Coulisses des émissions

27 janvier 2012

Absolutely Culte! Jérémy Angelier dans ses nouvelles oeuvres

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : , , , , ,
Absolutely Culte

Vous ne connaissez pas Absolutely Culte ?

Vous ne connaissez pas René Francis, Criticologue du 7ème Art Québecois?

Bon ok, c’est un peu normal, puisque Absolutely Culte n’en est encore qu’au stade de pilote, une nouvelle idée de Jérémy Angelier, JRI, réalisateur de films institutionnels, de pubs et, à l’image, celui qui, pendant le tournoi de Roland Garros, conduit tous les jours les joueurs de tennis dans un format court pour France Télévisions et Eurosport (lien). Et il a aussi un ptit air de ressemblance avec Surfin’ Steeven, le surfeur australien (ou presque) qui surfe n’importe où et dont les vidéos ont connu le succès sur le Web!

Coulisses du tournage d’un pilote réalisé comme à la maison, enfin à la maison… et accès privilégié à ses vidéos.

Mais quelle équipe?

Un cadreur, un électro, un ingénieur du son, un accessoiriste qui n’a pas froid aux…

L'équipe de Absolutely Culte !

Bon ok, en fait c’est Jérémy Angelier qui se débrouille tout seul pour tourner ces premiers épisodes de Absolutely Culte, un programme court amusant (et instructif!) autour de films cultes qu’il a imaginé, qu’il réalise et qu’il monteenfin monte comme il peut car il n’est par contre pas du tout monteur!.

Nos 4 « techniciens » ne sont que 4 des différents personnages secondaires à découvrir dans Absolutely Culte.

Pas de grand plateau aujourd’hui dans cet article puisqu’il s’agit de son salon, salon qu’il partage avec deux autres colocs, deux hommes je présume. J’ai cru y reconnaitre une méthode de rangement assez masculine!

Pas de dizaines de caméras ni de machinerie exceptionnelle. Jérémy tourne avec son matériel : une caméra Sony Z7 sur pied de campagne, 2 mizars pour la lumière et un micro HF.

René Francis, "Criticologue du 7ème art" en tournage – Jérémy Angelier sans ses oeuvres!

Et pourtant avec tout cela il en est à la troisième réalisation d’un troisième épisode pilote de Absolutlety Culte, son nouveau projet de format court, celui-ci sur le thème du cinéma. Il adore « watcher » des films.



style= »display:inline-block;width:336px;height:280px »
data-ad-client= »ca-pub-4136538743839209″
data-ad-slot= »9372639373″>

Une nouvelle occasion pour Jérémy de montrer ses idées mais aussi de se déguiser même parfois de façon très approximative – budget et principe du programme oblige – et de prendre des accents. Bref  une occasion supplémentaire pour lui de se faire plaisir tout en essayant de vendre un nouveau projet et de se faire remarquer. Avis aux amateurs!

Et spécialement pour vous, voici  le lien pour voir le résultat à l’image : Absolutely Culte, le  lien . Un accès spécial pour les lecteurs de Media un autre regard car voici le mot de passe : culte

Le process de tournage est au final assez simple.

Jérémy tourne tout d’abord tous les plans des interventions de René Francis, le Criticologue (Non Lilian, ce mot n’existe pas!), une première fois en plan large, puis en plan serré.

Pour s’assurer du bon cadre mais aussi et surtout du point à l’image il a retourné l’écran témoin vers lui. Il a choisi de ne pas travailler en automatique, il doit donc refaire son point selon sa distance de l’objectif… et bien sûr ne pas oublier d’enregistrer chaque séquence ! (Cette remarque n’a bien sûr rien à voir avec ce qui aurait pu éventuellement, peut-être, arriver ce jour là à cause de la présence d’un blogueur perturbateur! Toute coïncidence … Je dis ça, je ne dis rien!) 

En complément, il tourne aussi des entrées, des sorties, des regards, des positions particulières qu’il a déjà imaginés en préparant le tournage.

Pendant le tournage de Absolutely Culte – Jérémy Angelier

En effet, avant cette phase assez rapide de tournage, il a du tout d’abord sélectionner les scènes des films, réfléchir à leur montage, leurs enchainements et enfin écrire les textes du personnage principal et des personnages secondaires, ces personnages absurdes qui ponctuent le programme court. J’espère d’ailleurs que vous avez regardé sa vidéo jusqu’à la fin du générique pour profiter du retour de Surfin’ Steven lors d’une courte apparition!

Si vous ne connaissez pas Surfin’ Steeven profitez en pour visiter son site (lien) et amusez-vous.

Enfin, Jérémy Angelier est aussi Journaliste reporter d’images (JRI), réalisateur de clips et d’institutionnels. Jérémy s’est aussi spécialisé un moment dans les voyages. Il en a réalisé beaucoup avec Steven, le surfeur mais aussi en tournant les émissions Hôtels insolites du Monde sur Escales (et non Hôtel du Monde sur Paris Première comme je l’ai tout d’abord écrit). Bon plan même si la série semble s’être arrêtée.

Voici d’ailleurs sa dernière démo :

Voilà pour cet article un peu différent, loin des gros dispositifs de tournage. Il me semble cependant que certains lecteurs s’y reconnaitront, ceux qui, eux aussi, s’essayent soit à la réalisation soit à l’animation et se lancent aussi dans la concrétisation de projets, de pilotes, avec les moyens du bord.

Bonne chance à tous et à Jérémy, un jeune homme très sympathique, doué et télégénique. Avis aux amateurs. Je transmettrais les différentes demandes…

Vous pouvez aussi le rejoindre sur Facebook et demandez lui de vous indiquer le chemin du groupe « caché » d’Absolutely Culte sur Facebook






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>