’il s’agit d’un Urgent ou d’une Dernière Minute.

(Une information urgente est une information suffisamment importante pour rester à l’antenne pendant de nombreuses minutes (Tsunami par exemple). Comparez les 3 chaines d’informations en continu, la durée n’est pas du tout la même ! Comme pour la météo où il semble toujours faire plus beau sur une chaine, il y a des chaines d’informations qui donnent l’impression qu’il se passe toujours quelque chose d’important, d’urgent!

Une information Dernière minute est une information qui vient de tomber (Un résultat d’un match par exemple) ou autre qui mérite le caractère jaune de mise en avant mais qui ne reste en version dernière minute que quelques minutes. Elle pourra ensuite continuer à apparaitre mais au milieu des autres informations du bandeau.

L’AFP semble placer de très nombreux informations en Urgent, c’est donc au journaliste de permanence de faire le tri et cela dépend de la ligne éditoriale de la chaine. )

Le système est programmé mais il y a des URGENT qui peuvent rester à l’antenne pendant toujours une journée mais dont le contenu évolue. Ainsi lors de la catastrophe au Japon, l’URGENT est passé de séisme, à Tsunami à catastrophe nucléaire.

A titre de comparaison les habillages actuels de LCI et BFM TV :

Habillage antenne LCI / BFM TV

Merci à Marc Walter pour ses explications et aux équipes de i>TELE pour leur accueil.

A lire aussi : 


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *