Confidences!

1 février 2012

Interview de Nicolas Sarkozy à l’Elysée : Histoires d’une table et d’une vitre…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Nicolas Sakozy devant une fenêtre donnant sur le jardin de l'Elysée

L’interview de Nicolas Sarkozy, Président de la République était multidiffusée en direct sur de nombreuses chaines.

On en a retenu des annonces, des chiffres, des promesses, des paris…

Puisque vous avez été des millions à regarder cette émission et déjà plusieurs milliers à lire l‘interview à chaud de Jean Marc Sylvestre sur ce blog, je vous propose de revenir sur deux éléments importants du décor : la table à géométrie variable et la fenêtre spéciale derrière le Président de la République.

Confidences sur ces éléments des décors à l’Elysée. Surprenant!

Cette intervention de Nicolas Sarkozy était réalisée pour la première fois par le réalisateur / producteur Serge Khalfon.

Elle s’est déroulée dans la Salle des fêtes de l’Elysée dans un décor de Philippe Désert mis en lumière par Frédéric Dorieux. Des moyens techniques AMP/Visual TV et une production TF1.

Pas de grosses dépenses pour le décor cette fois-ci. Crise oblige, pas de sol lumineux contrairement à d’autres directs comme celui de 2010 sur France 2, TF1 et Canal +.

En direct de l'Elysée en 2010

En 2012, un sol sur plusieurs niveaux uniquement habillé de moquette deux couleurs.

Par contre la table était la même :

Le plateau installé à l'Elysée pour l'interview de Nicolas Sarkozy

Une table créée par Philippe Désert, en bois forcément et encore plus logiquement en triangle : Lien Invention de la table triangulaire par Philippe Désert

Cette table a été conçue dès l’arrivée de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République et aura donc duré le temps de son quinquennat.

Elle a une particularité : les trois parties qui la composent sont modulables, c’est à dire qu’elles peuvent être éloignées, rapprochées selon les envies du réalisateur et de l’équipe Elyséenne. Plus d’intervieweurs ou moins et il est possible d’éloigner les éléments pour créer de l’espace ou de les rapprocher.

Cette idée de table modulable tire son origine du débat de second tour en 2007 entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.

Philippe Désert avait alors conçu une table en quatre parties dont chacune pouvait pareillement être éloignée ou rapprochée. Et cela avait beaucoup plu aux différents conseillers des candidats à la Présidentielle, vous savez ces réalisateurs, conseillers en image etc qui doivent bien justifier leur présence en imposant tel ou tel changement à la marge de la lumière, telle température dans le studio pour leur candidat etc. Et ce soir là ils pouvaient aussi intervenir sur les positions de ses parties de la table. Trop chouette!

Décor du débat du second tour de la Présidentielle en 2007 – Ségolène Royal / Nicolas Sarkozy

L’idée d’une table avec des éléments indépendants a donc été gardée lors de la conception de la table de la première intervention de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

Une autre particularité très visible ce dimanche 29 janvier était la « fenêtre » derrière le Président de la République.

Revoyez la photo précédente avec le plan large à la grue sur le plateau. Vous remarquerez que la fenêtre derrière le Président de la République est très différente des autres fenêtres de la Salle des Fêtes.

En effet, puisqu’il s’agit d’une vitre traitée anti reflet et construite et installée par les services de l’Elysée pour les interventions du Président dans cette salle.

Ce sont les réalisateurs et décorateurs qui ont choisi la place de cette vitre et ensuite les services techniques de l’Elysée qui ont démonté la fenêtre existante pour la remplacer par cette structure qui donne un sentiment d’ouverture vers le jardin de l’Elysée.

Nicolas Sarkozy devant une vitre de décor installée dans la Salle des Fêtes de l'Elysée

A travers cette vitre on aperçoit d’ailleurs un arbre plutôt joli d’ailleurs qui aurait pu être enlevé de l’image si Serge Khalfon l’avait souhaité car il est installé dans un pot. Les détails, les détails!

La première apparition devant une fenêtre ou plutôt d’une vitre donnant sur l’extérieur date en fait du 31 décembre 1997 lors des vœux de Jacques Chirac.

Jusqu’alors les vœux étaient réalisés depuis le bureau du Président. Enfin depuis le vrai bureau? Je me suis en effet laissé dire qu’une copie du bureau, un décor, avait été construit dans un studio à l’Elysée pour ce type d’interventions.

Fin 1997, Claude Chirac, fille et conseillère de son père alors Président de la République, Renaud le Van Kim, réalisateur, producteur et conseiller ainsi que Philippe Désert avaient l’envie de modifier la mise en image des vœux, de les ouvrir sur l’extérieur, sur l’ambiance festive de fin d’années à Paris.

Et c’est ainsi qu’une fenêtre a été démontée et remplacée par une vitre le 31 décembre 1997. Ce soir là l’installation était artisanale avec des morceaux de taps noir (tissu noir) pour camoufler l’insert de la vitre dans la chambranle de la fenêtre démontée.

A cette époque les vœux étaient réalisés depuis le 1er étage de l’Elysée.

Voici le résultat à l’image :

Les Voeux du Président de la République avec vue sur le jardin de l'Elysée

Sur la photo de gauche, les vœux traditionnels depuis un bureau (vrai ou reconstitué) de l’Elysée. A sa droite les premiers vœux devant une vitre donnant sur les jardins de l’Elysée.

A droite, des vœux plus récents (2003 je crois) ou la vitre est pleinement utilisée. On y aperçoit d’ailleurs bien les illuminations de Noël sur les Champs Elysées.

La dernière capture d’écran un peu particulière date du 31/12/2009. Ce plan large introduisait les vœux de Jacques Chirac. On y découvrait un événement du passage à l’an 2000 : la présence de Grandes roues sur les Champs-Élysées. Parmi ces roues, il y a en avait d’ailleurs une conçue par Renaud le Van Kim et Philippe Désert.

D’après mes informations, il avait d’ailleurs été envisagé cette année là que le Président exprime ses vœux hors de l’Elysée, dans un lieu donnant sur la plus belle avenue du Monde pendant cet événement.

Et depuis la vitre pleine est restée une habitude à l’Elysée. Une autre version a été construite pour les fenêtres de la Salle des Fêtes au rez-de-chaussée.

Elle ne semble cependant plus être utilisée lors des vœux puisque une vidéo des coulisses montrait le 31 décembre 2010 que le Président Nicolas Sarkozy avait enregistré ses vœux devant un écran de rétro projection IVS.

Coulisses tournage Voeux 2010 et le dispositif lumière

Aviez-vous imaginé autant d’ « histoires » dans ces deux éléments du décor dimanche soir, une fenêtre et une table?

Pour voir et revoir les allocutions des Présidents de la République : Lien INA

(Cliquez pour agrandir les illustrations)






One commentaire


  1. Lefranc Valérie

    Très intéressant, on n’y pense pas forcément mais c’est vrai que chaque élément du décor à son importance et sa symbolique. J’avais réfléchi à cette question dans mon mémoire de fin d’études, on regarde les émissions d’un autre oeil après. Merci pour ces infos !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *